Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Bible Fillion Nombres 03

Bible Fillion Nombres 03

Ratings: (0)|Views: 3|Likes:
Fillion Nombres
Fillion Nombres

More info:

Categories:Types, School Work
Published by: Tomás Alfonso Paz Pérez on Jul 01, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

11/15/2013

pdf

text

original

 
-.NûM. XI; 1-6. 4G5.
.
CHAPITRE
XI
1. Cependant il s'éleva contre le Sei- 1. Interea ortum est murmur populi,gneur un murmure du peuple, se plai- quasi dolentiul1J,pro labore, contr.a Do-gnant de la fatigue qu'il endurait. Le minum. Quod cull! audisset Dominus,Seignenr, l'ayant entendu, s'irrita, et une iratus est et accensus in eos ignis
flarilnie qui venait du Seigneur, 'étant Domini devoravit extremam castrorUm"allumée contre eux, dévora 'extrémité partem; ,du cf!.mp~
~:Alo:s, le pe~ple ayant crié à M~ïs,:, 2. Cum~ue clamasset populu~ad Moy-MoIsepna le SeIgneur, et le feu s'eteI- sen, oraVlt Moyses ad Dommum, etgnit. absorptus est ignis j3. Et il appela ce lieu l'Incendie, 3; vocavitq~e nomen loci illius In-parce que le feu du Seigneur ~y était censio, eo quod înoensus fuisset cOntraallumé contre eux. eos ignis Domini.~. Car une, ;oupe de petit peuple qui 4. Vulgus quippe promis~uumtqu.odétaIt venu d Égypte avec eux, éprouva ascenderat cum eIs, flagraVlt desldeno,de vives convoitises et s'étant assis et sedenset flens, junctis sibi pariter filiispleurant, et ayant aussi attiré à eux: es .J~aelj et ait: Quis dabit nobis ad ve
,
enfants d'Israël, ils commencèrent scendumarnes?
dire: Qui nous donnera de la chair à
manger? -,.,
5. Nous nou~souvenon,ses poisso~s 5. Rec~rdamurpisciu~ q?9S corne.
que nous mangions pour nen en Egypte j Elebamus n lEgypto gratIs j ln mentem
,
les con<:ombres,es melons,es poireaux:, nobis veniunt cucumeres,et pepones,~ l~s '.o~gnonset 'ail. nous reviennent à porriqueet cepe, et allia.
'.
"
l espnt..
.:-..;
..!
6, ~otre..âmeestdesséchée.,os yeux: 6.. A;nima o~traa~da. :st, nihil aliud "@;
p
;;i.e volent nen que a manne.
j
resplcrnnt ocuh nostri mSI man. '.!(,"t, .,; ;c;-',',.. l. - T1'iBteBncidentB n àifferenteBtationB.
cet~ fois, les principaux ~uteurs de la plainte.
XI i - XII 15. Le mot hébreu qui les désigne ('aBafsuf) est, , employé en ce seul endroit de la Bible, et fi
Murmures et châtinlent du peupleà Tabérah. équivaut il notre expression riviale ([ ramassis».XI, ]-3. "-QuoàaBce~1;at. Cf. Ex, XII, 38, et la note.CHAP. ~I. ~ .- 3. Murmur.., qjLaBi àolen- Ladcscrlptionde letlr Indigna conduite cst trèstiùm,... Dans l'hébreu: Et le peuple fut comma pittoresque. Leurs sentiments grossiers: ftagra.dcs gens qui sc plaignent d'un mal aux oreilles mt.,.; ]eur attitude: Beàel1Btftem; leurs paroles:du Seigneur. La traduction contra Dol1linum qutBàabit..,1 Le tcxte orIginal montre mieux larend bien le sens.Après le repos ct l'abondauce part dcs I!ébrctlX : ([ Et même es enfantB d'Is-l'elatlve des environs du Sinar, fi a fallu subir; raël s'assirentet pleurèrent, et Ils dirent...» -troIS jours dtlra:nt, la fatigue ct les privations Recoràamur pisciu1n,., Dans cctto liste, qui sl-de la marche, et d'Insolents murmures se fo:nt gnale les divers objets de leurs convoitIsessen-entendre. Cf. l Cor, x, 10. -, IgntB IJomini suelles, nous trouvons les metB réputés de tout~trema~ partem. Le feu vengeur ctit dévoré e temps ep Égyptecommo les pIns succulentBet
,
camp tout entier, sans e repentir des coupables 1csplus abondantB.Cf. Hérodote, n, 125.Pour les et l'intervention de Morse.-Nonwn... lncemlo. poissons,voyez Ex. vu, ]8, et 10 commcntaire.Hébr. : 'fab'érah, avec la paronomaseaccoutu'
- G'i'cunwres.[ Fructusn.Egypto omnium ul.
méc: Ki ba'ar~h (eo quoa tncensnB).,.Quelques gatlssimus, totls plantatns àgris, D dit Forskal,~éo~raphes onfond(illt cetto localité avec EI-Arn, Flo,'. t8Uypt., p.168. IndépenùammentdU con-dans l'ouadi Ez-Zalakah, 11rois joUl'Sdcl11arche combro commun (Atlas à'hist. nat., pl. XXVIau nord-est du Sinal. Voyez la note du vers. 34, fig.3.. 5),Tltgypte po"s'èdel'espèceoronlée hatdet l'Atll1l8 géqgr" pl. v. ou ].atteh, dont le goût est très savoureu". -20 La manne produit la satiété et le~dégo1\t. PeponeB.Les m(!\ons d'Ég)"pte sont égalementXI,4-9. célèbres,sm"tout ses 1\clonsd'eau (Atlas a'hist.4-6: Nouveaux murmures, 11 'occasion de la nat"pl. xxvn, fig. 1 et 5). - Porno « Lauda.manne. - VulguB (quippe; dans l'hébreu, la tlsslmusporrns in .lEgypto;» disait Pline, RiBt.simple conjonçtlon et) promiscuum, Tclsfurent, nat., XIX, 33. Quelquos nterprètos yolcnt 11ort22'
 
466
c
7. Erat autem man quasi semenco- 7. Or la manneétait commea gr'aine riandri, colorisbdellii, de la coriandre,de la couleurd~ bdel~
lion. .
8. Circuibatquepopulus, et colligens 8. Le peuple 'allait chercherautourillud, frangebat mola; sive terebat in du clJ,mp,t 'ayant ramassée,.ila broyaitmortario, coquensn @Na, t faciensex sous a meule, ou il la pilait dans" neo.tortulassaporis uasipanisoleati. mortierj ensuite l la cuisait an pot, et
il en faisait des tourteaux qui avaientle goftt du pain pétri avec de l'huile.
9. Cumque descenderet octe super 9. Quand a rosée ombait sur e campcastra ros, descendebatariter et man. durant a nuit, la llJ3nne tombait aussien même emps.10. Audivit ergo Moyses tentem po- 10. Moïseentenditdonc e peuple,quipulum per familias, singulos per ostia pleurait chacun dans sa famille, et àtentorii sui. Iratusque est furor pI)min~ l'entrée de sa tente. Alors I~ Seigneurvaldej sed et Moysi ntoleranda 'eSvisa entra en une grande ureur, et la choseest, parut ~ussi nstlpportableà MoïEej
11. et ait ad Dominum : Cur affiixisti Il. et il dit au Seigneur: Pourquoiservum tuum? quare non invenio gra- avez-vous affiigé votre serviteur? Pour-tiam coram te? et cur irnposuisti pondus qu@i ne tI.ouvai-je point grâce devantuniversi populi hujus sup&r me? vous? et po~rquoi m'avez-vous chargé
du poldsde tout eeveuple?
12.. Numquid ego ooileepi omnem 12. Est-ce moi qUi aj conçu toute cettehanc multitudinem, vel genui eam, ut grande multitude, @u;qui 'ai engeridi'ée,dicas mihi : Porta eos in sinu -tuo, sicut pour que vous me disiez: Portez-les d~nspormre 8O~~t utrix ~faIlt.ulum,.et defer : votre sein, comme u~e nourrice a. cou-m terram pro qua jurasti patribus eo- turne de porter s~n
Yetlt e~fant, et me~ez~rum? les au pays qlle)'a ~rOmis à lem's ~eres
avec serment
13. Unde mihi carnes ut dem tantre 13. trouveraj-je de la chair pourmultitumi ?Flent contra me, diGèntes en donnep [j, un si grand peupl'e? IlsDa nobis carnes ut oomedamlls. pleurent et crient contre moi., ell disant:DQnnez-l!°us d~ la viand~, alinque nous. en mangIons.L4. Non possum solus sustinere om- 14" J~ lJ;e puis porter seul tout c~aem hunc populum, quia gravis est peuple, parce.qu:il est devenu trop lourdmihi. pour n;lPi.
15. Sin aliter tibi videtur,obs~crout 1&. Si votl'e volonte s'oppose n cela
-
d~s l'hébreu /la~ la déslg~tlon du tenu-grec, Pools oleaU: sorte 4e gl\teau-mêléd'huile d'Qllve,espècede luzertje àlleurs blal\ches,que es Égyp- ~elol\ a mode orlel\tale.tlel\S mQ4ernesmal\gel\t vQlontlers (AU. a'hist. SOMorse adresse ui-même des p4iI1tes au Sei-nat" pl. xxx, lIg. 1). La traduction des LXX gl\eur. XI, 10-15.(1tpaO"~~ \e diffère j>IISde celle de la Vulgate. 10. L'occaslolJ.
D'UIle pllrt, la TUe de 'ee
- Oepe.L'olgl\ol\ d'Égypte est devel\u provet:. peuple Ilgl"at et rebelle (jtelueln.,. pM' amilias,i!laI à cause de ce passage.l est t,es gros, d'ul\e 8~ngulosper osti(l...: traits pittoresques); d'autresllveur dol\ce et délicate. A cesQbjets de leur pat:t, la colère pourtal\t si légitime de Jéhowh., col\voltlse les Hébreux mécol\tents QPposel\te DevaJ1t e double fait, l'émotlol\ de Morse est àpall\ du ciel, la maul\e, dol\t Ils Qsel\tdire qu'eU~ SOI\cQmble: ntoleranàa l'es... L'hébreu Il slm-l~ur dessèche 11ie (anima... arlda), et qu'Ils plelJJ.el\t: 'a', Ul11UVllis.el\ ont les regllrd~ saturés. 11-1~.L~ plllil\te s'exhale el\ ua langage ~lis7
- 9. Quelquesétailseompléll1el\tairesur la libre et très énergique. orse emble écouragé.
manl\e. Cf, Ex. XVI, Si, et l'explicatIOI\. O'est Sa sltuatlol\ était, el\ etret, bien triste, bien dé- .vraisemblablementUl\e pro~statlol\ tacite col\tre llcate. Mals sa foi demeure très visible, quoi- .l'll\gratltude des HébJ'eux. BdeUij: gomll1e qu'elJe se cache à dell1l sons ce~ expresslol\sbllll\châtre, alllSl qu'il a été dit à propos de Gel\. presque désespérées. Numqu!ci ego concepi,..
II, 12.
- DilIére;:tes mllulères de préparer eette Manière de rappeler à DICtl qu'iks'est engagé, nDOUJ:t1tureéleste: ran{?ebat mpla, etc. Sur les Clicant. e peuple, ~ le supporter, à subvel\ir à sesmouliIls à 1\1aln, os ,~ortiel'S, 'QUa)voyez l'AU. beso41i.al'chool" ~l, xx, S, 8, 11; pl. XXI, 1-S, ete' -
 
à mon d$ir, je vons eonjtlre de me faire m er Cla" me, e mvemam gra lam lnplutôt mourir et trouveigrâce à vos yeux, oculis tuis, ne tàntis afficiar malis~
pour que e ne soispoint accablé e tant
de manx.
:
16. Le Seigneur épondit à Moi"se: 16. Et dixit Dominus ad Mo;yBen;);
,
Assemblez-moi soixa1:lte-dixdes anciens Congrega mihi septuagil1ta viros dese';,;Yid'Israël, que vous saurez être les plus nibus Israel, quos tu nosti quod senes~\~expérimeptoo et l~fJ phlS propres à gou- populi sint ac magistri, et dUCèS os ad';,,~~verner, et menez-les à l'entrée du taber- oi!tium tabernaculi fœderis, faéiesque
"
:nacle de l'alliance, ils se tiendront ibi stare tecum, \
d~boŒt avec vous.
17. Je descendraià pOUf ousparler; ;7. ttt d'esceDüamt loquar tibi jet; -je prendrai} e 'esprit qui est ènvous,et auferam de spiritu tuo, tradamqueeis,
je lell en donnerai, afin qu'ils soutien- ut sustentent t~cum onuspop~li. et non"',nent avec vous le fardeau de ce peuple, tu solus gravens.
" -,'
etquè vous ne soyez point trop chargé
en le portttnt seul.18. V O\lS irez aussiau peuple: P\lri- 18. Populo ql1üque ices Sanctifica:-fiez- vous, vous mangerezdemainde la mini., cras (Jornedetisarnes; ego enim chair c~r je vousai entendu dire: Qui aŒdiyi vos dicere: Quis dabit nobisnous donnera de la viande à manger? escas carniumr Bene noNs erat inNous étions bien dans 'Égypte. ~e Sei- lEgypto. -u:t detvobis DolnÏnuscarnes,gne\lP ouedonner~doncde a chaIr,afin et comedatIs~ que vousen mangIez,19. non un seul jour, ni deux jours, 19. non unQ die., nec d1tobus,velni cinq, ni dix, ni vingt, quifique aut decem, nec viginti qui,.dem,
20. mais pendant un mois entier, jus- 20. sed usque 3td mènsem dierum,qu'à ce qu'elle vons sorte par lœ narines, donec exeat pernares vestras, et vertatllet qu'elle vous fasse so~le,:,er e ?œll; in ~ause~n;t' eo ~uod tepyleritis Domi-parce que vous avez reJete le SeIgneur num, qUI ln medIo vestn est, et fleve-qui est au milieu de vous.. t que vous avez ritis coram eo, dicentes: Quare egt'essîpleuré devant lui, en <lisant: Pourquoi i sumus e:x Egypto?
sommes-nousomBd'Égypte? :
21. Moïse lui dit: Il ya six cenctmille i 21. Et ait Mo;yBes: Sexcenta milliahommes de pied dans ce peuple, et vous peditum hujus populi sûnt, et tu dicis:dites: Je lell donnerai de}a viande à Dabo eis esum carnium meneeJntegrotmanger pendant tout un moIs! "
22. Fere:z-vousgorgerune,multitude 22. Nuniquid ovium et boum multi- de brebis ou de bœufs, fin qu'ellepuis~e tudo CredetUI',t POssit uffice~e d ci-
suffire à eur noumtlle ?ou rassemblerez-' bum? vel omnes pisces maris in unum
,
vous tous les poissons de la mer afin de congregabuntur ut eos satient?
les assasier?
'
23. Le Seig~eur tui répondit: La main 23. {}ui respondit Dorninus : Nu~ui~du ~igneur est -elle impuiB&'tnte? Vous manus Domini invali~a est? Jam.' ntIn<t
4. Le Seigneur promet à Morse des ooadru- l'esprit dIvin ql1l avl\lt~té cooi1rtuniqu~.àMoYse.œUFS, t au peuple a nourriture qu'II demande, Au/eram: sans diminuer pourtant sa part; deXI,16-23. même, dœent les Peres, qu'on allume un flam-
16-17. Les auxiliaires de MoYse. C'est une ré- benu à un auu'e flambeau, sans rIen enlever àponse aux parolelt: cI Non possum solus sustl- l'éclat de celui-ci.
nere » (vers. 14). - Septuaginta viras. Même 18-23, Promessede viande pour le peuple,
~
nombre que celui des juges dont Jé'thro avait Sanctiftcamini: par des ablutions symboliques,conseillé l'Institution, Ex. XVIII, 13-27; nombre afin de recevuir plus dignement la grâce divine,aussi delt not.\bles qui accompagnèrent Moïse Mals cette grâce, dont la nature et la dnrée sontau Sinaï, Ex. XXIV, 1,9. - Comme condition précisées vec tant de clarté (cras... ca,-nes; ad;
du chOix, Dieu requiert que celt soixante
-
ix 1nensem d;ierum, c.-à-d, un nlois complet), sera
comptent parmi les senes opuli (cf. EX.IrI, 16) en même temps une punition, il cause dcs mur-ou parmi les ",agist,"Î (hébr.: sotrim; vuyezEx. muresd'Israël,Rcmarquczl'ironle et la force desv, 16.,ct le coillmentalre),
-
De spiritu tuol expressions surtout IcchlSSfqucd;on~c xeatpsr

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->