Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
ghali_reponses.odt

ghali_reponses.odt

Ratings: (0)|Views: 1,303 |Likes:
Published by marsactu

More info:

Published by: marsactu on Aug 01, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as ODT, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

12/27/2013

pdf

text

original

 
Passage obligé éludé pendant le chat : la propreté.
Valérie :
Que proposez vous pour rendre marseille propre?
Missiya :
Quel budget pour la propreté ? Quels objectifs ?
Marco :
Marseille est sale et Marseille souffre. Mettrez vous fin au fini-parti?
La question de la propreté est un sujet qui fait parler, autant les Marseillais que lesnon-Marseillais. On a parfois l’impression qu’il y a comme une fatalité à ce queMarseille soit sale. Mais c’est faux. Les services de la propreté ne sont plus, je lerappelle, de la compétence du maire mais de la Communauté Urbaine MarseilleProvence Métropole.Il y a deux aspects à prendre en compte : il faut d’abord que les Marseillais seréapproprient l’espace public pour le respecter. Ils doivent aussi respecter les règles,qui s’apprennent dès l’enfance. On ne jette pas un papier par terre par exemple, onfait en sorte de ramasser les déjections de son chien sur le trottoir. L’anarchie desmodes de stationnement renvoie l’image d’une ville désorganisée et figée dans letemps.Et puis, il y a l’aspect de l’organisation. Le fini-parti fonctionne ailleurs, comme àLyon. Ce n’est pas forcément l'unique clé du problème, si le travail est bien fait etqu'on revient à un cadre de travail plus strict. Il faudra donc axer l’effort sul’organisation des équipes et particulièrement sur l’encadrement et le management.J’y reviendrai plus longuement quand je présenterai mon programme.Enfin, Marseille et les Marseillais doivent entrer dans le 21
e
siècle et trier leursdéchets. L ‘éducation à l’écocitoyenneté doit être renforcée dans tous les milieux etce dès l’école. Nous ne sommes pas suffisamment sensibilisés aux questions liées àl’environnement. Les collectivis doivent travailler ensemble et encourager l’évolution des pratiques.
Les transports font l'objet de nombreuses questions :
Rémi C. :
Vous qui êtes pour la desserte des quartiers nord de Marseille en tramway, nepensez-vous pas que le métro soit une meilleure solution vu l'étroitesse des rues du 15earrondissement ?Que comptez-vous faire pour réduire la place de la voiture dans Marseille (si vous pensezqu'elle est trop importante) ?
Karim :
comment developper les transports sans la métropole? / Visiteur : N'est-ce pas lamétropole qui permettra de vraiment régler le pbm des transports à Marseille?
La question des transports à Marseille est primordiale. C’est la raison pour laquelle j’ai chiffré à 3 milliards d’euros en 12 ans, c’est-à-dire deux mandatures, les besoinsfinanciers pour rattraper le retard gigantesque qu’a pris la ville. Les Marseillais etceux qui viennent travailler à Marseille ne peuvent pas attendre encore 20 ans.
 
Je proposerai donc un grand plan Mobilité, car tout est lié : pouvoir se déplacer pour aller travailler, pour faire du sport, aller au spectacle. Marseille est une ville bloquéeet polluée. Je constate qu’en 2013, Il n’y a toujours pas de transport efficace entrel’aéroport et la capitale régionale qui réponde aux besoins des touristes et desMarseillais. Cela freine donc l’économie, le tourisme.Je défends depuis longtemps le prolongement de la ligne 2 du métro de Bougainville jusqu’à l’hôpital nord. Ce projet n’a pas été retenu dans le PDU et je le regrettefortement.
Autre grand domaine de compétence local, l'éducation :
Billkrsson :
En matière d éducation et surtout pour lutter contre l échec scolaire queproposée vous ? / Quel sera votre proposition pour les nouveaux rythmes scolaire et surtoutà l'heure d.aujourd.hui qu.allons nous faire pour nous organises en tant que parents?
Anonyme :
Madame GHALI, que comptez-vous faire pour les garderies du soir dans lesmaternelles ? Soit elles n'existent pas, soit elles sont payantes ???
VOTONSles13et20octobre! :
Madame Ghali, est-ce vrai que vous avez été ATSEM (AgentTerritorial Spécialisé des Ecoles Maternelles) = "Tata" ? Etiez-vous alors syndiquée à FO ?Que pensez-vous de leurs conditions de travail actuelles (mépris de leur hiérarchie,absences non remplacées, travail qui s'apparente plus à celui d'un Agent d'Entretien, sous-effectifs : moins d'un ATSEM par classe dans les écoles maternelles et entre 11 H 20 et 13 H20 : 1 agent pour 25 ou 30 enfants en maternelle et 1 agent pour 50 ou 60 enfants enélémentaire?
Je suis Maire d’un secteur où le taux d’échec et de décrochage scolaires sont parmiles plus importants de France. C’est un véritable drame. Les cadres éducatifs ont étémalmenés ces dernières décennies, mais je suis convaincue que l’on peut inverser lacourbe. D’ailleurs, avons-nous le choix, dans un monde globalisé ?J’ai veloppé un certain nombre de projets pour les enfants des 15
e
et 16
e
arrondissements, et je ne vais pas vous dresser une liste à la Prévert. Mais enquelques mots, je souhaite qu’il y ait un centre culturel pluridisciplinaire, unediathèque, par secteur. Concernant l’éducation, je souhaite également quel’aménagement des rythmes scolaires soit adapté au rythme des enfants. Je mettraien place dans les 6 premiers mois de mon mandat de Maire un Plan d’urgence del’éducation et de la jeunesse, en favorisant la collaboration des Mairies de secteur,des associations, des syndicats d’enseignants et de parents, des représentants deshabitants et des étudiants.Enfin, je développerai ce que j’ai fait dans mon secteur, à savoir l’accès au sport et àla culture pour tous les enfants. Après l’école, un enfant à besoin de prendre duplaisir dans une activité qui va l’épanouir. Je suis et je resterai favorable à toutes lesactions éducatives et culturelles qui permettent aux enfants de s’épanouir quelquesoit leurs conditions sociales d’existence.
 
Beaucoup s'intéressent aussi à la gouvernance, sa méthode et sonstyle :
stef13 :
quelles sont vos propositions en matière de gouvernance pour la ville ??
Vieux-Port :
La cogestion de MPM et la mairie avec FO pourrit la vie des Marseillais auquotidien (espace public sale, voirie délabrée, gros problèmes au niveau des ATSEM dansles écoles), comptez-vous mettre un terme définitif à cette relation en remettant ce syndicat àsa place et dialoguer avec tous les partenaires sociaux ?
Jeanne :
et surtout comment associer les habitants aux futurs projets ?
Billkrsson :
Vous avez dit que si vous êtes maire de Marseille vous démissionnerez de votremandat de sénatrice?
Dennis :
Dans l’hypothèse que vous perdiez les primaires et que la loi sur le non cumulpasse au sénat: Vous choisissez le senat ou la mairie du 15/16??
kerozene :
Bonjour,etes vous prête à vous engager à ne pas faire plus de deux mandats consécutifs si vousêtes élue et réélue. Pour que votre liberté d' action en faveur de l'interet general ne rentrepas trop en conflit avec votre volonté d'être réelue.
VOTONSles13et20octobre!
L'Assemblée Nationale vient juste de voter le non-cumul des mandats à partir de 2017. LeSénat (où vous siégez) risque de rejeter ce texte à l'automne. Quel sera votre vote ?Si vous êtes élue Maire de Marseille en mars 2014, vous engagez-vous à n'exercer aucunautre mandat ?Si vous n'êtes pas élue Maire de Marseille, voulez-vous rester Sénatrice ET Maire des 15 et16èmes arrondissements ? Ou d'autres mandats vous intéressent-ils à la Métropole, à laRégion, au Conseil Général... ?
Samia Ghali :
Comme je l’ai répété à plusieurs reprises, si je suis élue Maire deMarseille, je missionnerai de mon poste de natrice pour me consacrepleinement à la fonction. Marseille a besoin d’un Maire à plein temps. J’ai égalementaffirmé que je ne ferai que deux mandats afin d’éviter de tomber dans la routine et dene pas être usée par la fonction, mais aussi parce que deux mandats sontnécessaires pour faire évoluer une ville et la faire entrer dans la modernité.J’ai également affirmé que je gouvernerai avec l’ensemble des Maires de secteur, enles rencontrant une fois par mois. Pour que l’ensemble du territoire marseillais soitpris en compte dans les actions municipales.La question des syndicats, des comités d’intérêt de quartier, des associations, sepose bien sûr. Pouvons-nous agir au 21
e
siècle comme nous agissions dans lesanes 70 ? Je ne le crois pas, au risque d’être une ville comptement«larguée ». Et ça, je suis certaine que les Marseillais ne veulent pas vivre dans une

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->