Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
12Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
methode de la dissertation de philosophie en terminale

methode de la dissertation de philosophie en terminale

Ratings: (0)|Views: 1,304|Likes:
Published by beebac2009

More info:

Published by: beebac2009 on Jun 12, 2009
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

01/05/2013

pdf

text

original

 
03
-
Disciplines 
>
 Philosophie 
>
 Méthodes, exercices philosophiques et corrigés. 
Méthodes de la dissertation dephilosophie en Terminale.
Du
au
 Puisque la dissertation est un exercice quivise à vous détacher d
une relationémotionnelle àvos opinions, les expressions
«
à mon avis
», «
je pense que
»
et plusgénéralement
«
je
», «
mon
»,
etc. y sontinterdites. Ecrire
«
nous
», «
etc.traduira votre ouverture d
esprit,c
direvotre capacité à associerdans votredémarche de pensée individuelle celle den
importe qui d
autre. Le
«
on
»
désigne aussiune démarche collective qui vousimplique mais avec laquelle vous tâchez de prendre vos distances. Comme toujours il ya des exceptions où
je
»
est autorisé mais nous les examinerons ultérieurement p .
2
Une argumentation a toujoursplus de forcequ
 Par exemple, au cours d
un dialogue, au lieu dese contenter d
uneopinion émotionnelle affirmant que vous détestezla xénophobie, cequin
ébranlera pas les convictions xénophobes, il vautmieux argumenterenmontrant que:La xénophobie recouvre toujours une forme d
égoïsme collectifquiaboutit à des violences entre les civilisations, les nations, les peuplesetles communautés,La xénophobie ignore la communauté de destin de l
humanité devenueincontournable à cause de la mondialisation des échanges économiqueset culturels et surtout de leurs conséquences écologiques.Laxénophobie au lieu de préserver l
intégrité d
une culture communautairela menace donc à long terme.
3
L
utilité du cours
 
s
s
2- COMMENT EST JUGEE LADISSERTATION,p2
s
3-
s
s
s
6- NE PAS ADMETTRE DE
s
s
ANNONCE
 
Dans la même rubriqueDNS philosophie facultatifTS2 pour le mardi 26 maiau plus tard.DNS philosophie facultatifTSTTGSI pour le vendredi22 mai au plus tard.Corrigé du sujet: "Lesavoir exclut
-
il touteforme de croyance?"
DS TES avril 2009.
Corrigé du sujet: "Faut
-
il
préférer la révolte à larésignation?"Corrigé du sujet "Faut
-
il
laisser une place à
l
irrationnel dans laconduite de la vie?"DNS de philosophie enTSTTGSI pour le 30 mars
2009.
Corrigé du DS N°1 TLannée scolaire 2008
-
2009.
Fiche de lecture sur Le
-
Informations élèvesActualités du BacSpectacles à venir dansnotre secteurConcours de nouvellesInformations généralesBac philo: à écouter...Aide au travailLe Lycée de demain
-
-
-
-
Centre deDocumentation etAccueil du siteContactPlan du siteSites WebEn résuméEspace privé
 
Un cours de philosophie est un réservoir d
arguments. La traditionphilosophique qui s
est toujours efforcée de se libérer de l
opinion offredes ressources argumentatives et d
approfondissement. Dialoguer avecles idées des grands philosophes du passé est la meilleure façon d
élargir
notre contexte d
examen des questions posées par nos sujets dedissertation. Toutefois citer un philosophe peut devenir un argumentd
autorité si le raisonnement qui l
a mené à telle affirmation n
est pasexpliqué.
4- UNE METHODE POUR FAIRE LA DISSERTATION
1
Utiliser plusieurs techniques de problématisations
 Pour échapper aux pièges de la dissertation, les pages qui suiventprésenteront quatre techniques de problématisation. En effet,parexemple concernant le piège lié au plan
«
oui
»,«
-
» 
ou
«
ça dépend
»,
seule une problématique issue dela confrontation d
aumoins deux points de vue cohérents ou d
un questionnement organisépermet d
échapper à un catalogue d
idées
«
oui
»,«
etc. ignorantcohérence et approfondissement. L
utilisation des quatre techniquesprésentées dans les pages suivantes forme la méthode pour construireune problématique et ébaucher un plan. La problématique est exposéeen introduction de la dissertation. Le plan découle de la problématique. Ildoit permettre la rédaction d
un développementen trois partiesquiélucide en profondeur cette problématique. Ladifficulté consiste àappliquer ces techniques de problématisation.Chaque sujet est différent, il s
agira donc de trouver la combinaison parmi les quatretechniques qui permet d
en tirer une problématique puis un plan. Enfonction du sujet il faudra utiliser la meilleure combinaison de une, deux,trois ou quatre techniques. La méthode n
est donc pas l
applicationaveugle d
un protocole. La dissertation reste un art, il s
agit comme unartisan qui a du métier d
adapter l
utilisation des diverses techniquesaux contraintes liées au sujet.
2
Ebaucher un plan de dissertation avec cette méthode
 Vous verrez dans les pages suivantes comment les techniques deproblématisation permettent aussi d
élaborer un plan en trois parties.L
utilisation d
une seule technique de problématisation ne permet pasen général d
aboutir à un plan en trois parties approfondi. Le plan serad
autant plus élaboré que les fruits des diverses techniques qui peuvents
appliquer au sujet y seront intégrés.
3
Pratique de la méthode
 Nous vous invitons dans les pages suivantes à exercer nos quatretechniques isolément avant de les exercer ensuite plus ou moinssimultanément selon les sujets.
5 – UN DEBAT OUI/NON N’EST PAS UNE PROBLEMATIQUE!
1-
Comment éviter le plan
«
oui», «
non», «
peut
-
être
»
?
 A la plupart des sujets, Vous pourriez répondre plus ou moins sèchement
«
oui
», «
non
», «
peut
-
être
»
ou
«
ça dépend des circonstances
».
Mais il
manifeste du Particommuniste de Marx etEngels.DNS des TS2 et TES pour
fin janvier 2009.
Corrigé du sujet: "Peut
-
on tout dire?"Corrigé du sujet: "Accomplir tous ses désirs,est
-
ce une bonne règlede vie?"Devoir Non Surveillé n°2
TL 2008
-
2009.
Fiche de lecture: Pascal,Les Pensées.SARTRE, Cahiers pour unemorale, extrait expliqué.
0
|
 
15|
 
30
 
d
InformationEtat des collections derevuesDans les revuesTrouver un textelittéraireNouvelles acquisitions dedocumentairesNouvelles acquisitions de
DVD
05
-
Le Lycée Léonard deVinci
-
 
y a des raisons diverses voire opposées de répondre
«
oui
»
ou
«
non
».
Apercevoir ceci permet de bâtir une problématique approfondie et un
vrai plan.
 
2-
Exemple d
utilisation de cette technique de problématisation
 Prenez un sujet polémique: La peine de mort peut
-
elle être juste?
Voici deux raisons de répondre
«
oui
»
à la question. 1) On peut insistersur le fait qu
un psychopathe a un cerveau programmé pour l
être etdonc on doit l
éliminer comme toute bête nuisible (Spinoza). 2) Siquelqu
un commet de son plein gré un crime passible de la peine demort, lui appliquer cette peine revient à reconnaître la liberté de sesactes commis en conscience du risque encouru (Hegel). Des raisons desoutenir le même point de vue sont souvent strictement incompatibles.Ici la 1) défend l
idée que nos actes sont déterminés par des loisbiologiques alors que la 2) insiste sur la liberté de nos actes. Si ondistingue ces deux points de vue et qu
on envisage la question sous
l
angle de la compassion, il semble que: 1bis) si quelqu
un est un criminelsuite à des conditionnements biologiques, familiaux, ethniques, etc., il
faut l’
empêcher de nuire mais aussi le délivrer de ses conditionnementsnuisibles 2bis) si un criminel a agi librement, il peut agir autrement,
l
isoler, le tester peut permettre de le réhabiliter. L
enjeu problématiquedu sujet est donc de savoir si le modèle de la justice est l
ouverture ducoeur, la compassion ou le droit à la vengeance.
A partir de là, on peut définir un plan:
 Première partie: Le débat de la peine de mort s
éclaire t
-
il du point devue du déterminisme? a) Argument 1): le criminel est déterminé. C
estune bête nuisible à éliminer. b) Argument 1bis): le criminel estdéterminé. C
est un malade à soigner.Deuxième partie: Le débat de la peine de mort s
éclaire t
-
il du point devue de la liberté? a) Argument 2): Le criminel en subissant la peine demort voit sa dignité d
homme libre reconnue. b) Argument 2bis): Lecriminel en payant sa dette et en se voyant proposé une réhabilitationest jugé non seulement pour ses actes mais par respect de sa libertéindépendante de ses actes.Troisième partie: L
enjeu véritable du débat de la peine de mort est lacompassion. a) Argument 3): La défense de la peine de mort ne peuts
appuyer ni sur le déterminisme ni sur l
idée d
une liberté de nos actes.b) Argument 3bis): La peine de mort s
appuie toujours sur l
idée d
unejustice devant faire vengeance pour nous. c) Argument 3ter): Nousdéfendons une justice inspiré par l
amour, la compassion.Remarque:on pourra aller par ce lien sur un autre site pour trouver desarguments d
une autre nature qui obligeraient à formuler autrement ce
plan.
 
3-
A retenir
 
Il s
agit de repérer dans les diverses réponses OUI et NON à un sujet destensions internes au OUI ainsi qu
au NON. Ces tensions peuvent êtreformulées sous la forme de questions problématiques qui permettront de

Activity (12)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
nemoxeno liked this
Bbaggi Bk liked this
Bbaggi Bk liked this
Babacar Kane liked this
Babacar Kane liked this
edumonfort6797 liked this
galzim liked this
Bernard Skira liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->