Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
1789_Binder1

1789_Binder1

Ratings: (0)|Views: 364|Likes:
Published by PDF Journal

More info:

Published by: PDF Journal on Aug 12, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

08/13/2013

pdf

text

original

 
MARdi 13 AOût 2013
QUOtidien nAtiOnAl SpORtif n° 2373 pRix 20 dA
www.lebuteur.com
De nosenvoyésspéciauxau Maroc
 Affaire des protège-tibias
 joueurs
sanctionnés
19
Geiger marque son territoire
«Celu qu refuse le banc n’a qu’àpraquer un spor nvuel»
MC A-Mohammadiaau jourdhui à 17h30 
6 joueurs absents à la reprise
 Aït Djoudi rumine sa colère
Belaïl parlee Aouej
«Il va beaucoupapporter à la JSK»
JSK
 
Belfodil enfin là !
 
«Je suis impatient de porterle maillot de l’Algérie»
«Je sais que je vais vitem’intégrer»
Feghouliincertain
Kadir : «Rennes ?Oui, c’est possible»
MCA
USMA
Courbis irriteles Haddad
 
0
3
N° 2373 Mardi 13 août 2013
 Coup neuf 
Équipe nationale
«Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis» 
 , dit l’adage. Ehbien, Foued Kadir, qui a tout le tempsavoué son désir de se battre pour ga-gner sa place à l’OM, semble avoircompris qu’il était temps pour lui dequitter la cité phocéenne. Même si ducôté des dirigeants et de l’entraîneurmarseillais, on n’est pas du toutpressé de le vendre, Foued nousconfie dans cet entretien exclusif ac-cordé à notre journal qu’il espéraitêtre prêté ou transféré dans un clubde Ligue 1 française. Le Stade Rennaispourrait bien être sa future destina-tion. Le coach rennais, Philipe Monta-nier, le voulait à tout prix, avant laclôture du marché des transferts.
Tout d’abord, Foued, pouvez- vous nous dire comment ça sepasse avec Marseille ?
Pour l’instant, ça se passe très bien.On a fait une très bonne préparationdurant cette période d’intersaison.Hier (dimanche, ndlr), on a bien dé-buté le championnat avec cette belle victoire ramenée de Guingamp.Donc, c’est très positif comme en-tame.
Vous arrivez comment en sélec-tion ?
Très bien, je me sens frais. J’ai énor-mément bossé depuis quelques jours,donc il ne devrait y avoir aucun pro-blème sur le planpersonnel. Après,ça fait toujoursplaisir de reveniren sélection, sur-tout à Alger où je vais retrouver lesamis et mes potes en Equipe natio-nale.
Il y a la Guinée, ensuite le Mali,avec quel état d’esprit allez-vousles aborder ?
Ce sont certes deux matchs sansenjeu sur le plan des résultats à partirdu moment qu’ils vont nous offrir lapossibilité de nous retrouver à deuxreprises ensemble en l’espace d’unmois environ. C’est donc une bonneopportunité pour nous de bien pré-parer la double confrontation quinous attend lors du dernier tour desbarrages, décisif pour une qualica-tion au prochain Mondial 2014. Il vafalloir préparer cette dernièreéchéance avant la prochaine Coupedu monde très sérieusement.
Vous pensez déjà à cette doubleconfrontation ?
Bien sûr, il faut déjà bien travaillerpour bien préparer cette ultime étapequi nous sépare du Brésil. Et comme je viens de le dire, cest par des matchsamicaux comme ceux qu’on va jouercontre la Guinée ou cette rencontrede plus des éliminatoires du groupeface au Mali qu’on va se préparer etgagner en conance, bien entendu, enalignant le plus de victoires possible.
Ça va se jouer aussi devant le pu-blic de Tchaker…
C’est exactement ça, on est tenus debien négocier ces deux matchs cheznous. On a tous envie de continuersur cette dynamique du succès pourconrmer nos excellentes perfor-mances réalisées le mois de juin passécontre le Bénin et le Rwanda. On doitprendre ce match de mercredi avec lemême état d’esprit pour rendre nossupporteurs heureux et ers de nous.
Vous avez àmaintes re-prises dé-claré que vous n’avezpas l’inten-tion de quit-ter l’OM,surtoutqu’Elie Baup vous fait conance,maintenez-vous cette décision ?
Ecoutez, pour l’instant je suis àMarseille. Il reste encore trois se-maines de mercato, et on verra bience qui va se passer. Moi, je n’ai qu’uneseule envie, c’est de jouer, que ce soità Marseille ou ailleurs, donc on va voir d’ici là.
Si on comprend bien, vous êtesprêt à partir si une belle opportu-nité se présente, vous avez doncchangé d’avis ?
Pourquoi pas ? Comme je viens dele dire, le mercato est toujours ouvert,donc tout reste possible.
Surtout que l’intérêt de Rennesest de plus en plus sérieux…
Oui, effectivement, c’est une pisteparmi d’autres. Je dirais que c’est en- visageable, mais pour le moment je nepourrais pas en dire plus.
On a appris que le coach Monta-nier a très envie de vous engager,il aurait fait de vous une prioritécet été…
L’opportunité existe de jouer soussa coupe de nouveau. Après l’avoirconnu à Valenciennes, ce serait unplaisir de le retrouver à Rennes, maison n’en est pas encore là. C’est vrai que j’ai eu une discussion avec Montanier,mais pour l’heure jesuis toujours Mar-seillais.
Surtout que c’est lecoach qui vous aun peu lancé enLigue 1…
C’est vrai, je luisuis toujours recon-naissant. C’est luiqui a été derrièremon éclosion enLigue 1. Mainte-nant, mon transfertdépendra de beau-coup de paramètres,donc, comme je viens de le dire, at-tendons pour voir.
Vous avez tout letemps déclaré que vous avez envie de jouer la Ligue deschampions avecMarseille et vivredes moments ma-gniques aveccette équipe, onimagine que votremanque de tempsde jeu à l’OM vousa fait changerd’avis…
Très sincèrement,il y a un Mondial aubout et je ne veux pas rater ce grandévénement. Si j’ai l’opportu-nité d’avoir unmeilleur tempsde jeu ailleurs,pourquoi je vais m’en priverau risque deperdre ma place en sélection. Pourl’Algérie, je suis prêt à jouer n’importeoù et gagner ma place.
On a appris que c’est Vahid Halil-hodzic qui vous a mis sous pres-sion en exigeant de vous dechanger de club, est-ce vrai ?
Jamais de la vie ! C’est faux ! Halil-hodzic me conseille comme il le faitavec tous mes coéquipiers internatio-naux, mais il n’a jamais exigé de moiquoi que ce soit. Tout ce qu’on dit à cesujet, c’est du n’importe quoi ! Vahidsuit nos performances, c’est normal, ilnous a tout le temps demandé denous imposer pour arriver au top enEquipe nationale, mais contrairementà ce qui se dit, il ne se mêle jamais del’avenir sportif de ses joueurs. Chacunest libre de jouer où il veut.
Vous ne regrettez pas votre choix d’avoir quitté Marseille alors qu’àValenciennes vous étiez uncador ?
Non, comme je l’ai dit, ça fait partiedu football, c’est une expérience enri-chissante. Moi, je dirais que n’importequel autre joueur n’aurait pas refuséune offre de l’OM.
Un mot pour Islam Slimani qui arejoint le Sporting Lisbonne ?
Je suis très content pour mon amiSlimani. Je lui souhaite beaucoup desuccès. Après, comme tout le monde,il aura besoin de temps pour s’affir-mer. Le niveau en Europe n’est pas lemême.
Comme vous l’avez connu en sé-lection, croyez-vous qu’il possèdeles qualités pour s’imposer dansun aussi grand club au Portugal ?
Bien sûr, si on l’a recruté, c’est queses responsables et son entraîneur auSporting croient en lui. En plus de sesqualités athlétiques, Slimani est unchasseur debuts espé-rons qu’il vaconnaître lamême réus-site qu’il atoujours eueen Equipenationale.
Avez-vous envie de jouer cematch face à la Guinée ?
Bien sûr que oui, mais on est en sé-lection, il faut se mettre à la disposi-tion du coach et au service de l’équipe.On verra bien.
Entretien réalisé par  Moumen Aït Kaci Ali
Il est enn là ! Ishak Belfodil a intégré le stage des Verts pour sa premièreconvocation en sélection nationale algérienne. Il a été le dernier à arriver surle lieu du stage, le Centre technique de Sidi-Moussa, à cause du retour tardif enEurope de la délégation de l’Inter de Milan qui avait participé à la GuinessChampions Cup aux Etats-Unis.
 Arrivé avec du retard à cause du retour de l’Inter
C’est donc à 17h10 que l’avion de la compagnie Air France en provenance deParis a atterri à l’aéroport Houari-Boumediène d’Alger. Initialement, l’arrivée deBelfodil était prévue pour 13h50, mais il a dû changer de vol. C’est le visageimpassible qu’il a fait son apparition dans le hall des arrivées, accueillipar Nabil Boutenoun, chargé, comme d’habitude, de l’ac-cueil des joueurs à leur arrivée à Alger.
Son père et son oncle à son accueil
Ishak a eu le plaisir de trouver à son accueildeux autres personnes qu’il connaît parfai-tement : son père et son oncle. Cela l’abeaucoup réconforté et c’est avec unlarge sourire qu’il a récupéré son ba-gage et s’est dirigé vers la sortie où l’at-tendait une nuée de journalistes.
Un supporter lui a offertdes fleurs et une écharpe
Cerise sur le gâteau : il a eu droitmême à un bouquet de eurs, qu’unsupporter algérien lui a offert dans lehall des arrivées. Les eurs étaient ac-compagnées d’une écharpe aux cou-leurs de l’Algérie, ce qui a fait sourire le joueur. Bref, l’accueil a été chaleureux,puisque famille, supporters et journalistesont convergé pour lui souhaiter la bienvenue.Reste à le voir à l’œuvre mercredi avec le maillotdes Verts sur le dos.
H. R.
Belfodil
 
est enfin là !
«Les nouveaux se sontvite intégrés, il en serade même pour moi»
Vos impressions àprésent que vousêtes en Algérie pourla rejoindre la sélec-tion nationale ?
Je suis vraiment trèscontent d’être en Algé-rie, surtout que ça faittrès longtemps que je nesuis plus venu ici. C’estun honneur pour moide défendre les couleursde la sélection nationaled’Algérie. J’ai hâte dedécouvrir l’ambiancedes Verts, surtout aprèsavoir vu les images desmatches précédents.
Etes-vous impatientd’étrenner votre pre-mière sélectioncontre la Guinée ?
Oui, très impatient.Je le suis depuis que lesélectionneur m’aconvoqué pour cematch. Cela dit, c’est àlui de décider si j’y prendrai part ou non.C’est à lui que revien-nent les choix tech-niques.
Nourrissez-vousquelques appréhen-sions par rapport àl’accueil des joueurset du sélectionneur ?
Non, ce n’est pas unproblème pour moi.D’abord, je connais lamajorité des joueurs dela sélection. Ensuite, les joueurs arrivés récem-ment se sont tous très vite et très bien intégréset je n’ai aucun douteque ce sera également lecas pour moi.
Avez-vous hâte dedécouvrir le publicalgérien ?
Oui. J’espère qu’ilsera nombreux austade. Nous avons tousune très bonne idée dessupporters algériens etnous savons qu’ils sou-tiennent toujours leuréquipe à fond.
Entretienréalisé par Hamza Rahmouni
 
adir: «Rennes pourrait êtreune piste en visageable»
«J’ai eu Montanierau téléphone, maisau moment où je vousparle, je suis toujoursMarseillais»«Que ce soit à Marseilleou ailleurs, j’ai enviede jouer pour gagnerma place en sélection»

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->