Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword or section
Like this
2Activity

Table Of Contents

0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Conclusion des travaux d’une mission d’information sur l’évaluation du cadre juridique applicable aux services de renseignement

Conclusion des travaux d’une mission d’information sur l’évaluation du cadre juridique applicable aux services de renseignement

Ratings: (0)|Views: 6,974 |Likes:
Published by Silendo
Conclusion des travaux d’une mission d’information sur l’évaluation du cadre juridique applicable aux services de renseignement
Conclusion des travaux d’une mission d’information sur l’évaluation du cadre juridique applicable aux services de renseignement

More info:

Published by: Silendo on May 16, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/14/2014

pdf

text

original

 
 
 N
°
1022
 —— 
ASSEMBLÉE NATIONALE
CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958
QUATORZIÈME LÉGISLATURE
Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 14 mai 2013.
 
RAPPORT D’INFORMATION
DÉPOSÉ
 
en application de l’article 145 du Règlement 
PAR LA COMMISSION DES LOIS CONSTITUTIONNELLES, DE LA LÉGISLATION ET DEL’ADMINISTRATION GÉNÉRALE DE LA RÉPUBLIQUE
,
en conclusion des travaux d’une mission d’information
(1)
sur l’évaluationdu
cadre juridique
applicable aux
services
de
renseignement
,
 ET PRÉSENTÉ
PAR 
MM.
 
J
EAN
-J
ACQUES
URVOAS
ET
P
ATRICE
VERCHÈRE
,Députés. —— 
(1) La composition de cette mission figure au verso de la présente page.
 
 La mission d’information sur l’évaluation du cadre juridiqueapplicable aux services de renseignement est composée de :
M. Jean-Jacques Urvoas,
 président et rapporteur ;
M. PatriceVerchère,
vice-président et co-rapporteur 
; Mme Axelle Lemaire,
vice-présidente
; Mme Marie-Françoise Bechtel, MM. GillesBourdouleix, Éric Ciotti, Sébastien Denaja, Mme FrançoiseDescamps-Crosnier, MM. Marc Dolez, René Dosière, GuyGeoffroy, Patrice Mennucci, Paul Molac, Alain Tourret et JacquesValax,
membres
.
 
 — 3 — 
SOMMAIRE
 ___ 
 
Pages
AVERTISSEMENT MÉTHODOLOGIQUE
.................................................................... 7
INTRODUCTION
.............................................................................................................. 9
PREMIÈRE PARTIE : UNE LOI POUR LÉGITIMER ET ENCADRER LESACTIVITÉS DE RENSEIGNEMENT
.............................................................................. 13
I. LA NÉCESSITÉ DE CRÉER UN CADRE JURIDIQUE PROTECTEUR
........................... 13
 A. UN MAQUIS JURIDIQUE EN GUISE DE CERTIFICAT DE NAISSANCE
.................. 14
B. DES MOYENS LÉGAUX NOTOIREMENT INSUFFISANTS
...................................... 18
1. Des interceptions de sécurité peu nombreuses
.............................................. 18
2. L’inutile complexité des deux systèmes de réquisitions des donnéestechniques de connexion
.................................................................................. 22
3. L’importance stratégique des fichiers
............................................................... 26
C. DES MENACES PRÉCISES QUI FRAGILISENT L’ACTION DES SERVICES
........... 29
1. Demain, une condamnation de la CEDH ?
...................................................... 29
2. L’anonymat des agents malmené par les médias
........................................... 32
3. L’irrépressible quête des juges
......................................................................... 37
D. LÉGIFÉRER, UNE NÉCESSITÉ POUR PROTÉGER LES PERSONNELS ETSÉCURISER LES OUTILS
........................................................................................ 42
1. Un gabarit jurisprudentiel suffisamment précis
............................................... 45
2. Des moyens spéciaux d’investigation à étendre
............................................. 46
3. Clarifier l’utilisation de moyens existants : le cas de la géolocalisation
........ 48
4. Autoriser de nouveaux procédés
...................................................................... 49
5. Renforcer la protection de l’anonymat et du secret
........................................ 51
 
II. CONJUGUER UNE PLURALITÉ DE CONTRÔLES AU PROFIT DES SERVICES ETDE LA DÉMOCRATIE
........................................................................................................ 52
 
 A. AMÉLIORER LE CONTRÔLE INTERNE DES SERVICES
........................................ 54
 
1. Créer une inspection des services de renseignement
.................................... 54
 2. Étoffer le contrôle interne administratif 
............................................................. 55

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->