Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Etat des lieux sur le traitement des cas d'abus et de violence sexuelle basée sur le genre par le système formel et informel à Tuléar I

Etat des lieux sur le traitement des cas d'abus et de violence sexuelle basée sur le genre par le système formel et informel à Tuléar I

Ratings: (0)|Views: 63|Likes:
Published by HayZara Madagascar
La violence sexuelle basée sur le genre (VSBG) existait dans la société Malgache depuis longtemps mais ce n’est que récemment que des initiatives isolées ont commencé à se dessiner pour sa prévention, son atténuation voire son éradication. Les habitants de Tuléar ville ne sont pas épargnés de ce fléau.
En effet, sur les personnes enquêtées (femme de 15 à 49 ans),
-­‐ 37,02% déclarent avoir été victimes de violence physique ces 12 derniers mois dont les formes les plus fréquentes sont les coups, gifles et bousculades avec un taux de prévalence, respectivement de 62,69%, 50,75% et 22,39%. Pour ce type de violence, les auteurs principaux sont les partenaires avec un taux de 69,69% et des parents avec un taux de 10,45%
-­‐ 58,56% déclarent avoir été victimes de violence psychologique dont les formes les plus fréquentes sont les injures (69,81%) et humiliation (38,68%). Parmi les auteurs, ce sont les amis qui sont les plus cités avec 43,4%, suivi du partenaire avec 19,81%
RÉSUMÉ EXÉCUTIF
-­‐
-­32,04% déclarent avoir été victimes de violence économique. La forme la plus fréquente reste de loin le refus de participer ou de contribuer aux charges de ménage avec 60,34% et dont le partenaire en est l’auteur.
Pour la violence sexuelle, l’âge moyen du premier rapport sexuel est de 16 ans révolus. Pour ce premier rapport, 15% l’ont fait avec consentement mais non désiré et 10% l’ont fait sans consentement. A part ce premier rapport, 25,63% déclarent avoir fait de rapport sexuel avec consentement mais sans l’avoir désiré et 17,50% déclarent avoir été contraints de faire un rapport sexuel sans consentement. Sur la forme de violence sexuelle, c’est la pratique sexuelle non désirée qui est la plus citée avec 50,75%, suivie de la prostitution forcée avec 22,39% et du viol conjugal avec 14,15%. Pour ce qui est de harcèlement sexuel, 17,50% déclarent avoir été victimes de cette forme de violence dont 52% dans le cadre professionnel, 27% dans le cadre social et 21% dans le cadre familial.
La violence sexuelle basée sur le genre (VSBG) existait dans la société Malgache depuis longtemps mais ce n’est que récemment que des initiatives isolées ont commencé à se dessiner pour sa prévention, son atténuation voire son éradication. Les habitants de Tuléar ville ne sont pas épargnés de ce fléau.
En effet, sur les personnes enquêtées (femme de 15 à 49 ans),
-­‐ 37,02% déclarent avoir été victimes de violence physique ces 12 derniers mois dont les formes les plus fréquentes sont les coups, gifles et bousculades avec un taux de prévalence, respectivement de 62,69%, 50,75% et 22,39%. Pour ce type de violence, les auteurs principaux sont les partenaires avec un taux de 69,69% et des parents avec un taux de 10,45%
-­‐ 58,56% déclarent avoir été victimes de violence psychologique dont les formes les plus fréquentes sont les injures (69,81%) et humiliation (38,68%). Parmi les auteurs, ce sont les amis qui sont les plus cités avec 43,4%, suivi du partenaire avec 19,81%
RÉSUMÉ EXÉCUTIF
-­‐
-­32,04% déclarent avoir été victimes de violence économique. La forme la plus fréquente reste de loin le refus de participer ou de contribuer aux charges de ménage avec 60,34% et dont le partenaire en est l’auteur.
Pour la violence sexuelle, l’âge moyen du premier rapport sexuel est de 16 ans révolus. Pour ce premier rapport, 15% l’ont fait avec consentement mais non désiré et 10% l’ont fait sans consentement. A part ce premier rapport, 25,63% déclarent avoir fait de rapport sexuel avec consentement mais sans l’avoir désiré et 17,50% déclarent avoir été contraints de faire un rapport sexuel sans consentement. Sur la forme de violence sexuelle, c’est la pratique sexuelle non désirée qui est la plus citée avec 50,75%, suivie de la prostitution forcée avec 22,39% et du viol conjugal avec 14,15%. Pour ce qui est de harcèlement sexuel, 17,50% déclarent avoir été victimes de cette forme de violence dont 52% dans le cadre professionnel, 27% dans le cadre social et 21% dans le cadre familial.

More info:

Published by: HayZara Madagascar on Jun 14, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

08/16/2013

pdf

text

original

 
Etatdeslieuxsurletraitementdescasd’abusetdeviolencesexuellebaséesurlegenreparleRapportfinalsystèmeformeletinformelàTuléarIMai2011
Consultant : Faly Hery RASOANAIVO
1
TABLE DES MATIERES
TABLE DES MATIERES................................................................................................................................................1ACRONYMES............................................................................................................................................................2RÉSUMÉ EXÉCUTIF.....................................................................................................................................................4PARTIE 0.....................................................................................................................................................................8 MÉTHODOLOGIE......................................................................................................................................................80-1- CONTEXTE DE L’ÉTUDE......................................................................................................................90-2- OBJECTIFS DE LA MISSION...............................................................................................................100-3- MÉTHODOLOGIE D’APPROCHE.....................................................................................................110-4- ZONES ET CIBLES D’INTERVENTION.................................................................................................150-5- ORGANISATION TEMPORELLE ET SPATIALE....................................................................................160-6- LIMITES DE L’ÉTUDE...........................................................................................................................16 
PARTIE 1 :.................................................................................................................................................................18CADRAGE DE L’ETUDE...........................................................................................................................................181.1. DEFINITIONS DES CONCEPTS...........................................................................................................191.1.1. DÉFINITION........................................................................................................................................191.1.2. CLASSIFICATION...............................................................................................................................191.2. MONOGRAPHIE DE LA VILLE DE TULEAR I......................................................................................201.2.1. PRÉSENTATION DÉMOGRAPHIQUE.................................................................................................201.2.2. SITUATION DE PAUVRETÉ..................................................................................................................22 
PARTIE 2 :.................................................................................................................................................................24TYPOLOGIE DES CAS D’ABUS ET DE VIOLENCES SEXUELLES BASEES SUR LE GENRE A TULEAR I......................241.1. TYPOLOGIE DES PERSONNES ENQUETEES................................................................................................251.2. FORME ET PREVALENCE DES VSBG...........................................................................................................281.2.1. VIOLENCE PHYSIQUE.......................................................................................................................281.2.2. VIOLENCE PSYCHOLOGIQUE.........................................................................................................301.2.3. VIOLENCE ÉCONOMIQUE...............................................................................................................311.2.4. VIOLENCE SEXUELLE.........................................................................................................................321.2.5. VIOLENCE MULTIPLE.........................................................................................................................361.3. FACTEURS FAVORISANTS ET ATTENUANTS LA VSBG......................................................................371.3.1. PROFILS DES VICTIMES ET DES AUTEURS.........................................................................................371.3.2. FACTEURS FAVORISANTS LA VSBG.................................................................................................431.3.3. FACTEURS ATTÉNUANTS LA VSBG...................................................................................................56 
PARTIE 3 :.................................................................................................................................................................62SYSTÈME DE TRAITEMENT ET DE PRISE EN CHARGE DES SURVIVANTS DES VSBG..............................................62A TULEAR I...............................................................................................................................................................621.1. ATTITUDES ET PRATIQUES DES SURVIVANTS.....................................................................................631.2. ENVIRONNEMENT INSTITUTIONNEL ET SYSTÈME D’INFORMATION................................................651.3. SYSTÈME DE PREVENTION : SENSIBILISATION ET EDUCATION........................................................711.4. SYSTÈME DE PRISE EN CHARGE PSYCHOSOCIALE........................................................................741.5. SYSTÈME DE PRISE EN CHARGE MEDICALE....................................................................................761.6. SYSTÈME DE PRISE EN CHARGE JURIDIQUE....................................................................................78 
PARTIE 4 :.................................................................................................................................................................82RECOMMANDATIONS...........................................................................................................................................821.1. ENVIRONNEMENT INSTITUTIONNEL ET SYSTÈME D’INFORMATION................................................831.2. SYSTÈME DE SENSIBILISATION ET D’EDUCATION.............................................................................851.3. SYSTÈME DE PRISE EN CHARGE PSYCHOSOCIALE........................................................................871.4. SYSTÈME DE PRISE EN CHARGE MEDICALE....................................................................................881.5. SYSTÈME DE PRISE EN CHARGE JURIDIQUE....................................................................................88ANNEXES.................................................................................................................................................................90BIBLIOGRAPHIE...................................................................................................................................................91
 
Etatdeslieuxsurletraitementdescasd’abusetdeviolencesexuellebaséesurlegenreparleRapportfinalsystèmeformeletinformelàTuléarIMai2011
Consultant : Faly Hery RASOANAIVO
2
ACRONYMES
 
AGR :
Activité Génératrice de Revenu
 CBV :
Coup et Blessure Volontaire
 CECJ
: Centre d’Ecoute et de Conseil Juridique
CRS
: Catholic Relief Services
CSB
: Centre de Santé de Base
DRV
: Dinika sy Rindra ho an’ny Vehivavy
EDS
: Enquête Démographique de Santé
EPM
: Enquête Périodique auprès des Ménages
FISA
: FIanakaviana SAmbatra
FIVEMITO
: FIkambanan’ny VEhivavy MIray eto TOliary
FNUAP
: Fonds des Nations Unies pour la Population
INSTAT
: Institut National de la STATistique
MSM
: Men having Sex with Men
IST
: Infection Sexuellement Transmissible
Mc Ram
: Multi-Cluster Rapid Assessment Mechanism
MST
: Maladie Sexuellement Transmissible
ONG
: Organisation Non Gouvernementale
OPJ
: Officier de Police Judiciaire
PANAGED
: Plan d’Action National Genre et Développement
RHRC
: Reproductive Health Response in Conflict
RNM
: Radio Nasionaly Malagasy
 
Etatdeslieuxsurletraitementdescasd’abusetdeviolencesexuellebaséesurlegenreparleRapportfinalsystèmeformeletinformelàTuléarIMai2011
Consultant : Faly Hery RASOANAIVO
3
TDS :
Travailleur de Sexe
TOMIRA
: TOliary MIhary RAiky
 TPI
: Tribunal de Première Instance
PAM :
Programme Alimentaire Mondial
 PMPM
: Police des Mœurs et de la Protection des Mineurs
PNUD
: Programme des Nations Unies pour le Développement
PSDR
: Projet de Soutien au Développement Rural
SRA:
Santé Reproductive des Adolescents
 TAMIZATO
: TAmbazotra MIaro ny Zon’ny Ankizy eto Toliary
UNICEF
: United Nations Children’s Fund
VMLF
: Vondrona Mira Lenta ho an’ny Fampandrosoana
VSBG
: Violence Sexuelle Basée sur le Genre

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->