Welcome to Scribd. Sign in or start your free trial to enjoy unlimited e-books, audiobooks & documents.Find out more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
2013 Article11 Apocalypse

2013 Article11 Apocalypse

Ratings: (0)|Views: 22|Likes:
Published by Alain Musset

More info:

Published by: Alain Musset on Sep 10, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

06/07/2014

pdf

text

original

 
ÀquellesauceI'humanité sera-t-elle mangée?Quelspissenlits funèbresgrignotera-t-ellepar la racine? Finira-t-ellenoyée corps etbiens? Dévastéeparunecomète?Déciméeparun virus?Rongée par l'alomeS Laques-tionpassionne I'espèce bipèdedepuisun bail-Babel, à vue de nez-el semhleappeléeàprendre une place oujourscroissante dansnosimaginaires collectifs.Dans Le SyndromedeBabylone,géofictionsde'apocalypseAmandColinf 2012),legéographeurbain Â.lain Mussetparailleurs spécialistede l'Amériquelatine,Iivreune brillante analyse des différrntsvisagesde la destructionterrestre tels qu'évoquésdans les æuvresde science-fiction(films,livres,jeuxvidéo..,). Un travail sur lesreprésenlationsde la ville, oscillant enlrepassé,présent et futet beaucoup moinsanodinqu'iln'yparaîtSon objectif?nComprendrenotevision pessimisted'unmondequisemble 'avoirété crééqile pourmourir.,
Yhistoirede l'apocalypse est d'abordcelle de Iajubilationhumaineà dépeindrela destruction urbaine...C'est unfait: on aime ies ruines. Mettre en scènel'àpocalypsee.t une man'ere dcles a;resurgild'imaginerles décombres. Mais cette destruction estsouvent aussi un moyen détourné de se vengerd'unesociétéoujours plus injuste. C'estpourquoiles rares cônesurbaines universellesontétésystématiquementmartyriséesdans les ilms etles ivrescâtastrophe.La Statuede la Liberté, parexemple, a subi touslesoutragesâu fildu temps- décapitation,noyade, démembrement, etc.De même, si lesgmndescités comme ParisouNew Yorkoccupentune place centrale dansIesæuvresde fiction traitant de l'apocalypse, c'estparce qu'elles symbolisent I'état d'une civilisationetresinégalités,quellesconcent'enLa Bible seraitdonc l'ancêtre des filmscataslrophede type 2012?LApæalypse de Saintlean, dernier livre de la Bible,e(ten effel leloul premierouvrage de scien.e-fiction. Et l donnelescénario basique des romansetfilmsapocalyptiquesà venir. Tout y est,de la comète àl'inondation,del'épidémieaut.emblemenlde lcrre.Ceilpmdl'êre premièrea nourri Ia science-fictionusqu'àaujourd'hui.De manière évidente ou subliminale. Dans le Chocdes mondes, film des années 1950 inspiré d'unroman de Philip Wylie et Edwin Balmer, e récit estainsi introduitpîr une image de la Bible qui s'ouvreetpafune allusionaudélu8euniversel-Autreexemple,plus récent, leblockbusterhollywoodienLe Livre d'Elie(2010),dans lequel tout repose surle fameuxnivre,quetransportee hérosetqui vasauver e monde, à savoir a Bible.Lesdifférents modes de destruction ont tous desconnotalions bibliques.Jusqu'àa bombe atomique,quisemble évoquéedans'Apocalypse de SaintJean:onydécrit despêcheursse roulant au solrecouvertsde cloques,vomissant eursentrailles-comme s'ils étaientirradiés.Et c'estiustementl'invention de la bombeatomiquequi prevoqueI'essor d'unescience-ff ction apæallatique sortantdes rails bibliques...Exactement ! Avec la bombe atomique, l'hommedevienttechniquementcapable dese détruirelui-même. Le voilà responsable.Nonplus parcequ'ila pèchéetmérite Ia ddmndhon drvine. mJis parcequ'ila créé un système dévastateur 5e développeainsiuneinterrogationsur nos sociélés ndustrielles,sur lesconséquencesde l'emballementéconomique.Le mouvement s'intensifiedans les années 1960-1970, avec ia lenteprisede conscience des atteintesà l'environnement, et notamment laConférence deStockholm en 19721. S'opère alorsunvéritableessorde cette approche plus politique, quel'on vaappeler science-fiction critique et quise ocalise
(
Mais les véritâblesutopiespost-apocalyptiquesontrares. Dans leChoc des mondes,laterre est détruiteparune comète.et des rescapés erendentsur uneautre planèteavecpourmission de créer une sociétéplususte.Certains d'entre eux s'enfélicitent parcequele système errien fonctionnait sur l'injusticeet l'exploitâtion.Sauf que leur nouvellesociété estbiaisée des le départ:reuleunecentainede personnes aétésauvée,desingénieurset savantsissusd'une couche sociale élevée. On retrouve aussice procédé dans le lilm 2Ol 2, d'Emmerich : c'estl'ar8ent qui permet de sélectionûer es suruivants.Ce qui est otalement idiot.SiIe monde est détruit,à quoi vontseruiresmilliards de dollarsquiontpermisd'acheter lesplaces?Vous écrivez aussi quesLaréalitésuit souventdepeules scénarios de æience-ficlion"...C'Êçtda\àntageune dimençion pro<pe.livequeprophétique.Parcequeles scénarios d'apocalypsese nourrissentduprésent pourimaginer la suite.llécrivain NormanSpinrad cn estunbon exemple.Dans ll estparminous(2003),il pousse rès oinlacritique d'un systèmecapitaliste au bordde l'autodestruction.l lefaitvia unartificescénaristique: un envoyé du futur, Ralph, est chargéde stopper l'humanité tant qu'il est encore temps.Quandon lui demande à quoi ressemble e fututRalphen dresseuntableau effrayant:'airestempoisonné etlesgensse sontréfugiésdansles grands centres commerciaux, les mal/5- cesbâtiments caractéristiques el'urbanisationaméricaine.Quelqu'unIui répond alors que c'estgénial, parce quec'est exactement cequi se dérouleà l'heure actuelle et que les gen<y pàcsenldéjà,leurvie: yemménagerpermettrade résoudrelesproblèmesde circulation...ll ya là une relat;on étroite entrepfésentet futur,avec une dénonciation limpidedel'auteuL Au fond,il noustientcediscouts. Atiention.vousvivez dansces centtes commerciaux qui sont des faux espacespublics,qui fragmententet détruisent laville,
IEY--o;Y.d
"Mnounuug[r munùr,fli!
ùiûutr l
iHfnin
{nporrrunptjrnuuÈ
sorinlft
ur la destruction de Ienvironrcnent.A me< yeux.lohnBrunner est 'écrivain essentielde ce courant.Lui d fuslrgé esmode.de destruLion capilalistoàpartir de l'exemple américain:industrialisationàpertede vue, destruction du milieu, exploitationdes sociétéspériphériques, ôledes multinationales...Dans LeSyndromede Babylore,jeciteainsiun extrajt du Ttoupeau aveugle(1971,unscientifique explique au Présidentqu'il n'yaqu'uneportede sortiepour éviter Iacatastrophe:oNouspouvonsÉtablir l'équilibrcécolÇ;giquede la biosphère[..-]si nots exterminons lesdeuxcents millions depersonnesles plus extravagantes etIesplus gaspiileusesdenotre planète.Vous écrivezquerchaque fin du monde estle reflet de son époque,,..Bien sûr: on détruit aveclesmoyens àportéede main.QuandMary Shelley écrit le Dernierhomme en 1823, elle utilise Ia peste comme modede destructionparce qu'iln'y a alors rien deplusdévastateur(horsinterventionsextérieures detypecomète). Lesparadigmesde Ia destructions'insc.ivent oujours dans une époque.Mais il s'opère une coupure quandl'hommecomprendqu'ilest devenu ionprobable proprebourreau, suite àl'emballementtechnologique.La bombe atomique,jel'ai dit, en est un parTaitexemple.Quantà la peste,elle estnecycléeà la sauce contemporaine: l'idée que l'homme peuirree'sdpropremaladic et détruire I hJrànitedevient la trame de nombreux récits,duF/éau(1978) de StephenKingau film L'Armée des douzeslnge-ç e Terry Cilliam(1995).Cerlainsplacentégalementdansl'apocalypseun espoir, celui de fonderune sociéié nouvelle post-catastrophe...DanslaBible,le délugeapourbut de nettoyer aplanète de ceuxquine croient pasconvenablementet ont sombré dans le péché.C'est un début,pasune fin. L'apocalypse iendra ensuite, avant deIaisserplace à une nouvelleJérusalem,débarrasséede ses njustices.Ce n'est pas seulement Ia fin dumonde, maiségalement l'émergence d'un nouveau-La catastrophepeutainsiparfoisêtre vuecommeun moyendene pas passer parleCrand SoirPuisque out est détrui! il estpossibled'envisagerune autre reconstruction.Le monde est rasé?Profitons-en, il n'était de touteiaçonpastrès réussi.Ilya là l'aveu d'une incapacité politique,cellede changer le monde par nousmêmes.Certainsré( tç evoquenJainsi une révolutionsocidle.voireuneutopiel'anarchie se réalise,l'État etle salariatsont abolis.Jepensenotamment à P/arètesoclalrte, recueil publiéen 1977 chez Kesselring,éditpr rpno:odi l Àn^^"ô

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->