Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword or section
Like this
38Activity
P. 1
Samuel aun weor / Cours ésoterique De Magie Runique

Samuel aun weor / Cours ésoterique De Magie Runique

Ratings:

2.0

(1)
|Views: 1,194|Likes:
Published by zindabad7

More info:

Published by: zindabad7 on Jun 26, 2009
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/24/2013

pdf

text

original

 
Cours Esotérique De Magie Runique Samaël Aun Weor1
 
Cours Esotérique De Magie Runique
 
Samaël Aun Weor
 
Cours Esotérique De Magie Runique Samaël Aun Weor2
 Introduction
J’écris le Cinquième Evangile, j’enseigne la Religion-Synthèse, la religionprimitive de l’humanité, la doctrine de Janus, celle des Jinas.C’est la Religion-Sagesse des antiques collèges sacerdotaux, gymnosophistesou Jinas des régions solitaires de l’Asie centrale, celle des johannistes, deschamans, des ascètes égyptiens, des pythagoriciens de l’antiquité, desrosicruciens médiévaux, des templiers, des premiers maçons, et celle de biend’autres fraternités ésotériques plus ou moins connues, dont la liste seuleremplirait des douzaines de pages.C’est la doctrine secrète des Chevaliers du Saint-Graal ; c’est la pierre vivede Jacob, le lapis electrix (le magnes, ou aimant) expliqué d’une manièredialectique.Sans le Cinquième Evangile, les quatre autres restent voilés. J’écris pourdéchirer le voile d’Isis.Il est urgent de dévoiler pour enseigner. Il est nécessaire de prêcherl’Evangile du Royaume dans toutes les nations du monde.Prêcher sans dévoiler équivaut à ne pas enseigner du tout. Il nous fautexpliquer les quatre Evangiles grâce au cinquième.Jamais on n’a prêché l’Evangile du Royaume, parce que jamais il n’a étéexpliqué.Les quatre Evangiles sont écrits en code, et c’est pourquoi personne n’aencore pu les expliquer dans leur Essence ; grâce au cinquième, la lumièreresplendit dans les ténèbres.Voici donc, avec le livre que vous avez en mains, une autre partie de ceCinquième Evangile. « La parole donne le pouvoir à celui qui sait ; personnene l’a prononcée, personne ne la prononcera, sauf celui qui l’a incarnée ».Paix Invérentielle !.
 
 
Cours Esotérique De Magie Runique Samaël Aun Weor3
CHAPITRE 1 La Mère Divine et les Dieux Saints
« Vierge Mère, fille de ton Fils, humble et élevée plus qu’aucune créature,terme fixe d’un éternel conseil, tu es celle qui tant a ennobli l’humainenature, que son auteur ne dédaigna point de s’en revêtir. En ton sein seralluma l’amour, par la chaleur duquel dans l’éternelle paix ainsi a germécette fleur. Ici, pour nous, tu es en son midi le flambeau de la charité, et enbas, parmi les mortels, tu es la vraie fontaine d’espérance. Dame, tu es sigrande, et si grand est ton pouvoir, que celui qui désire la grâce et à toi nerecourt point, son désir veut voler sans ailes. Ta bonté non seulement secourtqui demande, mais d’elle-même, souvent, elle prévient le demander. En toimiséricorde, en toi pitié, en toi magnificence, en toi se rassemble tout ce quedans les créatures il y a de bonté. Ores, celui-ci, qui du plus profond gouffrede l’univers jusqu’ici, a vu les vies spirituelles une à une, te supplie que, pargrâce, il obtienne la force d’élever les yeux plus haut vers le dernier salut. Etmoi qui jamais ne brûlai de voir plus que je ne brûle qu’il voie, je t’offretoutes mes prières, et te prie qu’elles ne soient pas insuffisantes, afin que, parles tiennes, tu dissipes entièrement les nuages de sa mortalité, en sorte quedevant lui le suprême Bien se déploie. Je te prie encore, ô Reine qui peux ceque tu veux, qu’après une telle vue tu conserves ses affections saines. Que,sous ta garde, il vainque les mouvements humains !. Vois Béatrice, vois avecelle que de bienheureux, joignant les mains, s’unissent à mes prières » DanteAlighieri, La Divine Comédie, Le Paradis, Chant trente-troisième.« O Isis, Mère du Cosmos, racine de l’amour, tronc, bourgeon, feuille, fleur,semence de tout ce qui existe !. Toi, force naturante, nous te conjurons ; nousappelons la Reine de l’espace et de la nuit, et baisant ses yeux amoureux,buvant la rosée de ses lèvres, respirant le doux arôme de son corps, nousnous exclamons : O Nout ! Toi, éternelle Séité du ciel, qui es l’âmeprimordiale, qui es ce qui fut et ce qui sera. Toi, de qui aucun mortel n’a levéle voile, lorsque tu es sous les étoiles irradiantes du nocturne et profond cieldu désert, avec pureté de coeur et dans la flamme du serpent, nous t’appelons! » (Rituel gnostique).« Gloire, oh gloire à la Mère Kundalini, qui à l’aide de sa grâce et de sonpouvoir infinis conduit le Sadhaka de chakra en chakra et illumine sonintellect en l’identifiant au Brahman suprême !. Puissent ses bénédictionsnous atteindre ! » Sri Swami Sivananda.Enée n’était-il pas le fils du héros Anchise et de la déesse Vénus ?. Combiende fois la Mère divine ne se montra-t-elle pas favorable aux Troyens,inclinant également en leur faveur la volonté de Jupiter (le Logos solaire),Père des dieux et des hommes ?.

Activity (38)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
Walter Tovar liked this
Bauira liked this
Carmen liked this
Liu Ionescu liked this
lenu1 liked this
alexdocs liked this
raza de soare liked this
Evence JeanLouis liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->