Welcome to Scribd. Sign in or start your free trial to enjoy unlimited e-books, audiobooks & documents.Find out more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
L'histoire de Rocky Balboa - Inspirant

L'histoire de Rocky Balboa - Inspirant

Ratings: (0)|Views: 119|Likes:
Published by Mario Loubier

More info:

Published by: Mario Loubier on Jun 21, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

06/21/2013

pdf

text

original

 
www.marioloubier.com
 
514
434
9423
 
1
 
L’histoire
 
de
 
Rocky
 
Balboa
 
N’abandonnez
 
 jamais
 
vos
 
rêves
 
Transcription
 
de
 
Mario
 
Loubier
 
Cette
 
histoire
 
découle
 
d’un
 
entretien
 
qu’a
 
eu
 
Tony
 
Robins
 
avec
 
l’acteur
 
américain
 
Sylvester
 
Stallone,
 
l’interprète
 
de
 
Rocky
 
Balboa.
 
Il
 
démontre
 
bien
 
l’importance
 
de
 
l’engagement
 
quand
 
on
 
a
 
un
 
but.
 
Beaucoup
 
de
 
choses
 
ont
 
été
 
dites
 
pour
 
la
 
création
 
de
 
l’histoire
 
de
 
Rocky
 
et
 
Tony
 
Robins
 
voulait
 
en
 
savoir
 
plus
 
lors
 
d’un
 
repas
 
copieux
 
avec
 
lui.
 
Il
 
voulait
 
savoir
 
qui
 
était
 
le
 
vrai
 
Sylvester
 
Stallone.
 
Il
 
voulait
 
en
 
connaître
 
plus
 
concernant
 
le
 
mythe.
 
Alors
 
voici
 
l’histoire
 
de
 
la
 
création
 
de
 
Rocky
 
Balboa.
 
À
 
la
 
base
 
Sylvester
 
Stallone
 
savait
 
depuis
 
sa
 
plus
 
tendre
 
enfance
 
ce
 
qu’il
 
voulait
 
faire
 
comme
 
métier
 
plus
 
tard,
 
travailler
 
dans
 
le
 
monde
 
du
 
cinéma.
 
Il
 
a
 
toujours
 
voulu
 
aider
 
les
 
gens
 
à
 
s’évader
 
pendant
 
un
 
court
 
moment.
 
Mais
 
sa
 
vraie
 
motivation
 
a
 
toujours
 
été
 
d’inspirer
 
les
 
autres
 
à
 
réaliser
 
des
 
choses.
 
Et
 
souvent
 
c’est
 
ce
 
qui
 
inspire
 
les
 
gens
 
lorsqu’ils
 
sont
 
capables
 
de
 
voir
 
et
 
de
 
comprendre
 
qu’il
 
est
 
important
 
de
 
se
 
surpasser.
 
C’est
 
ce
 
que
 
l’inspiration
 
nous
 
permet
 
de
 
faire.
 
Aller
 
plus
 
loin
 
que
 
ce
 
que
 
nous
 
avions
 
originalement
 
pensé.
 
Sylvester
 
Stallone
 
pense
 
qu’il
 
a
 
accompli
 
cela
 
avec
 
Rocky.
 
À
 
la
 
base
 
on
 
ne
 
peut
 
pas
 
dire
 
que
 
la
 
nature
 
l’a
 
particulièrement
 
gâté.
 
Il
 
a
 
un
 
drôle
 
de
 
visage
 
avec
 
une
 
bouche
 
un
 
peu
 
croche
 
et
 
un
 
parler
 
plus
 
que
 
discutable.
 
Il
 
a
 
hérité
 
de
 
ce
 
physique
 
et
 
cette
 
façon
 
de
 
parler
 
parce
 
que
 
lorsqu’il
 
est
 
 
on
 
a
 
 
le
 
sortir
 
avec
 
des
 
forceps.
 
Malgré
 
ce
 
désavantage
 
physique,
 
il
 
savait
 
pourquoi
 
il
 
voulait
 
le
 
faire
 
et
 
il
 
ne
 
voulait
 
faire
 
aucun
 
compromis
 
pour
 
réaliser
 
son
 
rêve.
 
Que
 
s’est
il
 
passé
 
quand
 
il
 
a
 
essayé
 
de
 
se
 
trouver
 
un
 
travail
 
avec
 
la
 
diction
 
et
 
l’allure
 
qu’il
 
avait?
 
Et
 
bien
 
les
 
gens
 
ne
 
le
 
prenaient
 
pas
 
au
 
sérieux.
 
Les
 
gens
 
lui
 
disaient
 
:
 
«Tu
 
as
 
un
 
air
 
stupide,
 
fais
 
autre
 
chose!»,
 
«Il
 
n’y
 
a
 
pas
 
de
 
place
 
pour
 
toi
 
dans
 
le
 
monde
 
du
 
cinéma
 
avec
 
une
 
allure
 
et
 
une
 
façon
 
de
 
parler
 
semblable.»
 
Il
 
s’est
 
fait
 
dire
 
non,
 
non,
 
non
 
et
 
encore
 
non.
 
Il
 
s’est
 
fait
 
rejeter
 
plus
 
de
 
1500
 
fois
 
par
 
les
 
agences
 
d’artiste
 
de
 
la
 
ville
 
de
 
New
 
York.
 
En
 
fait,
 
il
 
n’existe
 
pas
 
1500
 
agences,
 
mais
 
c’est
 
qu’il
 
retournait
 
et
 
cognait
 
5,
 
6
 
et
 
7
 
fois
 
aux
 
mêmes
 
portes!
 
À
 
un
 
moment
 
donné
 
il
 
a
 
décidé
 
de
 
faire
 
les
 
choses
 
différemment.
 
Stallone
 
a
 
décidé
 
de
 
rester
 
dans
 
les
 
locaux
 
des
 
agences
 
 jusqu’à
 
ce
 
qu’on
 
lui
 
donne
 
un
 
emploi.
 
«Je
 
suis
 
ensuite
 
revenu
 
une
 
fois,
 
deux
 
fois
 
et
 
trois
 
fois.
 
Un
 
 jour,
 
une
 
personne
 
s’est
 
fatiguée
 
de
 
me
 
voir
 
et
 
m’a
 
donné
 
un
 
rôle
 
mineur
 
dans
 
un
 
film.
 
Ma
 
scène
 
durait
 
environ
 
20
 
secondes.
 
Il
 
s’agissait
 
d’une
 
scène
 
ou
 
 je
 
me
 
faisais
 
battre.
 
J’ai
 
eu
 
encore
 
2
 
ou
 
3
 
autres
 
rôles
 
mineurs
 
dans
 
certains
 
films.
»
 
 
www.marioloubier.com
 
514
434
9423
 
2
 
Pour
 
le
 
reste,
 
il
 
se
 
faisait
 
encore
 
rejeter.
 
Finalement,
 
il
 
a
 
évalué
 
que
 
cela
 
ne
 
fonctionnait
 
toujours
 
pas
 
et
 
il
 
a
 
décidé
 
encore
 
une
 
fois
 
de
 
changer
 
son
 
approche.
 
Il
 
était
 
affamé,
 
il
 
avait
 
toujours
 
faim
 
et
 
avait
 
de
 
la
 
difficulté
 
à
 
payer
 
pour
 
son
 
chauffage.
 
Sa
 
femme
 
insistait
 
pour
 
qu’il
 
se
 
trouve
 
un
 
travail.
 
Il
 
ne
 
voulait
 
pas
 
le
 
faire.
 
Il
 
savait
 
que
 
s’il
 
se
 
trouvait
 
un
 
travail,
 
il
 
se
 
contenterait
 
de
 
son
 
confort
 
et
 
abandonnerait
 
toute
 
son
 
ardeur
 
pour
 
faire
 
ce
 
qu’il
 
voulait
 
vraiment
 
faire
 
dans
 
la
 
vie
 
:
 
Travailler
 
dans
 
le
 
monde
 
du
 
cinéma.
 
Il
 
savait
 
qu’il
 
n’y
 
avait
 
pas
 
d’autres
 
moyens
 
pour
 
y
 
arriver.
 
Sa
 
femme
 
ne
 
comprenait
 
pas
 
cela
 
et
 
évidemment
 
ils
 
se
 
chicanaient…
 
en
 
même
 
temps
 
qu’ils
 
gelaient
 
dans
 
l’appartement!
 
«Un
 
 jour
 
 je
 
suis
 
allé
 
à
 
la
 
bibliothèque
 
de
 
New
 
York
 
pour
 
me
 
réchauffer,
 
 j’étais
 
assis
 
et
 
il
 
y
 
avait
 
un
 
livre
 
sur
 
la
 
table.
 
C’était
 
un
 
recueil
 
de
 
poèmes
 
d’Edgar
 
Allen
 
Po.
 
J’ai
 
donc
 
commencé
 
à
 
le
 
lire
 
et
 
 je
 
ne
 
sais
 
pas
 
pourquoi,
 
mais
 
 j’ai
 
vraiment
 
été
 
intéressé
 
par
 
la
 
vie
 
d’Edgar
 
Allen
 
Po.»
 
Sylvester
 
Stallone
 
a
 
donc
 
décidé
 
d’en
 
apprendre
 
plus
 
sur
 
la
 
vie
 
de
 
ce
 
poète,
 
sa
 
vie,
 
sa
 
mort,
 
ses
 
défis,
 
ses
 
combats.
 
Tony
 
Robbins
 
lui
 
a
 
demandé
 
:
 
«Qu’est
ce
 
que
 
Po
 
a
 
fait
 
pour
 
toi?».
 
Stallone
 
a
 
répondu
 
:
 
«Po
 
m’a
 
aidé
 
à
 
sortir
 
de
 
moi
même.
 
Il
 
m’a
 
indiqué
 
ce
 
que
 
 je
 
pouvais
 
faire
 
pour
 
arriver
 
à
 
me
 
dépasser
 
et
 
à
 
toucher
 
la
 
vie
 
des
 
autres
 
personnes
 
et
 
surtout
 
à
 
ne
 
pas
 
être
 
si
 
intéressé
 
par
 
la
 
mienne.
 
Je
 
me
 
suis
 
dit
 
:
 
pourquoi
 
ne
 
pas
 
devenir
 
écrivain?
 
“Imaginez
 
cela,
 
Rocky
 
devenir
 
écrivain!
 
“J’ai
 
essayé
 
d’écrire
 
certains
 
scénarios
 
et
 
rien
 
ne
 
fonctionnait.
 
J’étais
 
toujours
 
cassé
 
comme
 
un
 
clou.
 
Finalement,
 
 j’ai
 
réussi
 
à
 
en
 
vendre
 
un
 
:
 
Paradise
 
Alley.
 
Un
 
scénario
 
que
 
 j’ai
 
réalisé
 
et
 
interprété
 
quelques
 
années
 
plus
 
tard.
 
Je
 
l’ai
 
vendu
 
pour
 
la
 
modique
 
somme
 
de
 
100
 
$.
 
Wow!
 
C’était
 
beaucoup
 
d’argent
 
pour
 
moi
 
à
 
cette
 
époque.
 
J’étais
 
tout
 
excité,
 
cela
 
m’a
 
encouragé
 
à
 
en
 
faire
 
d’autres,
 
mais
 
rien
 
ne
 
fonctionnait
 
encore.
 
J’étais
 
tellement
 
cassé
 
que
 
 j’ai
 
 
vendre
 
les
 
bijoux
 
de
 
ma
 
femme.
 
J’ai
 
appris
 
quelque
 
chose
 
avec
 
cette
 
vente.
 
Il
 
ne
 
faut
 
 jamais
 
vendre
 
les
 
bijoux
 
de
 
sa
 
femme!
 
C’est
 
ce
 
qui
 
a
 
probablement
 
mis
 
un
 
terme
 
à
 
notre
 
relation.
 
Elle
 
n’était
 
plus
 
capable
 
de
 
supporter
 
la
 
détermination
 
que
 
 j’avais.
 
Même
 
après
 
qu’elle
 
soit
 
partie
 
 je
 
n’avais
 
pas
 
plus
 
d’argent.
 
La
 
seule
 
chose
 
qui
 
me
 
restait
 
dans
 
la
 
vie,
 
c’était
 
mon
 
chien.
 
J’aimais
 
mon
 
chien,
 
car
 
il
 
me
 
donnait
 
un
 
amour
 
inconditionnel.
 
J’avais
 
tellement
 
faim
 
et
 
 j’étais
 
tellement
 
cassé,
 
mais
 
 j’ai
 
 
me
 
résigner
 
à
 
vendre
 
mon
 
chien.
 
Cette
 
 journée
 
fut
 
la
 
plus
 
difficile
 
de
 
toute
 
ma
 
vie.
 
Je
 
me
 
suis
 
rendu
 
dans
 
un
 
bazar
 
et
 
 j’ai
 
vendu
 
mon
 
chien.
 
J’ai
 
 
vendre
 
mon
 
chien
 
pour
 
manger.
 
J’ai
 
essayé
 
de
 
le
 
vendre
 
pour
 
50
 
$,
 
mais
 
ce
 
type
 
m’a
 
négocié.
 
Finalement,
 
 je
 
lui
 
ai
 
vendu
 
mon
 
chien
 
pour
 
25
 
$.
 
Le
 
chien
 
que
 
 j’aimais
 
le
 
plus
 
au
 
monde
 
pour
 
seulement
 
25$.
 
Je
 
suis
 
parti
 
et
 
 j’ai
 
pleuré.
 
Ce
 
fut
 
à
 
ce
 
instant
 
le
 
pire
 
moment
 
de
 
toute
 
ma
 
vie.
 
 
Deux
 
semaines
 
plus
 
tard,
 
Sylvester
 
Stallone
 
regardait
 
un
 
match
 
de
 
boxe
 
à
 
la
 
télé.
 
Il
 
s’agissait
 
du
 
combat
 
de
 
Mohamed
 
Ali
 
contre
 
Chuck
 
Wepner.
 
Wepner
 
revenait
 
sans
 
cesse
 
dans
 
le
 
match.
 
À
 
cet
 
instant
 
Sylvester
 
Stallone
 
eut
 
une
 
idée.
 
Aussitôt
 
le
 
match
 
terminé,
 
il
 
s’est
 
mis
 
à
 
écrire
 
et
 
à
 
écrire.
 
Il
 
le
 
fit
 
pendant
 
20
 
heures
 
d’affilée.
 
“Après
 
avoir
 
écrit
 
l’histoire
 
de
 
Rocky,
 
 j’en
 
tremblais,
 
 je
 
savais
 
que
 
 je
 
venais
 
enfin
 
de
 
réaliser
 
ce
 
que
 
 je
 
voulais
 
et
 
 je
 
savais
 
pourquoi
 
 je
 
l’avais
 
fait.
 
Je
 
sentais
 
que
 
ceci
 
serait
 
un
 
succès.
 
Alors
 
 je
 
suis
 
parti
 
avec
 
mon
 
scénario
 
en
 
dessous
 
du
 
bras
 
pour
 
le
 
vendre
 
à
 
des
 
agents.
 
Et
 
les
 
agents
 
m’ont
 
fait
 
des
 
commentaires
 
comme
 
:
 
c’est
 
prévisible,
 
c’est
 

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->