Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
5Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
1716_Binder1

1716_Binder1

Ratings: (0)|Views: 34,047 |Likes:
Published by PDF Journal

More info:

Published by: PDF Journal on Jun 04, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

06/09/2013

pdf

text

original

 
MERCREDI 5 JUIN 2013www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2306 PRIX 20 DA
 Yarichène
«Il y a eu désaccordsur plusieurs points»
Barreto
,unpetitjour
etpuissenva!
 
 Après une réunion de plus de 2 heures avec Hannachi
Chalaliréclame
200
millionsparmois,Hannachi
NON
«Je nefermepas la porte auxnégociations»
dit
Il l’annoncera ce matin au coursd’une conférence de presse
Geiger,O
Fabrearriveraaujourd’hui
On parlede Matmouret de Ghilas
 Yahia-ChérifirriteKaoua
«Wallah ! Je n’ai jamais négociéavec Boulhabib»
Stuttgartmet
millionsd’euros
pourTder
Equipe nationale
LeClubAfricainrelanceSlimani
      C      R      B
Courbisexigelamiseàlécartde
certainsdirigeants
Il a RDV avecHaddad aujourd’hui
USMA
333333
JSMB
MCA
SiMohamedfileauCSC
JSK 
pour2saisonspour2saisonspour2saisonspour2saisonspour2saisonspour2saisons
 
«Je n’ai eu ni salaires ni appartement, je suis donc libre de tout engagement»
IslamSlimani,joueurduCRB
N° 2306 MERCREDI 5 JUIN 2013
« A vecousanslibé-ra tion,jepar tirai»
Sid- Ahmed Aoued j,joueurduMCO
Cen’estpasdelalanguedebois
Footaises
IlfautfairesiliertoncontratparlaCRLetl’OPGI.
I
I
 Yahia-Cherif a donné son accord deprincipe à tousles clubs, en attendantd’être en accord avec ses principes.
I
I
Benmoussa renvoyé du stage de lasélection A’ : sans la présence deChaouchi, il se sentait inutile.
I
I
Barreto, Sarramagna, Wallemme… Onse bouscule pour le poste d’entraîneuradjoint de Hannachi.
 
Wilshere Jr enmode blaugrana
Voilà qui ravira sans aucun doute lesfans des Gunners. Alors que le soleilpointe son nez pour la première fois de lasaison, Jack Wilshere a profité de l'occa-sion pour prendre une photo de son fis-ton Archie sur sa terrasse et la publiersur Twitter. Jusque-là, rien d'anormal.C'est la tenue du môme qui pose pro-blème. Habillé tel un Tequila Sunrise, lepetit Archie porte en effet la tenue exté-rieur complète de Barcelone, sachant quele Barça, chaque été, dépouille le clublondonien de ses meilleurs éléments.Alors, message implicite à l'heure dumercato ou simple faute de goût ? Quoiqu'il en soit, Jack Wilshere se fait déjàpourrir sur Twitter...
 L
 i
 n
 f
  o
p
   e
   o
   p 
      l
     e
omme
ui
il a dit
lC
Les Verts se font unresto à Sidi-Yahia
A
près la tâche, la relâche. Cela s’applique parfaite-ment sur les joueurs de l’EN qui ont eu droit àun quartier libre, lundi. La plupart des joueursont choisi de se faire un beau resto ensemble.Quoi de tel qu’un petit tour à Sidi-Yahia, desti-nation préférée de nos pros. Les Bougherra, Guedioura, Fe-ghouli, Mesbah et autres Brahimi se sont réunis autour d’unegrande table d’un restaurant chic pour déguster les spéciali-tés de la maison. Un moment convivial qui témoigne de labonne ambiance qui règne chez les Verts.
 Affaire CAB-JSS
Zerouati condamnéà 18 moisde prison ferme
Très attendue, l’affaireCAB-JSS a connu son épi-logue. Enfin ! Reportéedeux fois pour absence dela défense, l’affaire a ététraitée durant toute la jour-née d’hier par le tribunalde Aïn M’lila. Alors que l’onpensait que les mis encause, Mohamed Zerouati,président de la JS Saoura,Noureddine Benaïssa, an-cien manger de l’USMBA et Imad Barka, intermé-diaire, allaient s’en sortir à bon compte, le verdicten a surpris plus d’un. C’est que c’est la premièrefois qu’une affaire de corruption dans le footballconnaisse un tel dénouement. Le président de laJS Saoura a écopé, lui et ses deux acolytes, de18 mois de prison ferme. La cour a suivi le réquisi-toire du procureur de la République qui avait re-quis la même peine et cinq milliards de dommageset intérêts. Les trois mis en cause, reconnus donccoupables dans cette affaire, peuvent interjeterappel. De son côté, le CAB compte demander desdommages et intérêts. Reste maintenant à connaî-tre la décision de la LFP dont le président, Mah-foud Kerbadj, disait récemment qu’il attendait laverdict de la justice pour tran-cher. Il n’est pas à écar-ter que la Ligueprononce la ré-trogradationde la JSSaoura.
Le ministre Tahmi enaura pour 45 joursde rééducation
Le ministre de laJeunesse et desSports, MohamedTahmi, a été vic-time d’une rupturedu tendond’Achille, aucours d’unerencontre defootball à DarEl Beïda.Une blessure assez sérieusequi a nécessité une interven-tion chirurgicale. Le MJS enaura au moins pour quarante-cinq jours de rééducation avantde pouvoir gambader de nou- veau.
«Le terrain de Dar El Beïdaétait particulièrement dur. Avant même le début de la rencontre, j’avais quelques appréhensions, vuque les chevilles pâtissent souvent sur ce genre de surface»
, a confié M.Tahmi à des connaissances. Le faitd’être contraint de s’appuyer sur des bé-quilles n’empêche pas le ministre decontinuer à bosser. Autrement, ce n’estpas une rupture du tendon d’Achille qui leclouera au lit. Prompt rétablissement.
Finale de la coupede France
Un Algérien a donnéle coup d’envoi
Un rêve qui se réalise ! Marzouk Ouamara,un jeune Algérien, greffé du cœur il y adeux ans, a donné le coup d’envoi de la fi-nale de la Coupe de France ayant opposé, vendredi passé, les Girondins de Bordeauxà Evian TG au Stade de France. Désignédéjà l’an passé, Ouamara n’a pu tapoterdans le fameux ballon de la finale, en rai-son d’un retard de timing dû à l’arrivée tar-dive de Nicolas Sarkozy, alors président dela République française, ayant conduit àl’annulation de la cérémonie. Ce n’était fi-nalement que partie remise. De quoi don-ner du baume au cœur à ce jeune, connupour être un fervent supporter de la JSK.
 
Benmoussa,la vérité si je mens
Renvoyé de l’EN A’ pour un cumul d’incar-tades, Mokhtar Benmoussa n’assume pas pourautant. A ceux qui l’ont appelé lelendemain pour s’enquérirsans doute de la véracité del’info publiée ici même, legaucher de l’USMA n’apas assumé. A tous, il araconté qu’il était encoreen stage.
«Il m’a renvoyé,mais il m’a appelé une demi- heure plus tard pour me de- mander de revenir» 
, a-t-il raconté.La vérité, c’est que Benmoussa a étéeffectivement renvoyé. Le mensonge estqu’il n’a jamais été rappelé.
 Arsenalrend hommageaux Mangas
La mode du Kamehameha n'est jamaisparvenue à vraiment décoller sur le web. Pasgrave, Arsenal est au-dessus de ça. Avant d'atta-quer leur tournée d'été au Japon, les Gunners ontdécidé de rendre un petit hommage à la patrie desmangas, et de DBZ. Cazorla, Vermaelen, Arteta,Coquelin et Monreal ont ainsi joué le jeu enprenant une série de clichés où ils se jet-tent dans les airs comme leurs hérosd'enfance. C'est bientôt les va-cances...
La pastèque, le pêchémignon d’Amada
Amada, l’attaquant de l’USMH, a un pêché mignon.Le Malgache, passé par la JSK, est un mordu de lapastèque. Saison oblige, le joueur en consomme sansmodération. A Aïn Naâdja où il réside en compa-gnie d’autres joueurs de l’USMH, Amada se rendsouvent au marché du coin pour en acheter une,grosse, cela s’entend. Et comptez sur lui pour vousdire comment on l’appelle chez nous. Amada a ap-pris le mot «delaâ» par cœur !
Lacen se met derrière l’objectif
Les joueurs de l’EN ont bénéficié ce lundi d’un quartier libre. Tous oupresque en ont profité pour aller rendre visite à des proches ou se promenerà Alger. Medhi Lacen, lui, a choisi d’aller à Staoueli. Un jardin verdoyant, lamer en face, cette vue n’a pas échappé à l’objectif du milieu de terrain deGetafe qui a tenu à immortaliser ce moment et le partager sur tweeter. Unmoment d’extrême détente, assurément.
 
Le eed’ encouagemende  Abdoupou D jebbou
D jamel  Abdounes un idèle suppor-te de aik D jebbou.L’ aaquan del’Olmpiaosle Pie l’ a poué à soncompèedans un wee d’ encouage-mens. « # je suis de ou mon cœuacoi#afiD jebbou#pou ces 2machs contr e leBénine wanda#mone leus àousle gand ata-quanque u es e qui  je l'ai connuoue l'année à #l'Olmpiacos.#bon couage mon èe #d jame-labdoun » (sic),lisai-on sulemessage.Un signe de solida-i quia sans doue plair eàD jebbou. 
 
Hammarsuspendu 1 an !
La Ligue de football profes-sionnel vient de faire rava-ler ses paroles à HassenHammar qui s’était atta-qué vertement à certainesdécisions de la LFP, commecelle de ne suspendreChaouchi et Babouchequ’après MCA-ESS (3-2). Leprésident de l’ESS avait parléde
«décisions peu coura- geuses» 
 , entre autres. Une sortie qui lui avalu 1 an de suspension ferme. De quoifaire sortir – encore ? - de sesgonds le très controverséHammar.
0
2
 
0
3
N° 2306 Mercredi 5 juin 2013
 Coup d’œil 
JSK
A
la JSK, c’est le floutotal ces dernierstemps. Alors quele recrutement esten stand-by de-puis un moment, les dirigeantsdu club n’ont toujours pastrouvé l’entraîneur idéal quipourrait driver l’équipe la saisonprochaine. Après un premiercontact avec l’entraîneur actuelde l’Etoile du Sahel, Denis La- vagne, les négociations ont étéinterrompues, du moment quele Français a préféré poursuivresa mission avec le club tunisien.Donc, pour rassurer les suppor-ters qui, faut-il le dire, sont trèsinquiets quant à l’avenir de leuréquipe, la direction kabyle estentrée en contact avec plusieurstechniciens étrangers pourtrouver celui qui pourrait rame-ner la stabilité à l’équipe. Pourne pas perdre trop de temps,pas moins de quatre coachsétaient ciblés par les membresdu conseil d’administration.Mais aucun n’a été officielle-ment sollicité, mis à part le Por-tugais, Mariano Barreto.
Il est arrivé hier matin enprovenance de Madrid
Ce dernier, qui a été proposé ily a plusieurs semaines, a reçudernièrement une invitationpour l’obtention d’un visa. Aprèsavoir tout réglé au niveau de l’am-bassade, Barreto, qui s’est montréintéressé par le challenge des Ka-byles, a embraqué hier matin à des-tination d’Alger. Après une escale àMadrid, l’avion transportant letechnicien a atterri sur le tarmacHouari-Boumediène à 12h15.
 Yarichène à l’accueil
A sa sortie de l’aéroport, MarianoBarreto a trouvé à son accueil YazidYarichène ainsi que son manager àAlger. Contrairement à ce qui a étérapporté dans la presse, le Portugaisn’a pas été livré à lui-même. D’aprèsses première impressions, le voyagen’était pas fatigant :
«Le voyagen’était pas fatigant. C’était agréable.Pour vous dire, ce n’est pas la pre-mière fois que je viens en Algérie. J’aidéjà visité ce beau pays.»
Ses premiers mots«Si je suis ici, c’est parceque le projet sportif m’intéresse»
Une fois ses bagages récupérés,nous nous sommes entretenus avecMariano Barreto qui, sans la moin-dre hésitation, a accepté de répon-dre à toutes nos questions. Selonlui, sa venue en Algérie n’est qu’unesimple formalité. Il a décidé de ren-contrer d’abord les dirigeants de laJSK et aborder plusieurs sujets enrelation avec l’avenir du club, avantde prendre une décision finale. Lemoins que l’on puisse dire est queMariano semblait très intéressé parle challenge sportif des Canaris. Ace sujet, il dira :
«Mon dernier pas-sage en Algérie remonte à 2003. Jeme souviens parfaitement bien que j’avais affronté l’Algérie lorsque jedrivais le Ghana, à l’occasion des JOd’Athènes. Sincèrement, le challengesportif est très intéressant. Je suisvenu en Algérie pour parler des am-bitions du club car la JSK est une très grande équipe. Sincèrement, je suis prêt à faire partie de ceux qui veu-lent replacer le club en haut du ta-bleau la saison prochaine.»
«Le président Hannachi estambitieux»
A propos du président Hannachi,Barreto ajoutera :
«Le président est très gentil. Il sait parler et m’a donné l’impression d’être très ambitieux. Il veut réaliser un bon recrutement et  jouer les premiers rôles la saison pro-chaine. J’ai hâte d’y contribuer.»
«La signature du contratn’est qu’une simpleformalitépour moi»
Contrairement à ce que croient plu-sieurs personnes, Mariano Barretone s’est pas déplacé en Algérie poursigner son contrat au profit de laJSK. Il a été d’abord invité par la di-rection du club à discuter avec leprésident Hannachi et évoquer tousles sujets relatifs à l’avenir du club.D’après le Portugais, la signature ducontrat n’est qu’une simple forma-lité pour lui :
«Si je vais signer moncontrat ? Ecoutez, la signature ducontrat n’est qu’unesimple formalité  pour moi. Je vais es-sayer d’abord derencontrer les res- ponsables du club et  parler d’abord desconditions, avant d’en décider. Je suisconvaincu que ce grand club pourram’offrir toutes lesconditions possiblesde réussite.»
«Main dans lamain pourredorer leblason de cetteéquipe»
Même s’il n’est pasAlgérien, Marianosait que la JSK tra- verse des momentstrès difficiles de-puis quelques an-nées. Ce grandclub qui dominaitl’Afrique durantplusieurs années nefait désormais pluspeur. Donc, le pre-mier objectif duPortugais sera deredorer le blasonde la JSK :
«Je suisau courant que la JSK traverse des moments difficilesdepuis quelque temps. Je tiens à direqu’il faut mettre main dans la main pour redorer le blason de la JSK. J’es- père que toutes les personnes qui en-tourent le club vont m’aider pour réussir.»
«La JSK et Al Ahly sont lesmeilleures équipes en Afrique»
Avant de conclure son interview,l’ex-sélectionneur du Ghana, qui aune idée sur le football africain,ajoutera :
«Je connais parfaitement bien la JSK qui a été sacrée cham- pion d’Algérie à maintes reprises.Elle a déjà remporté plusieursCoupes d’Afrique. Pour moi, la JSK et Al Ahly sont les équipes meilleuresen Afrique.»
Direction, l’hôtel Ibis
Après s’être entretenu avec les jour-nalistes, Mariano Barreto a été di-rectement conduit à l’hôtel Ibis deBab Ezouar. Il a été accompagné deson manager et du dirigeant de laJSK. Les deux parties se sont entre-tenues pendant quelques minutes,avant de reporter la vraie réunionpour la soirée, du moment que leprésident Hannachi était attendupour s’entretenir en personne avecle technicien.
Coup de théâtre :Hannachi et Barreto ne sontpas parvenus à un accord
Après que le Portugais ait été bieninstallé à l’hôtel Ibis de Bab Ezouar,le président Hannachi, qui espéraiten finir avec le recrutement d’unentraîneur, a dû se rendre à Alger,dans le but de rencontrer le Portu-gais. Malgré le fait qu’il ait été invitéà rallier l’Algérie pour entamer lesnégociations, plusieurs proches dela direction de la JSK nous avaientfait savoir que Mohand Chérif Han-nachi ne comptait pas l’engager, carselon lui, le Portugais n’avait pas leprofil recherché. Toutefois, les deuxhommes se sont rencontrés, tarddans la soirée d’hier, dans le butd’entamer les négociations. Il étaiquestion d’évoquer les objectifs quela direction de la JSK s’est fixée, enprévision de la saison prochaine.Pour sa part, Mariano Barreto, quine voulait pas évoquer le volet fi-nancier, a préféré discuter des am-bitions et du projet sportif del’équipe. Malheureusement, le pré-sident Hannachi n’a pas trouvé unterrain d’entente avec son interlocu-teur. Selon une source proche, desdivergences ont caractérisé le tête-à-tête entre les deux hommes. Celaa poussé le boss kabyle à rompre lesdiscussions à l’amiable avec le Por-tugais. Après moins de 24 heurespassées sur le sol algérien, l’ex-en-traîneur d’Al Qadisiya retourneraaujourd’hui au Portugal.
Le CSC veut négocier avecBarreto
Nous avons appris d’une sourcebien informée que le club du CSConstantine suit de très près la pistedu Portugais Mariano Barreto. L’an-cien sélectionneur du Ghana, qui adébarqué hier après-midi à Alger,devait négocier en fin d’après-midiavec le président Hannachi. Les res-ponsables du club constantinois ontprofité de l’occasion pour le contac-ter officiellement.
Saïd D.
Après une réunion tenue hier soir avec Hannachi
Barreto,cesttombéàleau
Khouas rappeléen toute urgence
Juste après la démission de Bou-khari de son poste de secrétairede la section football, l’adminis-tration kabyle, par le biais duprésident de la SSPA/JSK Mo-hand Cherif Hannachi, a rappeléTahar Khouas qui occupait jusqu’au dernier match de la sai-son le poste de DG de la société,avons-nous appris d’un dirigeantkabyle. Khouas devra reprendredu service ce matin. Pour rappel,après la fin du championnat,Hannachi et Samy Idrès, respec-tivement président de laSSPA/JSK et du CSA, ont décidéde geler toutes les activités et ontpromis de rappeler les personnessusceptibles d’apporter un plus.Ainsi, après le départ de Bou-khari, il était impératif de rappe-ler Khouas pour prendre encharge toutes les affaires admi-nistratives et financières de lasociété.
 YazidYarichène:«Onn’apastrouvéunterraind’entente»
Le président de la section football de la JSK, Yazid Yarichène, qui était allé à l’accueil duPortugais Mariano Barreto à l’aéroport d’Alger, nous a révélé que la direction de la JSKlui avait effectivement envoyé une invitation, dans le but d’entamer les négociations.Toutefois, il a tenu à nous expliquer qu’après deux heures de pourparlers, le présidentHannachi et le Portugais ne sont pas parvenus à un accord :
«Effectivement, la directionde la JSK avait envoyé une invitation à Mariano Barreto qui est arrivé à Alger pour enta-mer les négociations. Comme vous le savez, nous nous sommes réunis tard dans la soiréed’hier dans le but d’en finir avec cette histoire de l’entraîneur. Malheureusement, aprèsdeux heures de négociations, aucun accord n’a été trouvé. Il y’avait plusieurs points de di-vergences. Désormais, nous allons étudier d’autres CV, dans le but de choisir celui lui quicorrespond le mieux à nos aspirations.»
 AlainMichel,
lanouvellepiste
Après l’échec des négociationshier soir avec le portugais Ma-riano Barreto, il semblerait queles dirigeants kabyles se soientdéjà tournés vers la piste d’unautre entraîneur étranger quioffre l’avantage de connaître par-faitement le championnat algé-rien pour y avoir exercé à la têtede trois clubs, le MCA, le MCOet la JSMB. Il s’agit du FrançaisAlain Michel. Reste à savoir si ladirection de la JSK rencontreradu succès avec ce choix ou si ellese tournera vers d’autres pistes.

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->