Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
7Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Le juge anglais et la création prétorienne des normes

Le juge anglais et la création prétorienne des normes

Ratings: (0)|Views: 967 |Likes:
Published by Parvèz Dookhy
Le juge anglais et la création prétorienne des normes
Le juge anglais et la création prétorienne des normes

More info:

Published by: Parvèz Dookhy on May 29, 2009
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

11/21/2012

pdf

text

original

 
LEJUGEANGLAIS ET LACREATIONPRETORIENNEDESNORMES
PARVEZ DOOKHY*Considérédansuneperspectivehistorique, e rôle dujuge anglaisace à la créationdesnormesuridiquesest très emblématique.Lejugeanglais évolue dansunecontradictionquifonde lesystèmepolitico-juridiquede la Grande-Bretagne.'unepart,la Grande-Bretagne st unpaysde la famille CommonLaw. Dans la famillejuridiquede la Common-aw,lejugeapourmission d'engendrer e droit,paropposition aujugedela famille romano-gennaniquequinepeutrendre des arrêtsderèglement. Le droit anglais est surtout un système denormesurisprudentielles.D'autrepart,leprincipede légalité(ruleof law) est aussi unerègle cardinale dusystèmejuridiquebritannique etimpliquequela source de toute norme est leParlement. La Loi(Actof Parliament) est a seulenormederéférence.Comment unjugepeut-ilêtreà la fois créateurde normes et soumis àlaseulevolontéduparlement?Ceparadoxen'en apasmoins susciterdegravesdifficultésjuridiquesdansapratique qu'iladonné ieu à de riches débatsuridiques.Pour comprendrecette ambiguiTédeuxpériodespeuventêtredistinguéesdansI'attitude dujugebritannique en matière de création desnonnes etd'interprétation Il apendantassezlongtempsétéplusoumoins statique etformaliste(I).Cette attitude estrévolueetne conserveprincipalement qu'unintérêt historique. Apartirdes années soixante,lejugeadopteune démarcheprogressisteet dynamique(II).I. L'ATTITUDESTATIQUEL'approche statiquempliquequelejugeinterprète ittéralement a règle de droit(A)etqu'ilsetient rigoureusementaux décisionsprécédemmentprononcéesparlui(B).A. L'interprétation littéraleet stricteLejugeanglaisacréé(ou,selonla fiction,a déclaré)rlaCommonInwdemanière nductive et étaitparexcellenceejugelepluscréateur denormes. Par
.Docteur en Droit,SorbonneetSecrétairegénéraldelaSociété des JuristesfrancophonesduCommonwealth.I"Thosewith a taste for fairy tales seem to have thought that in some Aladdin's cave there ishidden theCommonLaw inallitssplendour and that on audge'sappointment here descendsonhim knowledge of the magic words open sesame", Reid, Lord: TheJudge as a law-maker,Joumal oftheSocietyofPublicTeachers f Law,1972,pp.22à29,v.p.22.
10RADrC1998)148
 
Leugeanglais et la créationprétoriennedes normes
149
contre, au début duvingtièmesiècle, avec I'avènement de la démocratieet dusuffrage universel, lejugeanglais se voulait être complètementapolitique. LesLordsjudiciairesfaisaient valoirquela fonction dujugeétait mécaniquedansI'applicationdu droit.2Ilsappliquaient e droit de manière désintéressée3epuisquela doctrinedelasouverainetédelaLoi,prônée parAlbert Venn Dicey aittriomphé en Angleterre. Lejugevoulaitdonner 'impressionqueui-mêmeait cruen cette iction. Lejugese soumettaità la Loi,qu'ilinterprétaitdemanièrestricteet littérale4 et exégétique.s 1 était respectueux de la lettredelaLoi6 et latranscrivait fidèlement. 11 ne voulaitpass'aroger dupouvoir parlementairededéfinir lespolitiques publiqueset s'immiscer dans es domainesdeI'exécutif.7Il s'ensuivaitquelejugene recherchait pas réellementI'intention dulégislateur.s 11 nepouvait pas,contrairement à ses homologues français, seréférerofficiellementaux travauxpréparatoireset avait, de ce fait, degrandesdifficultés à interpréter des textes de loi.e Enfin, laCommonInwd'oiginejurisprudentielleétait devenueplusou moins statiqueet êtaitscléroséeen ce sensquelesjugess'interdisaient de développer e droit.
Stevens, Robert: Izrw andpolitics,theHouseof Inrds as ajudicialbody 1800-1976,'fheUniversity of North Califomia Press, 1978, 701p.L'auteur souligne que:"(Thelaw Lords)exhibited an increasing tendencyto articulate a declaratory theory of law and to insistthat thejudicialfunction, even in the final appeal court,wasprimarilythe formalistic or mechanical oneofrestating existingdoctrines", .p. 196.Jaffe, Louis L.: English and Americanjudgesas lawmakers,Oxford, Clarendon Press, 1969, 116p.,v.p.1.Chambre des Lords: 12 décembre 1946,Wicks c/Directorof Public Prosecutions, The LawReports, Appeal Cases, 1941pp.362à368,VicomteSimon rédacteur de I'anêtprincipal.Lemagistrat souligneque: "-the intentionof Parliament is not to beudgedby what isinitsmind,butwhatits expressionof the Statute tself'.Ilya en droit anglais trois grandesrègles(majorrules) d'inærprétation d'unenorme écrite: larègle littérale(literalrule), la règle d'or ou soluplegoldenrule),permettantaujuge de dérogeràI'approche littéraledans e cas où celle-ciprovoqueraitun résultatou une solution absurde,et larègle de la finalité(mischiefrule) autorisantunugede faire une lecture de la règle dedroit selonson objet.Surle sujet v.Cross, Rupert, Sir, Bell, John et Engle,George, Sir,QC:Statutoryinterpretaîion, Londres, Butterworths, 1995,211 p.,v. chapitre 3. De ces trois règles préciteées,lapremièreapriméet a étépluscourammentutilisée. Lejugeétait attaché au mythede la Loi(basiclegal myth)."Norwas thereanything in the British Constitution whichcompelled the Victorial Law Lordsand their successors o limit their powersby adapting iteral rules for the interpretationof Acts ofParliament. Yet, they decided thatto avoid making laws, they werecompelled togiveeffect tothe plainand unambigous language of aStatute ... no matter how absurd mightbe the result ofthe literal interpretation",Lester, Anthony,QC:"Englishjudgesas lawmaker", Public Law,1993,pp.269à290, v.p.272.Chambre des Lords: 3 novembre 1941,Liversidge c/Sir JohnAnderson,The Law Reports,Appeal Cases, 1942, pp.206à 283, Vicomte Maughamrédacteur de I'arrêt principal. V.égalementDiplock, Kenneth,Sir,The RightHonourable'.Thecourt as legislators,pp.265à287in Harvey, Brian W.:The lawyer andastice,Londres,Sweet & Maxwell, 1978,304p.Chambre des Lords: 9 mars 1978,Davis c/ Johnson, The Law Reports,Appeal Cases, 1979,pp.264à350,LordDenning rédacteur de l'arrêt principal.Une Loi sur le vol de 1968 aétéqualifiéde"cauchemaruridique"Çudicialnightmare) puunjugede laCour d'Appel. V. Cour d'Appel:9novembre1971, Reginac/Royle,All EnglandReports,1971,vol. 3,pp.1359à 1366,Lord-JugeEdmundDavies édacteure I'anêt, v.p. 1363.
3
^
89
 
150 ParvèzDookhyB. La règle duprécédentLa règleduprécédentstaredecisis) constitue un des fondements majeursde laCommonIaw.toSelonlathéorie classique, a Common Inwexiste depuis untemps mmémorial et est nchangéeet immuablesaufparla Loi. Etant, dans sonessence, n droit unificateuret unique, elle doit être stableetprévisible(certain).Elletire saégitimitéde la sécuritéuridiqueet de la rationalitéqu'elleoffre. Lejugesuprêmebritannique aposéeprincipeselon equel il nedoitpass'éloignerdecequ'ontdécidésesprédécesseursur I'interprétationd'une normeécrite oudeleurdéclaration dela CommonLaw. Lejugeest enuparlacohérencedu droit.Selon I'organisation des tribunaux, les cours inférieuresàlaChambre desLords, notamment la Cour d'Appel et la HauteCour de Justice, doiventobligatoirement statuerdans esensndiqué par lejugedu Palais de Westminster.Celui-ci était,en vertu decequivientd'être dit, liéparsapropreurisprudence.rrLesystème duprécédentattribue une force contraignanteàlajurisprudencedeprincipeet auxmotifsdéterminants(ratiodecidendi)I2quiont conduit à lasolutionuridiquede l'arrêt. Mais, lecas d'espèced'une affaire estsouventdifférent d'un autreetcommelarègle de droit énoncéeparlejugeest engénéralformulée en des termes concrets et est relativeaufaitde lapremièreaffaire, cesystème s'adaptaitmalà l'élaboration et à la classificationdegrands principespourla conduite de la vie en société.Devantcette difficulté, lejuge a développéunepratiquede distinctiondes caslorsqueI'application d'unejurisprudenceàune affaire donnée causeraitune absurdité.La distinction devaitêtrefondéel3etêtreenparfaitaccordavec a règleposée.raLejugesuprêmebritannique répugnaitle revirement dejurisprudence(over-ruling aprecedent)considérécomme étant contraire auprincipefondamental denon-rétroactivitédesnorrnesjuridiques.rsUn revirement produitson effetimmédiatement,auxfaitsrégisparI'anciennejurisprudence.Aussi, I'idéedecréation d'un nouveaudroitparlesjugesest-elleen conflit avec les valeursmêmesdelaCommon ktw: la certitude, a prévisibilitédu droit et le principedela non-rétroactivitédelaLoi.
Goldstein, Laurence: Precedent inlaw, Oxford, Clarendon Press, 1987, 279 p.,Cross, Rupert,Sir: PrecedentinEnglish/aw, Oxford,ClarendonPress,1977, 242p.eT Jolowicz,l.A:Lajurisprudenceen droitanglais, aperÇu de la règle duprécédent,Archives de la Philosophie duDroit, 1985,ome XXX,pp.105à 115.Selon Lord Campell:"Adecisionof this high court in pointoflawis conclusive upon inferiortribunals. I consider tthe constitutional mode in whichthe law is declared. and that.after such ajudgmenthas beenpronounced,itcan only be altered byanActof Parliament",ChambredesLords: 25 avril I898, The LondonStreetTramwaysCo. Ltd. c/ The nndonCounty Council,TheLawReports, Appeal Cases, 1898, pp.375à 381, le Lord-ChancelierComte de Halsburryrédacteurde l'arrèt.Dans un arrêt les motifsdéterminants{ratiodecidendi) se distinguent de I'opinionsimplementincidente dujugenon nécessaireau raisonnement stict(obiterdictu).Jauffret-Spinosi, amille:CommentugeIeugeanglais?,Droits,1989,n 9,pp.57à67v.p.64."Ledroitjurisprudentielest casuistique,souvent appropriéâ un seul itige, discontinuet dans unelarge mesure lest lié au sort d'espècesconcrètesdéterminées",Cappelletti, Matro: Lepouvoirdesuges,Economica,1990,397 p.,v.p.71Devlin, Patrick:The Judge,OxfordUniversity Press,1979,20'1 .,v.p. I 1.
10
1l
12i3t4
l5

Activity (7)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
Hélène Amroun liked this
A.B.Atchia liked this
akleso liked this
Chakib Chakroun liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->