Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Voyagez léger !

Voyagez léger !

Ratings: (0)|Views: 67|Likes:
Published by Pierre-Albert Hayen
Dans ce discours, Sai Baba invite vivement ses auditeurs à entreprendre le voyage de la connaissance de soi ou du Soi, l'ultime voyage vers l'Absolu...
Dans ce discours, Sai Baba invite vivement ses auditeurs à entreprendre le voyage de la connaissance de soi ou du Soi, l'ultime voyage vers l'Absolu...

More info:

Published by: Pierre-Albert Hayen on Jul 21, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOCX, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

11/02/2013

pdf

text

original

 
VOYAGEZ LÉGER !
BHAGAVAN SRI SATHYA SAI BABA
Le nombre des gens qui parlent plaisamment est pléthorique, car ils doivent juste satisfaire
le désir de plaisir de l’homme. Mais le nombre de
s gens qui parlent utilement,profitablement et bénéfiquement est petit, parce que peu de gens savent ce qui est
réellement utile, profitable et bénéfique pour l’homme. La plupart des gens ne sepréoccupent que du court terme. Les patients n’apprécient généralem
ent guère le docteurqui prescrit des restrictions alimentaires et autres
ainsi qu’
un régime. De tels ordres les font grincer des dents. Mais un médecin devrait ignorer ce type de réactions et faire son devoir. Ildevrait souligner ce qui est interdit et ce qui est préférable au risque de devenir impopulairepar la suite.
 
A l’heure actuelle, les gens cultivés et experts en tous domaines souffrent d’une terriblemaladie, à savoir, ‘’une fibre morale sous
-
développée’’. Le développement de la vertu n’est
absolument pas mis en valeur dans les plans conçus pour le développement de la nation. Onse gargarise
de l’homme vertueux comme d’un ignor
ant qui ne connaît rien de
l’artd’avancer dans le monde
, mais comme le proclament les Védas, tous les actes doivent
contribuer à l’élévation du caractère, à la purification des émotions, des passions et des
pulsions
qui infestent l’esprit, à l’élargissement de la vision
, et au renforcement des liens de
l’homme avec l’
Universel, dont il fait partie.
Dans la Bhagavad Gita, Sri Krishna s’adresse àArjuna en l’appelant ‘’
Kurunandhana 
’’. ‘’
Kuru 
’’
veut dire
‘’
karma 
’’
. Cette expression veutdire
qu’on est le produit de son
karma 
ou de ses activités. On est inévitablement façonné parles paroles, les actes et les pensées que l
’on s’autorise.
Aussi longtemps
qu’on garde une trace
d
’ajnana 
(
l’
ignorance spirituelle), on est un
kurunandhana 
.
Krishna s’adresse ainsi à Arjunapour l’at
tirer dans le royaume de la
bhakti 
et de
 jnana 
(la dévotion et la connaissance) et lesortir de la région du
karma.
 
L’homme peut découvrir en lui
-même
l’étincelle immortelle.
L’homme ne peut être qualifié de sain que s’
il est pleinement conscient de sa réalité et
s’i
l
s’efforce joyeusement de l’atteindre. Enfant de l’immortalité
qui tourbillonne maintenantvers la mort ! Quel sort pitoyable est-ce donc là ? Son mental et ses sens embrasenttotalement son minuscule ego et il se consume dans le feu des afflictions. Son égoïsme luifait voir la gloire dans des accomplissements mesquins, le bonheur dans des acquisitionsinsignifiantes et la joie dans une autorité toute provisoire sur autrui
. Mais l’immortel en luiattend d’être découvert pour lui conférer
la félicité et lui octroyer la libération par rapport àla naissance et à la mort
 Il existe une technique bien définie par laquelle on peut découvrir cette étincelle immortelle.Quoiqu
’elle puisse
paraître difficile, chaque pas en avant rend le suivant plus facile et
l’esprit
qui est préparé par la discipline pourra découvrir en un éclair quelle est la base de
l’homme et de la création. Il n’y a
aucun raccourci pour cela. Il faut renoncer à tous les
défauts accumulés jusqu’ici et s’alléger pour le voyage.
 
La convoitise, l’avidité, la colère, la
méchanceté, la vanité, la jalousie,
la haine…, on doit se débarrasser de tous ses petits péchés
mignons
. Ecouter les discours de Sai Baba et les compter ne suffit pas ! Des milliers depersonnes se trouvent ici devant moi maintenant
, mais ce chiffre n’a aucune importance.Seuls comptent ceux qui pratiquent au moins une des choses sur lesquelles j’insiste.
Connaissez
l’ 
Atma 
qui est votre réalité. Sachez que le Soi est la même force intérieure de cetunivers. Permettez
à votre intelligence d’investiguer cette vérité. Analysez
-vous et découvrezles divers niveaux de la conscience
 – 
physique, sensorielle, nerveuse, mentale, et
intellectuelle et allez jusqu’au cœur même du dernier niveau, le niveau de la joie. Les
cinq
 
revêtements doivent être transcendés pour que vous puissiez atteindre votre vérité qui est
l’
Atma 
.
L’Âme, le Soi ou l’
Atma 
entouré par les cinq revêtements : le corps physique, la gaine énergétique ou la vitalité,le mental, le discernement ou l
’intellect
, et la félicité
L’
Atma
ne peut être appréhendé que par un intellect aiguisé et un esprit pur. Comment
purifier l’esprit
 
? En le sevrant de toutes les mauvaises nourritures qu’il pourchasse, à savoir,
les plaisirs objectifs et en le nourrissant avec une alimentation saine, à savoir, la pensée de
Dieu. L’intelligence s’aiguisera en la consacrant
au discernement entre ce qui est éphémèreet éternel. Laissez vos pensées se concentrer sur Dieu, sur son nom et sur sa forme ; vousdécouvrirez alors que vous êtes toujours avec le pur et le permanent et vous en retirerez une

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->