Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
12Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Site TS-P 02 Ondes Mecaniques Progressives Periodiques

Site TS-P 02 Ondes Mecaniques Progressives Periodiques

Ratings: (0)|Views: 2,511 |Likes:
Published by pecomecom

More info:

Published by: pecomecom on Jun 19, 2009
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOC, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/11/2014

pdf

text

original

 
T S
ONDES MÉCANIQUES PROGRESSIVESPÉRIODIQUES
P 02
Intro : Quelle onde obtient-on si la perturbation est exercée de manière continue et périodique ?
1.Notion d’onde mécanique progressive
1.1.Onde mécanique progressive périodique
Un mouvement est périodique s’il se répète à intervalles de temps égaux.Sa période T est la plus petite durée au bout de laquelle le phénomène se reproduit identique à lui-même,son unité est la seconde.Sa fréquence est le nombre de période par seconde elle est notée f, son unité est le Hertz (ou
1
s
), on a larelation
1T
 f 
=
.
Une onde est progressive si la perturbation se propage dans le milieu et elle est périodique si la sourcede la perturbation a un mouvement périodique. Si de plus la source a un mouvement sinusoïdal, alorsl’onde est progressive périodique et sinusoïdale.
2.Double périodicité
2.1.Périodicité temporelle
Ondes à une dimension :
Expériences :
Expérience de la corde de Melde en éclairage stroboscopique avec l’extrémité sur du coton.
L’échelle de perroquet avec le moteur d’excitation (ou la vidéo sur l’ondoscope).La corde de Melde (corde reliée à un vibreur) avec l’extrémité sur du coton , est en éclairagestroboscopique :Tous les points du milieu vibrent avec la même fréquence que la source qui crée l’onde.Certains points vibrent de la même manière, ils ont le même mouvement et on dit qu’ils sont en phase.
P.PECORELLATS- P 02 - Page 1/5dd/06/yyyy
 
Onde à deux dimensions, à la surface de l’eau :
Expériences : cuve à onde
Une pointe source vibre à la surface de l’eau de la cuve à onde.Sans éclairage stroboscopique, les ondes se propagent à partir de la pointe source.Avec l’éclairage stroboscopique, on constate que tous les points d’un front d’onde vibrent en phase.Entre deux fronts d’onde consécutifs, il y a toujours la même distance.
Onde à trois dimensions, onde sonore :
Expérience
: Un GBF alimentant un haut parleur sur la voieA de l’oscilloscope et un micro branché sur la voie B.Un haut parleur relié à un GBF qui fournit une tensionsinusoidale.Le son émis est donc une onde mécanique sinusoïdale périodique.En déplaçant un micro et en visualisant à l’oscilo la tension aux bornes du micro, on constate que tous les points de l’air vibrent à la même fréquence.(On remarque que l’amplitude varie avec la position traduisant un amortissement de l’onde sonore car l’énergie transportée par l’onde est répartie sur une surface d’onde plus grande quand on s’éloigne de lasource.)La source impose sa fréquence à tous les points du milieu élastique dans lequel l’onde se propage.Une onde mécanique progressive périodique présente une périodicité temporelle.La période T, identique en tout point du milieu, est la période temporelle.La période temporelle, traduit le mouvement au cours du temps d’un point donné du milieu élastique.Remarque : on peut mesurer la période temporelle d’une onde périodique lorsqu’on a la possibilité de« figer » la propagation à l’aide d’un éclairage stroboscopique. Il y a immobilité lorsque la plus petite période entre deux éclairs du stroboscope est égale à la période temporelle.
2.2.Périodicité spatiale
Lors de la propagation d’une onde mécanique progressive périodique, la perturbation engendrée pendantune période se répète identique à elle-même sur des distances égales dans la direction de propagation.Exemples :
Expérience
: Cuve à onde avec éclairage stroboscopique.On dit que l’onde présente une périodicité spatiale.On appelle période spatiale d’une onde mécanique progressive périodique la distance constante,séparant deux motifs identiques et consécutifs.La période spatiale d’une onde mécanique progressive périodique est égale à la distance de propagationde l’onde pendant une période temporelleDeux points séparés d’une période spatiale ont le même mouvement au même instant.Si l’onde est sinusoïdale, la période spatiale est appelée longueur d’onde, notée .Exemples :Sur une corde (faire un schéma)Sur la cuve à onde (faire un schéma)Pour le son, détermination expérimentale de la longueur d’onde d’une onde sonore. (
Expérience : détermination de lalongueur d’une onde sonore.)
Deux micros sur les voies A et B de l’oscilloscope.On place les deux micros de manière à ce qu’ils fournissentdes tensions en phase, puis on recule l’un des deux micros jusqu’à ce qu’il soit à nouveau en phase.La distance entre les deux micros nous donne la longueur d’onde.
2.3.Double périodicité
P.PECORELLATS- P 02 - Page 2/5dd/06/yyyy
 
La longueur d’onde correspond au déplacement de l’onde en une période.C’est la plus petite distance, mesurée dans une direction de la propagation, séparant deux points en phase.La période spatiale et la période temporelle sont liées : en effet, pendant une période T, l’onde s’est propagée de .On a donc
VT
λ =
ou
V
 f 
λ =
.Équation aux dimensions et analyse dimensionnelle :Les longueurs sont symbolisées par la lettre L,Les masses par la lettre M,Les temps par la lettre T.On peut justifier la relation
VT
λ =
par une analyse dimensionnelle :
[ ] [ ]
LVTTLTl===cela montre bien que est une longueur.
3.Phénomène de dispersion
3.1.Étude expérimentale
Expérience :
avec la cuve à onde pour l’aspect visuel et avec les vidéos pour l’aspect mesure.On mesure la célérité d’une onde à la surface de l’eau en fonction de la fréquence de la source.- Dispersion d'une onde plane à la surface de l'eauf (Hz)10152025303540455055
λ
(mm)22,2314,6711,178,627,756,585,925,305,024,62V (m/s)0,2220,2200,2230,2160,2320,2300,2370,2390,2510,254f (Hz)60657075808590100130160200
λ
(m)4,394,253,993,743,573,493,303,082,532,251,94V
 
(m/s)0,2630,2760,2790,2800,2860,2970,2970,3080,3300,3610,388
Conclusion
: la célérité de l’onde n’est pas constante, elle varie avec la fréquence de la source. L’eau estun milieu dispersif.
3.2.Propriétés
On appelle milieu dispersif, un milieu matériel dans lequel la célérité des ondes sinusoïdales dépend deleur fréquence.Une onde résultant de la superposition de plusieurs ondes sinusoïdales (décomposition en série deFourier) :se déforme au cours de la propagation dans un milieu dispersif ;ne se déforme pas dans un milieu non dispersif.
 Exemples
:Le sillage d’un bateau crée une perturbation comprenant plusieurs ondes sinusoïdales et un observateur sur le rivage voit arriver successivement des vagues plus ou moins espacées (longueurs d’onde plus oumoins grandes), l’eau est un milieu dispersif.Lors d’un concert, on perçoit les sons aigus et les sons graves simultanément, toutes les fréquences se propagent à la même vitesse, l’air est un milieu non dispersif pour les ondes sonores.
 Remarque
: tous les milieux sont en réalité dispersifs, mais on peut parfois considérer que dans unegamme donnée de fréquence la dispersion est négligeable.Phénomène de diffraction
3.3.Étude expérimentale
P.PECORELLATS- P 02 - Page 3/5dd/06/yyyy

Activity (12)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
Attouka Kari liked this
kamahmid1305 liked this
hall1 liked this
ulysse974 liked this
Jad Alpha liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->