Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
1823_Binder1

1823_Binder1

Ratings: (0)|Views: 17,253|Likes:
Published by PDF Journal

More info:

Published by: PDF Journal on Sep 13, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

09/16/2013

pdf

text

original

 
www.lebuteur.com
SAMEDI 14 SEPTEMBRE 2013
Raouraoua
«Çanemegêneraitpasd’affronterl’Egypteauxbarrages,maisjeprérel’évite
«Je suis pour une halte de nosclubs en Coupe d’Afrique»
«Si j’avais renvoyé Halilhodzic après laCAN, on ne serait pas là aujourd’hui»
LeMouloudiaaveclesnerfsàfleurdepeau
Geiger
«Battre le CRBpour préparer l’USMAdans la sérénité»
Les4véritésdeHannachi
JSK-MCO, aujourd’hui à 18h
 
Lepublicdu1
er
-Novembre veut«sa»victoire
 Aït Djoudi
«Le retourdes supporters nousmotive»
«Certains pseudo-supportersveulent imposer un joueurde leur quartier»«Cela fait trois saisonsqu’on n’a pas aussi biendémarré le championnat»«On recrutera deux joueurs au mercato, un Africain et un émigr黫On n’a jamais négociéavec un sponsor émirati»
CourbislimogeCharef
«C’est bon, je pars»
 Andriasuspendupourlederby
«C’est du sabotage !»
USMH 1 - USMA 2
MCA-CRB, aujourd’hui à 17h45
LeTPMazembe veutChaouchi
Hanifinon
convoqué
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2405 PRIX 20 DA
 
Il sera aligné sur le couloir droit de la défense
Matmour : «Le coach m’a convaincu, je suis prêt à assumer ce rôle»
Karim Matmour, le joueur du FC Kaiserslautern, sera alignésur la droite de la défensede son équipe ce sa-medi contre San-dhausen. Unposte inha-bituel pourl’ex-joueurde l’Ein-trachtFrankfurt,lorsqu’on sait que Matmour est unattaquant de poche qui peut aussiévoluer derrière l’avant de pointe.Pas du tout gêné, Karim s’ex-plique sur son nouveau rôle ausein de sa formation : «Lecoach m’a avoué que j’avais lesqualités pour occuper le posted’arrière droit. Il m’a parlé et ilm’a convaincu, je suis prêt menta-lement à assumer ce nouveau rôle.»
«J’ai déjà occupé ce poste ensélection»
Poursuivant sa déclaration à lapresse allemande, Karim Mat-mour a tenu à rappeler que ceposte d’arrière droit n’est pas dutout nouveau pour lui. En effet,Karim, qui a déjà évolué dans ce postede défenseur latéral, sous l’ère Saâdaneen Equipe nationale, dira : «C’est vrai que je n’ai jamais joué comme arrière droit dans un système de jeubasé sur un 4-4-2, mais je vous rappelle que j’ai déjà as-sumé ce rôle en sélection lorsqu’on évoluait en 3-5-2, lecoach me demandait de défendre et je le faisais assez aisé-ment.»
M.A
.
02
équipe nationale
Coup franc
N° 2405
www.lebuteur.com
Samedi 14 septembre 2013
03
équipe nationale
Coup franc
N° 2405
www.lebuteur.com
Samedi 14 septembre 2013
«L’Egypte en barrage ? Ça neme gênerait pas, même si,au fond, je souhaite l’éviter»
C
omme le veut la tradition, c’estle président de la Fédération al-gérienne de football, MohamedRaouraoua, qui fut l’invité de lapremière émission de la saison du «Foot-ball Magazine», sur la Radio Chaîne III.Le patron du football national a répondusans détour aux questions de notreconfrère Maâmar Djebbour, faisant letour de l’actualité footballistique de la sé-lection nationale, en premier lieu, et decelle du football algérien en général. Duprochain adversaire des Verts aux bar-rages, en passant par la problématique dela formation en Algérie, Raouraoua atout dit. Questionné sur sa préférence duprochain adversaire des Verts dans cesmatchs barrage, notamment l’Egypte, il arépondu :«Affronter l’Egypte ? ça ne me gêneraitpas. Quel que soit notre adversaire, ilfaudra de toutes les manières le battre,même si au fond, je ne voudrais pas de cematch. Une rencontre de ce genre estsouvent entourée de choses subjectives, voire extra-sportives. Evidemment,comme tout le monde, je souhaiteraisbien éviter ça.»
«Je n’ai pas de préférenceparticulière»
«A vrai dire, je n’ai pas de préférenceparticulière pour ces barrages. J’y vais auCaire d’une manière sereine et détenduepour ce tirage au sort. On verra bienaprès. Je l’ai toujours dit, il n’y a plus depetites équipes en Afrique. Les autres ontprogressé, tandis que nous, nous avonsatteint un niveau et on y est restés. Lesperformances des équipes dites petites,lors des précédentes phases nales de laCAN, le démontrent bien.»
«Pour mériter d’allerau Mondial, on devra battren’importe quel adversairequi se présentera sur notrechemin»
«Personnellement, j’ai dit aux joueurset aux membres du staff technique quenous devons battre toute équipe qu’oncroisera durant ces barrages. Nousn’avons pas d’autres choix. Si on ne peutpas réaliser des résultats positifs à cestade, c’est que nous ne méritons pas d’al-ler en Coupe du monde.»
«Ne pas se qualifierau Mondial sera une grossedéception, mais pas unecatastrophe»
Raouraoua a souligné qu’en cas d’échecdes Verts à la qualication pour le Mon-dial brésilien, cela ne constituera pas unecatastrophe et tout ne devra pas êtreremis en cause. «Si jamais on ne se qua-lie pas au Mondial, cela ne sera pas unecatastrophe. Ça sera surtout une grossedéception pour tout le monde. J’espèreque ça ne sera pas le cas, car je reste per-suadé qu’une nouvelle qualication del’Algérie apportera beaucoup de joie aupeuple et aidera notre football à évoluerdavantage.»
Saïd F.
D
urant son intervention d’hier matin,Mohamed Raouraoua n’a pas oubliéde revenir sur les critiques qui l’ont visé, lui et le staff technique, aprèsl’échec cuisant subi par les Verts lors de la pré-cédente CAN. Quelques mois après, il a tenu àrendre la monnaie de la pièce à ses détracteurs.«Il faut se rappeler que juste après le Mondial-2010, nous avons bouleversé tout l’effectif, eninjectant du sang neuf. Nous avons mis enplace une équipe jeune, avec des joueurs pro-fessionnels de qualité. Ces derniers avaient be-soin de vivre et de jouer ensemble pourdévelopper le jeu de l’équipe et être plusconquérant et décisif sur le terrain. Nous y arri- vons progressivement. Il faut du temps. Hélas,dans notre pays, des pseudos spécialistes pen-sent qu’une Equipe nationale fonctionne d’uncoup de baguette magique… On ne fabriquepas des Equipes nationales en un laps detemps.»
«A chaque échec, des voixirresponsables s’élèventpour demander le changement.C’est absurde !»
«Le plus absurde, c’est que des voix irrespon-sables s’élèvent ici et là, en demandant le départde la fédération, du sélectionneur, à chaquefaux pas. Ils veulent qu’on refasse à zéro le tra- vail déjà effectué. Les gens oublient que les ins-tances du football sont stables et pérennes, quiobéissent à des statuts et des règlements biendénis. Le staff technique a aussi des objectifset des contrats.»
«Si j’avais renvoyé Halilhodzicaprès la CAN, on ne serait pasdans cette situation»
«Si j’avais écouté certains et renvoyé Vahid àl’époque, (il fait référence à la CAN-2013), au- jourd’hui, on serait dans une tout autre situa-tion… Quelqu’un serait venu à nouveau pourtout reconstruire. Ça aurait été pénible et diffi-cile. En toute honnêteté, il faut reconnaître letravail effectué jusque-là par Halilhodzic et sonstaff, sans oublier la volonté et la disponibilitédes joueurs qui forment cette EN.»
«L’EN peut jouerencore 10 ans ensemble»
Le patron de l’édice de Dely Brahim estimeque l’EN actuelle peut évoluer ensemble durant10 ans. «Vous savez, nous avons la chanced’avoir une Equipe nationale très jeune quipeut rester 10 ans. Ce qui ne sait produit jamaisauparavant, sans diminuer du mérite deséquipes passées. Il y a un énorme potentieldans cette équipe qu’il faut entretenir. L’EN estdésormais plus mûre, mais il y a toujours denouveaux arrivés. On a juste besoin d’un peuplus de temps.»
«La CAN-2013 nous a beaucoupservis, malgré la déception»
«Les gens oublient aussi qu’on s’est qualiés àtrois CAN et une Coupe du monde, ces der-nières années, et qu’on est sur la bonne voiepour aller au Brésil, inch’Allah. Ce n’est pas fa-cile de se qualier aux phases nales de laCAN, à présent. La dernière qu’on a disputéefut bénéque pour notre équipe, une sorte deformation. Si on avait eu de bons arbitres, onaurait eu un autre parcours. Je ne me justiepas. Je suis quelqu’un qui ne regarde pas dansle rétroviseur, sauf pour tirer des conclusions.»
«Il faut être indulgent avec les joueurs et savoir accepter lesdéfaites aussi»
«Je le dis toujours. C’est facile de critiquer etde balancer des avis. Quand vous avez des joueurs, qui viennent de grands clubs occiden-taux et qui, en fait, ne doivent rien à l’Algérie, àpart leur nationalité d’origine par amour à leurpatrie, et qui commettent des erreurs en ratantleur intégration, il ne faut pas leur tomber des-sus rapidement. Il faut qu’on apprenne à accep-ter et les victoires et les défaites. Apprenons àtirer les bonnes conclusions et à maintenir lastabilité.»
S. F.
 Au sujet des critiques qui l’ont visé
Raouraoua
«Des pseudos spécialistes pensent qu’il suffit d’unebaguette magique pour tout faire fonctionner»
l
Le classement FIFAdéplaît au président
«Je ne l’aimepas trop,car non objectif»
A l’instar de Vahid Halilhod-zic, Mohamed Raouraoua a af-rmé que le classement FIFA,qu’établit mensuellement l’ins-tance internationale, ne lui disaitrien, car non objectif. «A vraidire, je n’aime trop le classementFIFA. Il n’est pas objectif et obéitaux règles qui ne reètent pasréellement la réalité de chaquesélection. Il est impossible decomparer les équipes d’Europe àcelles de l’Asie ou à celles del’Afrique ou encore moins àcelles de l’Amérique latine. J’aimené une bataille pour modierce classement. Il a été relative-ment revu, mais pas assez. Ilfaudra un jour mettre un classe-ment pour chaque continent,c’est nettement mieux.»
S. F.
M
ohamed Raouraoua, qui demeureaussi vice-président de l’Union arabede football, a annoncé, hier, que laCoupe arabe des clubs n’aura nale-ment pas lieu cette saison.
«Il n’y aura pas deCoupe arabe cette saison. Je viens de recevoir unmessage du président de l’Union arabe, qui m’aconrmé l’annulation de la compétition. Ils sont en plein procès avec le sponsor qui a nancé, par le passé, cette compétition, donc cette instance ne vou-lait pas prendre de risque, du moment qu’aucunautre sponsor ne s’est présenté.»
«Aucun club ne peut rivaliserdans les compétitionsafricaines»
«Mis à part les exploits de la JSK d’il y aquelques années, qui demeure notre erté, au- jourd’hui, nous n’avons pas de clubs compétitifssur la scène africaine. Nos clubs sont tout justemoyens par rapport à ces prestigieuses compéti-tions qui coûtent énormément chères. On ne peutpas rivaliser avec des clubs comme l’ES Tunis, l’ESSahel, Al Ahly et le TP Mazembe.»
«Je suis favorableà une halte de nos clubssur la scène africaine»
Le président de la FAF a expliqué qu’il était plu-tôt favorable au retrait de nos clubs de la scèneafricaine :
«Je suis très favorable à une halte de nosclubs sur la scène africaine. Cela leur permettra de faire des économies et de se concentrer pleinement sur le championnat national. Ça les aidera aussi àse structurer et à se préparer sur le plan de l’enca-drement pour qu’un jour, ils pourront aller au bout de ces compétitions.»
«L’USMApeut jouerla Coupe dela CAF si ellele souhaite»
Par ailleurs, et avec l’an-nulation de la Coupearabe, Raouraoua a assuréque l’USMA, détenteur dutrophée et de la Coupe d’Al-gérie, pourra jouer la Coupede la CAF :
«L’USMA peut aller en Coupe de la CAF si elle leveut. Nous avons le temps pour voir les clubs qui s’engageront dansles deux compétitions africaines.L’ESS, l’USMH et le CSC sont, eux aussi, concernés.»
«Les clubs qui jouerontl’Afrique cette saisondoivent assumerla programmation»
«Comme vous le savez, cette saison,et en raison de la Coupe du monde, lesdifférents calendriers doivent se terminertôt, soit avant le 18 mai. C’est pour celaque j’ai instruit le président de la Ligue dese réunir avec les clubs concernés par lescompétitions africaines pour rééchir surleur organisation. Personne n’est obligé departiciper à ces tournois, mais si un clubs’engage à y jouer, il doit assurer la program-mation infernale auquel il aura droit.»
S. F.
«Il n’y aura pasde Coupe arabecette saison»
«L’EN n’est pas lereflet du footballnational»
«L’EN n’est pas du tout le reet du football national, etcela est malheureux. La sélection est surtout composée à80 % de joueurs qui nous viennent des championnatsétrangers. Quand vous parlez de jeunes catégories, il y aun problème fondamental, car aujourd’hui, nous n’avonspas de structure de formation, ni assez de formateurs.»
«Des centres de formation régionauxseront construits prochainement»
«En plus du centre de Sidi Moussa, il y a d’autres projets ré-gionaux en cours. Il y aura des centres de formation prochai-nement, parce que nous voulons nous projeter vers l’avenir. LaDTN fera en sorte de chapeauter ces centres et développer da- vantage les structures des wilayas. En plus de ça, nous envisa-geons de créer des diplômes fédéraux pour les entraîneurs degardiens de but et les préparateurs physiques.»
«Il manque près de 10 000 entraîneurspour encadrer la formation des jeunes joueurs»
«Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il y a un manque de près de 10 000entraîneurs formateurs qu’on doit combler pour encadrer la forma-tion des jeunes joueurs à travers tout le pays. Il manque aussi envi-ron 1500 préparateurs physiques et 1600 entraîneurs de gardiensde but. Nous allons y remédier en proposant des diplômes FAF 1,FAF 2 et FAF 3 pour les entraîneurs. Ces derniers pourront en-suite encadrer les centres de formation régionaux.»
«C’est l’Etat qui se chargera de la constructiondes centres de formation»
Face à la crise nancière qui touche la plupart de nos clubs,Raouraoua dira que c’est l’Etat qui va prendre en charge laconstruction des nouveaux centres de formation :
«Dès qu’on parle de foncier en Algérie, les problèmes surviennent. C’est  pareil pour les centres de formation, même s’il y a une déci-sion de l’Etat. Les surfaces désignées pour ces centres ont été augmentées à 2 hectares. L’Etat s’occupera de leur construc-tion et ils seront par la suite attribués par concession aux clubs.»
S. F.
 
Raouraoua appelle denouveau les clubs à semettre à la formation
Premières mesures
«La Fédération algériennede football, avec les membresdu Bureau fédéral, avons dé-cidé de ne pas faire participerl’Algérie à la prochaine CANU17 et celle des U20. Ça nesert à rien de préparer uneéquipe en pompier, pour nerien faire au nal. Il vautmieux arrêter un moment etpréparer les compétitions de2017. ça nous permettra debien travailler et de formerd’une meilleure façon les joueurs.»
«Haddouche estl’homme qu’il fautpour la DTN»
Concernant la nominationrécente de Saïd Haddouche àla tête de la DTN, Raouraouadira : «On a un bon DTN quinous vient de Belgique. Il a lesqualités et les diplômes qu’ilfaut. C’est le seul qui a tra- vaillé dans une DTN en Eu-rope. Jusqu’à aujourd’hui, etpar respect à nos amis quisont passés par ce poste cheznous, personne ne savait ceque c’était une DTN.»
«Voici ses objectifs !»
«Les objectifs de la DTNsont : la structurationde la DTN et la dé-tection ; la formation des en-traîneurs hors universitaires ;élever le niveau des entraî-neurs en programmant desrecyclages, et, enn, intro-duire les prols pour mettreen place des diplômes aux en-traîneurs des gardiens de butet aux préparateurs phy-siques.»
S. F.
«Nous avons décidé de ne pas participeraux prochaines CAN U17 et U20»
Il a dit aussi…
l
«Il faut trouver une solution pour la diffusionde la Ligue 2.»
l
«Les chaînes privées algériennes peuvent postuler pourl’achat des droits de retransmission du championnat deLigue 1.»
l
«Ça me fait rigoler quand j’entends les gens dire qu’il y abeaucoup d’argent qui circule dans notre championnat. Sion veut être professionnel, on doit débourser beaucoupd’argent.»
l
«Malgré mes appels répétitifs, on n’est jamais parvenusà organiser des réunions avec l’ensemble des entraîneursde Ligue 1.»
l
«J’appelle les supporters de tous les clubs algériens aufair-play. Il faut combattre la violence et assurer la frater-nité entre les Algériens.»
Brahimi annoncé contre l’Espanyol
Les dirigeants de Granadaen veulent à Halilhodzic
 Yacine Brahimi a repris hier avec son club. Blessé, le milieu de ter-rain de l’Equipe nationale, forfait donc pour la dernière rencon-tre officielle du Mali, s’est contenté d’une séance derééducation fonctionnelle, exécutée sous la houlette du kinéde son club. L’Algérien, qui n’a pas encore repris toutes sesforces, est annoncé absent pour la réception de l’Espanyol, de-main. L’entraîneur andalou, Lucas Alcarez, n’a, selon la presse es-pagnole d’hier, pas du tout apprécié le fait que l’entraîneur Vahid Halilhodzic n’ait pas libéré Brahimi à temps pourpouvoir se soigner au niveau de l’infirmerie de son clubet tenter de le récupérer avant dimanche. Les diri-geants de Granada estiment, toujours selon Ideal.es,que si l’ex-Rennais avait été pris en charge par les méde-cins de son équipe en Espagne, il serait rétabli avant cette ren-contre face à l’Espanyol de Barcelone.
 Vahid avait bien raison de le garder en sélection
On le disait avant ce match de mardi joué par l’EN face au Mali, Yacine Bra-himi était incertain en raison d’une blessure contractée avant son arrivée enstage. Cette blessure ne l’écartait pas définitivement des plans du coach Vahid, ce qui signifie donc qu’il pouvait intégrer l’équipe à tout moment. Ainsi, on comprend parfaitement la réaction des dirigeants espagnolsqui auraient souhaité aligner leur maître à jouer dans ce matchface à l’Espanyol mais ils ne peuvent en aucun cas reprocher quoique ce soit à Halilhodzic qui n’a fait que défendre l’inté-rêt de l’Algérie avant toute autre considération, sur-tout que le règlement de la FIFA le permettait. Enentraîneur qui veille à la tranquillité de ses proté-gés, Vahid n’a voulu trop solliciter à l’entraîne-ment Brahimi afin de lui éviter toutecomplication. A moins que les Espagnols possè-dent des solutions miracles qui peuvent mettresur pied un joueur dont la blessure exige un maxi-mum de repos !
Moumen A.
 
 Yebdaa reprisnormalement
Comme tous ses coéquipiers inter-nationaux, Hassen Yebda a reprisles entraînements avec sonclub à Granada CF. Après une journée de repos, jeudi, Yebda s’est entraîné norma-lement hier matin avec lereste du groupe andalou. Ilsera en principe de l’effectif qui sera appelé à jouer de-main contre l’Espanyol deBarcelone
.
aamu Lannan
ib é é  ale  aff  te hnquulu, ianBntaaadamu,le  laé aldit  d laaldad  n é quip né ln,Mhdan, qué luàa, dmunnanulahain  juné  dlaga.adamun’  aû d  ju d’e né  a àan.’e  le  aaudan qun mle  anmis  umah fa à a-una.
Belkalems’apprête à jouer son premierderby
Watford affrontera au- jourd’hui la formation de Charl-ton dans un derby londonienqui promet beaucoup. L’Algé-rien Essaid Belkalem pourraitdisputer son premier derbyen Angleterre si bien entendule coach Gianfranco Zola dé-cide de l’aligner.
Unepremière pourGuedioura faceà Manchester ?
Transféré dans les ultimes mo-ments du mercato à Crystal Pa-lace, le milieu de terrain algérien Adlane Guedioura pourrait bien ef-fectuer son baptême du feu au- jourd’hui contre ManchesterUnited. Retenu, l’Algérien, qui aune bonne expérience en PremierLeague, pourrait bien être utilisépar son entraîneur qui n’a du restepas tari d’éloges sur son poulain lors dela conférence de presse d’avant-match.
Taïdertitulaire faceà la Juventus !
Ce soir, tous les regards se-ront braqués au stade Giu-seppe-Meazza, qui abritera leclassique Inter-Juventus. Lapresse italienne, qui a mis enavant la bonne entrée en jeude l’Algérien Saphir Taïderlors de la dernière rencon-tre l’Inter, l’a annoncé d’en-trée ce samedi face àla Juve.
 
04
équipe nationale
Coup franc
N°2405
www.lebuteur.com
Samedi14septembre2013
Dans cet entretien en fin de match joué mardi, Sofiane Feghouli, pré-servé par Vahid Halilhodzic pour cematch gagné contre le Mali, af-firme que ses camarades ont bienmérité le succès (1-0). Le joueurde Valence estime qu’à ce stade dela compétition il faut attendre le ti-rage au sort sereinement et ne pastrop focaliser sur tel ou tel adver-saire.
Vous n’avez pas joué contre le Mali, mais vous avez pu suivre ce match de l’EN à par-tir du banc de touche, un commentaire surcette victoire ?
C’est un succès mérité et très important pourl’Algérie. Il nous permet de terminer sur unebonne note les éliminatoires CM 2014, après5victoires et 1 défaite concédée face à ce mêmeadversaire. Il fallait absolument gagner pour re-gagner en conance avant les prochaines ren-contres des barrages, prévues en octobre et ennovembre prochains.
Vous ne croyez pas que le rendement de votre équipe nétait pas assez convaincant ?
Je ne suis pas d’accord avec vous parce quenotre rendement n’était pas mauvais. Aucontraire, je pense qu’on a montré de belleschoses. On a géré la partie comme on voulait. Jefélicite mes camarades pour le match qu’ils ontsorti. Ils ont bien géré les moments forts dumatch. On a aussi marqué au bon moment, jepense. C’est vrai que nous avons rencontréquelques problèmes mais je trouve cela logiqueparce qu’on a quand même joué une équipe so-lide qui a terminé 3e de la dernière CAN, en plusils n’avaient rien à perdre dans ce match. Ilsétaient plus à l’aise, à mon avis, c’est ce qui arendu notre tâche difficile. Après, le plus impor-tant est que nous sommes parvenus à gagnercette rencontre.
Vous avez réalisé l’essentiel en terminant àla tête du groupe, avez-vous commencé àpenser aux matchs barrages ?
C’est vrai que l'objectif est la qualicationpour le Mondial. Ce que nous avons réalisé jusque-là ne vaut rien par rapport à l’objectif tracé. Le plus dur reste à faire, à savoir bien né-gocier les deux matchs barrages qui arrivent. Ondoit bien se préparer pour ces deux rencontres.
On connait vos potentiels adversaires, çasera donc soit l’Egypte, le Sénégal, l’Ethio-pie, le Burkina Faso, ou bien le Cameroun,avez-vous une préférence ?
On n’a pas de préférence. C’est le tirage quidécidera, on va prendre ce qui va venir. Entout cas, on n’aura pas le choix, on doitaffronter l’une de ces équipes que vous venez de citer. Et si elles sontarrivées là, c’est qu’elles méri-tent d’être là.
L’important est d'êtreprêt pour ces deux matchs, c’estbien cela ?
Voilà, tout àfait, c’est le plusimportant pournous. On doit sepréparer dès main-tenant pour ces ren-dez-vous. On doitrester solidaires entre nousles joueurs et continuer avec lemême état d’esprit affiché de-puis l’entame de ces élimina-toires.
De quoi avez-vous peur dans ce derniertour ?
On ne craint rien. On doit seulement biennous préparer avec nos clubs. On doit aussi pré-server notre combativité et montrer la même dé-termination pour arriver à notre but, à savoir sequalier au prochain Mondial.
Auriez-vous souhaité jouer ce match duMali ?
Excusez-moi, je dois rejoindre mes camarades(entretien réalisé juste après le match de mardi)
 Entretien réalisé par Hamza R.
L
e Dr Tahmi, ministre des Sports,était hier l’invité de l’émissionStudio El Koora, diffusée par laradio nationale Chaîne I. Lepremier responsable du sport en Algé-rie a abordé plusieurs sujets touchantaux infrastructures mis à la dispositionde la jeunesse algérienne. M. Tahmi quiétait en visite de travail à Annaba a aussidonné son avis sur le tirage au sort dudernier tour des éliminatoires du Mon-dial-2014. Pour le ministre, à ce tour dela compétition, on ne doit pas avoir unepréférence ou peur de son adversairetout simplement parce que toutes leséquipes qui ont atteint ce niveau se va-lent :
«Une équipe qui ambitionne de jouer un Mondial ne peut pas et ne doit  pas avoir peur de ses adversaires. Je veux dire que moi personnellement, je n’ai au-cune préférence par rapport à l’équipequ’on aura à affronter lors du dernier tour des barrages. L’Egypte ? Elle est labienvenue! En tout cas, le football afri-cain a beaucoup progressé, toutes les sé-lections se battent avec beaucoup decourage maintenant. Elles ont énormé-ment avancé. Tous les moyens seront misà la disposition de l’équipe nationale pour  pouvoir préparer et gagner ces deux matchs décisifs pour la qualication au prochain Mondial.»
«Onareçudesrapportserronésconcernantlestadedu5-Juillet»
En ce qui concerne les infrastructuresdont les travaux ont été entamés pourassurer l’organisation de la CAN 2019,le ministre a commencé par l’étatd’avancement de la rénovation du stadedu 5-Juillet. A ce propos, il dira :
«Onavait pris la décision de fermer le stadedu 5-Juillet juste après la rencontre jouée par l’Algérie face à la Bosnie. On avait alors exigé une étude concernant cestade, mais malheureusement on a reçudes rapports erronés. On a fait appel àune autre entreprise qui a réussi à le ren-dre praticable.»
«LestadeTchakerfermerasesportesbientôt»
Poursuivant ses déclarations à proposde la réfection de certains stades jugésdans un état impraticable, le ministredes Sports avance que le terrain fétichedes Verts, Mustapha-Tchaker, fermerabientôt ses portes pour travaux :
«Lestade Tchaker sera aussi concerné par lestravaux de rénovation des tribunes et lamise en place d’une nouvelle pelouse. Il sera donc fermé bientôt.»
Pour la préci-sion, la pelouse du stade Tchaker n’a pasété refaite depuis son ouverture officielle.
«Deuxstadesd’unecontenancede50000placesserontconstruitsàSétif etConstantine»
Des projets importants ont été aussiannoncés par le ministre, en marge desa visite officielle à Annaba. Il a assuréque deux stades d’une contenance de50000 places seront construits àConstantine et Sétif :
«On va procéder dans les plus brefs délais à l’ouverture des plis pour choisir les entreprises à même des’occuper de la construction de deux stades à Constantine et Sétif d’une conte-nance de 50 000 places.»
 M. A.
 
L
e Sporting de Bastia af-frontera, ce soir, l’EnAvant Guingamp, en dé-placement dans unmatch qui se présente commeune aubaine pour l’internationalalgérien Ryad Boudebouz, d’ef-fectuer ses grands débuts avec leclub corse. C’est l’entraîneur decette équipe bastiaise, FrédericHantz, qui conrme dans unedéclaration accordée au site in-ternet Corse-Matin la titularisa-tion de l’ex-meneur de jeu du FCSochaux Montbéliard qui a bienproté de la trêve internationalepour se préparer avec sa nou- velle équipe :
«Ryad a joué quand même cette année enLigue 1. Je pense qu’il sera prêt à jouer 90 minutes. On verra bienle jour du match. On ne va pas faire de secret là-dessus. Je croisqu’il s’est bien intégré tactique-ment avec ses partenaires. C’est cequi est le plus intéressant sur cematch et sur les matchs à venir.»
 M. A.
Hantz
(Ent.Bastia)
«BoudebouzseratitulairefaceàGuingamp
«L’Egypte est la bienvenue et tous les moyensseront mis pour assurer la qualification»
Dr Tahmi (ministre des Sports)
Harek serareconduit
Fethi Harek qui n’a pas parti-cipé au dernier match de l’EN contre leMali, devrait être recon-duit par son entraineur.Le défenseur polyvalentde Bastia sera intronisésoit dans l’axe soit sur leanc gauche de la dé-fense du Sportingde Bastia.
Feghoul
i
«On n’a pas depréférence, toutes les équipes
qualifiées sont solides»
H
ilal El Arbi Sou-dani, le dernierbuteur de l’Equipenationale face auMali, sera l’un des joueurs surlesquels le nouvel entraineurdu Dinamo Zagreb va comp-ter ce soir dans le classique duchampionnat croate, mettantaux prises le Hadjuk Split auDinamo Zagreb. Ce choc s’an-nonce disputé entre les deuxprincipaux favoris pour letitre de champion. Selon dessites croates, hier, Soudani aaffirmé que la victoire sera leseul objectif de son équipe :«On veut gagner, on visera la victoire et rien d’autres».
Ilécoped’unseulmatch
Soudani, expulsé lors de ladernière rencontre de Liguedes champions jouée face àl’Austria de Vienne, alors qu’ilétait assis sur le banc detouche, en n de rencontre, aécopé nalement d’un seulmatch de suspension, commecela a été mentionné sur le sitede l’UEFA.
GoranJozinovic(défenseurHajduk Split):«ASplit,onestconvaincuqueSoudaniestlaforcedefrappeduDinamo»
La force de frappe du Di-namo Zagreb, en ce début desaison, Hilal El Arbi Soudani,est très appréhendée par sesadversaires du jour. Ainsi, ledéfenseur latéral gauche deHajduk Split, Goran Jozino- vic assure que le danger vien-dra de l’attaquant algérienSoudani :
«A Split on est convaincu que le meilleur  joueur du Dinamo actuelle-ment est bel et bien Soudani. Il sera donc un danger potentiel dans ce match, mais cela neveut pas dire qu’on va focaliser sur un seul joueur. Zagreb possède d’autres bons élémentsdevant.»
 M. A.
Soudani
«Onveutlavictoireetriend’autre»
« L ’ i m p o r t a n t e s t d e r é p o n d r e p r é s e n t e n o c t o b r e»

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->