Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
NewsletterAoutFR.pdf

NewsletterAoutFR.pdf

Ratings: (0)|Views: 5|Likes:
Published by spiritualbeing

More info:

Published by: spiritualbeing on Sep 20, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

02/12/2014

pdf

text

original

 
1
 
Lettre de RABAT 2013 N°3 06 Août 20133 questions à :
 M.
 Kadir Topbaş
 
 Maire d’Istanbul 
  Président de CGLU 
1.
 
Quelles sont vos attentes concernant le Sommet de Rabat 2013 ?
 
Pour nous 1996 (Habitat II à Istanbul) a été une date importante, elle a marqué le début du
processus d’unification du mouvement mondial qui a abouti en 2004 à la naissance de CGLU quiest la voix unifiée des gouvernements locaux et régionaux. L’année 2013
au cours de laquelle setiendra le Sommet de Rabat constitue aussi une date importante car nous sommes à la veille dedeux échéances cruciales pour les gouvernements locaux et régionaux. La première est 2015 avecla révision des Objectifs du Millénaire pour le Développement et en 2016 la Conférence Habitat
III et c’est le sens de notre présence au sein du Panel de Haut Niveau sur l’agenda du
développement établi par Ban ki Moon, le Secrétaire Général des Nations Unies. A Rabat nousdevons mettre les bases
de notre propre agenda pour le développement. C’est pour cela que jedemande à tous nos membres et partenaires d’être présents à Rabat pour ce grand événement
qui fera date dans la vie de notre mouvement
2.
 
En tant que Président de CGLU, quel est votre rôle au sein du Panel de Haut
Niveau sur l’agenda du développement post
-2015 ?
Ces dernières années, les gouvernements locaux et régionaux ont franchi des étapes très
importantes dans la reconnaissance de leur rôle clé dans l’Agenda mondial du développement.
En juillet 2012, le Secrétaire Général des Nations unies, Ban Ki-moon crée un Panel de HautNiveau dans lequel je représente la voix des villes et des régions, pour un agenda du
développement unique et universel et qui se concentre sur l’humain.
 
3 questionsà 
 
2
 
C’est également dans ce sens que nous avons mis en place, à CGLU, la Taskforce internationale des
gouvernements locaux et régionaux avec pour but de renforcer les villes et régions dans lesprocessus Post-2015, Rio+20 et vers Habitat III. Lors de notre dernière réunion à New York enmai, la déclaration du Secrétaire Général Ban Ki-moon est très positive pour nous et je le cite :«
 Alors que le monde s’efforce de définir un chemin plus durable pour les prochaines années, particulièrement pour l’aprè
s 2015, les voix et actions locales seront des éléments cruciaux dans
cette quête. Il est important de préserver et d’encourager des espaces politiques où les autorités
locales peuvent avoir un impact sur la prise de décision au niveau mondial.
»
3.
 
« Renforcer la solidarité entre les territoires
» sera l’un des principaux thèmes de
Rabat 2013 : est-ce un objectif réalisable dans ce contexte de crise économiquemondiale et donc de compétitivité accrue des territoires ?
La compétitivité et la solidarité ne sont pas des notions antinomiques. En ces temps de crise quitouchent de plein fouet les gouvernements locaux dans certaines régions du monde nous avons besoin de la compétitivité qui tire vers le haut et génère des ressources et aussi de la solidaritéentre les territoires. Les villes et régions sont les moteurs de la dynamique économique et dudéveloppement.
Dans certaines régions du monde plus de 65% de l’investissement public passent
par les gouvernements locaux et régionaux, donc la dynamique de développement se situe auniveau des territoires. Si la crise économique a profondément touché les gouvernements locaux et
régionaux et bouleversé les priorités, elle nous oblige à innover, à rechercher d’autres solutions et à
renforcer la solidarité. Ce t
hème s’est imposé à nous et nous tenterons d’en débattre à Rabat.
 
 Focus:
 
Les temps forts du Sommet Rabat 2013
Près de
3000 participants
de plus de
100 pays
, dirigeants locaux et régionaux, représentantsdes organisations internationales et des institutions financières, partenaires de la société civile etdes secteurs public et privé sont attendus au Sommet pour un programme riche et varié, conçu
pour répondre aux attentes de chacun d’entre vous.
 Des intervenants prestigieux ont été invités parmi lesquels :
 
Ban Ki-moon, Secrétaire Général des Nations Unies
 
Ellen Johnson Sirleaf, Présidente du Libéria
 
Nkosazana Dlamini Zuma, Présidente de l’Union Africaine
 
Roger Myerson, Prix Nobel d’économie et professeur à l’Université de Chicago
 
 
Jorge Sampaio, Ancien Président de la République du Portugal, ancien Haut Représentant
de l’ONU pour l’Alliance des Civilisations
 
 
Tawakkul Karman, Prix Nobel de la Paix
 
José Graziano Da Silva, DG de la FAO
 
ainsi que les Maires des villes de Barcelone, Béthléem, Beyrouth, Brazzavile, Canton, CapeTown, Cologne, Dakar, Istanbul, Johannesburg, Lille, Lisbonne, Liverpool, Lusaka,Manama, Marrakech, Mexico, Nouakchott, Paris, Pekin, Santiago du Chili, Tunis, Vancouver, etc., qui ont confirmé leur participation.
 
 Andris Piebalgs, Commissaire Européen pour le Développement.
Focus
 
3
 
 
Le programme officiel
 
Des rencontres et débats de haut niveau autour du thème du Sommet «Imaginer la Société,Construire la Démocratie » :
 
1 plénière introductive
o
 
IMAGINER LA SOCIETE CONSTRUIRE LA DEMOCRATIE : Faire face aux grandschangements de notre ère depuis nos villes et régions
 
 
4 tables-rondes thématiques
o
 
 Améliorer la qualité de la vie
 
o
 
Renforcer la solidarité entre les territoires
o
 
 Accompagner la nouvelle gouvernance locale et les dynamiques de changement
o
 
Promouvoir la Diversité
 
2 plénières stratégiques
o
 
 Agenda de Développement Post 2015
o
 
Habitat III
 
12 sessions parallèles
o
 
Financement et gouvernance des services publics de base
o
 
Participation et services publics de base - Présentation de GOLD III
o
 
 Villes intelligentes
o
 
Planifier et financer les villes intermédiaires
o
 
Sécurité alimentaire et nutritionnelle pour les villes et les régions
o
 
Coopération et développement decentralisés
o
 
Participation citoyenne et gouvernance locale
o
 
Dynamiques de changement en Méditerranée
o
 
Démocratie locale et agenda du développement
o
 
Culture et le développement durable
o
 
Promouvoir le développement économique local
o
 
Droit à la ville et lutte contre les inégalités urbaines
 
1 plénière finale
Les
réunions de l’ensemble des
Commissions et Groupes de travail thématiques etrégionaux
de l’organisation CGLU, ainsi que de nombreuses réunions statutaires se tiendront à
Rabat entre le 1
er
et le 4 octobre, en vue notamment de renouveler leurs mandats.
L’
 
 Assemblée Générale
, le
Conseil mondial
, le
Bureau Exécutif 
définiront les priorités
stratégiques de l’organisation mondiale pour les trois prochaines années et seront l’occasion de
renouveler les mandats des instances dirigeantes.

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->