Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
7Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
1685_PDF_du_06_05_2013

1685_PDF_du_06_05_2013

Ratings: (0)|Views: 39,238 |Likes:
Published by PDF Journal

More info:

Published by: PDF Journal on May 05, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

07/09/2013

pdf

text

original

 
LUNDI 6 MAI 2013QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2276 PRIX 20 DA
Ils risquent d’êtreprivés d’un salaire etde la prime de la coupe
MCA
Lesjoueurs
menacent
Lesjoueurs
menacent
Lesjoueurs
menacent
Lesjoueurs
menacent
Lesjoueurs
menacent
Lesjoueurs
menacent
«Ceux qui lui ont offertdes fleurs sont manipulés»
deboycotter
lematchdelESS
«Ghrib doit être radié à vie»
Zenirsortl’artillerielourde
«Les joueurs n’ont pas lecourage de dire la vérité»
 Voulant tirer profit deses ennuis au Mouloudia
JSK 
OninsistepourMenad
La JSK veutrécupérer Yahia-Cherif 
RDV avecMadi cemardi
 Amrane
«La JSK et l’USMAm’ont contactéofficiellement»
Karaoui etMani Sapolpistés
CourbisécarteZiaya
USMA«Je ne veuxplus de lui»
MagicBougherraestderetour
«Je suisà 100%, Vahidpeut compter sur moi»
 
0
2
N° 2276 Lundi 6 mai 2013
 Coup dans le dos
MCA
S
uite au scandaleayant émaillé la 49
e
fnale de la Couped’Algérie, l’hommeort du Mouloudia, RachidMari, est très en colère contrel’actuelle direction du club.Selon une source bien inormée,l’ambassadeur d’Algérie à Romeétait dans une colère noirecontre les actuels dirigeants, juste après le match, après avoirété mis au courant de ce quis’était passé. Notre source nousa révélé que Mari était danstous ses états car un tel compor-tement n’honore guère les cou-leurs du club et surtout sonpassé glorieux, lui qui a tout letemps scandé que le Mouloudiaétait un sigle de patriotisme etde nationalisme. Ainsi, ce quiest sûr, c’est que Mari a défniti- vement lâché Ghrib après cecomportement, étant donné quele coordinateur de la sectionootball du Mouloudia d’Algerest, jusqu’à preuve du contraire,le principal accusé dans cette a-aire. Selon une source trèsproche du club, le communiquéait par les anciens dirigeants duDoyen, paru dans notre édtiond’hier, a été ortement applaudipar Mari, où les aat, Amrous,Abdelouahab etautres, qui sonttrès proches del’ambassadeurd’Algérie à Rome,se sont démarquésde ce geste hon-teux, et ont pré-senté des excusesmais ont surtoutréclamé des chan-gements au clubau premier res-ponsable de So-natrach,Abdelhamid Zer-guine.
Il vit unepressionterrible ces jours-ci
Omar Ghrib estdans une situationtrès délicate, selonses proches. Il s’estrendu compte quece qui s’est passéaprès la fnale est un acte gravequi pourrait engendrer de trèslourdes sanctions à l’encontredu club et même des responsa-bles. Accusé par les joueurs,Ghrib devra se déendre au- jourd’hui devant la commissionde discipline de la Fédérationalgérienne de ootball, sachantsurtout qu’il a été le premieraccusé dans cette aaire. Unechose est sûre, le soutien dessupporters a réconortéGhrib, samedi dernier.
H.R.
A travers le communiqué des anciens dirigeants
GhriblâchéparMarif!
L
e scandale qui secoue le Mou-loudia depuis la fnale de laCoupe d’Algérie n’a pas connuson épilogue. Samedi passé, le milieude terrain du MCA, en l’occurrenceHocine Metre, s’est exprimé sur lesondes de radio El Bahdja au sujet decet incident et de l’accueil qui a étéréservé aux joueurs par leurs sup-porters.
«Personnellement, j’ignorequi a pris cette décision de rester aux vestiaires et boycotter la remise desmédailles. Je ne peux rien dire de plusà ce sujet»
, dira le joueur du Mou-loudia.
«Personne ne nous aordonné d’aller récupérernos médailles»
oujours dans le même contexte,Hocine Metre a armé que per-sonne n’a ordonné aux joueurs d’al-ler récupérer leurs médailles. C’estdire qu’il y a eu diérentes versionssur cette aaire. Décidément, il y abeaucoup de zones d’ombre qui doi- vent être éclaircies.
«Je peux vous dire que personne ne nousa ordonné d’aller récupérer nosmédailles»
, dira Metre.
«Les supporters duMCA sont desconnaisseurs»
Concernant la réaction dessupporters pour le moins quel’on puisse dire inattendue, le joueur du Mouloudia se mon-tre reconnaissant envers lesChnaoua. Il dira :
«La réactiondes supporters nous a vraiment touchés. Ils ont prouvé qu’ilssont toujours aux côtés de leur équipe. Ce sont aussi desconnaisseurs, car sur le terrain,nous étions supérieurs à notreadversaire et les supporters l’ont constaté. Nous allons aire denotre mieux pour terminer lasaison en orce et leur rendre lesourire.»
LecomidesupportersappelleàépargnerleMouloudiadessanctions
Alors que la commission de discipline s’apprête aujourd’hui à écouter le coordinateur de la section oot-ball, Omar Ghrib, le président de la SSPA/MCA Kamel Amrouche, Djamel Menad, Baboucheet Chaou-chi, avant de rendre son verdict et prendre les sanctions nécessaires envers ceux qui sont derrière lescandale qui s’est produit lors de la fnale de la Coupe d’Algérie, le comité de supporters du Mouloudia,présidé par Djebaili, lance un appel aux instances sportives pour que l’équipe ne soit pas sanctionnée, etqu’elle ne soit pas pénalisée par les décisions irrééchies prises par des aventuristes.
«Nous sommes tousafectés par ce grave impair, causé le jour de la nale par ceux qui ont pris cette décision irresponsable, deboycotter la cérémonie de remise des médailles. Ce que les hommes ont construit durant 92 ans a été dé-moli par ces tristes individus en une poignée de minutes. On lance un appel aux instances au nom des Mou-loudéens pour que le MCA soit épargné et que les auteurs de cette mascarade soient sévèrement sanctionnéset radiés du mouvement sporti»
, soutient le comité de supporters. Ainsi, celui-ci soutiendra toute déci-sion qui sanctionnera les autis, mais reuse que le MCA en tant que club soit touché.
«Tout le mondeveut que ceux qui ont porté atteinte à l’image du ootball algérien soient sanctionnés, mais je pense que les joueurs nont ait qu’obéir aux ordres, car ils ne sont que des employés du clu
, conclut le comité des sup-porters du Mouloudia.
K.M.
S
elon une source bien inormée, ledélégué de la fnale, Khellil Ham-moum, a rédigé un rapport acca-blant sur le comportement de certains joueurs du Mouloudia d’Alger. Le nomdu gardien, Faouzi Chaouchi, a étéévoqué, il y a trois jours. Ce dernierest coupable d’avoir eu un comporte-ment honteux envers de hauts respon-sables et des représentants de la FAFet du MJS. Aussi, Chaouchi a été ac-cusé d’avoir tenu des propos déplacésà l’encontre du directeur du jeu, M.Haïmoudi Djamel. Néanmoins, seloncette même source, il ne s’agit pas seu-lement de Chaouchi dont le nom a étémentionné par le com-missaire au match,mais le nom du capi-taine mouloudéen aété aussi cité. RédaBabouche est en eetaccusé d’avoir tenudes propos injurieuxenvers l’arbitre, DjamelHaïmoudi sur le terrain,avant de rentrer au ves-tiaire, l’accusant d’avoir a- vorisé l’USMA. Saprésence aujourd’huidevant la commissiondisciplinaire de la FAFlui permettra de se dé-endre.
Les arbitres et ledélégué serontauditionnésaujourd’huipar la CD
Selon une source autori-sée auprès de la Fédéra-tion algérienne deootball, la commissiondisciplinaire de la FAFauditionnera aussi au- jourd’hui l’arbitre di-recteur de la partie,M. Djamel Haï-moudi, les deux juges de toucheainsi que le qua-trième arbitrepour avoirleur version des aits sur ce qui s’estpassé lors de cette fnale, puisque lecomportement de l’équipe du Moulou-dia est en train de aire l’actualitésportive en Algérie.
La commission de Haddadjva se baser aussi sur la vidéo
La commission disciplinaire de la FAF,présidée par Abdelhamid Haddadj,devrait se baser sur la vidéo avant deprononcer une éventuelle sanction.Ladite commission suivra la vidéo desaits depuis le début afn de aire leconstat sur les personnes responsablesde cet acte, sachant surtout que Ghriba accusé les joueurs, alors que Ba-bouche, le capitaine d’équipe, a nié cesaccusations en bloc.
Le rapport du MJScommecomplément
Outre le rapport des di-érentes parties, unesource autorisée nous aait savoir que le mi-nistère de la Jeu-nesse et desSports a aussiétabli un rap-port détaillé surle comporte-ment del’équipe mou-loudéenne etqui va consti-tuer un complé-ment pour lacommission dis-ciplinaire, avantde se prononcersur les sanctionsqui sont très at-tendues parl’opinion spor-tive.
H.R.
Le nom du capitaine mouloudéen cité dans lerapport du commissaire au match
Baboucheaccuséd’avoirtenudesproposinjurieuenversHaïmoudiDjalittrèsçuapsl’entraînement
Samedi dernier, et à l’issue de la séance d’entraînement qui s’estdéroulée au stade annexe du 5-Juillet, l’attaquant Mustapha Djalitétait très déçu par la réaction de certains supporters. Déjàcontesté en fnale de la Coupe d’Algérie, après le rendementmoyen dont il était auteur, il a manqué une balle acile aux entraî-nements lors du match amical programmé par Menad, et ce,contrairement à Sayeh. C’est pour cette raison que les supportersl’ont conspué, en se rappelant l’occasion en or qu’il a manquée enfnale.
Il est en manque de confiance
Bien qu’il soit le meilleur buteur du championnat actuellement,Mustapah Djalit est en manque de confance. Ce dernier qui,pourtant, donne du fl à retordre aux déenses adverses, trouvedu mal à conclure ses actions et il ne marque plus ces dernierstemps que sur des coups de pied de réparation. Ainsi, Djalit a be-soin d’être libéré sur le plan psychologique, et le match de Séti seprésente à point nommé pour qu’il reprenne confance, à moinsque Menad ne décide de le laisser sur le banc pour lui épargner lapression qui pèse sur ses épaules et accorder une chance à Sayeh.
K.M.
Metref:«J’ignorequiaprisladécisiondeboycotterlaremisedesdaille
 
0
3
N° 2276 Lundi 6 mai 2013
 Coup dur 
MCA
C
omme prévu, Sona-trach a procédé, hier,à l’audition d’OmarGhrib en sa qualitéde premier responsa-ble de la section ootball et commeaccusé principal dans l’incidentmajeur de la fnale de la Couped’Algérie. Les responsables de So-natrach ont tenu à auditionner lesaccusés en aparté, afn qu’ils puis-sent s’exprimer librement. En eet,les dirigeants de cette frme saventpertinemment qu’il y a eu anguillesous roche, d’autant plus quechaque jour une nouvelle versionest émise par chaque partie. Ce quiexplique la stratégie prônée parSonatrach, afn qu’elle puisse situerles responsabilités à tous les ni- veaux, sta technique, joueurs etencadrement administrati. A lafn des auditions, les membres duCA se sont réunis sous la prési-dence de Kamel Amrouche, en saqualité de premier responsabledu conseil d’administration.Ainsi, il a été proposé de priverles joueurs d’une mensualité, dela prime de coupe et de mettre fnaux onctions de Ghrib. Il est àrappeler que certains membres au-raient même demandé à ce que lasanction soit de deux mensualités,mais cette proposition, jugée tropsévère, n’a pas ait l’unanimité.
Baboucheaurait enfoncé Ghrib
A en croire une source digne deoi, on laisse entendre que le capi-taine d’équipe, Réda Babouche, età travers les explications qu’il aournies aux membres du CA, aenoncé Omar Ghrib, en leur ar-mant qu’ils n’ont ait qu’exécuterses ordres. out en rajoutant qu’ilsn’avaient jamais songé à bouder lacérémonie de la remise des mé-dailles, n’était la décision de Ghribqui insistait. Quant à Menad, ils’est déendu, à son tour, en reu-sant de porter le chapeau à ses joueurs, sans pour autant accuserquiconque. C’est à partir de ces au-ditions que lesdites propositionsont été aites. Selon une autresource d’inormation, on laisse en-tendre que les membres du CAn’ont pas encore entériné leur déci-sion. Ainsi, une réunion est prévuemardi pour trancher quant auxsanctions fnales et les rendre pu-blic.
Les joueurs veulentrencontrer aujourd’hui Amrouche à l’hôtel etmenacent de boycotterle match de l’ESS
Ayant eu vent que Sonatrach veutles sanctionner fnancièrement,hier en fn de la séance d’entraîne-ment, les joueurs ont ait part àleur coach de la nécessité de ren-contrer le président Kamel Am-rouche à l’hôtel pour aire le pointsur la situation qui prévaut actuel-lement au Mouloudia. Les joueursreusent qu’ils soient sanctionnésde cette manière, car ils ont appli-qué tout simplement les directivesde Ghrib. Ces derniers tiennent àattirer l’attention de Amrouche,que si leur salaire est touché, ilsboycotteront tout simplement lematch ace à l’ESS.
K.M.
C
est aujourd’hui que lacommission de disci-pline auditionneratoutes les parties impliquées dans lescandale de la fnale de la Couped’Algérie, à savoir les deux respon-sables du MCA, Ghrib et Am-rouche, les joueurs Babouche etChaouchi, les arbitres, ainsi que lecommissaire du match, tout en sebasant sur les diérents rapportsqui lui seront remis. Contrairementà ce qui a été annoncé, ladite com-mission a plusieurs éléments entreles mains, mais afn d’éviter toutpréjugé, ses responsables ont jugéutile d’avoir la version de chacunedes parties auditionnée, afn quepersonne ne soit lésé. Une sourcedigne de oi nous a confé que lesdécisions fnales seront prises au- jourd’hui, et il se pourrait mêmequ’elles soient en public.
Un brouillon est déjà prêtet il faut s’attendre à delourdes sanctions
La même source ajoute qu’unbrouillon de sanctions est déjà prêt,car les membres de la commission,présidée par Heddadj, ont déjà me-suré l’ampleur de l’incident, aisantainsi cas de jurisprudence pourcette aaire, sans pour autant omet-tre le cas de Babouche, Chaouchi etGhrib, lesquels se sont pris à l’arbi-tre, à croire toujours la mêmesource. A travers une première lec-ture, il semble que les sanctions se-ront assez lourdes, car on ne veutplus qu’un tel incident se repro-duise. Autrement dit, on veut queles auteurs de cet acte ignoble ser- vent d’exemple.
La commissionse réunira l’après-midi
Une ois que toutes les parties se-ront entendues au cours de la mati-née, les membres de la commissionde discipline vont se réunir sous laprésidence de Heddadj en sessionextraordinaire pour les délibéra-tions, en aisant valoir toutes lesdonnées qui sont à leur possessionet les diérents rapports qui leursont adressés. Les décisions de la-dite commission peuvent aire objetd’un recours auprès de la FAF, cequi laisse croire que celle-ci sévira.
K.M.
Après avoir auditionné Ghrib, Menad et Babouche
LeCAproposedepriverlesjoueursd’unemensualité,delaprimedecoupeetdemettrefinauxfonctionsdeGhrib
Lacommissiondedisciplinerendraaujourd’huisonverdict
LeMouloudiasouspressionaprèslavictoiredelUSMH
A
u Mouloudia, tout le mondeestunanimeàdirequ’enper-dant la fnale de la Couped’Algérie, le MCA ne doit en aucuncas laisser fler une participation enLigue des champions qui lui tend lamain. Bien que les poulains deMenad soient très peinés samedidernier à la reprise des entraîne-ments, ils avaient tout de même uneoreille tendue à Sidi Bel Abbès. Entotalisant lemêmenombredepointsque le vieux club algérois, les Harra-chis ont réalisé la meilleure opéra-tion de la journée. Les poulains deBoualem Chare ont damé les pionsaux Bel Abbésiens sur leur terrain etles ont condamnés au purgatoire.Cestroisprécieuxpointsrécoltésparles Banlieusards leur ont permispour l’instant de devancer le MCA,qui jouera son match retard ace àl’ESS ce mardi, mettant ainsi la pres-sion sur leur rival pour cettedeuxième place du classement.
Le match de l’ESS estdevenu celui de la saison
Avant même que l’USMH ne prennele dessus sur l’USMBA, la prochainerencontre du championnat étaitconsidérée comme étant une ren-contre à grand enjeu. Maintenantque le MCA a perdu la Coupe d’Al-gérie, et les Harrachis maintiennentle cap, cette rencontre entre le Mou-loudia et l’ESS est devenue le matchde la saison pour les camarades deBabouche. out autre résultat que la victoire enoncera le Mouloudia da- vantagedansledoute, et sera consi-déré une atalité pour le MCA, duait que l’équipe risque de perdrecette deuxième place du champion-nat. Une réaction est impérativepour les joueurs du MCA qui doi- vent sauver cette saison, et réaliserl’objecti que la direction de Sona-trach leur a exigé.
Un déplacement périlleuxattend l’équipe face auCABBA
Si ce match ace à l’ESS est devenuunerencontrecapitalepourleMCA,c’est aussi en raison du calendrier dureste du championnat qui est légère-ment avorable aux Harrachis. Eneet,etpourlecomptedela28
e
 jour-née, l’USMH recevra les Belouizda-dis au stade de 1
er
-Novembre deMohammadia, alors que le MCA e-ectuera un périlleux déplacement àla ville de Bordj Bou Arréridj pouraronter les Criquets, qui jouentpour leur survie en élite. Ainsi, il estimpératiauMCAdeprendreledes-sussurlesAiglesdesHautsPlateaux,si les poulains de Menad ne veulentpas voir les Harrachis creuser l’écartà deux journées seulement de la fndu championnat.
K.M.
L’
anciencapi-taineemblématique duMouloudia d’Algerdurant les années1980, AbdelouahabZenir, s’est exprimé,hier, sur ce gestehumiliant del’équipe en fnale deCoupe d’Algérie,perdue ace àl’USM Alger. PourZenir, le principalartisan de cette hu-miliation est bien lecoordinateur de lasection de ootball,Omar Ghrib :
«Cequi s’est passé est vraiment une désil-lusion, une tâchenoire qui resteracoller dans l’histoire de ce club. Je pense que c’est Omar Ghrib qui est leresponsable de cette gafe, avant même que je lise les déclarations deBabouche ou je voie les vidéos. J’aitravaillé avec lui et je le connais. C’est un dictateur. Il ait du n’importe quoi.Par la suite, il accuse les joueursd’avoir été derrière cet acte. Si j’étais àla place de Haddadj, je le radierais àvie. Amrouche, je ne le connais pas,mais à travers ce que j’ai constaté, il ne s’entend pas avec Ghrib. En tout cas, si Amrouche avait été le patron,on n’aurait jamais assisté à de tellesscènes.»
«Les joueurs n’ont pas lecourage de dire la vérité»
Pour Zenir, les joueurs ont unepart de responsabilité en reusant dedire la vérité. L’ancien capitaine vic-torieux de la Coupe d’Algérie en1983 nous dira :
«Avec tout le respect que je dois aux joueurs, mais je penseque ces derniers ne veulent pas dire lavérité et je me demande pourquoi. Ilsdonnent plus d’importance au volet matériel qu’aux couleurs du club. Si j’étais à leur place, je dirais la vérité même si on me prive de mon argent  jusqu’en n de saison. Je nai vu queBabouche raconter la vérité, et je pense que cela est tout à son honneur. Aussi, je pense que les joueurs ont une part de res- ponsabilité, car ils pouvaient tous prendre la décisionde monter à la tri-bune ocielle pour récupérer leurs médailles et mettre ainsi Ghribdevant le ait ac-compli.»
«C’est lepeuple duMouloudiaqui a ramenéSonatrach etle maintiende Ghrib m’asurpris»
Le discours deZenir est plus quelogique. L’anciencapitaine accuseaussi Sonatrach d’avoir laissé OmarGhrib diriger l’équipe, bien qu’ellesoit actionnaire majoritaire du club.A ce propos, il a déclaré :
«Les res- ponsables de Sonatrach doivent pren-dre les mesures nécessaires pour sanctionner les autis de cet acte. Jeme demande aussi comment Sona-trach est actionnaire majoritaire duclub, mais elle a laissé Ghrib diriger leclub. Il ne aut pas aussi que cette rme oublie que cest le peuple mou-loudéen qui était derrière son retour aux afaires du club, après avoir ma-niesté leur déception vis-à-vis de leur équipe.»
«Ceux qui ont remis lesfleurs à Ghrib sontmanipulés»
Avant de conclure, nous avons in-terrogé Zenir sur le ait que les sup-porters ont oert des eurs aux joueurs à l’entraînement, au stade du5-Juillet, il nous rétorque en riant :
«Ceux qui ont remis des eurs àl’équipe sont manipulés, j’ai vu les photos et je les connais. Ces per-sonnes-là, ce sont elles qui prennent les invitations à chaque match, pour  prendre place dans la tribune o-cielle.»
 M.L.
Zeniraccuse
«Ghribestlepremierresponsabledecescandale,ildoitêtreradiéàvie»

Activity (7)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 hundred reads
martelli72 liked this
nassim_2000 liked this
mek66 liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->