Welcome to Scribd. Sign in or start your free trial to enjoy unlimited e-books, audiobooks & documents.Find out more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
6Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
1683_Binder1

1683_Binder1

Ratings: (0)|Views: 33,364|Likes:
Published by PDF Journal

More info:

Published by: PDF Journal on May 03, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/08/2013

pdf

text

original

 
SAMEDI 4 MAI 2013
Babouche
«C’est lui qui nousa ordonné d’alleraux vestiaires»
 Amrouchefaitmachinearrière
«Ghrib, Menadet Baboucheseront entendus»
«Les responsablesde cet affront serontsévèrement punis»
«Je présente mes excuses à M. Haïmoudi»
Chaouchi
«Nous n’avonsfait qu’appliquerles directivesdes dirigeants»
Menadpersisteetsigne
«MêmeZidanea refuséde prendresa médailleen 2006»
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2274 PRIX 20 DA
Lesjoueurs
Ghrib
désavouent
JSK-CABBA, aujourd’hui à 17hUS Bitam-USMA, aujourd’hui à 15h
De nos envoyés spéciaux au Gabon
Faitesdurerleplaisir!
Belmellat
«Je crainsbaucoup la pelouse»
Khellilicrieàlahogra
«Je ne suis pasun esclave !»
 Amrouche
«Ce n’estpas à lui de me dicterla liste des 18»
Tatemdans leviseur
 
0
2
N° 2274 Samedi 4 mai 2013
 Coup de gueule 
MCA
Ghrib,principalaccusé
L
e scandale de la finale de la Coupe d’Algérie est très loin de connaî-tre son épilogue. Cette affaire ne cesse de faire l’actualité dans lesmilieux footballistiques en Algérie, mais aussi dans l’entourage duclub phare de la capitale. Les Mouloudéens ont dénoncé avec ri-gueur la gaffe commise par les dirigeants du club, étant donné qu’ilssont les premiers responsables. Nous avons ainsi tenté de reconstituer laversion, en s’appuyant sur des témoignages de certains joueurs qui ontvoulu garder l’anonymat. Selon eux, le premier responsable de cettehonte est bien évidemment le coordinateur de la section football, OmarGhrib qui a donné l’ordre aux camarades de Babouche de rentrer directe-ment au vestiaire et de ne pas récupérer leurs médailles, avant de fairemachine arrière devant les autorités, en versant des larmes qui n’étaientfinalement que de la poudre aux yeux. Un joueur nous a donné sa ver-sion :
«On rentrait directement au vestiaire pour prendre notre douche sur demande de Omar Ghrib, avant de nous faire part de sa décision de ne pas monter récupérer les médailles pour protester contre l’arbitrage vicieux de M. Haïmoudi qui nous a carrément sabotés.» 
Et d’enchaîner :
«Certains joueurs étaient étonnés de cette décision, alors que d’autres obéissaient en cautionnant sa décision (NDLR : il s’agit d’un joueur,selon une source proche du club), mais ils ont tout de même préféré gar- der le silence.» 
Un autre joueur raconte la suite des faits :
«Dès que je suis rentré au vestiaire, il était en ébullition. Je ne comprenais pas ce qui s’est passé. Par la suite, j’ai compris qu’on n’allait pas monter pour rece- voir nos médailles. L’entraîneur Menad ne voulait pas monter lui aussi,car il était furieux. Par la suite, trois joueurs et le staff médical ont dé- cidé de monter, mais c’était trop tard.» 
Une autre source présente dansle vestiaire nous raconte même qu’un grave incident s’est produit au mo-ment de la présence du ministre de Jeunesse et des Sports , MohamedTahmi :
«Au moment où Tahmi était descendu au vestiaire, Ghrib, qui était devant la porte, a envoyé une personne pour rappeler aux joueurs qu’il leur était interdit de monter à la tribune officielle et prendre les mé- dailles, même face à l’insistance du MJS, lequel avait, par la suite, dis- cuté avec quelques joueurs, mais ces derniers refusaient d’abdiquer en obéissant à Omar Ghrib.» 
Selon une source proche du club, le joueurayant cautionné la décision de Ghrib n’est autre que le gardien de but del’équipe, Faouzi Chaouchi, lequel était en colère envers Djamel Haï-moudi, l’arbitre de la partie, suite à la défaite de son équipe, avant des’attaquer directement aux représentants de la fédération et à ceux duministère de la Jeunesse et des Sports. D’ailleurs, c’est à cause de cecomportement que le portier des Vert et Rouge risque une très lourdesanction. Ainsi, avec un tel comportement, les choses sont bien claires :les joueurs du Mouloudia étaient dans l’obligation d’obéir à l
eur respon-sable au moment où Amrouche tentait d’apaiser les esprits.
Hamza R.
C’
est aujourd’hui à 16h queles joueurs du Mouloudiareprendront les entraîne-ments au stade annexe du 5-Juillet,en présence de l’entraîneur en chef,Djamel Menad qui, jusqu'à preuvedu contraire, est toujours en poste.Après avoir perdu la Coupe d’Algé-rie face à l’USMA, et suite à l’af-front dont tout le monde en parle,c’est avec un moral à plat que lescoéquipiers de Babouche vont re-prendre le chemin des entraîne-ments, et il faudra à Menad trouverles mots nécessaires pour les récon-forter et se préparer à affronterl’ESS mardi prochain, en cham-pionnat. A l’occasion de la reprisedes entraînements, le présidentKamel Amrouche et le coordina-teur de la section football OmarGhrib vont se déplacer au stade an-nexe du 5-Juillet pour se réuniravec les joueurs et essayer à leurtour de les inciter à fournir les ef-forts nécessaires mardi prochain.
Le Mouloudia ne veutpas rater l’accessitde la Liguedes champions
Après avoir perdu la finale de laCoupe d’Algérie, le Mouloudia araté l’un de ses objectifs tracés encette fin de cet exercice. Toutefois,la saison est loin d’être terminée,car le MCA préserve ses chancesintactes pour disputer la Ligue deschampions la saison prochaine. Aquatre journées de la fin du par-cours, les poulains de Menad sont àhuit longueurs de l’ESS, et une vic-toire sur le leader leur permettra deconsolider leur place dans le classe-ment. Une consécration en Couped’Algérie a certes de la valeur, dufait qu’il y a plus d’engouementpour l’épreuve populaire, mais surun plan purement sportif, c’est ladeuxième place du championnatqui a le plus de valeur,du fait qu’elle per-mettra auMCA de jouer laLigue descham-pion,alorsque ledéten-teurde laCouped’Algé-rie nepourraque dispu-ter la Coupede la CAF.Ainsi, et pour lestanding du Mouloudia, les respon-sables de Sonatrach misent sur laprestigieuse coupe africaine.
Des cadres de l’équipeont critiqué leur coach
Décidément, l’échec en Couped’Algérie n’a pas manqué de soule- ver le mécontentement des cadresde l’équipe qui ont critiqué leurcoach. Ces derniers ont confié àleurs proches que le coach a sa partde responsabilité dans cette défaiteen finale face à l’USMA. En effet,ils lui reprochent les change-ments tardifs, du fait quele second n’a été opéréqu’à cinq minutes dela fin du match.Sans pour autantévoquer lechangement deYachir, du faitque ce dernierne devait ja-mais sortir etqu’il était plus judicieux defaire rentrerun autre atta-quant, surtoutque l’USMAs’était carrément re-groupée derrière.
K. M 
Présents aujourd’hui à l’entraînement
 AmroucheetGhrib vontseréuniraveclesjoueurs
Ghrib
«Personne n’avaitparlé lorsqu’on nousavait privés de notretrophée»
«Comme je l’ai déjà affirmé, se sont les joueurs qui ont décidé à ne pas monter pourrecevoir les médailles et je les ai fait sortir duterrain pour leur éviter tout problème et aussiafin qu’ils mettent leur maillot pour aller récu-pérer leurs médailles, mais ils en ont décidéautrement. Toutefois, je me demande pourquelle raison personne n’avait levé le petitdoigt lorsqu’on nous avait privés du tro-phée du championnat en 2010. Nousétions dans l’obligation de courirdans tous les sens pour qu’onpuisse être rétablis dansnos droits.»
L’entraîneur du Mouloudiad’Alger a accepté de nousaccorder, hier, uneinterview dans laquelle ils’est défendu et pris aussila défense de ses joueurs.On vous laisse le soin de ladécouvrir.
Vousvousêtespréparéspourlafinaledansdetrèsbonnesconditions,finale-mentvousavezperdu.Avotreavis,quellesensontlesraisons?
Jepensequ’onabeaucoupparléavantcematch,notammentducôtédesjoueurs.Jelesavertisetjeleuraidemandéd’arrêterdetropfairededéclarations.Lapreuve,c’estqu’onétaitdéconcentrésenratantbeaucoupd’oc-casions.Celaestdûaussiàl’excèsdeprécipi-tation.C’estvraimentdommage!
Qu’avez-vousregrettéenfindematch?
Onaregrettélefaitd’avoirmanquédesoccasionsnettesdescorer.Onaétésupé-rieursàl’USMAenattaquequis’estconten-euniquementdedéfendre.Jenedispasqu’elleneméritepassaconsécration,aucontraire,lesUsmistessesontcrééuneocca-sionqu’ilsontconcrétisée.
Sansaucundoute,vousêtestristeaprèsavoirperduvotredeuxièmefinaleconsé-cutive.
C’estsûr.Jevoulaisdécrochermonpre-miertrophéeentantqu’entraîneur,malheu-reusementcenefutpaslecas.Jepensequel’arbitreHaïmoudiaétévicieux.Ilcassaitnosoffensivesetavaitaccordéuncoupfrancàl’USMA,alorsqu’ilyavaitavantunefauteennotrefaveur.Jepenseaussiquenosjoueursétaientnaïfs.Lorsqu’ilscomposentlemur,ilssontloindutireurduballon,maislorsquelecoupfrancestpournous,lesjoueursdel’USMAsonttrèsprèsduballon.Jepensequecelaestduressortducapitaineetmêmedesjoueurs.
Necroyez-vouspasqueHaïmoudiareçudesinstructionspourcasserleMoulou-dia?
Jen’incriminepasHaïmoudi,maissama-nièrededirigerlematchmelaissedouter.C’estvousquidevezfairedesinvestigationsdanscesens.
Certainesgensvousontaccud’avoiralignédesjoueursenmanquedecompé-tition…
Jen’avaispaslechoix.Ilfallaitcomptersurcesjoueurs.J’aiincorporécertainsfaceàElEulma,maisilsn’ontrienmontdepositif pourlesalignerenfinale.IlyavaitcertesYa-chirquiétaitdansunjoursans,maisBou-guècheetDjallitsesontprocurébeaucoupd’occasions.Jeconsidèrequel’équipeafaitunbonmatchetlegroupeétaitbienorganisurleterrain.
Sioncomprendbien,ceuxquiétaientsurlebancnepouvaientpasapporterleplusescompté?
SeulslesjournalistesdisentqueleMou-loudiapossèdeunmeilleureffectif.Ennom-breoui,maispasenqualité.SiHadjAïssaavaitétéenforme,ilauraitpuapporterunplus.Entoutcas,jedonnerailachancepro-chainementauxremplaçantspourqu’ilsbé-néficientd’untempsdejeuplusconséquent, jenevaisquandmêmepaslesbriser!
Racontez-nouscequis’estpasséauves-tiaire,aprèslecoupdesiffletfinalcarcelaaprisdel’ampleur.
Aucoupdesiffletfinal,jemesuisdirigé versletriod’arbitrespourluimontrermaco-re,jeluiaiditcequejepensaisdelui,etriend’autre.Parlasuite,j’airegagnéleves-tiaire.Là,j’aivulesjoueursrentrer,jepensaisqu’ilsallaientchangerleursmaillots.Unefoisàl’inrieur,ilyavaitdelacolère,deslarmesetbeaucoupdechoses…Leministreétait venuparlasuiteainsiquelesreprésentantsdelaFAF,jeleuraiditquel’arbitrenousalésés,c’esttout.
Certainesrumeursdisentquevousaveztenudegravesproposauministre.Est-ce vrai?
Jamais!Ceuxquiontsorticesrumeurs veulentfairedeMenadunboucémissaire.Jeneparlejamaisdecettemanièreàunhautcommisdel’Etat.Jeluiaiditseulementquel’arbitragenousalésés.Jenecomprendspaspourquoidespersonnesveulentm’incrimi-ner.Ai-jecommisunefautegraveouundélit?Est-cequej’aivolépourquonparledeli-mogeage?Etpuis,en2006,mêmeZinédineZidanenétaitpasmonàlatribuneprendresamédailleaprèsladéfaiutedelaFrancefaceàl’ItalieenfinaleduMondial.Jenevoisdoncpaspourquoionestentraindedramatiserleschoses.
Nepensez-vouspasquevousaviezunrôleàjouerentantquentraîneur?
Monleentantquecoachestpure-mentsportifavectoussesvolets,c’esttout.Concernantlerespectduprotocoleetlessujetsadministratifsetautres,celaestduressortdeladirectionduclub.C’estauxres-ponsablesd’assumerleursresponsabilités.Moiaussi,j’étaisencolèreaprèsladéfaiteet j’avaisbesoindequelqu’unpourmeconsoler.Sijenesuispasmon,celaneveutpasdirequejenerespectepaslesautorités.Aucontraire,jeleurvouebeaucoupderespect.
Sonatrachetlacommissiondisciplinedelaliguevousont-ellesconvoq?
Jeleurdirailamêmechose.Jetiendrailemêmediscours.
Danslesrouagesduclub,onparlede votrelimogeage…
Onnemapasmisaucourant.Cesontdesinformationsparuesàtraverslapresse.Pourmoi,jeseraiprésentfaceàl’ESSlorsdupro-chainmatch.
Commentallez-vouspréparerlematchdel’ESS?
Jesaisquelarepriseaprèsunedéfaiteenfinaleesttrèsdure.J’espèrequetousles joueursserontprésentsàlareprisepoures-sayerdebientravailleravantlematch.
Necraignez-vouspasunelourdesanc-tion?
Non,jenepeuxpasêtresanctionnéavantd’êtreauditionné.J’attendsmaconvocationpourlivrermaversiondesfaits.
Avantdeconclure,songez-vousàvotreavenir?
Non.Sincèrement,jemeconcentresurlafindesaison.Jenaipasdecontactencemoment.JepréfèreresterauMoulou-diapourcontribueraugrandprojetentre-pris.
EntretienréaliséB.G.
«A mon audition, je me défendrai comme il se doit»
«Jen’ai jamaisprononcé despropos malplacés devantle ministre»«Jeseraiprésent surle banc faceà l’ESS.»
Menad
«Même Zidane n’était pasmonté prendre sa médaille en 2006»
 
0
3
N° 2274 Samedi 4 mai 2013
 Coup de manivelle 
MCA
Réda Babouche sortde son mutisme. Lecapitainemouloudéenraconte ce qui s’estréellement passéau vestiaire aprèsle coup de siffletfinal de M.Haïmoudi,désavouant ainsi lecoordinateur de lasection de football,Omar Ghrib, qui aannoncé que ladécision a été prisepar les joueurs eux-mêmes.
Quellessontlesraisonsdecettedéfaite?
Jepensequebeaucoupdechosesontétéditesàproposdecettefinale.Avantlematch,onparlaitbeaucoup,lesjoueursétaienttropconfiants.D’ailleurs, jeleuraidis,ilfautarrêterdeparleretilfautbienseconcen-trerpourgagnerlacoupe.Jepensequ’ons’estprocurébeau-coupd’occasionsnettespourscorer,maisilyavaitlamal-chance.Lemanqued’efficaciténousafaitdéfaut.
Pensez-vousquevousavezperduàcausedumanqued’efficacité?
Oui,ons’estprocurébeaucoupd’oc-casionsqu’onaratéesmalheureuse-ment.Enplusdeça,ilyavaitunarbitragevicieuxdelapartdeM.Haï-moudiquinousacassés.Ilsifflaitbeaucoupaucoursdumatch.mesilorsducoupfrancsiffléàl’USMAquiaramenélebut,ilyavaitfauteennotrefaveurplusunavertissementaujoueuradversepourfautegravesurBou-guèche.LemeilleurarbitreafricainnepeutpasvoirlafautesurBouguèche,c’estvraimentimpardonnable.
VousavezlesentimentqueHaï-moudivousalésés?
Haïmoudinousadéconcentrésetnousaénervés.Onpouvaitmêmeen-caisserundeuxièmebut,heureuse-mentqueçanes’estpasfait.Lesdécisionsdecetarbitrenousontsortisdumatch.
AprèslecoupdesiffletfinaldeHaï-moudi,ils’estpasséunfaitimpor-tant,c’estquevous,lesjoueurs, vousnêtespasmontéspourpren-drevosmédailles,ques’est-ilpasséaujuste?
Apslecoupdesiffletfinaldel’ar-bitre,jemesuisdirectementdirigéverslebancdetouche.J’étaisdansuneco-lèrenoire.Jenepouvaispasmereteniretdéçudecettedéfaite.D’ailleurs,laté-lévisionm’avaitfixéassissurlebanc.Après,j’aivumescoéquipiersrentrerauvestiaireaumomentGhribétaitrentrésurleterrainpourprotesterau-prèsdeHaïmoudi.Acetinstant,ilm’ademandéderentrerdirectementau vestiaire.Unefoisauvestiaire,j’aiconstatéqu’onn’allaitpasmonterpourprendrenosmédailles.Lesgenssont venusmevoirpourdemanderdereve-niràlaraison,maisjeleuraifaitsavoirquejenepeuxpasprendreladécisiontoutseul.Ilyadesresponsablesduclub,c’esteuxquidoiventprendreladécisionpourprendrenosmédaillesounon.Nous,lesjoueurs,onestdesemplosduclub,onestsoumisàdesinstructionsdelapartdenosrespon-sables.
VotreversionestcontradictoireaveccelledeOmarGhribquiadé-claréqueladécisionaétépriseparlesjoueurs…
Jevousledisetjelerépète,laci-sionaétépriseparlesresponsablesetnonpasparlesjoueurs.Nous,onestdessimplesemployésduclub.Ghribnousaordonnéderentrerauvestiaire.Unefoisauvestiaire,puisquej’étaisledernieràyêtre,j’aiapprisqueles joueursavaientreçudesinstructions,jeledisbien,desinstruc-tionsdelapartdesres-ponsablesduclubpournepasprendrenosmédailles.Jeleconfirmeetjesuisres-ponsabledemespro-pos.J’aieuunediscussionaveclemi-nistredelaJeunesseetdesSportsetjeluiaiditcarrémentquejenepeuxassumerunetelleresponsabilité.
Entantquecapitaine,nepensez-vouspasavoirunepartderes-ponsabili?
Non,jamais.Jen’aiaucunepartderespon-sabilité.Toutlemondesaitquecesontlesres-ponsablesduclubquinousontordonnédenepasprendrenosmédailles.Moi,jesuiscapitainedel’équipependantlematch,maisauvestiaire,faceàunetelledécisiondeladi-rection,jenepeuxm’immiscer.
Ilyaunepossibilitéàcequevousécopiezd’unesuspensionpouruneduréededeuxans,uncom-mentaire?
Jen’aiaucunepartderesponsabilidanscetacte.Jenecomprendspaspourquoionmesanctionne.Ilyadesresponsablesduclub,c’esteuxquiontpriscettedécision.Jeledishautetfort,c’esteuxquiontpriscettedécisionetnonpasmoi.Jenaipasledroitdes’im-miscerdansdetellesaffaires.
Etes-vousprêtàapportervosté-moignagesaucasoùvousserezconvoquéparlacommissiondedisciplinairedelaFAF?
Oui,biensûr.Jesuisprêtàapportermontémoignageàlafédérationsionmeconvoque,jevaisredirelamêmechose.Jen’airienàcachernimentir.Cequejesuisentraindevousdire,c’estlavérité.J’aivouluàunmomentdonnécalmerlesespritsdemesco-équipiers,envain.Jenepouvaislefaire,carilsétaientdémoralisés.Entoutcas,sachezunechose,siundiri-geantduclubavaitdemandéaux joueursd’allerrécupérerleursmé-dailles,ilsl’auraientfaitsansaucunproblème.Cettedécisionn’a pas étéprise par les joueurs et je défie qui-conque de prouver le contraire.
Entretien réalisé par Billel G.
D
écidément, c’est la cassure entre les joueurs du Mouloudia et le coordinateur dela section footbal
 
l, Omar Ghrib. En effet, lepremier responsable de la section football duMCA, juste après la rencontre, n’a pas manqué dedire que ce sont les joueurs qui avaient refuséd’aller prendre leurs médailles, du fait qu’ilsétaient très déçus après la défaite face à l’USMA.Omar Ghrib a tenu le même langage au lende-main de la défaite à plusieurs organes de presseet aussi la chaîne de télévision Ennahar.
«J’ai même essayé de les convaincre de monter pour prendre leurs médailles, mais ils ont refusé de le faire» 
, a déclaré Omar Ghrib. Ces déclarations dupremier responsable de la section football n’ontpas manqué de soulever le courroux des joueursqui sont en colère contre lui, du fait que, selonleurs dires, c’est lui qui leur a demandé de resterdans les vestiaires et de bouder la cérémonie dela remise des médailles. Ils se demandent, ainsi,pour quelle raison il essaye de leur faire endosserl’entière responsabilité et les mettre au banc desaccusés. Toutefois, et à travers certaines de leurdéclarations, deux joueurs ont tenu à se défendre,Babouche et Chaouchi, et dire que ce sont les res-ponsables de leur équipe qui leur ont donné l’or-dre de bouder la cérémonie de la remise desmédailles. Ces deux derniers crient fort et à quiveut les entendre qu’ils ne sont que des employésdu club et qu’ils ne peuvent désobéir, faisant allu-sion à Omar Ghrib.
En se défendant, ils vontéviter une lourde sanction
En se défendant, les joueurs du Mouloudia vontéviter une lourde sanction pour eux et leuréquipe. En effet, et suite aux déclarations deGhrib qui a fait porter le chapeau du scandale aux joueurs, les instances sportives allaient prendrede sévères sanctions à leur encontre, du fait qu’ilsveulent infliger des sanctions exemplaires auxfautifs afin qu’un tel affront ne se reproduise plusdans nos stades. Une source digne de foi nous aconfié que les coéquipiers de Babouche allaientêtre sanctionnés au moins jusqu'à la fin de saison,et l’équipe serait, donc, dans l’obligation de conti-nuer le reste de cet exercice avec l’équipe des es-poirs. Maintenant qu’ils clament leur innocence,du fait qu’ils n’ont fait qu’exécuter les directivesde Ghrib, les poulains de Menad vont éviter ceslourdes sanctions pour eux et leur équipe.
K. M.
Quarante-huit heures après la cruelledésillusion, le gardien de but, FawziChaouchi, a décidé lui aussi de sortir deson mutisme. Il a choisi les ondes de laRadio Chaîne I pour s’exprimer à unlarge public et, surtout, aux Chnaoua :
«Je voudrai, tout d’abord, féliciter l’USMA pour sa consécration. Sincère-ment, on ne s’attendait pas à un tel scé-nario. Nous avons fourni un très bonmatch avec beaucoup d’occasions de but.Les Chnaoua nous ont, d’ailleurs, ap- plaudis à la fin de la rencontre car ils ont vu tous les efforts que nous avons four-nis. Concernant le boycott de la cérémo-nie protocolaire, nous, les joueurs, noussommes des employés qui appliquons lesdirectives de leurs dirigeants. On n’est  pas, de ce fait, responsables de ce qui s’est  passé.»
«Nous regrettonstout ce qui s’est passé »
Poursuivant son intervention,Chaouchi n’a pas hésité à dire :
«Nousregrettons tout ce qui s’est passé. Noussommes encore sous le choc, car la défaitesera très difficile à digérer. Il y a des ins-tances dirigeantes qui devront trancher.»
«Chacun doit assumerses responsabilités»
En conclusion, Chaouchi a eu despropos lourds de sens et qui auront cer-tainement un impact fort :
«Il est évi-dent que chacun doit assumer sesresponsabilités. Tout ce que nous avonsconstruit tout au long de la saison est tombé à l’eau. Haïmoudi n’a pas été cor-rect car son arbitrage laisse à désirer
T. Che
LesjoueursdésavouentGhrib
Babouche :
«La décisionde ne pas prendre les médaillesa été prise par les dirigeants»
 
De Tamanrasset, Tahmi déclare au
Buteur 
«Refuser de prendre les médaillesest un geste impardonnable»
Le ministre de la Jeunesse etdes Sports, Mohamed Tahmi, quise trouve actuellement à Taman-rasset, en visite de travail, n’apas caché sa grosse déception àla suite du geste de la délégationmouloudéenne, qui a refusé d’al-ler saluer le Premier ministre, Ab-delmalek Sellal, et recevoir lesmédailles. Dans une déclarationfaite hier au Buteur, il disait :
«C’est un geste impardonnable et irréfléchi. Je pense que ne pas monter à la tribune officielle pour prendre les médailles est vrai- ment regrettable et antisportif, je suis vraiment déçu.» 
«Le dossier est entre les mains de la FAF»
Interrogé sur les sanctions qui devraient être prises prochainementpar la Fédération algérienne de football et le MJS, le premier responsa-ble du sport en Algérie nous a déclaré textuellement :
«Pour l’instant, je ne sais pas. Le dossier est entre les mains de la fédération qui va prendre les décisions qui s’imposent, selon les règlements. C’est tout ce que je peux vous dire.» 
H. R.
«Nous, joueurs, ne sommesque des employés qui ont exécutéles directives de nos dirigeants »
Chaouchi
«C’est Ghrib qui nous a ordonnéde regagner le vestiaire»
«Moi, sanctionné ? Je medemande pourquoi»

Activity (6)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
arhacen liked this
martelli72 liked this
nassim_2000 liked this
mek66 liked this
arhacen liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->