Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
28Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
algerie_rozet_carette

algerie_rozet_carette

Ratings: (0)|Views: 891|Likes:
Published by mokiste4

More info:

Published by: mokiste4 on Jul 12, 2009
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/11/2014

pdf

text

original

 
L’ALGÉRIE
PAR MM. LES CAPITAINES DU GÉNIE
ROZET ET CARETTE.
L’UNIVERSOUHISTOIRE ET DESCRIPTIONDE TOUS LES PEUPLES,DE LEURS RELIGIONS, MŒURS, COUTUMES, ETC.
PARISFIRMIN DIDOT FRÈRES, ÉDITEURS,IMPRIMEURS DE L’INSTITUT, RUE JAC
O
B, 56
1850
 
Livre numérisé en mode texte par :Alain Spenatto.1, rue du Puy Griou. 15000 AURILLAC.D’autres livres peuvent être consultésou téléchargés sur le site :
http://www.algerie-ancienne.com
Ce site est consacré à l’histoire de l’Algérie.Il propose des livres anciens,(du 14e au 20e siècle),à télécharger gratuitement ou à lire sur place.
 
ALGÉRIE. 1DÉLIMITATION.Frontières politiques: à l’est; à l’ouest. – Limites naturel-les : au nord au sud.L’Algérie a une frontière politique à l’est et à l’ouest et unelimite naturelle au nord et au sud. 
 Frontière de l’est 
. – La frontière de l’est la sépare de larégence de Tunis. Elle commence dans le sud vers le 32e degréde latitude, et passe entre les terres de parcours de deux oasis,dont l’une appartient à la régence de Tunis et l’autre à l’Algérie.La première est le Belad-el-Djérid, la seconde est l’Ouad-Souf.Comment la délimitation peut-elle s’établir dans de vastes plagessablonneuses vouées éternellement au parcours ? Le voici; larégion, généralement déserte, qui s’étend entre les deux oasisest parcourue, chaque année, au printemps, par les troupeaux dedeux tribus nomades, les Hamâma et les Rbêia. Les Hamâmadépendent du Belad-el-Djérid, et conséquemment de Tunis. LesRbêia dépendent de l’Ouad-Souf, et conséquemment d’Alger.Les uns et les autres conduisent leurs troupeaux dans la régionvoisine de leurs oasis respectives. Au rapport des voyageurs, lesRbêia ne dépassent pas une certaine montagne de sable appe-lée Bou-Nâb, et les Hamâma ne dépassent pas un certain puitsappelé El-Asti ; c’est donc entre ces deux points, séparés entreeux par une distance d’environ vingt-cinq kilomètres, que laligne frontière doit tomber.Au nord de ces deux positions règne l’immense plaine dulac Melr’ir’, rendue presque impraticable autant par le manqueabsolu d’eau que par des dangers d’une nature toute particulièreet sur lesquels nous donnerons plus tard quelques détails. Parmile petit nombre de passages qui traversent cette solitude, il en estdeux, dont l’un, appelé Mouia-et-Tadjer (l’eau du négociant),appartient notoirement à la régence d’Alger, et dont l’autre,appelé Foum-echchot (la bouche du lac), appartient à la régencede Tunis. Le large espace qui les sépare est demeuré jusqu’àcejour vierge de pas humains. On peut donc, sans craindre devoir jamais naître aucune contestation à cet égard, regarder 

Activity (28)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
da7not liked this
essadikomil liked this
ihcenus liked this
ihcenus liked this
harnad liked this
tuttur92 liked this
harnad liked this
harnad liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->