Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
0Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Ccpc. APC - copie.doc

Ccpc. APC - copie.doc

Ratings: (0)|Views: 46|Likes:
Published by Stéphane Dreyfus

More info:

Published by: Stéphane Dreyfus on May 29, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOC, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/29/2013

pdf

text

original

 
La Vie d'Adèle.
LesTechniciens et Ouvriers du Cinéma et de l’Audio-visuel du Nord-Pas-de-Calais, ontappris que le film d’Abdellatif Kechiche, « La vie d’Adèle », produit par Quat’sousProductions, tourné dans la région en 2012, était sélectionné pour la compétition aufestival de Cannes 2013.Nous devrions, a priori, nous réjouir, comme le CRRAV/Pictanovo, organisme dépendantdu Conseil Régional qui a co-produit ce film, car cela confirme que le Nord-Pas-de-Calaisest une fois de plus consacré comme une « terre de cinéma ».Hélas, et indépendamment de la qualité artistique du film, nous ne pourrons pas participerde cet enthousiasme : nos collègues ayant travaillé sur ce film nous ont rapporté des faitsrévoltants et inacceptables. La majorité d’entre eux, initialement motivés, à la fois par leurmétier et le projet du film en sont revenus écoeurés, voire déprimés. Si vous connaissezun peu notre milieu professionnel, vous savez qu’il est rare qu’une personne qui s’impliquedans un projet de film l’abandonne en cours de route. C’est pourtant ce qu’ont fait certainsd’entre eux, soit parce qu’ils étaient exténués, soit qu’ils étaient poussés à bout par laproduction, ou usés moralement par des comportements qui dans d’autres secteursd’activités relèveraient sans ambiguïté du harcèlement moral.Le CRRAV a aussi reçu des plaintes de certains techniciens pendant le tournage.Il est de notre devoir de rapporter ces faits, afin que cela ne se reproduise plus à l’avenir :- Journées de travail de 16 heures, déclarés 8.- A certains postes, journées de travail de 11 heures, payées 100 € bruts ( alors que 100 €nets avaient été promis).- Non réponse à des entretiens d’embauches- Renégociation des contrats en milieu de tournage, qui contraint les techniciens àtravailler les samedis sans être payés.- Horaires de travail anarchiques ou modifiés au dernier moment, convocation partéléphone pendant les jours de repos ou pendant la nuit, modification du plan de travail au jour le jour, les gens ne savaient le vendredi soir s’ils allaient travailler ou non le samedi etle dimanche suivant
Affilié à la Fédération Nationale du Spectacle et de l’Action Culturelle C.G.T.Membre d’Euro-MEI BRUXELLES
14/16, rue des Lilas, 75019, PARISTéléphone : 01.42.00.48.49 Télécopie : 01,42,40,90,20Courriel: orga@spiac-cgt.org Site Web :www.spiac-cgt.org

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->