Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Franck CINE propose de payer ses dettes a travers un Protocole

Franck CINE propose de payer ses dettes a travers un Protocole

Ratings: (0)|Views: 4 |Likes:
Published by Haitel Haiti
Franck CINE propose de payer ses dettes a travers un Protocole
Franck CINE propose de payer ses dettes a travers un Protocole

More info:

Published by: Haitel Haiti on Oct 13, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

06/26/2014

pdf

text

original

 
 Projet de
PROTOCOLE D’ACCORD
*
Entre HAITELEtL
Etat Haïtien
 Au courant du mois d’ 
octobre 2011, le Président Michel Joseph Martelly a créé une Commission 
d’Harmonisation sur les Litiges entre la HAITEL et l’Etat Haïtien (CHLHEH)
. Monsieur FranckCINÉ a signé pour la HAITEL au début du mois de février 2012. Le 27 mars 2012, M. FranckCINE a été reçu en audience par Laurent LAMOTHE. Le 26 avril 2012, M. Clarck NEPTUNE, DG de la DGI et M. Jean-Marie Guillaume sont montés au créneau pour annoncer avec fracas la fermeture de la HAITEL.
Franck CINE, le 27 janvier 2013
 
PROTOCOLE D’ACCORD
 
ENTRE
- HAITI TELECOMMUNICATIONS INTERNATIONAL, S.A. (HAITEL),
Sociétécommerciale haïtienne identifiée et patentée aux Nos.
…………… et …………..
, au capitalsocial de soixante quinze millions de gourdes (GDES 75.000.000,00), autorisée à fonctionnerpar Avis No. AJ 1046 du 22 janvier 1998 publié aux Moniteurs Nos. 7 du 26 janvier 1998 et 25du 2 avril 1998, dont le siège social est à Port-au-Prince, où elle est représentée par le Président
de son Conseil d’Administration,
Monsieur Franck N. CINE, propriétaire, demeurant etdomicilié à Port-au-Prince, identifié au No. 001-255-066-8, , ladite société étant représentée
par son mandataire spécial Me ……………………
suivant procuration sous seing privé en
date du …..
 Août 2011 à lui octroyé par Franck N. CINE , le dit mandataire, demeurant àPétion-Ville et domicilié à Port-au-Prince étant identifié aux N
os …………… (CIN) et…………….. (NIF), ci
-après désignée LA HAITEL ;
-
Monsieur Frank N. CINE, propriétaire, demeurant et domicilié à Port-au-Prince, identifié auNo. 001-255-066-8, pris en son nom personnel, représenté également aux fins des présentes
par son mandataire spécial Me …………………… suivant la même procuration sous
seing privé sus-parlée en
date du …….
..Août 2011, ci-après désigné comme FNC ;
ET :
-
 
L’ETAT HAITIEN, représenté à l’effet des présentes par le Ministre de l’Economie et des
Finances, Monsieur André LEMERCIER GEORGES, propriétaire, demeurant et domicilié àPort-au-Prince, identifié aux Nos.
…………
(NIF) et
…………………..
(CIN), suivant
résolution prise en Conseil des Ministres, le …………………… deux mille douze
;
-
 
LE CONSEIL NATIONAL DES TELECOMMUNICATIONS (CONATEL), Organismede l
’Etat
sous tutelle du Ministère des Travaux Publics, Transports et Communications,désigné plus bas comme LE CONATEL, représenté par son Directeur Général, Monsieur Jean-Marie GABRIEL, et par le Président d
e son Conseil d’Administration
, Monsieur
…………………., Ministre des Travaux Publics, Transports et Communication
s, tous deuxpropriétaires, demeurant et domiciliés à Port-au-Prince, identifiés respectivement aux Nos
………………., ……………… (NIF) et ……………, ……………… (CIN)
, autorisés à
l’effet des présentes par résolution de Conseil d’Administration en date du ……….. 2012
;
-
 
La Direction Générale des Impôts (DGI), Service Déconcentré
du Ministère de l’Economie
et des Finances, désignée comme LA DGI, représentée par Monsieur Jean-Baptiste Clark NEPTUNE, Directeur Général, et par Monsieur André LEMERCIER GEORGES,
Ministre de l’Economie et des Finances, tous deux propriétaires, demeurant et domiciliés à
Port-au-
Prince, identifiés respectivement aux Nos ………………., ……………… (NIF) et……………, ……………… (CIN
 
-
 
LA
BANQUE DE LA REPUBLIQUE D’HAITI ( 
BRH),
Organisme autonome de l’
Etat,
jouissant de la personnalité juridique et de l’autonomie financière, créée par la Loi du 17 aout
1979, dont le siège est à Port-au-Prince, désignée ci-après comme LA BRH, représentée à
l’effet des présentes par son Gouverneur, Monsieur Charles CASTEL,
propriétaire, demeurant
 
et domicilié à Port-au-
Prince, identifié aux Nos …………… (CIN) et …………….. (NIF) la
dite Institution agissant en qualité de propriétaire de
 TELECOMMUNICATIONS D’HAITI
 (TELECO), et aux droits de celle-ci ;
-
 
LA BANQUE NATIONALE DE CREDIT (BNC), banque commerciale à caractère
universel, organisme public autonome jouissant de la personnalité juridique et de l’autonomie
financière, créée par la Loi du 17 aout 1979 modifiée par le Décret
du 23 novembre ……..,
identifiée et patentée aux Nos. 002-28-91 et 009-002-105-7, dont le siège est à Port-au-Prince
où elle est représentée par le Président de son Conseil d’Administration, Jean
-Philippe VIXAMAR, propriétaire, demeurant et domicilié à Port-au-Prince, identifié au No. 003-070-001-1, la dite Banque agissant en qualité de cessionnaire des actifs et passifs de la SociétéCaraïbéenne de Banque (Socabank) ;
-
 
L’Administration Générale des Douanes, ci
-après dénommée AGD, service déconcentré du
Ministère de l’Economie et des finances (MEF),
dont le siège est à Port-au-Prince, représentéepar son Directeur Général, Monsieur Francel SAINT-HILLIEN, et par Monsieur André
LEMERCIER GEORGES, Ministre de l’Economie et des Finances
(MEF), tous deuxpropriétaire, demeurant et domiciliés à Port-au-Prince, identifiés
aux Nos …………………………….. (CIN) et …………….. et …………………
(NIF)
 
Dans le cadre du présent protocole d’accord, i
l a préalablement été rappelé cequi suit :
. Quelques années après le démarrage effectif de ses opérations de téléphonie mobile, LA HAITEL
s’est trouvée confrontée à des difficultés
 
de nature diverses,
ayant principalement eu pour effets de
perturber l’acquittement régulier de ses obligations financières, fiscales ou c
ontractuelles vis-à-vis de
l’Etat Haïtien et
/ou de plusieurs démembrements de celui-ci, dont notamment LE CONATEL, LA TELECO, LA DGI,
L’ADMINISTRATION GENERALE DES DOUANES et
LA BNC;.
En sus de l’effet perturbateur des démêlés judiciaires personnels du Président de son Conseild’Administration, finalement résolus en sa faveur par la Cour de Cassation de la République enl’année
2009 , à partir de la moitié de l
’année 2007
, une conjonction de facteurs externes a contribuéà une dégradation progressive
de l’image de LA HAITEL, à une désaffectation de nombre de ses
clients, à une baisse considérable de ses revenus, et à de
s pertes d’exploitation énormes
;. Tous ces facteurs ont eu pour co
nséquence d’aggraver ses difficultés à honorer ses obligations
pécuniaires vis-à-vis de ses principaux créanciers sus-désignés ;. Des difficultés similaires ont également affecté FNC par rapport à ses obligations personnelles, ensa qualité de caution solidaire, vis-à-vis notamment de la BNC ;. Parallèlement, pour forcer LA HAITEL et/ou FNC à acquitter des redevances, taxes, impôts,pénalités, intérêts et autres amendes réclamés, LA BNC, LA BRH, LE CONATEL, LA DGI et
L’ETAT HAITIEN
, chacune en ce qui les concerne, ont :- soit
décidé unilatéralement du retrait d’exploitation de la licence accordée à la HAITEL(avis de résiliation de son contrat d’exploitation, par la TELECO
par lettre datée du 13 mai

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->