Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
5Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
1721_PDF_du_10_06_2013

1721_PDF_du_10_06_2013

Ratings: (0)|Views: 41,384|Likes:
Published by PDF Journal

More info:

Published by: PDF Journal on Jun 09, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

07/10/2013

pdf

text

original

 
LUNDI 10 JUIN 2013www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2311 PRIX 20 DA
Bénin1 Algérie3
Slimani,l’arme
fataledelAlgérie!fataledelAlgérie!fataledelAlgérie!fataledelAlgérie!fataledelAlgérie!fataledelAlgérie!
«Maintenant,on ira à Kigalipour ramenerles 3 points»
Halilhodzic
«Ce n’est pas Falcao,
mais il est utile»
Raouraoua
«Le problème desprimes ne s’est jamaisposé en sélection»
Mali 1 - Rwanda 1
CesttoutbonpourlesVerts
millionsparmois
pourconvaincreBelkalem
Gherbi
«Laconcurrencenem’a jamaisfaitpeur»
Laïfaoui
«C’estbon, j’airempilé»
Benatia
«LeCSCetlESSmontfaitdesoffresplusinressante
300300300300300300
 Aoudiaa négociéhier soir
JSK MCA
 Yayacontacté
De nos envoyés spéciaux au Bénin
«LaJSK,je verraiaprèsleMali»
 Amoros Amoros Amoros Amoros Amoros Amoros
Gamondi,FerganiouKhezzarpoursuccéderàSolinas
     J     S     M     B     U     S     M     H
USMA
C’est Monsieur9buts en13matchs
 
N° 2311 Lundi 10 juin 2013
0
2
Coup d’œil 
Équipe nationale
A
ppréhendé par lesobservateurs, lematch de l’Algérieace au Bénin, quis’est disputé hier austade Charles-de-Gaulle de Porto-Novo, a été très bien maîtrisé parles Verts qui regagneront ce matinAlger avec les trois points de la victoire et une consolidation deleur goal-average. Ni le climat nil’état de terrain n’ont infué sur lasélection algérienne qui a aitpreuve de métier et d’ecacité.
L’efficacité de Gestede arépondu aux maladressesde Soudani
La première mi-temps a débutépar un combat physique que lesBéninois ont voulu imposer, his-toire d’essayer d’intimider les Algé-riens. En moins d’un quartd’heure, il y a eu huit arrêts de jeu,en raison de joueurs à terre desdeux côtés. Ce n’est qu’à la 11’qu’on a commencé à voir du jeu,avec un centre de Dossou dé-tourné du genou par Bougherra etcapté Mbolhi au milieu d’une orêtde jambes. Les Algériens ont réagipar une séquence de dominationd’une vingtaine de minutes qui lesa vus se procurer pas moins dequatre occasions de scorer, donttrois par le seul Hilal Soudani. Lapremière est survenue à la 15’quand Slimani, bien lancé par Fe-ghouli, est devancé in extremis parle gardien de but béninois, Beme-nou, qui sort le ballon en touche.Dans la continuation de l’action,Soudani n’a pas su proter d’un ca-ouillage pour tromper la déenseadverse, son pointu du piedgauche ayant été détourné par Be-menou. A la 22’, Feghouli s’estéchappé sur la droite et a centré aupoint de penalty vers Soudanidont la reprise du plat du piedpasse au-dessus du cadre vide. Fe-ghouli s’est illustré à son tour à la29’ en voyant son coup ranc sauvédicilement par Bemenou, aprèsun rebond (29’). Une minute plustard, Soudani a manqué l’imman-quable : il s’est retrouvé absolu-ment seul ace au gardien de butbéninois, alors qu’on le croyaithors-jeu, mais il a raté soncontrôle (30’). Avec un tel nombrede ratages, on n’est pas à l’abri d’unbut adverse et c’est ce qui est arrivé: sur un coup ranc renvoyé, Sesse-gnon a centré vers le point de pe-nalty où Gestede, libre de toutmarquage, n’a laissé aucune chanceà Mbolhi (31’).
Slimani renversela vapeur
Ce but aurait pu démoraliser lesVerts, mais c’est l’inverse qui s’estproduit. Après une petite périodede fottement qui a ailli proteraux Béninois, notamment à Sesse-gnon qui a percuté au sein de ladéense algérienne et tiré le ballonde l’extérieur du pied, heureuse-ment détourné admirablement parMbolhi (35’), les Verts ont su reve-nir dans le match : Taïder a lancéSlimani en proondeur qui, cetteois, a devancé Bemenou en le lo-bant d’un tir de la cuisse (38’). LesBéninois ont été reroidis par cetteréalisation et encore plus par laermeté de Mbolhi à capter un tirde Sessegnon, une minute plustard. Battant le er tant qu’il estchaud, les Algériens ont enoncé leclou à la 42’ : un coup ranc admi-rablement botté par Lacen a vuSlimani jaillir au point de penalty pour placer une tête victorieuse. A1-2 à la mi-temps, la sélection al-gérienne avait ait le plus dur.
Ghilas assomme le Béningrâce à son premier butavec les Verts
La seconde période a vu leBénin tenter un pressinghaut, an de créer le dan-ger, protant d’un reculrelati de la sélection al-gérienne. Cependant, la vigilance de Mbolhi, ir-réprochable durant toutle match, a ni par dé-courager les Béninois,surtout après l’expulsionde Nana Naou, qui astoppé irrégulièrement Sli-mani, parti seul vers le but (67’). Aonze contre dix, c’est devenu plusacile pour les Algériens dont lescontre-attaques ont constitué unsupplice pour la déense béninoise.L’un d’entre eux a proté à NabilGhilas (entré à la place de Slimani)qui, lancé seul vers le but, a battuBemenou avec beaucoup de sang-roid, inscrivant ainsi son premierbut avec les Verts (79’). Feghouliaurait pu corser l’addition, maisson tir du gauche, après une suc-cession de dribbles, est passé àcôté du cadre (85’). Les dernièresminutes ont été marquées par lamaladresse des Algériens devant lebut béninois ace à un adversairedémobilisé et rustré. L’Algérieconsolide, par cette victoire, sapremière place dans la poule H, enattendant le déplacement auRwanda qui, sur le papier, s’an-nonce plus a-cile.
H. R.
Bénin1Algérie3
 
Stade :
Charles-de-Gaulle(Porto-Novo)
Afuence :
moyenne
Arbitres :
Neant Alioum, EvaristMenkouande et Peter Edibi (Came-roun)
Avertissements :
Nana Naou (47’,67’), Fousseni (63’) (Bénin)Expulsion : Nana Naou (67’)(Bénin)
Buts :
Gestede (31’) (Bénin) ; Slimani(38’, 42’), Ghilas (79’) (Algérie)
Bénin :
Bemenou, Koukou, Adeoti,Boco (Sossa 72’), Gestede, Fousseni,Angan (Olou 84’), Adjamossi, Sesses-gnon, Dossou (Omotoyossi 70’),Nana Naou
Entraîneur :
Amoros
Algérie :
Mbolhi, Mostea, Mesbah,Belkalem, Bougherra, Medjani,Lacen, Taïder, Feghouli (Guedioura86’), Soudani (Ghoulam 65’), Slimani(Ghilas 75’)
Entraîneur :
Halilhodzic
LesVertsavec
beaucoupdemaîtrise
14h15, lesFennecs arriventau stade
Il était exactement14h15, lorsque les joueurs de l’Equipe na-tionale sont arrivés austade. La sélection aquitté l’hôtel, situé à Co-tonou, à 13h30. A leurarrivée, ils ont directe-ment regagné les ves-tiaires.
Les supportersalgériensescortent le bus
Les Algériens sont partout, mêmeau Bénin. En eet, les supporters del’Equipe nationale, qui étaient nom-breux à assister à la dernière séanced’entraînement, se sont déplacés àl’hôtel où résidaient les joueurs pourprendre quelques photos avec eux.Les ans ont même tenu à escorter lebus de Cotonou jusqu’à Porto-Novo.
Les joueurs algérienschambrés
A leur arrivée au stade de Porto-Novo, plusieurs supporters béninoisont essayé d’intimider nos joueurs.Ces derniers, très concentrés, ontprééré garder leur calme.
15h10, Doukha et M’bolhiles premiers sur le terrain
Une heure avant le coup d’envoide la rencontre, les deux gardiens del’EN, à savoir Rais Mbolhi et Azze-dine Doukha, ont ait leur appari-tion sur le terrain, pour entamerl’échauement. Quelques minutesplus tard, c’était au tour des joueursd’accéder au terrain. Il était exacte-ment 15h15.
Le stade vide, une heureavant le coup d’envoi
Le stade Charles-de-Gaulle était vide, une heure avant le coup d’en- voi du match. Les supporters com-mençaient à remplir les gradins, 30minutes seulement avant le début dela partie. Il aut rappeler que lessupporters algériens étaient pré-sents.
Une organisationcatastrophique
Le moins que l’on puisse dire estque les responsables du stadeCharles-de-Gaulle n’étaient pas à lahauteur. Pour preuve, nous avonsremarqué qu’ils ont autorisé les sup-porters à accéder au stade à partird’une porte qui devait rester ermée,du moment qu’elle mène directe-ment au vestiaire des Verts. Heureu-sement que rien de acheux ne s’estpassé.
La FAF intervient pourpayer les tickets des Fans
La Fédération algérienne de oot-ball a dû intervenir et payer destickets plus chers, an de placer lessupporters des Verts dans une tri-bune meilleure que celle qui leur aété réservée au stade Charles-de-Gaule à Porto-Novo par les respon-sables de la Fédération béninoise.Ainsi donc, les supporters algériensont été placés dans la tribune cou- verte.
L’ENpas autoriséeà inspecter la pelouse
Une ois qu’ils ont accédé au stade,les coéquipiers de Hilal Soudani vou-laient, comme à chaque occasion, inspecterl’état de la pelouse, d’autant plus que la pluiene s’est pas arrêtée pendant plusieurs heures.A la surprise de tous, le commissaire aumatch ainsi que le responsable de la sécu-rité désigné par la CAF ont interdit aux joueurs de aire un tour sur la pe-louse pour ne pas l’endomma-ger.
De nos envoyésspéciaux au Bénin
HamzaRahmouniSidiAthmaneNedjemeddineYacineSelhaniMadjidAïtAbdallah
 
N° 2311 Lundi 10 juin 2013
 Coup d’éclat 
Équipe nationale
0
3
De nos envoyésspéciaux au Bénin
HamzaRahmouniSidiAthmaneNedjemeddineYacineSelhaniMadjidAïtAbdallah
U
n joueur qui aurait es-suyé autant de critiquesqu’en avait essuyé IslamSlimani après la CAN-2013 aurait perduconance en ses moyens et auraitmême pu être démoralisé, mais l’atta-quant du CR Belouizdad en est res-sorti plus ort. Hier, il a signé ses 8
e
et9
e
buts en sélection nationale, conr-mant qu’il est devenu, en moins d’unan, le chasseur de buts qui avait tantmanqué aux Verts.
Il a beaucoup apprisde ses maladresses à la CAN
Aujourd’hui, les statistiques sont là : ilpèse, à lui seul, 9 buts en 13 matches joués avec la sélection nationale. Il y alongtemps que les Verts n’ont pas euun attaquant avec un tel ratio debuts/matches. Slimani incarne l’eca-cité dans les moments diciles. Sesmaladresses devant le but durant ladernière CAN ont été, visiblement,autant de leçons dont il a beaucoupappris pour progresser et devenirmeilleur dans la nition. De plus, il ale prol de l’attaquant complet tel queVahid Halilhodzic l’aime : rapide endépit de sa grande taille, ecace dansles airs, adroit des deux pieds et, sur-tout, habile dans la conservation duballon, un paramètre très importantchez le coach national.
Le seul attaquant algérienà avoir marquélors des quatre matchesdes éliminatoires
Au-delà du nombre de buts marquéset son ecacité avérée hier, une statis-tique intéressante est à relever : c’est leseul joueur algérien à avoir inscrit aumoins un but à chacun des quatrematches disputés jusqu’à hier dans leséliminatoires pour la Coupe dumonde 2014. Il avait marqué contre leRwanda et le Mali en juin, puis contrele Bénin et mars et enn ace aumême adversaire hier. C’est dire queSlimani reste ecace dans lesmatches importants (si on met decôté la CAN). Ce constat appelle uneconclusion : il n’a plus rien à aire enAlgérie. Pour son bien et le bien dela sélection nationale, il est tempspour lui d’embrasser une carrièreproessionnelle en Europe, àcondition que ce soit dans unclub d’un championnat respecta-ble où il pourra progresser.Aller en Europe juste pour y aller serait atal au joueur.
F. A.-S.
Une victoire qui soulage tout lemonde, n’est-ce pas Islam ?
C’est exactement le cas. Je suis trèsheureux après ce succès obtenu à l’ex-térieur. C’est une joie totale dans le vestiaire. Ça ait plaisir, ranchement.Il y avait trop de pression avant cematch, et là maintenant, on estcontents de ces trois points ramenésdu Bénin.
Un doublé historique pour vous àl’extérieur, un commentaire ?
C’est vraiment quelque chose d’excep-tionnelle pour moi d’avoir réussi à ré-pondre aux attentes du coach. Je doisdire touteois que je suis un attaquantest mon premier rôle sur le terrain estde marquer des buts, donc je n’ai aitque mon devoir remplissant ma mis-sion.
Deux buts à l’extérieur, c’est votreneuvième réalisation, on ne connaîtpas beaucoup d’attaquants ici enAlgérie qui réalisent cet exploit.
Il aut que tout le monde sache quelorsque je rentre sur le terrain monpremier objecti est de aire gagnermon équipe. Je veux dire que la vic-toire est plus importante que ma per-ormance.
Avouez que la conance du coach vous a donné des ailes aujourd’hui ?
C’est exactement cela. Je ne cache pasque le coach Halilhodzic me rassuretoujours. Je n’oublie pas que c’est luiqui m’a accordé sa conance. C’estquelqu’un qui m’a beaucoup déenduet soutenu.
Avez-vous douté après cette ouver-ture du score des Béninois en pre-mière période ?
Non, pas du tout. Sans vouloir me vanter, on était conscients qu’on allaitreprendre le dessus parce que nousétions très motivés. On savait au dé-part que tous les scénarios étaient pos-sibles donc on s’est bien préparés enconséquence.
Avez-vous trouvé des dicultés à vous adapter au climat ici au Bénin ?
Pas vraiment. Au départ, il allait unpeu bien gérer ses eorts mais par lasuite, on a oubliéce acteur. On est restés concentrés àond sur notre match. Après ce butencaissé, on est restés organiséset cette égalisation nous a aiténormément de bien. On arepris conance et on a biendominé les débats.
Le Rwanda se présentecomment maintenant ?
Ça va être un peu lamême chose où on seracertainement dans l’obli-gation de revenir avecune belle perormance.Maintenant, on sait cequ’on doit aire là-baspour terminer le boulotchez nous ace au Mali,lors du dernier match.La meilleure manièrede préparer cette petitenale est de ramenerune victoire de Kigali.
 Entretien réalisé par Hamza Rahmouni
Latempératurea dépassé les 25°avant le coup d’envoi
La température à Porto-Novo, une heure avant lecoup d’envoi de la ren-contre, ne dépassaitpas les 25°. Par ail-leurs, le taux d'humi-dité était de 83 %. Celaa plus au moins handi-capé les joueurs, qui avaienteu du mal à livrer le match àl’aise.
Medjanimilieu défensif pour la seconde fois
A la surprise de tous, le sélec-tionneur national, Vahid Halil-hodzic a driblé tout le monde,en alignant, pour la seconde ois,dans un match ociel, CarlMedjani au poste de milieu dé-ensi. Le déenseur de l’AS Mo-naco a été aligné dans ce postepour la première ois lors dumatch ace à la Tanzanie quis’est déroulé à Dar Essalem.
Guediouraremplaçant
Apparemment, Vahid Halil-hodzic a voulu surprendre tout lemonde avec ses choix tactiques.Alors que les supporters ont tousmisé sur Guedioura pour épaulerLacen et Taïder à la récupération, leBosniaque a jugé bon de compterune nouvelle ois sur Carl Med- jani. Il aut rappeler que Gue-dioura n’a pas été laissé sur lebanc des remplaçants depuisbelle lurette.
Bougherrade retourdans la défense
Excepté le match amical dis-puté récemment contre le BurkinaFaso, le déenseur central, MadjidBougherra, a été, encore une ois, titu-larisé aux côtés d’Essaïd Belkalem.Pour rappel, l’ex-joueur des Rangers aété incorporé lors du match ace auMali, disputé à Ouagadougou.
Koudriet Cadamuroont suivi le matchdepuis la tribune
Le sélectionneur national, Vahid Halil-hodzic, a retenu 25 joueurs pour le déplace-ment au Bénin. Pour composer une liste de23 joueurs autorisés à s’asseoir sur le banc, l’en-traîneur en che des Verts devait sacrier deuxéléments. Avec le orait de Liassine Cadamuro24 heures avant le match, le Bosniaque a dé-cidé d’écarter le milieu de terrain de l’USMAlger, Hamza Koudri. Ce dernier asuivi l’intégralité de la rencontredepuis la tribune ocielle.
9bu ts
Slimani,lapreuvepar
«Maintenant,oniraàKigali
pourramenerles3points»

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->