Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Bulletin mensuel du SISAV - période couverte: avril 2013- publication: mai 2013

Bulletin mensuel du SISAV - période couverte: avril 2013- publication: mai 2013

Ratings: (0)|Views: 21|Likes:
Published by HayZara Madagascar
L’essentiel
- La récolte de manioc et le début de la récolte de vary vatomandry épargnent plusieurs communes des difficultés alimentaires ou, du moins, réduit les problèmes de disponibilité et d’accessibilité des aliments de base.
- La vulnérabilité de la plupart des communes s’est donc relativement affaiblie. Toutefois, la majorité des communes où la récolte a à peine commencé ont encore un niveau de vulnérabilité moyen. Elles font généralement face à une faible disponibilité en riz
- L’insécurité règne à Matanga (Vangaindrano) où les difficultés financières semblent accentuées au mois d’avril.
L’essentiel
- La récolte de manioc et le début de la récolte de vary vatomandry épargnent plusieurs communes des difficultés alimentaires ou, du moins, réduit les problèmes de disponibilité et d’accessibilité des aliments de base.
- La vulnérabilité de la plupart des communes s’est donc relativement affaiblie. Toutefois, la majorité des communes où la récolte a à peine commencé ont encore un niveau de vulnérabilité moyen. Elles font généralement face à une faible disponibilité en riz
- L’insécurité règne à Matanga (Vangaindrano) où les difficultés financières semblent accentuées au mois d’avril.

More info:

Published by: HayZara Madagascar on Aug 07, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

02/16/2014

pdf

text

original

 
Bulletin n°8 - période couverte: avril 2013- publication: mai 2013
1
Bulletin mensuel du SISAV
Système d’Information sur la Sécurité Alimentaire et la Vulnérabilité dans le Grand Sud-Est
 
1
L’essentiel
 La récolte de manioc et le début de la récolte de
vary vatomandry
épargnentplusieurs communes des difficultés alimentaires ou, du moins, réduit les problèmesde disponibilité et d’accessibilité des aliments de base.
 
 
La vulnérabilité de la plupart des communes s’est donc relativement affaiblie.Toutefois, la majorité des communes où la récolte a à peine commencé ont encoreun niveau de vulnérabilité moyen. Elles font généralement face à une faibledisponibilité en riz.
 
L’insécurité règne à Matanga (Vangaindrano) où les difficultés financièressemblent accentuées au mois d’avril.
Matanga (Vangaindrano)Farafangana, Iabohazo, Mahabo-Mananivo (Farafangana)
Malgré la disponibilité et l'accessibilitédes aliments de base, adoption destratégies signes de vulnérabilitéaccentuée: vente de manioc sec et defruits non mûrs, consommation de
viha
, migration temporaire etamplification des vols mineurs.Disponibilité réduite en aliments de base(riz et manioc). D’où le recours àquelques stratégies de survie (vente detavolo, de maniocs secs, et de fruits nonmûrs, vente de
kapotra
et migrationtemporaire).
riode d’observation
Communes
 
à
 
niveau
 
de
 
vulnérabilité
 
élevé
 
DRDR SUD-EST
Glossaire des termes techniques et expressions en langue Malagasy utilisés dans ce bulletin
1. Insécurité alimentaire (IA) : situation d’un individu caractérisée par un manque d’accès à une alimentation adéquate lui permettantd’être en bonne santé et de mener une vie active. Situation qui peut être chronique, temporaire ou saisonnière.2. Vulnérabilité : caractéristiques et circonstances d’une communauté qui la rendent susceptible de subir les effets d’IA ou de sous-alimentation.3. Niveaux de vulnérabilité : évalués à l’aide d’un système de notation des communes pour chaque indicateur utilisé . La note varie entre0 et 19. Les communes sont classées selon trois niveaux: faible (note variant entre 0 et 5), moyen (6 à 11), et élevé (12 et plus). Unecommune notée 19 est dans une situation de vulnérabilité extrêmement élevée.4.
Dahalo
: des voleurs de zébus.5.
Kandrôtsy
: fruit du jacquier cuit.6.
Kapoaka
: tasse, petite mesure en étain pour le riz (1kg=3,5 kapoaka).7.
Kapotra
: graines de café non séchées et torréfiées jusqu’à obtention d’une couleur marron semblable à des graines séchées.8.
Mikola
: migration temporaire.9.
Tavolo
: tubercules qui poussent généralement sur les anciennes parcelles de manioc : préparées, elles donnent du fécule pour fairedes galettes.10.
Viha
: plantes semi-aquatiques qu’on retrouve le long des berges.
Bulletin
 
réalisé
 
grâce
 
au
 
soutien
 
de
 
la
 
Représentation
 
de
 
la
 
FAO
 
à
 
Madagascar.
 
 
avril 2013
L M M J V S D1 2 3 4 5 6 78 9 10 11 12 13 1415 16 17 18 19 20 2122 23 24 25 26 27 2829 30
 
2
Bulletin SISAV n°8 - Période couverte : avril 2013 - Publication : mai 2013
Avec la récolte de manioc qui continue et la récolte du
varyvatomandry
qui commence dans toutes les communes, lesdifficultés se font relativement moins sentir dans larégion. Les niveaux de vulnérabilité ont diminué dequelques points dans presque toutes les communes.Mahabo-Mananivo (Farafangana), qui était lacommune la plus vulnérable, est revenue au niveaude vulnérabilité moyen, bien que l’amélioration restemodeste. La quantité du riz sur le marché a augmentéet le stock de manioc également, suite à la récolte. Cette plus grande disponibilité en manioc a également permisd’atténuer les difficultés alimentaires à Lopary(Vangaindrano) qui se sont étendues sur plus de 5 mois(faible disponibilité en aliments de base, surtout lemanioc). Les communes de Vondrozo etVangaindrano, Anosy Tsararafa etMahafasa sont aussi passées du niveaumoyen au faible niveau devulnérabilité grâce à l’améliorationde la disponibilité alimentaire.En revanche, Matanga(Vangaindrano) est la commune la plus proche du niveau devulnérabilité élevé. Compte tenu dessignes de difficultés observés, lesdifficultés financièresseraient plus importantesdans cette commune.Cela est reflété par lavente de manioc secet de
tavolo
, laconsommation de
viha
, et surtout par le taux très élevéde vols mineurs,dont le nombreminimum en unesemaine est de 15.Malgré le début dela récolte, les communes du district de Farafangana maintiennent leur vulnérabilité moyenne, à part Beretra-Bevoay etAmbohigogo. La faible disponibilité en stock de riz est encore généralisée. D’où la combinaison de diverses stratégiesde survie dans ces communes: vente de manioc sec, de
tavolo
et de
kapotra
, migration temporaire. Quant aux districtsde Befotaka, Midongy et Vondrozo, aucune difficulté particulière n’est à signaler, à part le phénomène d’insécuritédans quelques communes du district de Befotaka.
Niveau de vulnérabilité des communes
 
Carte 1 : Classification des communes selon leur niveau de vulnérabilitéNiveau de vulnérabilitédes communes
0
 
à
 
5
 
Faible
 
(29)
 
6
 
à
 
11
 
Moyen
 
(40)
 
12
 
et
 
Plus
 
Elevé
 
(0)
 
Pas
 
de
 
données
 
(21)
 
Limite
 
de
 
district
 
Source : SISAV, avril 2013
 
3
Bulletin SISAV n°8 - Période couverte : avril 2013 - Publication : mai 2013
Source : Station météorologique de Farafangana, mai 2013 
Graphique 1. Variation journalière de la pluviométrie au
Faible pluviométrie comparée àla normal
Climat et Pluviométrie
 
Comparée à la normale pour la même période, la pluviomé-trie a considérablement baissé avec seulement 111,1mm pour l'ensemble du mois (soit une baisse de 60%). Cette faiblessede la pluviométrie dans la région depuis le début de la cam- pagne culturale laisserait sans doute des séquelles sur la pro-duction attendue. Le début du mois a été assez sec mais la pluviométrie a commencé à augmenter un peu à partir de lamoitié du mois dans les districts de Farafangana et de Van-gaindrano. Toutefois, elle a été beaucoup plus rare dans lescommunes de Farafangana, Iabohazo (Farafangana), Andra-nolalina (Midongy) et Vondrozo.
Riz
Le niveau de disponibilité de riz durant le mois de mars alégèrement évolué étant donné que la récolte du riz n'estqu'à son début comme c'est le cas à Karimbary, Bevata(Vangaindrano), Manambotra Sud, Ambalatany et Iaboha-zo (Farafangana), mais aussi Mahatsinjo (Vondrozo) etMahavelo (Farafangana). Beharena (Befotaka) et Befota-ka possèdent le plus de stocks grâce à une récolte assezfructueuse du
vary vatomandry
. A Anosy Tsararafa,(Farafangana) ou à Ranomena, Vohitrambo, Karimbary etBevata (Vangaindrano) le riz est disponible mais en quan-tité limitée. De ce fait, le marché d’Anosy Tsararafa estapprovisionné par la région Haute Matsiatra et mêmeAnalamanga. Le prix maximum est toujours de 450 Ar/kapoaka, localisé à Mahabo-Mananivo (Farafangana) et àRanomena.
Manioc
Le manioc est aussi abondant sur le marché de Farafanga-na, la production de la commune avoisinante approvision-ne le marché. Notons que cette abondance est constatéesur la quasi totalité des marchés dans les 2 districts qu'ona visités (Farafangana et Vangaindrano). Le stock est par-ticulièrement abondant à Anosy Tsararafa et à Sandravi-nany (Vangaindrano). L’importation de ce produit est ré-gulière dans la plupart des communes où sa quantité estréduite. Le prix maximum est désormais de 1 000 Ar/Kg àLopary (Vangaindrano).
Patate douce
La vente de patate douce a augmenté depuis mi-mars àBefotaka. A Beharena (Befotaka), le stock augmente aussiet il pourrait suffire pour quelques mois dans cette com-mune où la récolte a donc été très précoce. Cela renforcel’alimentation de base dans cette commune qui est, en cet-te période, à l’abri des difficultés alimentaires. Le prixmaximum de la patate douce a été de 600 Ar/Kg mais celaest redescendu à 500 Ar à la fin du mois.
Signes de difficulté alimentaire
Manioc sec
La présence du manioc sec sur les marchés reste timide engénéral. Sa vente plus marquée à Andranolalina(Midongy) et Bevata (Vangaindrano) ne traduit pas unedifficulté particulière. En revanche, sa vente à Vohitramboet Ranomena (Vangaindrano) est liée aux difficultés ali-mentaires, surtout à Ranomena. Le prix le plus élevé estlocalisé à Vangaindrano: 900 à 1 000 Ar/Kg.
Tableau 1. Communes d’origine et de destination du manioc sec
District
 
Communede destination
 
Commune d’origine
FarafanganaFarafangana Manambotra Sud FarafanganaMahafasa Beretra-BevoayFarafangana Ambalatany
 
SahamadioVondrozoMahatsinjo MahazoarivoFarafanganaAnosy Tsararafa Amporoforo
Source : SISAV, avril 2013
     P    r     é    c     i    p     i     t    a     t     i    o    n    e    n    m    m
 
 jours
 
Disponibilité et accessibilité des aliments de base
051015202530351 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->