Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
2Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Lettre de lUSM a Christiane Taubira

Lettre de lUSM a Christiane Taubira

Ratings: (0)|Views: 2,278 |Likes:
Published by YaggOfficiel

More info:

Published by: YaggOfficiel on Jun 03, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

06/03/2013

pdf

text

original

 
 
UNION SYNDICALE DES MAGISTRATS33, rue du Four 75006 PARISTél. : 01 43 54 21 26Fax : 01 43 29 96 20 
E-mail :
usmagistrats@club-internet.fr 
Site:www.union-syndicale-magistrats.org
 Paris, le 30 mai 2013Madame la Ministre,A l'heure où le parlement examine un projet de loi redéfinissant les relations entre la chancellerie, les parquets généraux et les parquets, nous ne pouvons que nous étonner des modalités d'organisationd'une réunion qui se tiendra le lundi 03 juin prochain et à l'occasion de laquelle vous interviendrez.Cette réunion est parfaitement légitime dans son principe, puisqu'elle porte sur un des éléments de politique pénale définie par vos soins, en l'espèce «
les violences et discriminations commises à raisonde l'orientation sexuelle ou de l'identité de genre
» et qu'elle a pour objet d'améliorer l'application desdispositions légales en vigueur.Pour autant, les conditions d'organisation de cette réunion sont symptomatiques de difficultésrécurrentes, en contradiction avec les déclarations tendant à laisser croire à un assouplissement du lienhiérarchique entre les parquets et le ministère de la Justice.Les interlocuteurs naturels de la chancellerie, comme le rappelle le projet de loi, sont les procureursgénéraux, du fait de leur statut et du fait des moyens matériels mis à leur disposition. Tel n'est pas lecas des autres magistrats des parquets et parquets généraux qui n'ont pas vocation à sacrifier une partiede leur week-end pour se déplacer et être présents à Paris, un lundi matin à 09 heures...Le ton comminatoire employé par la directrice des affaires criminelles et des grâces dans la dernièredépêche du 28 mai (copie jointe), pour ordonner leur présence et imposer (de quel droit ?) leur  participation à un stage de deux jours organisés dans le prolongement de cette réunion est à cet égardtotalement inadmissible. Le lien hiérarchique n'implique ni autoritarisme d'un côté, ni soumission del'autre.Le ton employé est ressenti comme une marque de mépris pour ces magistrats qui, au quotidien,tentent de faire fonctionner des parquets exsangues, surchargés de commandes et dotés de moins enmoins de moyens, tant humains que matériels pour assurer leurs missions. Nous vous prions de bien vouloir rappeler ces évidences aux services placés sous votre autoritédirecte. Nous suggérons par ailleurs que si, en dehors des directives données par vos soins aux procureursgénéraux, des précisions techniques ou procédurales devaient être directement apportées auxmagistrats des juridictions, elles le soient par voie dématérialisée, par le biais de visio-conférences ouà l'occasion de déplacements de membres de vos services dans ces mêmes juridictions.Ces modalités éviteraient les dépenses somptuaires liées au déplacement de nombreux parquetiers,deux cents dans le cas d'espèce, en total décalage avec les restrictions budgétaires drastiques imposéesaux juridictions.

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->