Welcome to Scribd. Sign in or start your free trial to enjoy unlimited e-books, audiobooks & documents.Find out more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
1843_Binder1

1843_Binder1

Ratings:
(0)
|Views: 14,475|Likes:
Published by PDF Journal

More info:

Published by: PDF Journal on Oct 03, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

10/06/2013

pdf

text

original

 
 VENDREDI 4 OCtOBRE 2013QUOtIDIEN NAtIONAL SpORtIF N° 2425 pRIx 20 DA
www.lebuteur.com
 Auteur d’un but
splendide sur coup franc
Feghoulise révolte
Kadir parle de sonretour chez les Verts
«Je suis ravi de retrouver ma famille»
«Vahid m’aconseillé d’allerà Rennes, il nes’est pastrompé»
Même en cas de défaite à Sétif 
Geiger resteraGeiger resteraGeiger resteraGeiger resteraGeiger resteraGeiger restera
«Je ne me sens pas menacé, j’ai le soutien de la direction»
Kaci-Saïd :
«Nousn’avons jamais éé renvoyésde l’hôel du 5-Juille»
l
JSK
MCA
Recrutement :
Hannachi s’explique
«Je n’aicontactéaucun joueur»
l
«C’est Aït Djoudiqui décidera deséléments à recruter»
l
«L’équipe fonctionnebien, on ne va pas laperturber»
ESSLes Mouloudéensirritent les Sétifiens
«Nous aussi, on a perdu2 fois avec Ghorbal»
USMH
Bensemra veutla présidence
USMA-CSC,
aujourd’hui à 16h45
Feham : «On veutreprendre notreplace de leader»
l
CRBLa FIFA qualifie Angan à… AlIsmaïly
l
JSMBBelgherbi : «Boualiest l’homme de lasituation»
 
02
Équipenationale
Coupdepompe
N° 2425
www.lebuteur.com
 Vendredi 4 octobre 2013
Il est depuis mardi dernier à Alger
C
omme indiqué dans l’une denos précédentes livraisons,Vahid Halilhodzic est rentréchez lui en France, pourpasser quelques jours en fa-mille, avant de revenir pourpréparer le stage des Verts, puis le match allerdes barrages de la Coupe du monde 2014 faceaux Etalons du Burkina Faso. Avant de partiren France, le sélectionneur national avait suivitout d’abord le tirage au sort des barrages quiavait eu lieu, rappelons-le, le 16 du mois der-nier. Une fois l’adversaire de l’Algérie connu,Vahid a supervisé trois matchs des Etalons, lelendemain du tirage au sort. Les trois matchsconcernent les rencontres disputées lors de laphase des poules à domicile face au Gabon, leNiger et le Congo. Une fois le travail fini, il estallé se ressourcer chez lui. Ainsi, il a effectuéson retour à Alger mardi dernier, pour prépa-rer le stage des Verts, en prévision de cet im-portant rendez-vous. Ce stage commenceralundi prochain au centre technique nationalde Sidi Moussa. Seulement, depuis le retourdu sélectionneur national à Alger, il est sousforte pression.
Il sait que le résultatde Ouagadougou sera importantpour le match retour…
Selon une source très proche du sélection-neur national, ce dernier est très préoccupépar cette rencontre face au Burkina Faso.Cette première manche des barrages aura unetrès grande importance pour les Verts pourbien gérer le match retour prévu au stadeMustapha-Tchaker de Blida, le 19 du mois denovembre en début de soirée. Halilhodzic saitpertinemment qu’il faudra à tout prix réussirun très bon résultat à Ouagadougou face auxEtalons. Cela mettra les joueurs plus enconfiance et la sérénité s’installera au sein dugroupe, car on n’est qu’à deux pas de la plusprestigieuse compétition planétaire. Lespréoccupations de Vahid Halilhodzic sontdues beaucoup plus au manque de compéti-tion de ses joueurs. Il l’a d’ailleurs annoncé surces mêmes colonnes, le jour du tirage au sortdes barrages de la Coupe du monde.
… et n’a pas le droit à l’erreur !
Vahid Halilhodzic sait qu’il n’a pas le droit àl’erreur dans cette confrontation, du momentque la qualification se jouera en aller-retour.Ajoutez à cela, l’EN n’a pas réussi de bons ré-sultats lors des grands matchs. Comme lors dela CAN -2013, l’Algérie n’a pu se qualifier audeuxième tour, en dépit de ses prestations faceà la Tunisie, au Togo et à la Côte d’Ivoire.L’échec était amer et c’est ce que veut évitercette fois Halilhodzi. En plus, depuis son arri- vée en sélection, les Verts avaient loupé le vé-ritable test qui avait lieu en juin 2012 contre leMali au Burkina Faso. Personne ne pourranier que depuis la prise en main de la barretechnique par le Franco-Bosniaque, les ré-sultats se sont nettement améliorés. Lapreuve, l’Equipe nationale a appris à gagnermême hors de ses bases, en s’imposant àBanjul face à la Gambie (1-2), à Porto-Novodevant le Bénin (1-3) et enfin à Kigalicontre le Rwanda (0-1). Il est à signalerqu’avant la venue de Halilhodzic ensélection, les Verts avaientréussi une seule victoire àl’extérieur, c’était en Zam-bie, pendant cinqlongues années.
Il devraitse réunir avecson staff ces jours-ci
Se trouvant àAlger, Vahid Ha-lilhodzic aprévu une réu-nion avec ses assis-tants. Elle devrait ainsiregrouper ses différents ad- joints. Il abordera le pro-gramme du stage. Aprèsavoir supervisé le BurkinaFaso, l’entraîneur national arelevé les points forts et lespoints faibles des Etalons etc’est sur la base de ce rapportque le programme du stagede Sidi Moussa s’effectuera.
Hamza R.
IladéjàaffrontéleBurkinaFaso,OmarBelbey, l’ancien milieu de terrain del’Equipe nationale, qui appelle à plus devigilance lors de cette première manchequi sera difficile à gérer sur tous lesplans. L’ex-joueur de Montpellier etNîmes Olympique avertit que ce ne serapas une sinécure face à une équipe fina-liste de la dernière Coupe d’Afrique desnations.
Tout d’abord, que pensez-vous du ti-rage au sort dont a hérité l’Algérie ?
Franchement, cela me fait peurlorsque j’entends dire qu’on a hérité d’unbon tirage au sort. Moi, je préfère resterméfiantparcequ’aujourd’huienAfrique,il n’y a plus de petites équipes, encoremois le Burkina Faso qui reste sur unetrès bonne CAN et un bon parcours lorsdes éliminatoires. Je ne risque pas de metromper en vous disant qu’ils ont animéladernièrefinaledelaCAN.Chosequ’onn’a pas réussi à faire.
Vous avez joué cette équipe burkina-bée, quelle image gardez-vous du jeude cette sélection ?
C’est une équipe qui fonctionne bienen bloc, accrocheuseet quines’avoueja-mais vaincue. Je me rappelle, lorsqu’onles avait battus 2 à 0, je pense, c’était il y aquelquesannées.LesBurkinabésnelâ-chent rien, même lorsqu’ils sont menésau score. Et c’est ce que j’ai pu aussi voirlors de la CAN. Ça ne sera pas le mêmematch,c’estsûr,maisattention,ilsontunmental de feu. Il faut jouer ces matchsavec beaucoup de sérieux.
Quel est le meilleur scénario que vous envisagez ?
Gagner là-bas ou un match nul avecun but d’inscrit pour gérer le matchretour chez nous à Blida.
Les conditions climatiques neseront pas faciles…
Vous savez, lorsqu’on évoluesousunetempératurede30à35°,avec l’humidité et tout, cela de- vient difficile pour l’organisme,surtout que nos joueurs évoluentpresque tous en Europe. Il va fal-loir prendre ça en considérationet bien gérer les efforts, avant etdurantlematch.Jesuissûrquenos joueurs vont surmontercet handicap.
 Entretien réalisé par  Moumen A.
 
LaFAFvademander2000ticketsàlaFBF
Alors que la Fédé-ration algérienne defootball et son ho-mologueduBurkinaFaso s’étaient enten-dues, il y a plusd’une semaine, surun quota de billetspour les supportersalgériens qui vonteffectuer le déplace-ment à Ouagadou-gou qui tourneraitautours de 1200tickets, il sembleraitque les responsablesdelafédérationvontdemander davan-tage de billets, au vudes dernières nou- velles. En effet, faceà l’afflux importantdes supporters algé-riens vivants àl’étranger qui comp-tent se placerpoursuivrelematchde l’EN, la FAF, parle biais de ses coor-dinateurs adminis-tratifs,WalidSadietDjahid Zefzaf, vanégocier une aug-mentation du nom-bre de billets(environ 1800 à2000). Les deux hommes qui se ren-dront à Ouagadou-gou le 7 octobreprochain prendronten charge ce voletdèsleurarrivée.Unefois les billets récu-pérés, les représen-tants de la FAF lesenverront à un re-présentant du MJSqui se chargera delesremettreauxsup-porters présents surplace.
S. F.
Halilhodzic
souspression!
Belbey
«Çamefaitpeurd’entendredirequ’onaritéd’untiragefacile»
Non utilisé face à Anderlecht
Çasecompliquepour
Défait à domicile lors de la pre-mière journée de Ligue des cham-pions par le PSG (1-4), l’Olympiakosle Pirée s’est parfaitement racheté,avant-hier, en allant s’imposer fortlogiquement sur la pelouse d’Ander-lecht sur le score sans appel de (0-3).Le bourreau du club belge se nommeMitroglou, auteur d’un magnifiquetriplé. La victoire des Grecs les relan-cent complètement dans la course àla qualification pour les huitièmes definale, sachant que dans l’autrematch du groupe, le Benfica a étéatomisé par le PSG au Parc desPrinces, sur le même score. Le faitmarquant de cette rencontre qui in-téresse les Algériens, c’est surtout lanon participation du défenseur CarlMedjani. Ce dernier s’est contenté dechauffer le banc durant l’intégralitédes 90’, ne faisant pas du tout son en-trée en jeu, même pas pour sécuriserdavantage le score.
Trois matchsde suite sur le banc
La situation se complique considé-rablement pour Carl Med- jani, qui, à l’occasion de cematch européen, s’est vu re-léguer sur le banc des rem-plaçants, pour la troisièmefois de suite. Son coach, Mitchell, nesemble plus compter sur lui et mal-heureusement, les résultats ne plai-dent guère en faveur de l’Algérien,puisque lors de ces trois rencontres,l’Olympiakos en a gagné deux et faitun résultat nul, et surtout n’a pas en-caissé le moindre but. Voilà qui met-tra davantage dans l’embarrasl’ancien Monégasque qui, rappelons-le, avait choisi de quitter la Princi-pauté justement pour avoir du tempsde jeu et ne pas se retrouver sur latouche.
 Vahid compte sur lui commesentinelle, mais…
Evidemment, la situation queconnaît Medjani en ce momentpourrait inquiéter le sélectionneurnational, Vahid Halilhodzic, en vuedu match qui se profile face au Bur-kina Faso, à Ouagadougou. Le tech-nicien bosnien n’a pas caché sagrande inquiétude justement parrapport au manque de compétitionqu’accusent ses principaux joueurstitulaires. Toujours est-il et selon nosinformations, le coach national necompte pas aligner Medjani en dé-fense centrale, comme cela a été lecas lors du dernier match face auMali. Avec le retour en forme d’Es-said Belkalem, l’ancien sociétaired’Ajaccio devrait très probablementoccuper le poste de sentinelle, justedevant la défense.Il aura à marquer notamment Jo-nathan Pitroipa, l’élément le plusdangereux côté burkinabé et fermerles espaces au milieu du terrain. Unetâche dont Carl s’est bien acquittélors du match amical face aux Eta-lons disputé au mois de juin dernieret aussi face au Rwanda.
S. F.
Medjani
 
MbolhidéjààAlger
Le gardien de but de la sélec-tion nationale, Raïs Mbolhi, estdéjà à Alger. Il est arrivé hier eta intégré le centre technique deSidi-Moussa. Non concerné parle match de ce week-end de sonclub, le CSKA Sofia, il a préférécommencer d’ores et déjà le travail,afin d’entretenir sa forme.
HalilhodzicavisionnélesmatchsduBurkinadelaCAN
Après avoir, au lendemain du tirage au sort desbarrages, visionné les derniers matches disputés parle Burkina Faso en éliminatoires de la Coupe dumonde, Vahid Halilhodzic s’est tourné hier vers lesconfrontations livrées par la sélection burkinabée du-rant la CAN-2013, compétition dans laquelle le Bur-kina Faso avait atteint la finale. Ainsi, il a visionné lesmatches que son futur adversaire a joués contre le Nige-ria (2 matchs, l’un en poule et l’autre en finale), l’Ethiopie,la Zambie, le Togo et le Ghana.
Pressenti pour être titulaire
 YebdaconvoquéfaceàVillareal
Mis à l’écart lors du dernier match de championnat face àl’Athlétic Bilbao pour des raisons techniques, le milieu deterrain de Granada CF, Hassan Yebda, a été convoqué parson coach, Lucas Alcaraz, pour le match avancé de la 8
e
 journée, devant se dérouler ce soir face à Villareal. L’anciensociétaire de Naples pourrait même débuter en tant que ti-tulaire, vu l’absence des deux milieux de terrain, Recio etDani Benitez. Pour sa part, Yacine Brahimi, qui affiche laforme ces dernières semaines, est lui aussi convoqué pour cettepartie à l’extérieur qui s’annonce extrêmement difficile. Villarealoccupe actuellement la 4
e
place au classement général.
03
Équipenationale
Coupfranc
N° 2425
www.lebuteur.com
 Vendredi 4 octobre 2013
P
résent hier à la conférence de presse d’avant-match, Foued Kadir est revenu sur le revers es-suyé la semaine passée contre le FC Nantes.Kadir a aussi évoqué la sélection nationale etson retour parmi les Verts. Ce dernier estimeque cet autre derby de Bretagne qui attendRennes, ce samedi contre Guingamp, se présente commeune occasion de se racheter aux yeux des fans rennais, déçusde la prestation de leurs favoris :
«La défaite contre Nantesa été dure à avaler. Ce qui est bien dans notre métier, c’est qu’on a juste après la possibilité de nous racheter très viteavec ce match très important qui arrive samedi. Mainte-nant, il faudra faire abstraction de ce qui s’est  passé face à Nantes et tout faire pour serattraper.»
«Pitroipa sera l’élémentà surveiller face auBurkina Faso»
Bien sûr, les journalistesprésents n’ont pas omisd’interroger l’internatio-nal algérien Foued Kadirà propos de son cama-rade à Rennes, Jonathan Pi-troipa, son futur adversaire enEquipe nationale dans ce match bar-rage Burkina Faso- Algérie du 12 octobreprochain :
«Pitroipa est un excellent joueur, capable de faire la différence, je sais que le coach en sélection va me poser pas mal de questions sur lui, pour en savoir un peu plus sur lui. Je pense que c’est vraiment l’élément à surveil-ler du côté du Burkina Faso.»
«Vahid m’a dit qu’il fallait absolumentretrouver du temps de jeu»
Comme il nous l’avait déjà déclaré, Vahid Halilhodzicaura été pour beaucoup dans cette réussite de l’AlgérienFoued Kadir à Rennes. Kadir, qui nous a confié qu’il neregretterait jamais d’avoir suivi les consignes du coachVahid, déclare que son avenir en Equipe nationale abeaucoup pesé dans son choix pour le Stade Rennais :
«Je l’aidit, en venant ici à Rennes, c’est pour retrouver du temps de jeu et pouvoir, du coup, rejouer en sélection. Avant ma venueici, j’avais eu une petite discussion avec le coach Vahid et il m’adit qu’il fallait absolument retrouver du temps de jeu pour es- pérer être convoqué en Equipe nationale.»
«La sélection me tient à cœur, je suis ravide retrouver ma famille»
Pour ceux qui ne le savent pas, Vahid Halilhodzic n’a laisséque de beaux souvenirs en Bretagne et plus exactement àRennes. Foued Kadir, qui a demandé l’avis de son sélection-neur en Equipe d’Algérie, a aussi avoué que Halilhodzic lui arecommandé d’opter pour le Stade Rennais.
«On avait eu une discussion avant mon arrivée à Rennes.Vahid a entraîné le Stade Rennais, donc, il gardede bons souvenirs ici, il m’a alors dit de foncer.La sélection me tient à cœur, je suis vraiment content de retrouver ma famille.»
«On n’a pas le temps de se poserdes questions»
Interrogé sur le match de demain où ilsera, à l’instar de l’ensemble de ses coéqui-piers, très attendu, Foued Kadir dira :
«On n’a pas le temps de se poser des questions, je penseque ce deuxième derby tombe bien pour faire oublier notre piètre prestation de la semaine passée contre le FC Nantes, donc il faudra tout donner face à Guingamp pour  faire plaisir à nos supporters, après la défaite contre Nantes.»
«On a besoin encore de temps pour améliorernotre rendement»
Foued Kadir avance aussi que son équipe, renouvelée à unpourcentage très élevé, aura encore besoin de temps pouraméliorer son rendement :
«Comme je l’ai dit, à mon arrivée,il y a un nouveau coach, un nouveau staff et de nouveaux  joueurs, donc on savait que ça allait prendre du temps. Il y aeu du bon et du moins bon, mais nous on travaille pour que çamarche tous les week-ends.»
 MoumenA.
Saâdane
«Nousdevonstousêtresolidairesdusélectionneur»
L’ancien sélectionneur Rabah Saâdaneapporte une précision importante, quant à lateneur de l’interview qu’il nous a accordée etque nous avons publiée dans notre édition d’hier :
«Dans mes propos, je n’avais aucunement l’intention de porter un jugement sur le travail du sélectionneur actuel (Vahid Halilhodzic, ndlr), à plus forte raison alors quenous sommes à une dizaine de jours d’un match décisif  pour la qualification en Coupe du monde. En ce moment,il est sûrement en train de vivre une pression terrible et jesuis bien placé pour le savoir, puisque j’ai moi-mêmevécu une pression similaire il y a quatre ans. Dans uncontexte pareil, il faut que tous les Algériens, techni-ciens et entraîneurs en tête soient solidaires du sélec-tionneur et unis derrière leur sélection. Donc, quoique pourraient laisser croire les titres de l’interview, je n’ai voulu attaquer personne en particulier et c’est bien visible à travers mes réponses aux questions posées. En ce moment important de l’histoire denotre football, c’est l’union sacrée qui doit préva-loir.»
Dontacte.
Cadamuron’apasjouéfaceàLeverkusen
Retenu parmi le groupe ayant effectué le déplace-ment en Allemagne, le défenseur algérien, LiassineBentaïba Cadamuro, n’a toutefois pas été aligné lorsde la rencontre disputée face au Bayer Leverkusen,avant-hier soir, comptant pour la 2
e
 journée de laphase de poules de la Ligue des champions. L’ancien joueur formé à Sochaux a suivi la défaite de sonéquipe (2-1) du banc des remplaçants. Suite àcette défaite, le club basque demeure dernier deson groupe. La prochaine double confronta-tion face à Manchester United risqued’être davantage compliquée et pour-rait pousser le club à une élimi-nation prématurée.
LeFCValenceadé-croché, hier, une vic-toire très importantelors de la deuxième journée de l’EuropaLeague sur la pelousedu club russe deKuban Krasnodar (0-2), se rachetant ducoup de la plus belledesmanièresdesadé-faiteconcédéeàdomi-cile face à Swansea(0-3), lors de la pre-mière joure. Legrand artisan de cette victoiresenommeSo-fianeFeghouli,auteurdusecondbutdesonéquipegrâceàunmagnifiquecoup franc direct des 20 mètres(81’). Au-delà de cette réalisation,c’est surtout le rendement du joueurdurant la rencontre qui est à signa-ler.Eneffet,aprèsquelquessemainesau cours desquelles il n’a pas évoluéà son véritable niveau, le joueur, ti-tularisé par son coach, s’est littérale-ment révolté hier, produisant sameilleure prestation depuis le débutde la saison. Présent dans les duels,altruisteetefficace,Sosoadémontréau cours de cette partie qu’il n’avaitnullement perdu son football et sontalent,endépitdetoutcequ’ilavécudernièrement.LessupportersdeVa-lenceetdel’ENontretrouvé,hier,le vrai Feghouli.
Son dernier but remontaitau 20 novembre 2012
CebutinscritparSofiane,hier,faitdubienaujoueur,beaucoupdebienmême, lui qui n’avait plus marquéavec son club depuis le20 novembre 2012, enLigue des championsfaceaufuturchampiond’Europe, le BayernMunich. Malgré toutce qu’il a enduré cettesemaine, l’ancien Gre-noblois a pris ses res-ponsabilités et exécutéde manière ingénieusece coup franc qui estallémouriraufonddesfilets adverses (il a étélégèrementdéviéparlemur). La performancede Feghouli a été sa-luée par le journal espagnol, SuperDeporte,quiasoulignésondévoue-ment sur le terrain et son envie de vaincre. Notons enfin que, commepar hasard, l’excellent rendement deFeghoulicoïncidaitaveclesabsencesde la majorité des joueurs argentinsde son team.
Une confiance retrouvéeau très bon moment
Le très bon match et surtout cebut inscrit par Feghouli vont évi-demment lui redonner confiance etle rebooster de nouveau, en prévi-sion de la suite de la saison. Cela vientsurtoutaubonmoment,quandon sait que l’EN s’apprête, dans unehuitaine de jours, à disputer unmatch très important pour la quali-fication au Mondial face au BurkinaFaso. Halilhodzic peut être soulagéet rassuré. Le véritable Feghouli estbien de retour. De bon augure pourles Verts et leurs supporters.
S.F.
Feghoulisevolte
Buteur hier en Europa League
     K    a     d     i    r     K    a     d     i    r     K    a     d     i    r     K    a     d     i    r     K    a     d     i    r     K    a     d     i    r
«CestHalilhodzicquima
conseild’opterpourRennes»

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->