Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more ➡
Download
Standard view
Full view
of .
Add note
Save to My Library
Sync to mobile
Look up keyword
Like this
20Activity
×
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Importance de l'Eau Dans La Plante

Importance de l'Eau Dans La Plante

Ratings:

4.5

(2)
|Views: 21,458|Likes:
Published by jaizoz

More info:

Published by: jaizoz on May 31, 2009
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See More
See less

02/03/2013

pdf

text

original

 
UNIVERSITE D’ANTANANARIVO 2
ème
annéeEcole Supérieure des Sciences Agronomiques Tronc CommunExposé de Physiologie Végétale
L’IMPORTANCE DE L’EAU DANS LA VIE DE LAPLANTE
Présenté par :-
 
HOBILALAINA Nambininjanahary C.B.-
 
RABETSIRA Solotahiry-
 
RABIBISOA Avo Félicia-
 
RAHARIMALALA Jessica-
 
RAKOTOMANANA Eric Nobel-
 
RANAIVOARIFENINA Rova-
 
RANDRIAMALAGASY Michaël-
 
RASOANANDRASANA Felaniaina H.-
 
RASOLOFOJAONA Romain-
 
RAZAFIMANDIMBY Ndranto Riantsoa-
 
RAZAFIMBELO Antsa-
 
RAZAFINTSALAMA Barijaona A.Professeur : Mme RAZAFINDRAMANANA Norosoa ChristineFévrier 2009
SOMMAIRE
 
IntroductionI.
 
Disponibilité et absorption de l’eau par la plante1.
 
Localisation et disponibilité2.
 
Mécanismes d’absorption de l’eauII.
 
Ecoulement de l’eau dans la plante1.
 
Transit de l’eau2.
 
Principe d’écoulement de l’eau3.
 
Mouvement de l’eau dans la planteIII.
 
Fonctions de l’eau dans la plante1.
 
Mode de stockage de l’eau2.
 
Phénomènes où intervient l’eaua.
 
Osmoseb.
 
Croissance de la plantec.
 
Evapotranspirationd.
 
PhotosynthèseIV.
 
Stress hydrique1.
 
Déficit hydrique2.
 
Excès en eauV.
 
Cas particuliers1.
 
Plantes hydrophytes : plantes aquatiques2.
 
Plantes xérophytes : plantes succulentesConclusionRéférences bibliographiquesWebographieAnnexesGlossaire
 
La planète Terre recèle environ 1,3 milliard de kilomètres cube d’eau. Or 9,74% de ce volumeest salé (mers et océans) et 2% congelé (pôles et glaciers). La goutte restante (0,6%) disponible pour laplupart des vivants est en quantité limitée, mais elle a une propriété incomparable : elle est douce.L’eau figure parmi les éléments essentiels auxquels font recours les êtres vivants, y compris lesplantes, pour se nourrir, se construire et vivre. Aucun végétal digne de ce nom, même le cactus, nepourrait se passer d’eau, ne serait-ce alors que quelques millilitres par an. En quoi l’eau constitue-t-elleun élément important voire vital à la vie de la plante ? Tel est le domaine de réflexion qui sera creuséavec soin au cours de cet approfondissement. Pour pouvoir répondre à une telle problématique, lepremier chapitre abordé concernera la disponibilité et l’absorption de l’eau par la plante, pourenchaîner avec le second chapitre : écoulement de l’eau. En troisième lieu seront explicitées lesfonctions de l’eau dans la plante. Puis, le quatrième chapitre se focalisera sur le stress hydrique. Ledernier chapitre, et non le moindre, sera consacré aux cas particuliers que représentent les planteshydrophytes et xérophytes.
I.
 
Disponibilité et absorption de l’eau par la plante
1.
 
Localisation et disponibilitéSous forme de vapeur ou de liquide, l’eau occupe environ un quart du volume d’un sol ; maispour caractériser les qualités hydriques d’un sol, connaitre la proportion d’eau n’est pas suffisante,ainsi il faut tenir compte des réalités physiques de l’eau dans le sol. La quantité d’eau retenue dépendde la taille et de la disposition des pores du sol. Dans les sols meubles à gros grains, l’eau a tendance àêtre drainée par la gravité, laissant un faible résidu ; cette descente d’eau en profondeur est désignéepar le terme de
lessivage
 
parce qu’elle entraine avec elle une quantité non négligeable de selsminéraux parfois nécessaire au développement de la plante. Ce phénomène est tout de même bénéfiquedans le cas des sols trop salés.Les sols à texture fine sont plus poreux, et retiennent par conséquent des quantités d’eau plusimportantes que les sols à texture plus grossière. L’eau migre et est stockée selon la dimension despores. Pour atteindre la porosité idéale pour l’accumulation d’eau les éléments issus de l’humification(la litière du sol) se combinent à l’argile pour former les complexes argilo-humiques. Deux tiersenviron de l’eau retenue par le sol, une fois l’excès drainé par la gravité, sont disponibles pour lesplantes. Le tiers restant adhère aux particules du sol avec une force telle que l’eau ne peut être extraitepar les plantes. Cette eau a des propriétés différentes de celles de
l’eau libre
(disponible pour laplante). Elle est appelée
eau liée
. Cette notion définit la disponibilité ou non de l’eau pour la plante.Les forces agissant sur l’eau du sol, nommées succion du sol, ont diverses origines. Les forces deliaison viennent de l’action capillaire et des interactions électrostatiques entre l’eau et les particules dusol. La pression osmotique dépend de la quantité de sels dissous dans l’eau (la solution du sol); elleaffecte indirectement le mouvement de l’eau dans le sol. Le potentiel d’eau total ou
 potentiel hydrique
 

Activity (20)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
Said Elasri liked this
Dan Lévy liked this
Hamdi Charradi liked this
hetkala liked this
Rosie Mengue liked this
Ayadi Gabriel liked this
aliaouragh7629 liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->