Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Le Mouvement Sai au Salvador

Le Mouvement Sai au Salvador

Ratings: (0)|Views: 24|Likes:
Published by Pierre-Albert Hayen
Savez-vous que l'Organisation Sathya Sai a largement contribué à la reconstruction d'une église catholique au Salvador, à la suite d'un tremblement de terre en 2001 ? Et que Sathya Sai Baba a prédit au futur président du pays qu'il dirigerait son pays ? Lisez comment Sai Baba a réussi à investir le Salvador, le plus petit Etat d'Amérique Latine, le plus pacifiquement du monde...
Savez-vous que l'Organisation Sathya Sai a largement contribué à la reconstruction d'une église catholique au Salvador, à la suite d'un tremblement de terre en 2001 ? Et que Sathya Sai Baba a prédit au futur président du pays qu'il dirigerait son pays ? Lisez comment Sai Baba a réussi à investir le Salvador, le plus petit Etat d'Amérique Latine, le plus pacifiquement du monde...

More info:

Published by: Pierre-Albert Hayen on Jun 19, 2009
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOC, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

06/19/2009

pdf

text

original

 
LE MOUVEMENT SAI AU SALVADOR 
Où se situe le Salvador et ce qui est unique là-bas
Le Salvador est le plus petit paysd’Amérique Latine, mais c’est la nation la plus densément peuplée du continentaméricain.En raison de la forte éthique de travail de sa population et de son économie éclatante, il aété surnommé le Japon des Amériques etc’est le pays le plus industrialisé de larégion.Doté de magnifiques plages donnant sur l’Océan Pacifique, de forêts de pinsluxuriantes dans les montagnes voisines duHonduras, de volcans (certains semi-actifs) et de lacs volcaniques, le pays est béni d’unesomptueuse beauté naturelle. La capitale, San Salvador, est connue sous le nom de ‘’valléedes hamacs’’, car elle est le site de nombreux tremblements de terre qui provoquent le balancement des hamacs.
Le peuple ‘’libre’’ du Salvador
La religion principale est la religion catholique, mais laconstitution autorise la liberté de culte. La liberté est untrait qui décrit bien la population salvadorienne.Sa spontanéité et son désir de faire tout ce qui lui semble juste peut produire des situations intéressantes. N’importe quel jour, on peut trouver des manifestations pacifiques où les gens protestent contre tout et rien. Celava de la pénurie d’eau au droit de vendre des cassettesvidéo copiées illégalement ! Ces manifestations peuvent bloquer les rues (les embouteillages sont quotidiens), maisles autorités ne semblent pas s’en offusquer.
Une église catholique historique
Les tout premiers étrangers à s’installer au Salvador furent des prêtres espagnols et des piratesdes Caraïbes, en qui certaines familles peuvent retrouver leurs ancêtres. Au fil des siècles, lesnouveaux venus se mélangèrent aux Indiens indigènes, de sorte qu’aujourd’hui, il n’y a plusd’indigènes ‘’purs’’. Les premiers habitants, qui étaient des descendants des Mayas,construisirent des pyramides semblables à celles que l’on trouve au Guatemala, au Honduraset au Mexique.
 
Pyramides de San Andreas
Une très brève histoire du Salvador
Jusqu’il y a quelques années, le pays avait une économie basée sur l’agriculture avec le cafécomme numéro un des exportations. Aujourd’hui, il y a beaucoup d’usines textiles et leurs produits ont pris la tête des exportations.Ceux qui travaillent dans le secteur agricole en déclin ont été aidés par les nombreuxSalvadoriens qui ont immigré aux Etats-Unis et qui envoient des chèques à leurs familles.En 1976, un conflit interne a conduit à quinze années de querelles politiques quidéclenchèrent une immigration massive vers les Etats-Unis et d’autres pays. En 1991, desnégociations ont fini par résoudre victorieusement la situation en attribuant une représentation politique aux deux parties. A présent, on ne tire plus, mais on crie !
1
 
Comment Sai est entré au Salvador
Comment Swami a-t-Il donc trouvé Sa route versce pays si éloigné de l’Inde ?Tout a commencé en 1978. Un groupe de damesqui possédaient un centre de yoga a invité IndraDevi, le célèbre professeur de yoga à visiter leSalvador. C’est elle qui la première a parlé de SaiBaba et qui a distribué quelques livres sur Swami.Quelques mois plus tard, en mai 1979, Elenita deServent et Lidia de Trigueros partaient en Indeavec un groupe du Mexique visiter Sai Baba. Endécembre de la même année, Juan Pablo Bolens etJohn Behner et leurs familles visitèrent égalementSwami et bientôt, le Centre de Yoga du Salvador setransforma en Centre Sai. En janvier 1980, leCentre organisait des
bhajans
, un cercle d’étude etdu service communautaire.
1
Jeu de mots entre ‘’shooting’’ et ‘’shouting’’, NdT
 
Moins de deux ans plus tard, San Salvador, la capitale du Salvador, comptait six centres Saiavec environ 130 membres. Notez que ceci se passa durant les années où il y avait beaucoupde violence et que les bus ne circulaient pas en ville après 18 h 00. En réalité, à une époque, ily eut jusqu’à quinze cercles d’études dans la ville.Depuis, la communauté Sai du Salvador a été bénie par des visites de nombreux dévotsexpérimentés comme le Dr Sandweiss, le Dr Voleti, le groupe musical Lightstorm, lesBozzanis et le Dr John Hislop en 1982. En 1985, le premier comité de coordination del’Organisation Sathya Sai fut mis sur pied, quand le Dr Goldstein et M Leonardo Gutter visitèrent le pays et placèrent la Mission Sai du Salvador sur une nouvelle orbite.
Le service inspiré par Sai grandit…
Malgré les troubles qui affectaient le pays, les Centres Sai continuèrent de se développer.Après le tremblement de terre de 1986, les membres aidèrent à reconstruire les maisonsendommagées des dévots. En 1989, une Fondation Sai fournissant le cadre pour mettre à profit les donations fut créée. Après que la paix soit revenue dans les années nonante,l’Organisation entreprit des activités de service remarquables, comme sa participation auxefforts d’aide après le tremblement de terre de 2001, lorsqu’elle aida à reconstruire une églisecatholique.
Inauguration de l’église Intérieur de l’église

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->