Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
4Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
1796_PDF_du_20_08_2013

1796_PDF_du_20_08_2013

Ratings: (0)|Views: 5,363|Likes:
Published by PDF Journal

More info:

Published by: PDF Journal on Aug 19, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

08/23/2013

pdf

text

original

 
MARDI 20 AOÛT 2013
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2380 PRIX 20 DA
www.lebuteur.com
De nosenvoyésspéciauxau Maroc
 Après sa belle production et son but face à Osasuna
 Yebda:«C’estbonpourlaconfiance,mais jedoisenchaînerdetellesprestations»
«Monretourchezlesertspassepardebellesperformancesavecmonclub»
Mostefa : «Accrocher le PSG dePastore, Lucas, Cavani, Ibrahimovicet Silva au Parc, ce n’est pas donné !»
Il sera d’attaque face à l’USMA
 Asselahs’explique
«JenaiaucunproblèmeàlaJSK»
 
Hannachi:«Ilatoutemaconfiance»
 U S M H
 C h a r e f - L a  ï b ,r i e n n ev ap l u s!
LematchdeBéjaïaadéjà
G
Kaci-Saïd «Onveut 5 000 tickets»
G
Redjradj : «Vousles aurez !»
G
Kacem : «Je n’ai aucunerevanche à prendre»
Raja dʼEl Jadidi 0 - MCA 3
Sayahse réveille
JSK 0 - ESBA 0
 Aït Djoudimécontent
«Le rendementde certains joueursm’a déçu»
JSK
MCA
 
commencé
 
Medhi, vous avez réussi à accro-cher le Paris Saint-Germain avectoutes ses stars, un mot sur cettebelle perormance ?
Ça s’est très bien passé sur le doubleplan individuel et collecti. Je penseque ce nul ramené du Parc desPrinces est mérité, même si je doisdire qu’on a eu beaucoup de réussitedans ce match. Dans l’ensemble, c’estune belle perormance.
Encaisser le but égalisateur versla fn du match a dû être rageant, vous êtes passé à côté d’un grandexploit, non ?
C’est sûr, mais il aut se dire quecette année, peu d’équipes auront lachance d’accrocher cette équipe duPSG. On a joué le champion deFrance qui sera aussi le avori en puis-sance pour le titre cette saison. Cepoint reste un très bon résultat pourune équipe comme la nôtre.
Lorsqu’on joue des stars commePastore, Lucas, Ibrahimovic, Ca- vani, Lavezzi ou encore Silva,peut-on raiment oublier qu’on aaaire à des monstres du oot ?
On ne peut pas aire abstraction d’y penser, quand on a en ace de nousdes ootballeurs de classe mondiale.Il ne aut pas se mentir, afronter desstars comme celles du PSG est tou- jours une motivation supplémentaire.Paris est une équipe exceptionnelle,c’est une ormation de galactiques.
On vous a vu assez à l’aise aumarquage, vous avez tenu le coup jusqu’au bout, parlez-nous unpeu plus de votre orme actuelle ?
J’arrive bien en ce début de saison.Je dois dire que j’ai eu droit à unegrosse préparation à l’italienne sousla coupe du staf dirigé par FabrizioRavanelli. Vous connaissez la mé-thode des Italiens, ça ne rigole pas àl’entraînement. Mais bon, j’arrive àbien digérer tout ce travail physiqueréalisé et j’espère que ça va aller demieux en mieux.
Les entraîneurs changent à Ajac-cio mais vous êtes toujours là ;présent dans le 11 de départ, quelen est le secret ?
Il n’y a pas de secret particulier. Jebosse à ond et j’essaye de me montrerrégulier dans mes prestations pourmériter ma place. Je dois avouer quela polyvalence me permet de m’adap-ter aux diférentes situations de jeu.
L’ex-star de la Squadra Azura,Fabrizio Ravanelli, est votre en-traîneur, parlez-nous un peu desa méthode ?
Franchement, ça me rappelle unpeu la méthode du coach Halilhod-zic. Ravanelli est très rigoureux.Comme le ait souvent Vahid avecnous en sélection, il nous rassembletout le temps pour nous parler. Ilest à cheval sur tout. On travaillebeaucoup physiquement et tacti-quement. C’est aussi quelqu’un depassionné.
Passons à votre avenir, vous nousavez déclaré que vous étiez en né-gociations avec vos dirigeants,avez-vous renouvelé votre contratà Ajaccio ?
Pas encore. Ajaccio souhaite que jeprolonge mon contrat mais pour lemoment, on négocie toujours.
Seriez-vous tenté de poursuivrel’aventure avec Ajaccio ?
Je vais dire que je suis en train derééchir. Après, bien sûr, Ajaccio cen’est pas si mal que ça. A Ajaccio, jesais où je suis et je sais ce que je vaux.Donc voilà, on arrive à moins d’un ande la Coupe du monde, je préère êtredans un club où j’aurai plus de chancede jouer que d’opter pour un club unpeu plus huppé où je n’aurai pas assezde temps de jeu pour déendre monstatut d’international.
Donc le choix de votre avenirsporti est strictement lié à laperspective de jouer une Coupedu monde ?
Oui, surtout que le coach Halil-hodzic a été on ne peut plus clair : ilnous a dit qu’il ne pendra que les joueurs compétitis. On sait tous quelorsque Vahid parle, ce ne sont pasdes paroles en l’air.
Voulez-vous nous parler un peude votre nouveau camarade etcompatriote Salim Arrache ?
On ne se connaissait pas spéciale-ment. On se croisait sur le terrainmais on n’a jamais été amis, jesuis en train de le découvrir. Ilme parle souvent de l’époqueoù il était en sélection. Onéchange des discussions surl’Algérie et tout ce quitouche à l’Equipe na-tionale. Salim estquelqu’un de trèsbien avec qui onrigole beau-coup.
Il vous adit quoiau justesur lasélec-tion ?
Il me ditsouventque leschoses on net-tement évoluéau niveau del’Equipe na-tionale,chose que j’ai pu véri-er bien sûr. Il m’a dit aussi qu’à sonépoque, c’était très diférent sur tousles plans.
Il a été retenu après une longuepériode d’essais, croyez-vous qu’ils’imposera à Ajaccio ?
Je pense qu’il a montré des trèsbonnes qualités techniques. A monavis, il a le potentiel pour s’imposer.Si le coach Ravanelli a décidé de le re-tenir parmi notre efecti, c’est qu’il abien des chances de jouer. C’est vraiqu’il n’a pas joué depuis un certaintemps, mais je peux vous dire qu’il re- vient de mieux en mieux à l’entraîne-ment et inch’Allah, il va recevoir saconvocation bientôt pour jouer sonpremier match avec nous à Ajaccio.
Et si on revenait un peu, Mehdi, àce nul concédé ace à la Guinée àBlida ; votre commentaire ?
On a ait une bonne première pé-riode, même si je dois dire qu’il y aencore des choses à corriger. Il y a euce relâchement en seconde périodequ’on a payé cash. Mais bon, c’est cegenre de contre-perormances quipeuvent nous aider à revoir notrecopie pour atteindre nos objectis.
Comment expliquez-vous ce relâ-chement ?
On peut l’expliquer par plusieurschoses. D’abord, le coach a voulu es-sayer un autre système de jeu qui n’apas bien marché. La responsabilitén’incombe pas à Halilhodzic, c’est unpeu de notre aute parce que nousen tant que joueurs, on ne s’estpas bien adaptés à cette si-tuation mise en place enseconde période.
Il vous a ditquoi en fn de rencontre ?
Il était très déçu. Il nous a dit qu’ilprenait tout sur lui. On le connaît Ha-lilhodzic, il est comme ça, il protègebeaucoup ses joueurs. Mais on a biencompris son message. On sait quenous sommes responsables parcequ’en ootball, les joueurs sont les pre-miers acteurs sur le terrain.
Et quelle a été la consigne donnéeaux joueurs, après ce match ?
Comme à chaque ois, le coachnous a dit aussi qu’il aut se remettretout le temps en question et travaillerplus à l’avenir, surtout en club, pourbien arriver contre le Mali.
Quelles leçons tirez-vous de cetéchec contre la Guinée ?
Ça nous a ranchement travaillés.On sait maintenant que ce n’est pasainsi que nous allons valider notreticket pour le Mondial. A mon avis,c’est un mal pour un bien. Ça nousremet un peu les idées en place. Je nedirais pas qu’on a pris la grosse tête,mais ça nous rappelle que rien n’estencore acquis.
Sur le plan personnel, vous avezsorti un bon match en premièremi-temps. Votre sortie, de l’avismême des techniciens, a déséqui-libré le milieu de terrain déensi,un commentaire par rapport àcela ?
Vous savez, lorsqu’on a des joueursà côté de la qualité de Medhi Lacen etAdlène Guedioura aussi, c’est plus a-cile de jouer et de combiner au mi-lieu. actiquement, on était biendisciplinés, donc cela m’aacilité la tâche. Après,ranchement, je n’aimepas trop parler de maprestation, je laisse lesautres le aire à maplace.
Le coach Ha-lilhodzic aalignéKhoua-led àdroitede la déense, comment avez-voustrouvé son rendement dans votreposte en sélection ?
Je pense que Nacer (ndlr : Khoua-led), a ait un très bon match. Je suistrès content pour lui et pour sa a-mille qui doit être ère de lui.
Vous n’avez pas peur pour votreplace ?
Non, comme je l’ai dit, la concur-rence est saine en sélection, donc c’estune bonne chose pour la sélectiond’avoir des solutions dans tous lescompartiments. L’Equipe nationaleest aujourd’hui très riche, et commele dit le coach national, elle n’appar-tient à personne. Le meilleur jouera.
Parlez-nous un peu de l’accueilréservé à Belodil ?
Même si je pense que c’est à lui qu’ilaudra s’adresser pour savoir exacte-ment ce qu’il a ressenti, je peux vousdire qu’il a été accueilli comme il sedoit par tout le groupe.
Vous l’avez trouvé comment ?
C’est quelqu’un de très réservé qui a vite intégré la sélection. C’estquelqu’un de modeste, malgré sonstatut de joueur de l’Inter de Milan.echniquement, il est bien au-dessuset je pense qu’il va apporter un pluscertain à notre équipe.
On sait que vous êtes attendu ducôté de Mazouna et Mostaganem,quand irez-vous rendre visite à votre amille ?
Justement, permettez-moi de pas-ser un bonjour aux gens de Mosta-ganem et Mazouna. A chaque ois, je leur promets de venir, mais Allahghaleb, mon emploi du temps avecl’enchaînement des matchs en sélec-tion et le début de préparation avecmon club m’empêchent d’y aller. Mongrand-père, qui vit à Mazouna, esttout le temps sollicité par les gars dubled. Ils lui demandent à chaqueois quand je erai un saut là-bas. Je prote de cet entretienpour lui dire que bientôtinch’Allah, je rendrai visiteà mon patelin.
 Entretien réalisé par Mou-men Aït Kaci Ali
 
L
es entraîneurs défilent à l’AC Ajaccio, mais Mehdi MostefaSbaâ est toujours présent dansle 11 de départ acéiste. Cetteannée encore, l’Algérien s’estimposé comme un élément in-contournable dans l’entrejeu ajaccien.Sa fougue, sa rigueur tactique et son en-gagement ont séduit le très exigeantcoach corse, Fabrizio Ravanelli. Dans cetentretien exclusif, Mostefa revient surson début de saison, son avenir sportif et nous parle du nul face à la Guinée etdes prochaines échéances de l’EN. L’ex-capitaine de Nîmes, qui s’est réjoui decompter parmi ses coéquipiers uncompatriote, en la personne de Salim Arrache, évoque aussi l’arrivée de Bel-fodil et la prestation de son concurrenten sélection, Nacereddine Khoualed.
Il a brillé face aux Galactiques du PSG
0
2
N° 2380 Mardi 20 août 2013
 Coup d’œil 
Équipe nationale
Sonavenir 
«Jen’aipas encore prolongé, jené-gocie toujoursavec leprésident» « A A jaccio, je sais où je suis et jesaisce queje vaux, onverrabiend’iciau 2septembre»
SonavissurBelfodil ethoualed
«mes’iljoue àl’Interde Milan, Belfodils’est montré réserethumble»«Très content pourhoualed dontla per-ormance aétébéné-fiquepour la sélection» 
La gif le delaGuinée 
«Le nul contre laGuinéeest un malpourun bien,onsaitmain-tenant que rienn’estacquis»«V ahid nousa dit qu’il prenaitce ré-sultatsur lui, maison saitqu’on esttousresponsable «Lecoacha été clair, celui qui nesera pas compétitif ne serapaslec-tionnépour les barrages»
Sarelationavec Arracheetavanelli
« Arrache me parlesouventdesonépoqueen sélection, j’ espèrequ’ il vabien-t recevoirsa convo-catio«R avanelli estproche deses joueurs,mais ça ne rigolepasà l’entraînement» 
Sonattachementaupatelindesesparents 
«Je prometsà mongrand-père quebientôt jelui rendraivi-site àMazouna.Mostaganem,c’est mesracines et aussimesrepères en Algérie»
SonmatchcontrelePSG 
« Accrocherle PSGdePastore, Lucas,Cavani,Ibrahimovic et Silva au Parc,cen’estpas donné ! J’estimeavoir renduunebonnecopi
Mostefa
«Je préfère rester à Ajaccioet jouer que d’être un pion dans un club huppé»
 
Djebbour a négociéhier avec Malaga
En quête d’un club à deux semaines de la clôture du marché estival destransferts, Rafik Djebbour était hier en négociation avec Malaga. Le clubespagnol, défait lors de la première journée de la Liga par Valence en fai-sant preuve de maladresse en attaque, est intéressé par le profil de l’atta-quant algérien, meilleur buteur du championnat grec la saison passée etqui possède une expérience même sur le plan européenne à travers diffé-rentes participations à la Ligue des champions et à la Coupe de l’UEFA.
 Aucun club n’a satisfaitses prétentions financières
Reste à trouver un accord sur le plan financier. Eneffet, si Djebbour continue à se chercher un clubaprès s’être vu proposer plusieurs offres, c’estparce qu’aucun de ceux qui l’ont sollicité jusqu’àprésent n’a satisfait ses prétentions salariales. Avec son statut de meilleur buteur en Grèce,il ambitionne une revalorisation salarialeque Olympiacos Le Pirée, à cause de lacrise financière qui frappe la Grèce et quia touché même le football, ne peut pas luiassurer au-delà d’un certain montant.Cela dit, Djebbour doit prendre une déci-sion rapidement car la fin du marché ap-proche, ainsi que le match face au Malipour lequel Vahid Halilhodzic s’est engagéà ne convoquer que les joueurs compétitifs.
Son départ de l’OM se précise
Kadir
«Tant que jeserai là, je mouilleraile maillot»
Foued Kadir n’a qu’une seuleenvie, retrouver du temps de jeupour espérer figurer encoreen sélection. L’Algérien quel’on annonce un peu par-tout en France, est tou- jours Marseillais. Sesdirigeants ne comptentpas le céder gratuitementen tout cas. C’est ce queconfirme le Phocéen dansson édition d‘hier. Par ail-leurs, Kadir, qui a de nouveauévoqué son avenir, s’est montré fa-vorable à un départ même s’il ne l’a pas
explicitement signifié "Comme tout compétiteur, je ne souhaite qu'une chose, c'est jouer. Le mercato n’est pas fini, on verra bien ce qu'il va se passer d'ici là.» «Je suis sous contrat avec l'OM, tant que je serai là, je mouillerai le maillot, il n'y a pas de problème» 
a-t-il confié aumicro du Phocéen après la victoire de l’OM face à Evian TG.
0
3
N° 2380 Mardi 20 août 2013
 Coup de rein 
Équipe nationale
H
eureux comme un enant !C’est l’image que HassanYebda a donnée dimanchesoir après avoir inscrit lebut deuxième but du Gra-nada CF sur le terrain de Osasuna. Ilétait ainsi heureux comme s’il s’agissaitdu premier but de sa carrière, bienque ce n’était qu’un simple matchde début de saison de la Liga. Pourceux qui connaissent les sou-rances morales qu’il a enduréesdepuis plus d’un an, la joie exubé-rante du joueur est des plus com-préhensibles.
Certains avaient voulul’enterrer au Golfe
Ce bonheur se comprend : Yebda vient de renaître alors que beaucoupavaient prédit sa n et que de mauvaiseslangues lui avaient «conseillé» d’aller amasserun peu d’argent dans un club du Gole persiqueplutôt que d’espérer un come-back dans le hautniveau. Son passage à Doha au mois d’avril passé,où il s’était soigné au centre médical Aspetar, avaitmême été interprété par certains comme une ma-nière indirecte de se proposer au marché local. Or,le joueur sait très bien ce qu’il veut : à 29 ans, il estencore trop jeune pour être «enterré» au Gole et il ale potentiel pour jouer dans le haut niveau en Europe.
Pour la première fois, il a faittoute la préparation estivale
Alors, en battant qu’il est, aisant preuve d’une orcementale rare (ce n’est pas évident de croire à un retouraprès 18 mois d’arrêt quasi permanent et de pépins phy-siques), il est reparti de zéro. Après avoir pris le tempsde soigner complètement son genou, il a ait ce qu’il n’apas pu aire depuis quatre ans : accomplir toute la préparationavec son équipe. Ces dernières années, soit il était transéré àla dernière minute, alors que la compétition avait débuté, oubien il était blessé. Partir sur un pied d’égalité avec ses autrescoéquipiers du Granada CF a grandement avantagé Yebda enlui permettant d’être physiquement à niveau et d’attirer l’atten-tion de l’entraîneur. Si ce dernier l’a titularisé pour le premiermatch du championnat ace à Osasuna, c’est qu’il a apprécié leseforts ournis par le joueur, en témoigne sa prestation encou-rageante lors du match amical disputé ace au DeportivoLorca.
Il a dédié son but à Javi Avila,le kiné qui a cru à son retour
Et ce n’est pas pour rien qu’après avoir inscrit le but, c’est vers le kiné de Granada CF, Javi Avila, que Yebda a couru. Du-rant les longs mois de convalescence qu’il a vécus, il a été trèsproche de lui car il l’a côtoyé presqu’au quotidien à l’inrmerie.Javi a été peut-être celui qui avait le plus cru en un retour dumilieu de terrain algérien à la compétition et il l’a souvent en-couragé dans ce sens. Reconnaissant, le joueur le lui a bienrendu en lui dédiant son but. Ce match complet joué di-manche, s’il n’est pas une n un soi, marque indiscutablementune renaissance du joueur. Cela tombe bien puisque mêmeVahid Halilhodzic, à l’orée de rendez-vous importants de la sé-lection nationale, ne serait pas du tout mécontent de pouvoirde nouveau compter sur lui.
Halilhodzic : «Ah, si j’avais Yebdaface au Mali !»
On se rappelle qu’en apprenant la grave blessure que genouque Yebda avait contractée le 18 évrier 2012, le sélectionneurnational n’avait pas manqué d’exprimer son dépit en nous dé-clarant :
«C’est vraiment une mauvaise nouvelle et pour le joueur et pour la sélection. Il audra aire avec.»
Il ne croyaitpas si bien dire, lui qui était content de compter dans ses rangsun milieu de terrain longiligne capable d’accomplir des tâchesdéensives tout en étant précieux dans la relance et laconstruction du jeu. D’ailleurs, le coach allait ressentir le videlaissé par Yebda lors du match ace au Mali disputé à Ouaga-dougou, où les Maliens avaient réussi à renverser le résultatgrâce à des buts inscrits de la tête.
«C’était plus dans le milieuque j’aurais aimé avoir quelqu’un de puissant pour rivaliser avecles Maliens dans le jeu aérien. Si, par exemple, Yebda était pré-sent, il nous aurait rendu d’énormes services»,
avait-il déclaré aucours de la conérence de presse du 13 juin 2012 qui avait pré-cédé le match retour ace à la Gambie.
Son retour chez les Verts replaceraitMedjani comme solution en défense centrale
La coïncidence veut que le prochain match de la sélectionnationale sera le match retour ace au… Mali. Cette ois-ci,Hassan Yebda pourrait être présent s’il conrme ses bonnesdispositions dans les prochaines semaines. Avec la perspectivede la double conrontation dans les barrages, il constituera unearme de plus pour Halilhodzic qui a toujours apprécié sonprol. Dans le nouveau schéma tactique à trois récupérateursprôné par le sélectionneur depuis quelques semaines, il pour-rait jouer le rôle de la sentinelle devant les déenseurs cen-traux, comme l’a Carl Medjani ace au Bénin et au Rwanda, cequi permettrait à Medjani d’être une solution supplémentairedans l’axe de la déense. En somme, deux bonnes nouvelles enune seule pour le coach national.
F. A.-S.
 Yebda
, le come-back d’un battant
 Yebda
«C’est bon pourla confiance, mais je doisenchaîner de telles prestations»
Contacté hier par nossoins, Hassan Yebda n’a pas voulu trop sétaler sur son re-tour gagnant à la compéti-tion, préérant parler de sonéquipe et du mérite collecti :
«Je suis plus content pour lavictoire que pour le but que j’aiinscrit. Même pour les grandeséquipes de la Liga, c’est tou- jours difcile de s’imposer austade El Sadar d’Osasuna. Mon but est important par le ait qu’il a permis de donner la victoire à mon équipe. Atitre personnel, il est impor-tant pour la conance. Mabonne prestation a une expli-cation : j’ai eectué une trèsbonne préparation d’intersai-son. Cela dit, je ne m’en- amme pas du tout, loin de là.Il est important de savoir gar-der les pieds sur terre. Je nevais pas me prendre la têteaprès un seul match. Le plusdur est d’enchaîner les matcheset d’être régulier dans mes prestations.»
«Mon retour chez les Verts passe par debelles performancesavec mon club»
Bien sûr, ce retour à lacompétition laisse entrevoirun probable retour en sélec-tion nationale. L’idée emballele joueur, mais ne l’empêchepas d’être conscient qu’il y aun prix à payer pour ça :
«Lasélection nationale a toujoursété dans un coin de ma tête,mais je sais très bien que monretour chez les Verts passe par de très belles prestations enclub. C’est à moi d’enchaîner les belles perormances indivi-duelles an de gagner le droit d’être rappelé. Si on m’appelle,ce sera avec plaisir que je ré- pondrai présent, comme je l’aitoujours ait.»
 M. S.
Mobilis signera demain le contrat dumatch avec le Real Madrid
Une importante délégation de AM Mobilis, conduite parson président directeur-général, Saâd Damma, se rend à Ma-drid où elle procèdera demain à la signature du contrat dumatch de gala qu’elle organisera l’année prochaine entre leReal Madrid et une équipe algérienne. Une conérence depresse sera animée dans la oulée, où des détails sur le matchseront dévoilés.
«Mobilis saisit cette opportunité pour remer-cier le président de la Fédération algérienne de ootball, Moha-med Raouraoua, pour son proessionnalisme et son engagement àsoutenir Mobilis et à aciliter l’organisation de cette rencontre, pour en aire une ête sportive nationale»,
souligne l’opérateur public de téléphonie mobile, quirappelle sa
«détermination à continuer son soutien au monde du sport par l’accompagnement des jeunes talents, des clubs et associations et, surtout, aire plaisir aux Algériens et leur permet-tre de vivre des moments orts en émotions et en sensations».
Mesbah
«Moi, à Saint-Etiene ? Jene suis pas au courant»
Les sites italiens parmalive et tuttomercatto ont annoncé hier que des repré-sentants de l’AS Saint-Etienne se sont déplacés à Parme afin de discuter avecla direction du FC Parme de la possibilité de leur céder Djamel Mesbah pourqu’il remplace au club Faouzi Ghoulam, en partance pour Torino. L’informa-tion a été démentie par le joueur qui nous a déclaré hier :
«Je ne suis au courant de rien, tout comme mon agent.» 
Par ailleurs, l’option d’un trans-fert des Mesbah à Saint-Etienne n’est pas du tout logique dans la mesureoù Ghoualam a décidé de quitter le club français, c’est parce que le statutde doublure du titulaire à son poste, Brison, ne lui convenait et ce statut neconviendra pas non plus à Mesbah, surtout que c’est la saison qui pré-cède la Coupe du monde où tous les joueurs sont tenusd’avoir du temps de jeu pour espérer être convoquéschez les Verts.
F. A.-S.
 
Taïderattendu à l’Interpour la visitemédicale
C’est quasiment fait. Le milieu de terrain Saphir Taï-der serait Intériste pour 4 ans, rapporte le site italienfcinter1908.it. L’Algérien passera la visite médicale au- jourd’hui. Il devrait signer son contrat juste après. Enplus des 5,5 millions d’euros offerts, l’Inter de Milan ainclus son milieu de terrain international uruguayen,Diego Laxalt, dans cette transaction. Laxalt seradonc prêté pour une année à Bologne avecune option d’achat de la moitié ducontrat de l’Uruguayen.
 
Zanzi
(Dir-Sportif Bologne)
«Il ne reste quequelques détails»
Le directeur sportif de Bologne FC, Ro-berto Zanzi, a confirmé qu’un accordde base a été trouvé entre son club etl’Inter de Milan concernant le trans-fert de l’Algérien, Saphir Taïder. Ilprécise qu’il ne reste que quelques détails avant declore définitivement ce dossier : «Pour Taïder, l'af-faire n'est pas encore fermée, nous parlons tou- jours, mais je peux confirmer qu’un accordde base a été trouvé. Il ne reste quequelques détails.»
SelonMediase t
Bel fodilserai tprê té au Genoa
Le siteita lien Mediaset a a -frméhierque  l’attaquant a lgé-rienIsha k  Be lodi lpourraitêtreprêtépar  l’InterdeMi lan àGenoa.Cette é v entua lité,àpren-dre néanmoins a v ec des pin-cettes,seraitd’actua litédans lecasoù  lerecrutementde Samue lEtoo,a v ec qui  lespourpar lers ontrepris,  v enaità se concrétiser.

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->