Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
5Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
1756_PDF_du_12_07_2013

1756_PDF_du_12_07_2013

Ratings: (0)|Views: 17,957|Likes:
Published by PDF Journal

More info:

Published by: PDF Journal on Jul 11, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

07/17/2013

pdf

text

original

 
 VENDREDI 12 JUILLET 2013
www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2343 PRIX 20 DA
Hannachi signe sa libération…
Hammar veut chiperBelameiri à la JSK !
Le stage enSlovaquieannulé
Mokdadrefuse
departir!
Bachirifaitmachinearrière
«Prêt à prolonger pourmontrer ma bonne foi»
MCA
Bouiche,BetrounietKasbadjiontcid’esterGhriben justice
USMAUSMH
Ziaya
«Je prouveraique je ne suispas fini»
Belkaroui«Lbm’amenti»
CRBJSMBMOB
Ousserir
«J’aipayé720 Mpourma libération»
UnhuissierdejusticepourZeghli
 Amrane«J’aidonnémon OK à l’ESS»
Equipe nationale
Mazzarri
«Belfodil, ungrand potentiel»
(ent.InterMilan)
La presse portugaise encense Ghilas
«Jenesuispasencoreausommetdemaforme»
JSK
 
Durant votre carrière de joueur, avez-vous eu unproblème avec un entraîneur ou un dirigeant à pro-pos du jeûne de Ramadhan ?
Moi, j’ai joué en Algérie et à l’étranger et, à chaqueois, je n’ai jamais eu de problème. J’avais joué enFrance, à Sedan, durant la saison 1999-2000 et, si messouvenirs sont bons, le Ramadhan était tombé le moisde novembre ou de décembre. La rupture du jeûneétait aux environs de 16h45 et les matches étaient pro-grammés à 20h00. Les entraînements étaient biquoti-diens, mais mon entraîneur à l’époque, Patrick Rémy,s’était montré compréhensi. Il m’avait demandé dem’entraîner une ois par jour seulement, me laissant lechoix entre la séance de la matinée et celle de l’après-midi.Ilaétésoupleavecmoi.J’aipuainsijeûneretpar-ticiper aux matches le plus normalement du monde.
Donc, Patrick Rémy ne vous a jamais obligé àmanger durant le Ramadhan, même les jours dematches ?
Non, jamais. Il a été cool avec moi de ce côté.
Quelle était votre astuce pour gérer vos eforts àl’entraînementetdanslesmatchesdurantlemoisdeRamadhan, que ce soit en Algérie ou à l’étranger ?
Lorsque j’étais à Sedan, c’était l’hiver et le lever dusoleilétait aux environsde 07h00. Je mentraînaisdoncle plus normalement du monde, sans ressentir trop deatigue car, quand il ait roid, on a pas beaucoup soi.Danslesséancesdel’après-midi,quidébutentà16h30, j’efectuais des exercices jusqu’au moment de l’adhan.Là, je m’arrêtais quelques instants, le temps de romprele jeûne en buvant quelques gorgées d’eau. Puis, je re-prenais l’entraînement et ce n’est qu’à son terme, aprèsavoir pris une douche, que jeprenais l’iar.
Avec la sélection nationale, avez-vous joué desmatches internationaux en plein Ramadhan ?
Oui,biensûr.LorsquelesmatchessedéroulaientenAlgérie, ils jouaient en nocturne, après la rupture du jeûne. En revanche, en Arique subsaharienne, il al-lait jouer durant la journée. Là, ce n’était pas du toutéquilibrécarunjoueurjeûneurperdaitdel’énergiedu-ranr le match sans pouvoir la récupérer ou la compen-ser avec de l’eau ou des sucres, contrairement aux joueurs adverses. Bien sûr, il avait toujours des res-ponsables qui nous sensibiliaient sur la nécessité demanger le jour du match en aisant valoir le ait quenous étions en voyage et que des etwas ont été déli- vrées en ce sens par les autorités religieuses. En ait,c’était simple : celui qui voulait jeûner le aisait et celuiqui ne voulait pas était protégépar la etwa. Lors de la CAN-96, nous avions eu l’autorisa-tion pour manger avant lematch ace à l’Arique du Sudet chaque joueur a géré celacomme il l’entendait.
C’était certainement durpar temps de chaleur...
Ah, oui ! Quand on jouepar40°àl’ombre,cen’estvrai-ment pas évident. Je me rap-pelled’unmatchjouéauMali.Savez-vous avec quoi j’avaisrompu le jeûne ? En buvant 5litres d’eau !
Les plats spéciques auRamadhan ne sont pas re-commandés aux sportis.Comment gériez-vous cela ?
A vrai dire, tous les platstraditionnel du Ramadhansont gras, donc déconseillésaux sportis : la chorba, lebourek,la dolma...Un sporti de haut niveau, qui a descompétitions importantes àdisputer, doit savoir être sageet mesuré. Déjà, il ne aut pastout manger d’un coup àl’heure du iar, à plus orteraison quand on a un entraî-nement en soirée. Par exem-ple, pour ce Ramadhan, larupture du jeune se ait vers20h15 et les entraînementssont programmés pour23h00. Il aud donc mangerléger à l’heure de l’iar avec,de préérence, un plat sucrécar un sporti, contrairementà d’autres, a besoin de remon-ter son taux de glycémie aprèsl’efort. Puis, après l’entraîne-ment du soir, il pourra compléterson repas. Autre chose très impor-tante : un sporti doit boire beaucoupd’eau,enmoyenne4à5litresparjour.Or,les joueurs algériens n’ontpas la culture de boirebeaucoup d’eau. Même endehors du Ramadhan, ilsne boivent pas beaucoup.
Mais avouez qu’il vousarrivaitdeermerlesyeux et vous permettre un platou une boisson peu re-commandée...
C’est vrai que je me per-mettais de temps en tempsquelques plaisir, commepar exemple boire une ca-nette de Coca-Cola, mais jamais je nen abuse durantle Ramadhan. Quand onest un sporti de haut ni- veau, ça ne ait pas sérieux.
Vous est-il arrivé deréussir un grand matchen étant à jeun ?
Oui, mais il aut recon-naitre que c’est parce quetous les joueurs du matchsontàjeun,dontphysique-ment diminués, que celuiqui est un peu plus enorme quelesautres donnel’impression de sortir ungrand match. C’est que,dans ces matches, les spec-tateurs sont eux-mêmes à jeun, ce qui ait qu’uneprestation moyennepeut leur paraître unegrande perormance !
Vous arrivait-il de vous énerver avec unarbitre ?
Non, jamais. Je neperds jamais moncalme. D’ailleurs, il autle reconnaître : celui quisoufre le plus dans unmatch est l’arbitre. Un latéraldroitpeutbalancerleballonde- vant et rester à sa place, mais l’arbi-tre doit courir pour suivre le ballon.
Lecomportementàavoirendehorsdesentraînements
Entrelesentraînements,ilestprimor-dialpourunsportifdebienrécupérerdeses efforts en se reposant et en évitantde se fatiguer. Si le sportif est dehors, ilfaut qu’il se protège du soleil et de lachaleur et qu’il porte des vêtements lé-gers et amples. La couleur des vête-ments doit être claire, de préférenceblanche car le blanc renvoie la chaleuralors que le noir l’absorbe.
 Allezleeûne!
 j
 
Le Grainde sel
N° 2343 Vendredi 12 juillet 2013
 Avis d’appel d’offres
La SSPA IRBLHEF lance un appel d’offres
national et international pour la fourniture de
Footballeursdʼoccasion
Conditions
q
Avoirroumoinsde3000matches
q
Consommermoinsde50000DA/moisàpleingime
q
PiècesdʼidentitédétachéesdisponiblesLesfraisdedouanementdelamarchandiseauprèsduprécédentpropriétairesontàlachargedusoumissionnaire.LecahierdechargespeutêtreretiréauprèsdelaSSPAIRBHEFcontrelepaiementunetchipade50000DAsouslatable.
AenvoyeràadressedelaSSPAIRBLHEFaveclamension:«Soumissionpourfournituredejoueursdʼoccasion-Anepasouvrirsivousêtesrieu
Un Vert avant 
le
 f’t ur
Duneuf
avecdes
pauvres
 Alafindechaquesaison,presquetous les présidents de club crientfamine. Ils n’ont même pas dequoi régulariser leurs joueurs enleur payant leurs derniers sa-laires. On savait que ce sont depauvres types, mais quand même! Voilà qu’on se retrouve avec desdizaines de joueurs qui boycot-tent les entraînements ou refu-sent de rempiler faut d’avoir euleurargent.Enmatièredeprofes-sionnalisme, c’est vraiment li-mite. Mais voilà que ces mêmespauvres types de présidents trou-vent l’argent nécessaire pour...recruterdenouveauxjoueurs!Ilsse permettent même de leur oc-troyer des avances de plusieursmensualités. Donc, il y a de l’ar-gent pour ramener de nouveaux joueurs, mais pas pour garder lesanciens.
«Tout nouveau, tout beau»,
donc ? Non. Plutôt,
«tous anciens, tous c...» 
.
Ramdhane Si El Fahem 
 Yapasphoto!
SONMENUDEVEPOURLERAMADHAN
«Je prends de la chorba fric pas trèsgrasse et du bourek cuit au four et nonpas frit à l’huile. Pour ce qui est dudeuxième plat, je n’ai vraiment pas de préfé-rence. Depuis que je suis marié, je mange ceque prépare mon épouse. Je ne suis pas exi-geant, côté bouffe. D’ailleurs, cela fait 3 ans que j’ai arrêté de jouer et mon poids a augmenté àpeine d’un petit kilo. Tout cela accompagnéd’eau. Je prends peut-être un verre de sodatous les trois ou quatre jours, même pasune bouteille entière durant tout le mois. Après le repas, je prends un peu deqalb ellouz ou de zlabia, justepour déguster quelquechose de sucré.»
C
omme chaque année depuis qu’il estprésident des Etats-Unis, BaraObama a adressé un message à lacommunauté musulmane établie aux USAetàtouslesmusulmansàtravers lemondedans lequel il leur souhaite «Ramadhan Ka-reem». Tout en rendant hommage au
 x «millions d’Américains musulmans qui en- richissent notre nation chaque jour»,
ilpro-met dorganiser un iftar à laMaison-Blanche,comme il l’afaitdurantlesquatre dernières années, auquel serontconviés les entrepreneurs, les militants etles artistes américains musulmans.
aux Etats-Unis
C’est aussi le Ramadhan
C’est l’histoired’un match au suspense très dou-teux. L’équipe du CR El Harrach,deuxième club de la ville, s’est dé-placée à Larbaâ Nath Irathen afind’affonterl’équipelocale,leTRANI.La première mi-temps a connu unedomination sans partage del’équipe de Chihab, qui marqué unpremier but, puis un deuxième etun troisième sans que l’équipe lo-cale ne réagisse. Plus surprenantencore : les joueurs de Larbâ NathIrathen ne semblaient pas du toutinquiets de la tournure prise par lematch, ni leurs supporters d’ail-leurs, qui n’ont jamais perdu leurcalme. Le CREH a accéléré en fin del apremière mi-temps et estrentréauvestiaireavecuneavancede 5 buts. La cause semblait êtreentendu, si bien que plusieurs sup-portersduclubalgérois,quiavaienteffectuéledéplacementenKabylie,ont décidé de rentrer à El Harrachsansmêmeregarderlasecondepé-riode,tellementilsétaientconvain-cus que le match se terminerait parun score très lourd. Mais voilà quele soir, lorsque l’équipe est rentréedu match, ces mêmes supportersontétéabasourdisd’apprendrequele le score final a été de... 5-5. Oui,le TRANI a réussi à égaliser ! L’ex-pli-cation?Leterraindustaden’est pas nivelé, ce qui fait qu’enpremière mi-temps, le CREH jouaitcomme sur une descente, ce qui luiavait facilité la tâche. En secondepériode,c’estleTRANI quiavaitbé-néficié de cet avantage, ce qui lui apermisd’inscrire5butsàsontour...et même de passer tout près de lavictoirepuisque’untirdel’undesesattaquants avait percuté le poteau.QueDieupardonneauconstructeurdu stade !
«AprèsunmatchjouéàjeunauMali, j’avaisbu5litresd’eauenguisedeiftar»
Dziri
ueeueuonneueeueuonneueeueuonne
Sportifetjeûne
’ é « » 
Bounedjah, un«sans grade», àl’ES Tunis, c’estla fin d’uneépoque chèreà AbdelmajidChetali oùseuls desinternationauxalgériensétaient recrutésen Tunisie.De quoi se rasersa moustache !
Petite ânonce
ObamaprometuniftaràlaMaison-Blanche
0
2
 
0
3
 Coup fort 
Équipe nationale
N° 2343 Vendredi 12 juillet 2013
D
ans unmatchamicaldis-putéavant-hier ace à la mo-deste ormation de Maas-tricht, l’attaquant algériendu FC Porto, Nabil Ghilas,n’a pas raté cette opportu-nité qui lui a été donnéepar son entraîneur PauloFonseca. Pour sa premièretitularisation, Nabil estparvenu à ouvrir soncompteur buts avec sanouvelle équipe. Aussitôtarrivé, Ghilas, qui n’a bé-nécié de beaucoup deséances d’entraînementavec le groupe, a montréde très belles choses. L’ex-buteur de Moreirense s’estdistingué en délivrant unepasse décisive et en inscri- vant un but, le premiersous ses nouvelles cou-leurs, dans ce match rem-porté assez largement parPorto, six buts à zéro. In- vité à livrer ses impres-sions en n de rencontre,Ghilas, qui semblait satis-ait de ses débuts avecPorto, a déclaré sur lachaîne ocielle du clubportugais :
«J’ai ait dumieux possible dans cematch. Je ne suis pas encoreau sommet de ma orme. Jen’ai participé qu’à une seuleséance d’entraînement avecmes coéquipiers.»
«Le groupe m’a trèsbien accueilli, j’ai aimé l’attitudede mes camarades»
Vite intégré au groupe duFC Porto, l’Algérien NabilGhilas, qui a pourtant re- joint ses équipiers bien enretard, n’a pas mis beau-coup de temps pour semettre en valeur. Interrogéà ce propos, l’ancien atta-quant international algé-rien de Moreirense a misen avant le mérite de sesnouveaux camarades quilui ont acilité la tâche :
«Jesuis très satisait de la açonavec laquelle mes cama-rades m’ont traité depuisque je suis arrivé. Le groupem'a très bien accueilli et j'aitrop aimé l'attitude de tousles joueurs avec moi.»
«Les gens doiventsavoir que Martinezest un coéquipieret non pasun concurrent»
Arrivé dans un grand club,Nabil Ghilas, qui prendracertainement une autre di-mension s’il continue àaire secouer les letscomme il le aisait bienavec le FC Moreirense, saitque sa mission ne sera passimple. Les places au FCPorto seront chères à dé-crocher. Le nati de Mar-seille, qui sera directementen concurrence avec le bu-teur attitré du FC Porto,Jackson Martinez, n’a paspeur de la concurrence :
«Dans chaque équipe, laconcurrence existe. On va aire de notre mieux pour contribuer aux objectis del’équipe. Les gens doivent comprendre que nous ai-sons partie de la mêmeéquipe et nous erons tout  pour aider Porto à avancer et à décrocher des titres.»
 MoumenA.
La presseportugaise encenseGhilas et Martinez
La reprise des entraînements deDragons de Porto s’est déroulée,hier, en la présence de l’AlgérienNabil Ghilas et de Jackson Mar-tinez, véritables vedettes du pre-mier match amical remportépar 6 à 0 contre Maastricht. Lapresse portugaise parle déjàd’un duo d’ener Ghilas-JacksonMartinez, le Colombien dePorto. C’est ce que nous avonspu lire sur les colonnes des journaux spécialisés portugais.
Le présidentdu Sporting trèsremonté contre Ghilas
Le président du Sporting,Bruno De Carvalho, a regrettéle départ de Nabil Ghilas auFC Porto, alors qu’il avait passéun accord avec les dirigeants deMoreirense pour l’achat ducontrat de Ghilas contre unesomme d’argent qui s’élève à3 millions d’euros.
«On était  pourtant arrivés à un accord quinous permettrait de racheter lecontrat de Ghilas. Lorsque la presse a annoncé la signature deGhilas à Porto, nous avons prisattache avec les responsables de Moreirense pour demander desexplications. Leur réponse a été :‘’Il a choisi de jouer au FC Porto,un point c’est tout.’’ Ils sont demauvaise oi parce que, pour moi, ce n'est pas un choix, c'est une honte.»
 M.A.
Ce n’est pas encore acquis pour orino.Faouzi Ghoulam ne sera pas bradé par l’ASSaint-Etienne qui exige encore un petit efortde la part des dirigeants italiens. Il est clair quel’arrière gauche de l’EN est la priorité absolueen matière de recrutement des urinois, maispour arracher les services de Ghoulam, il au-dra au moins passer à l’action et mettre le prix,comme demandé par le président de Saint-Etienne. Ce dernier a déclaré sur plu-sieurs sites rançais que la portedemeure ouverte pour le dé-part de l’Algérien en SerieA, mais cela ne se erapas à n’importe quelprix. Saint-Etienne ré-clame, selon les sitesspécialisés rançais,trois millions d'euros(+ des bonus), pour lâ-cher son jeune interna-tional algérien de 22 ans.
O
n le disait dansnotre éditiond’hier, Djamel Ab-doun est demandéen Angleterre. Ce jeudi, la presse anglaise, reliéepar la presse grecque, a ait partde l’intérêt de Southampton pourle meilleur joueur du champion-nat grecque. Karim Aklil, sonagent, était à Athènes pour juste-ment discuter avec les responsa-bles de l’Olympiakos, surl’éventualité de transérer Ab-doun en Angleterre. Pour rappel,l’ancien joueur de ManchesterCity s’entraîne depuis avant-hierle plus normalement du mondeavec ses camarades en Autriche,où l’Olympiakos est en stage depréparation. Le site internetSky24.gr a conrmé les contacts.Citant une source proche du clubde la capitale grecque, ce mêmesite arme que la direction duclub ne serait pas contre l’idée detransérer Abdoun si bien en-tendu une ofre sérieuse venait àse présenter.
L’entraîneurde l’Olympiakos ne veutpas de son départ
Fortement courtisé en cette pé-riode estivale, Abdoun pourraittrès prochainement quitter sonclub. Une hypothèse qui demeurepersistante ces jours-ci, sachantque la direction de Olympiakosn’est pas totalement contre sondépart en cas d’une ofre allé-chante. outeois, selon la pressegrecque, l’entraîneur, Mitchell,aurait levé son veto et exigé au-près de ses dirigeants, le main-tien de l’ancien internationalalgérien. Avec le départ de plu-sieurs cadres de l’équipe cet été,le coach ne veut surtout pasen perdre un autre, d’autantque la saison prochaines’annonce davantage com-pliquée.
 M.A.
Le Club Africain veutfaire prolonger Djabou
 Auteur d’une sai-son exceptionnelleavec le Club Afri-cain en Tunisie,l’international al-gérien, Abdelmou-men Djabou, areçu quelques of-fres émanant declubs français etespagnols, à l’ins-tar de Malaga. LeClub Africain, quine veut pas le voir partir au bout laprochaine saison, compte prolongerson contrat. Selon la presse tunisienne,Djabou a reçu une proposition de pro-longation de ses dirigeants.
Saâyoud remportela Supercoupede Bulgarie
 Après avoircontribué grande-ment au sacre deson équipe, lasaison passée, lemilieu de terraininternational es-poirs algérien, Amir Saâyoud, agagné un autretitre avec sonéquipe, cette sai-son. En effet, lePFK Beroe Stara Zagora, club où évo-lue Saâyoud depuis l’hiver dernier, s’estimposé en finale de la Coupe de Bul-garie aux tirs au but, après avoir ter-miné le match sur un résultat nul d’unbut partout, face au champion de Bul-garie, Ludogorets.
Mesloub buteurface à Laval
Le Havre AC pour-suit sa préparationd’avant-saison. Avant-hier dans unmatch amical dis-puté face à Laval,les Normands ontété accrochés surle score de deuxbuts partout. Lemilieu de terraininternational algé-rien, Walid Mes-loub, a de nouveau frappé. Déjà buteurlors d’un autre match de préparation,Mesloub a inscrit l’un des deux buts deson équipes face à Laval, mercredi.
Les négociationsse poursuiventpour Ghoulam
Cadamuro a repris hier
Comme pratiquement tous les autres internationaux revenusde vacances, l’international algérien de la Real Sociedad,Liassine Bentaïba Cadamuro, a repris hier le chemin des en-traînements avec son club. Cadamuro, qui aspire à réaliserune meilleure saison que la précédente, est animée d’unegrande volonté à jouer un maximum de matches avec sonéquipe, surtout que la Real est engagée sur plusieurs francs,cette année. Qualifiée pour la Ligue des champions, Sociedad,qui aura une quatrième place à défendre en Liga, disputeraaussi la Coupe Del Rey.
Soudani très attenduface à Osijek 
Le championnat de Croatie commencera au- jourd’hui, avec au menu un match importantpour l’international algérien du Dinamo Zagreb,Hilal Al Arabi Soudani, face à la formationd’Osijek. Très brillant en Supercoupe de Croatiequ’il a remportée avec son club, l’Algérien seratrès attendu. Buteur dans ce match gagné contreSplit, Hilal devrait effectuer son baptême du feuen championnat ce vendredi.
Ziani affronterale Barça B et Lacen
 Al Jaïsh, la formation où évolue l’AlgérienKarim Ziani, effectuera un stage de pré-paration en Espagne, indique le site offi-ciel du club qatari. Ainsi, le programmedes rencontres d’Al Jaïsh est connu. Lescoéquipiers de Karim Ziani affronteront leFC Barcelone B, et Getafe, club de MedhiLacen.
 M.A.
Buteuret passeurdécisif en amical
NabilGhilas:«Jenesuispasencoreausommetdemaforme»
SouthamptonveutAbdoun!

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->