Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
2Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Les Hormones

Les Hormones

Ratings:

4.0

(2)
|Views: 920|Likes:
Published by dorisse

More info:

Published by: dorisse on Jul 18, 2009
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOC, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

02/05/2013

pdf

text

original

 
LES HORMONES
L'étude des hormones porte le nom d'endocrinologie.Les hormones ont un rôle primordial dans notre organisme. Elles interviennent àn'importe quel moment de la vie : durant la vie intra-utérine (pendant la grossesse),pendant l'enfance, à l'âge adulte et au cours du vieillesse. Les hormones influencent lacroissance, la sexualité, la génitalité (reproduction entre autres), les modes defonctionnement de l'organisme (métabolisme), le développement des muscles, le niveaucognitif (aspect intellectuel), le caractère, le sommeil, etc...Leur fonctionnement est particulièrement complexe. Les hormones interagissent, c'est-à-dire ont une action les unes envers les autres, continuellement, toute la journée et toutela nuit, pour maintenir un équilibre corporel et une adaptation à l'environnement d'unindividu
.
Constitution et mode de fonctionnementd'une hormone
Une hormone dont le nom vient du grec
krinôs
qui signifie en grec : sécrétion, est enquelque sorte un messager chimique qui est fabriquée par des cellules ayant la capacitéde sécréter de petits liquides soit directement à l'intérieur du sang (sécrétion endocrine),soit en dehors de celui-ci (sécrétion exocrine).Grâce aux découvertes de
Claude Bernard
, et plus particulièrement celle de la fonctionglycogénique du foie (capacité que possède le foie à fabriquer du sucre) et cellesde
Starling
en 1905, il a été possible de définir ce qu'est une hormone. La définition laplus plausible est sans doute la suivante : il s'agit d'un messager chimique, un régulateurchimique, un excitant fonctionnel spécifique.Finalement les hormones sont des substances que l'on peut qualifier de simples et dont lepoids (les spécialistes en endocrinologie appellent cela le poids moléculaire) est peuélevé.Les hormones dérivent du cholestérol, des protéines, des acides aminés (élémentsentrant dans la composition des protéines, comme les briques d'un mur).Pour qu'une hormone soit efficace il est nécessaire que l'organe cible, c'est-à-dire lescellules sur lequel l'hormone va agir, soit capable de recevoir le message de celle-ci. Cescellules doivent donc être pourvues de
récepteurs membranaires
(récepteurs situéssur la membrane des cellules) et ces récepteurs doivent d'autre part être spécifiques decette hormone.Les hormones sont sécrétées par des glandes dont la taille et le type de cellules quicomposent ces glandes sont très variables d'une hormone à l'autre.Pour mieux comprendre la différence essentielle entre sécrétion hormonale endocrine etsécrétion hormonale exocrine, il est nécessaire de donner quelques exemples.Sans doute le plus connue du grand public, l'
insuline
est l'hormone qui permet derégulariser, plutôt de réguler, le taux de sucre dans le sang, c'est-à-dire la quantité deglucide à l'intérieur de la circulation sanguine. Grâce à l'insuline ce taux de sucre estconstamment normal chez un individu ne souffrant pas de diabète. L'insuline est unehormone endocrine car elle est sécrétée à l'intérieur du sang.Un autre exemple est celui des
glandes sudoripares
qui participent à la formation de lasueur à la surface de la peau. Cet exemple va nous permettre de comprendre ce qu'estune glande exocrine. En effet, dans le cas des glandes sudoripares la sécrétion se fait àl'extérieur du sang, précisément à l'extérieur du corps.
 
La
sécrétine
est un autre exemple de sécrétion exocrine. Cette hormone est produitepar le duodénum en présence d'aliments à l'intérieur de l'estomac. La sécrétine stimule lepancréas à produire les enzymes nécessaires à la bonne digestion des aliments. Cettehormone à une action à proximité de son site de production et son action se fait àl'intérieur du tube digestif donc en dehors du sang. C'est la raison pour laquelle on parled'hormones exocrines.Il existe des glandes possédant à la fois une fonction endocrine et une fonction exocrine.L'exemple le plus connu du grand public est celui du pancréas. En effet, cet organesécrète à la fois de l'insuline qui est une hormone endocrine (sécrétée dans le sang) etdes sucs digestifs qui passent l'intérieur de l'intestin, par l'intermédiaire du canalpancréatique.Revenons un instant sur l'insuline dont le rôle est primordial pour la régulation du taux desucre dans l'organisme. L'insuline contrôle les cellules de tout l'organisme en termesd'utilisation du sucre. L'insuline est sécrétée de façon continuelle dans le sang à partir dupancréas mais dans certains cas, selon les nécessités de l'organisme, en quantité plus oumoins importante. Ainsi le niveau de sucre va dépendre de l'importance de l'effortphysique qui est fourni par un individu. Quand cet effort physique augmente le pancréasà son tour sécrète plus d'insuline. Celle-ci a une action hypoglycémiante c'est-à-direqu'elle fait abaisser le taux de sucre dans le sang. Cette baisse du taux du sucre dans lesang se fait en stimulant l'utilisation du glucose par les tissus de l'organisme.
Les principales hormones du systèmeendocrinien
L'
hormone de croissance
stimule la croissance.
La
prolactine
stimule la production et l'écoulement de lait.
L'
ocytocine
permet d'initier le travail (les contractions jusqu'à l'expulsion del'enfant) au moment de l'accouchement.
L'
hormone antidiurétique
permet d'éliminer une certaine quantité d'eau àl'intérieur de l'organisme. Appelée HAD, l'hormone antidiurétique contrôle laréabsorption de l'eau au niveau des reins. Cette hormone possède également lacapacité de retenir l'eau dans le corps en empêchant sa fuite dans les urines.L'action de l'hormone antidiurétique dépend de la concentration et du volume desang qui circule à l'intérieur de l'appareil circulatoire. Ainsi, si le patient est enétat de déshydratation (déficit d'absorption de l'eau) le volume sanguin est de cefait bas, ce qui entraîne concentration sanguine trop importante. Lerétablissement de l'équilibre fait intervenir l'hormone antidiurétique. Il estnécessaire d'augmenter le volume sanguin dans un cas similaire et de diminuer saconcentration. L'hormone antidiurétique se déverse alors à partir de l'hypophyse àl'intérieur du sang et agit sur les reins et réabsorbe les quantités d'eaunécessaires à partir des urines et plus précisément au niveau des néphrons. Lenéphron étant l'unité fonctionnelle rénale qui comprend le glomérule et le tubule.Pour mémoire un rein comprend environ un million de néphrons.
Les
hormones thyroïdiennes
ont une action sur quasiment tous les viscères etsur l'ensemble de fonctionnements de l'organisme.
Les
hormones parathyroïdiennes
permettent de maintenir un taux normal decalcium à l'intérieur du sang.
L'
adrénaline
, bien connue du grand public, possède la capacité de libérer duglucose à l'intérieur du sang, entre autres.
Le
cortisol
est une hormone moins connue. Elle possède la capacité d'agir sur lemétabolisme du glucide c'est-à-dire l'utilisation du sucre par l'organisme, sur celuides protéines et des corps gras (lipides). Le cortisol est un anti-inflammatoirepuissant qui contrôle l'excitabilité du système nerveux et qui possède descapacités antiallergiques.
 
L'
insuline
, comme nous l'avons signalé précédemment, permet de contrôler leniveau de sucre dans le sang.
Les
oestrogènes
, la progestérone et la testostérone régulent le cycle menstruelet permettent la grossesse. Ces deux hormones déterminent entre autres, lescaractères sexuelles de la femme (oestrogènes et progestérones) de l'homme(testostérone).
Quelles sont les relations entre le systèmehormonal et le système nerveux ?
Les glandes sécrétant les hormones sont en relation étroite les unes avec les autres àl'instar du système nerveux. Le système hormonal et le système nerveux ont leurmessager. La différence essentielle entre les deux, réside dans la vitesse de transfert dela formation et dans le mode de transmission.
LE système nerveux
est comparable à un grand réseau internet. Les messages transittrès rapidement d'un poste à l'autre grâce à des impulsions électriques le long d'unréseau téléphonique c'est-à-dire de cellules spécialisées que l'on appelle des
neurones
.Dans le cas du système nerveux les réponses sont quasi instantanés. Ainsi, par exemple,si on se brûle en touchant des braises incandescentes, les nerfs sensitifs réagissentimmédiatement en envoyant un message de douleurs vers la moelle épinière quicommande, par l'intermédiaire d'un réflexe, le retrait de la main.En ce qui concerne le
système hormonal
l'information est également transportée d'unepartie du corps à une autre mais beaucoup plus lentement.L'exemple d'
adrénaline
qui est stimulée par notre système nerveux est intéressant àétudier, dans ce sens. En situation de stress, d'émotion intense et de peur entre autres,survient au sein de l'organisme, une décharge d'adrénaline.Tout d'abord l'hypothalamus perçoit le stress ou encore le signe du danger ce qui a pourconséquence, une décharge d'adrénaline. Ce phénomène entraîne une dilatation despupilles, une pâleur du visage, une sécheresse de la bouche, des sueurs, une stimulationde la respiration au niveau des poumons, une accentuation de la sécrétion des glandessurrénales, une activation de la fonction splénique (de la rate(, des reins, du foie quilibère dans le sang une grande quantité de glucose, de l'estomac qui se contracte sous ladiminution du flux sanguin, du coeur dont la pression est augmentée et dont la fréquenceest accélérée, des muscles dont l'activité est accrue et des vaisseaux dont le diamètre seréduit (vasoconstriction) et dont le flux de sang se réduit également au niveau de la peauet des muscles au profit des organes vitaux.
De quelle manière les hormones agissent-elles ?
Quand une hormone finit par atteindre sa cible et plus précisément la cellule sur laquelleelle doit agir elle commence d'abord par se fixer convenablement sur la membrane decette cellule cible.Il s'agit de petites molécules qui sont sont astreintes précisément dans une partie de lamembrane qui reçoit l'hormone à la manière d'une serrure hébergeant une clef.Autrement dit cette zone précise de la membrane de la cellule est exactement laconfiguration de l'hormone mais à l'envers ou si l'on préfère en négatif.Dès que l'hormone est fixée sur la membrane cellulaire elle déclenche une série deréactions en chaîne à l'intérieur de la cellule cible. Essentiellement, dés cet instant, onconstate la formation d'une substance que l'on appelle l'
AMP cyclique
ou adénosinemono phosphorique qui active à son tour une série de réactions de type enzymatique(une enzyme est une substance protéïnique qui participe au fonctionnement del'organisme) toujours à l'intérieur de la cellule.

Activity (2)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->