Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Le Graal

Le Graal

Ratings: (0)|Views: 4 |Likes:
Published by Georges J-f Bertin

More info:

Published by: Georges J-f Bertin on May 09, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOC, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

04/29/2014

pdf

text

original

 
Le Saint Graal.Georges Bertin.
GRAAL (pluriel
gréaux 
) est un nom masculin répandu au Moyen-Âge, du XI
e
au XV
e
siècle. Il désigne communément une coupe, unvase (de
cratalem
, qui se rattache au grec
kratêra
, aucontenant,
grazal
(provençal); le
grial
(espagnol) est équivalentau
calix,
d'où calice; il est aussi marmite, chaudron (
calderon
). Ilévoque aussi les bassins, les fontaines, les entrées souterraines,les grottes... L'étymologie germanique permet d'en étendre lesens à la tombe (
graben
= creuser,
Grab
= tombe). En 1150, lemoine linand de Froidmond assimile
gradalis
( graal) et
scutella
(écuelle). Cette idée passera, dans les romans arthuriensdu Moyen-Âge, au
Saint Graal
, vase ou plat mystique.Le mot Graal apparaît en 1010, dans le testament du comteErmengaud d'Urgel, qui gue à l'abbaye de Sainte-Foy deConques «
gradales duas de argento
». Il est employé pour lapremière fois en littérature française dans
le Conte du Graal
oule
Roman de Perceval
de Chrestien de Troyes, paru vers 1170. Ony voit Perceval témoin, au château du riche roi pêcheur, d'uncortège au milieu duquel se trouve le Graal aux vertusfécondantes, mais que le silence du bachelier réduit àl'impuissance.
 
Auteur allemand de la fin du XII
e
 
siècle, Wolfram von Eschenbach, reprendavec succès ce thème dans son
 Parzival 
. Wagner s'en inspirera pour le livretde son
 
 Parsifal 
.
L
e Graal y est taillé d'une pierre précieuse, l'émeraudetombée du front de Lucifer, lors de la chute des Anges. Elle sera emportée plus tard là où l'on situait le paradis terrestre.
 Enfin apparut la reine. … elle portait la quintessence de toutes les perfections du Paradis, une chose quiétait à la fois racines et branches. Cet objet s'appelait le Graal et il dépassait tout ce qu'on pouvait souhaiter sur la Terre. La Noble dame quiétait seule à pouvoir porter le Graal avait nom Répanse de Schoye. Lanature du Graal était telle qu'il fallait que celle qui en prenait soin fut pureet exempte de toute fausseté... Le Graal était la fleur de toute félicité, unecorne d'abondance de tous les délices du monde, si bien qu'on pouvait  presque le comparer aux splendeurs du Paradis. (Parzival, Livre V)
  À Munsalvaesche, elle est protégée par de vaillants chevaliersqui ont leur demeure auprès du Graal. Ces Templiers livrencombat afin d'expier leurs péchés... et reçoivent nourriture d'une pierre qui, en son essence, est toute pureté, « lapsit exilis » quileur donne une telle force que le corps garde la fraîcheur de la jeunesse. Cette pierre est ainsi nommée le Graal. (Parzival
, L. IX)
 Au XIII
e
siècle,
dans
la Vulgate du Lancelot en prose
ou
corpusLancelot-Graal
, œuvre anonyme composée vers 1225-1228,premier roman en prose et en langue vulgaire de notre histoire.Deux des cinq volumes qui la constituent sont consacrés au Graal:le premier à
l'Estoire del saint Graal
, et le quatrième à
la Questedel saint Graal : «C'est l'écuelle dans laquelle sus mangeal'agneau le jour de Pâques avec ses disciples. C'est l'écuelle qui aservi pour leur agrément tous ceux qui m'ont servi; c'est l'écuelleque jamais mécréant ne vit sans le payer d'un profondsagrément. Parce qu'elle a servi l'agment de tous, onl'appelle le Saint Graal. Tu as vu maintenant ce que tu as tant désiré voir et convoité...» (La Queste del Saint Graal).
Le jour de la Pentecôte, les Chevaliers de la Table Ronde étantréunis, apparaît un vieillard en robe blanche tenant un jeune
 
chevalier vêtu d'une armure couleur de feu (
Galaad
), qui annonceau Roi et à ses compagnons la venue du Graal, lequel semanifestant dans les airs, remplit la palais de parfums et chargeles tables de mets succulents. Les Chevaliers de la Table Ronde jurent tous alors de découvrir la vérité du vase très précieux, à lafois nourricier et but d’une quête spirituelle. Au terme de celle-ci,seuls trois chevaliers Bohort, Perceval et Galaad parviendront auchâteau du Graal, ils assisteront à une messe dite par Josephé, lefils de Joseph d'Arimathie, au cours de laquelle Jésus-Christ leurapparaît, et assisteront aux mystères du Graal et de la lance quisaigne. Mais un seul d'entre eux, Galaad, sera admis à contemplerl'intérieur du Vase; ayant considéré les choses spirituelles qui s'ytrouvent, il sera ravi au ciel. «
Depuis lors, il n'y a jamais eu aucunhomme, si hardi fût-il, qui aie osé prétendre qu'il l'avait vu.»C
hez Robert de Boron, premier auteur à avoir composé un cyclecomplet autour du Graal, lequel fait paraître en 1212 unetrilogie,
le Roman de l'Estoire dou Graal ou Joseph d'Arimathie envers, Merlin, Perceval.
Le mythe passe alors au vase dans lequel Jésus but pendant la Cène, qu'il utilisa pour dire la premièremesse et où Joseph d'Arimathie recueillit le sang de ses plaiesaprès son supplice. Transporté en Occident, il repose dans l'îled'Avalon, haut lieu mystique. La lignée de Joseph d'Arimathie,celle des gardiens du Graal, dont Lancelot est un descendant,assure sa protection. Le propre fils de Lancelot, Galaad, achèverala Quête et le cycle pourra alors se renouveler. Il connaîtra alorsun grand essor romanesque.
 Au XIV 
e
siècle,
 
dans Fouke Fitze Warin, dans
Gyron leCourtois
, dans
Die Abenteuer Gawains und le Morholt mit den drei Jungfrauen aus der Trilogie,
dans
Le Roman du Hem
deSarrasin. A cette époque, le mythe contamine la sculpture, lapeinture, l'architecture et le théâtre. Un des témoins de ce derniergenre est le
Teatro dei Puppi
sicilien qui représente les aventuresdes chevaliers de la Quête.

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->