Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
2Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Deter Min

Deter Min

Ratings: (0)|Views: 38|Likes:
Published by FENEC

More info:

Published by: FENEC on Jul 07, 2009
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/29/2010

pdf

text

original

 
- 1 -
© 2003 - Gérard Lavau - http://perso.wanadoo.fr/lavau/index.htmVous avez toute liberté pour télécharger, imprimer, photocopier ce cours et le diffuser gratuitement. Toute diffusion àtitre onéreux ou utilisation commerciale est interdite sans accord de l'auteur.
DETERMINANTS
PLAN 
I : Définition1) Déterminant 2
×
22) Forme multilinéaire alternée3) Déterminant 3
×
34) Déterminant
n
 
×
 
n
II : Calcul des déterminants :1) Déterminant d'une matrice diagonale2) Déterminant d'une matrice triangulaire3) Déterminant par blocs diagonaux4) Déterminant de la transposée d'une matrice5) Développement par rapport à une colonne6) Exemples de calculs7) Déterminant d'un produit de matrices8) Déterminant de l'inverse d'une matrice9) Influence d'un changement de baseIII : Applications des déterminants1) Critère d'indépendance2) Base directe et indirecte3) Inverse d'une matrice4) Formules de CramerLe corps
  
de référence considéré est un sous–corps de
¡ ¡ 
(ou plus généralement, un corps) decaractéristique nulle. Il s'agit le plus souvent de
¢¢
ou
£ £ 
eux–mêmes.
I : Définition 
1–Déterminant 2
××
2
On cherche à quelle condition deux vecteurs de
¤¤
2
 
          
ab
et
          
a
'
b
'sont linéairement dépendants.Si, par exemple
          
a
'
b
'est non nul, il existe
λ
tel que :
a
=
λ
a
'
b
=
λ
b
'D'où, en éliminant
λ
,
ab
' –
ba
' = 0. Inversement, si cette condition est réalisée, avec par exemple
a
non nul, on obtient :
a
' =
a
.
a
'/ 
ab
' =
b
.
a
'/ 
a
On reconnaît dans la quantité
ab
' –
ba
' le déterminant des deux vecteurs, noté
aa
'
bb
', déjà introoduitdans le chapitre
Géométrie élémentaire
qu'on trouvera dans le fichier GEOMELEM.PDF.
 
- 2 -On parle aussi de déterminant de la matrice
          
aa
'
bb
'.Les propriétés de l'application déterminant définie par (V, V')
Det(V,V') sont les suivantes :i) Cette application est linéaire en V (V' fixé) et en V' (V fixé). Elle est dite bilinéaire.ii) Det(V,V') = – Det(V',V). Elle est dite alternée ou antisymétrique.
2– Forme multilinéaire alternée
 Début de partie réservée aux MPSI 
a) Considérons un espace vectoriel E sur un corps
¥¥
=
¦ ¦ 
ou
§ § 
, et une application
Φ
de E
n
dans
¨¨
.Cette application est dite multilinéaire si, pour tout V
1
, V
2
, ..., V
i
–1
, V
i
+1
, ... V
n
, l'application portantsur la
i
éme
composante V
i
est linéaire ;
Φ
(V
1
,...,
λ
V
i
,...,V
n
) =
λΦ
(V
1
,...,V
i
,...,V
n
)
Φ
(V
1
,...,V
i
+ V
i
',...,V
n
) =
Φ
(V
1
,...,V
i
,...,V
n
) +
Φ
(V
1
,...,V
i
',...,V
n
)Ainsi le produit scalaire est bilinéaire. Le produit de
n
réels est multilinéaire. Plus généralement, leproduit de
n
formes linéaires sur un espace vectoriel est une forme
n
–linéaire. En fait, lamultilinéarité permet de développer une expression comme un produit.On fera bien la différence entre application linéaire et multilinéaire. Dans le premier cas :
Φ
(
λ
V
1
,
λ
V
2
, ...,
λ
V
n
) =
λΦ
(V
1
, V
2
, ..., V
n
)
Φ
(V
1
+ V
1
', ..., V
i
+ V
i
', ..., V
n
+ V
n
') =
Φ
(V
1
, ..., V
i
, ..., V
n
) + 
Φ
(V
1
', ..., V
i
', ..., V
n
')alors que dans le second :
Φ
(
λ
V
1
,
λ
V
2
, ...,
λ
V
n
) =
λ
n
 
Φ
(V
1
, V
2
, ..., V
n
)
Φ
(V
1
+ V
1
', ..., V
i
+ V
i
', ..., V
n
+ V
n
') =
 
Φ
(W
1
, ..., W
i
, ..., W
n
)la somme étant prise sur tout les W, W
i
décrivant le couple (V
i
, V
i
'). Il y a 2
n
termes dans la somme.b) Cette même application
Φ
est dite alternée ou antisymétrique si :
 
i
 
 
 j
,
Φ
(...,V
i
,...,V
 j
,...) = –
Φ
(...,V
 j
,...,V
i
,...)les autres variables restant égales.
PROPOSITION
:
Soit 
Φ
une forme multilinéaire.
Φ
est alternée si et seulement si :
Φ
(...,V 
i–1
 ,V,V 
i+1
 ,...,V 
 j–1
 ,V,V 
 j+1
 ,...) = 0 pour toute valeur des vecteurs et des indices i et j.
Démonstration :Si
Φ
est alternée, en prenant V
i
= V
 j
= V dans la définition, on obtient le résultat demandé.Inversement : Prenons V = V
i
+ V
 j
. En utilisant la multilinéarité, on obtient :
Φ
(...,V
i
,...,V
i
,...) +
Φ
(...,V
i
,...,V
 j
,...) +
Φ
(...,V
 j
,...,V
i
,...) +
Φ
(...,V
 j
,...,V
 j
,...) = 0qui se réduit à :
Φ
(...,V
i
,...,V
 j
,...) +
Φ
(...,V
 j
,...,V
i
,...) = 0. Ce qui prouve que
Φ
est alternée.
 EXEMPLE 
: Cherchons les formes bilinéaires alternées sur un espace vectoriel de dimension 2, debase (
e
1
,
e
2
). Posons C =
Φ
(
e
1
,
e
2
).On a alors :
Φ(
ae
1
+
be
2
,
a
'
e
1
+
b
'
e
2
) =
aa
'
Φ
(
e
1
,
e
1
) +
ab
'
Φ
(
e
1
,
e
2
) +
ba
'
Φ
(
e
2
,
e
1
) +
bb
'
Φ
(
e
2
,
e
2
)en utilisant la multilinéarité
 
- 3 -
Φ(
ae
1
+
be
2
,
a
'
e
1
+
b
'
e
2
) = C(
ab
' –
ba
')en utilisant l'alternance.Ainsi toutes les formes bilinéaires alternées sont proportionnelles au déterminant.
PROPOSITION
:
Soit 
σ
une permutation de n éléments. Alors : 
Φ
(
V
σ(
1)
 ,
V
σ(
2)
 , ...,
V
σ(
n
)
) =
ε
(
σ
)
Φ
(V 
1
 , V 
2
 , ..., V 
n
) où
ε
(
σ
) désigne la signature de
σ
.
Démonstration :Elle se fait immédiatement par récurrence sur le nombre de transpositions qui compose
σ
.
Fin de la partie réservée aux MPSI. Retour à la partie commune MPSI, PCSI, PTSI.
3– Déterminant 3
××
3
Soit (
e
1
,
e
2
,
e
3
) une base d'un espace vectoriel de dimension 3. Cherchons
Φ
(
ae
1
+
be
2
+
ce
3
,
a
'
e
1
+
b
'
e
2
+
c
'
e
3
,
a
"
e
1
+
b
"
e
2
+
c
"
e
3
), avec
Φ
trilinéaire alternée. Posons C =
Φ
(
e
1
,
e
2
,
e
3
). On a alors :
Φ
(
ae
1
+
be
2
+
ce
3
,
a
'
e
1
+
b
'
e
2
+
c
'
e
3
,
a
"
e
1
+
b
"
e
2
+
c
"
e
3
) =
ab
'
c
"
Φ(
e
1
,
e
2
,
e
3
) +
ab
"
c
'
Φ(
e
1
,
e
3
,
e
2
) +
a
'
bc
"
Φ(
e
2
,
e
1
,
e
3
) +
a
'
b
"
c
 
Φ(
e
2
,
e
3
,
e
1
) +
a
"
bc
'
Φ
[
e
3
,
e
1
,
e
2
] +
a
"
b
'
c
 
Φ
[
e
3
,
e
2
,
e
1
]Remarquons maintenant que :
Φ
(V,V',V") = –
Φ
(V',V,V") =
Φ
(V',V",V) = ...
Φ
(V",V,V')(Ceci est un cas particulier du résultat montré en 2°, relatif aux permutations).On peut alors exprimer toutes les quantités en fonction de C. On obtient :
Φ
(
ae
1
+
be
2
+
ce
3
,
a
'
e
1
+
b
'
e
2
+
c
'
e
3
,
a
"
e
1
+
b
"
e
2
+
c
"
e
3
) =(
ab
'
c
" +
a
'
b
"
c
+
a
"
bc
' –
ab
"
c
' –
a
'
bc
" –
a
"
b
'
c
)COn peut vérifier que la partie entre parenthèse est effectivement trilinéaire alternée. Il s'agit dudéterminant 3
×
3. On le note
aa
'
a
"
bb
'
b
"
cc
'
c
"
4– Déterminant
 n
 
××
 
 n
 Début de partie réservée aux MPSI 
Cherchons les formes
n
–linéaires alternées sur un espace de dimension
n
muni d'une base (
e
1
, ...,
e
n
).On considère
n
vecteurs V
 j
=
i
=1
n
a
ij
 
e
i
. On a :
Φ
(V
1
, ..., V
n
) =
Φ
(
i
=1
n
a
i
1
 
e
i
, ...,
i
=1
n
a
in
 
e
i
)=
σ
 
a
σ
(1)1
...
a
σ
(
n
)
n
 
Φ
(
e
σ
(1)
, ...,
e
σ
(
n
)
)On ne garde dans la somme de droite que les termes pour lesquels
σ
(1), ...,
σ
(
n
) prennent des valeursdistinctes, les autres valeurs de
Φ
étant nulles.
σ
est donc une permutation de {1, ...,
n
}. Les termesrestant peuvent s'exprimer en fonction de
Φ
(
e
1
, ...,
e
n
). On arrive à :

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->