Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
2Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
PNUD Madagascar en Action – Octobre 2013

PNUD Madagascar en Action – Octobre 2013

Ratings: (0)|Views: 130|Likes:
Published by HayZara Madagascar
EDITORIAL 02
LUTTE CONTRE LA PAUVRETé 03
03 05 Faire de la commune de Saint-Augustin,
Moins de 1000 jours d’action pour tenir la promesse du Millénaire !
un pôle de croissance économique...
07 Alphabétisation, un moyen d’autonomisation et d’intégration socio-économique des habitants de Saint-Augustin et de Milenaka.
08 Crédit avec Éducation : un concept qui a transformé la vie de Hanisoa
GOUVERNANCE 09
09 Jamais sans mes jumeaux !
11 Les préoccupations des jeunes malgaches dévoilées par une enquête de l’INJ et du PNUD
13 Une stratégie nationale plus efficace contre le VIH et le SIDA
15 Nelson Mandela, une icône qui inspire
17 Le Programme des Nations Unies pour le développement appuie le processus électoral à Madagascar
19 « L’égalité des chances en politique, un pari ambitieux »
21 RanjaRamampy : Mieux formée pour affronter les élections
ENVIRONNEMENT 23
23 Anja Miray, un an après RIO +20!
25 Stabiliser les dunes pour préserver les moyens de subsistance de la population de Lanirano
VNU
Le volontariat, plus qu’un engagement, une conviction !
EDITORIAL 02
LUTTE CONTRE LA PAUVRETé 03
03 05 Faire de la commune de Saint-Augustin,
Moins de 1000 jours d’action pour tenir la promesse du Millénaire !
un pôle de croissance économique...
07 Alphabétisation, un moyen d’autonomisation et d’intégration socio-économique des habitants de Saint-Augustin et de Milenaka.
08 Crédit avec Éducation : un concept qui a transformé la vie de Hanisoa
GOUVERNANCE 09
09 Jamais sans mes jumeaux !
11 Les préoccupations des jeunes malgaches dévoilées par une enquête de l’INJ et du PNUD
13 Une stratégie nationale plus efficace contre le VIH et le SIDA
15 Nelson Mandela, une icône qui inspire
17 Le Programme des Nations Unies pour le développement appuie le processus électoral à Madagascar
19 « L’égalité des chances en politique, un pari ambitieux »
21 RanjaRamampy : Mieux formée pour affronter les élections
ENVIRONNEMENT 23
23 Anja Miray, un an après RIO +20!
25 Stabiliser les dunes pour préserver les moyens de subsistance de la population de Lanirano
VNU
Le volontariat, plus qu’un engagement, une conviction !

More info:

Published by: HayZara Madagascar on Oct 16, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/22/2015

pdf

text

original

 
PNUD MaDagascareN actioN
Bulletin d’inormation - : 002 Octobre 2013
Mn d 1000 ju dn pu nl pm du Mlln !
goUVerNaNce :LUtte coNtre La PaUVrete :
L Pmm d Nn Un pu ldvlppmn ppu l pu llà Md  Jm n m jumu !
 
soMMaire
Du d puln :
Fatma SAMOURA
Représentante résidente du PNUD
rln :
Unité CommunicationPNUD Madagascar
rdu :
Solange NYAMULISANanou FIANKINANADegaulle MUNEZEROFanny BORDARIER
ad :
Maison Commune des Nations Unies,Rue Dr Raseta AndraharoRoute de Majunga BP 1348101 Antananarivo MadagascarTel: +261 20 23 300 92Fax: +261 20 23 300 42Email: registry.mg@undp.org
www.mg.undp.org
02
Editorial
L
es évaluations du Plan Cadre des Nations unies pourl’Assistance au Développement (UNDAF) 2008- 2011 ontmis en évidence une baisse signicative de l’ecacitéde l’aide et une dégradation sans précédent des condi-tions de vie de la population malgache. En eet, depuis 2009,outre les impacts négatis de la crise nancière internation-ale, Madagascar est conronté à une crise politique marquéeparticulièrement par l’absence de croissance économique, ladiminution du pouvoir d’achat, l’aggravation de la pauvreté, l’insécurité alimentaire, l’accès de plusen plus limité aux services sociaux de base et la mauvaise gouvernance.Cette crise s’est traduite par une nette détérioration des indicateurs humains et socio-économiques.Madagascar ait partie des pays les plus pauvres au monde avec un PIB par habitant ne dépassantpas les 230 USD et où plus de la moitié des enants de moins de cinq ans enregistrent un retard decroissance. Plus de 80 % des Malgaches vivent en dessous du seuil de pauvreté, 9 sur 10 ne man-gent pas à leur aim et près d’un million d’enants ne vont pas à l’école, aute de moyens. Depuisl’avènement de la crise, plus de 300 000 Malgaches ont perdu leur emploi, suite à la ermeture deleurs unités de abrication et dix emmes en couche meurent tous les jours, aute de structures desanté de qualité. Aujourd’hui, les chances de Madagascar d’atteindre les Objectis du Millénaire pourle développement (OMD) d’ici 2015 s’amenuisent au ur et à mesure que le pays s’enlise dans la crisela plus longue de son histoire politique récente.En dépit de ce constat aigeant, Madagascar a prouvé au cours de son histoire politique tumul-tueuse qu’il était possible d’aller d’un taux de croissance économique négati à un taux de +5 %en l’espace de deux à trois années. En eet, la Grande Ile dispose de potentialités humaines nonnégligeables - plus de 50 % de la population ayant moins de 25 ans-, de richesses naturelles incom-parables et d’une biodiversité exceptionnelle. Il est donc encore possible d’inverser les tendancesobservées dans la dégradation des indicateurs de développement humain si le sursaut général tantattendu se réalise. La conduite des aaires de l’État étant incompatible avec une gestion improvisée,le Gouvernement a l’obligation de prévoir. En eet, les déséquilibres sectoriels et territoriaux consta-tés aujourd’hui peuvent engendrer, demain, des risques encore plus grands, voire dramatiques pourle pays.Que l’on soit Partenaire Technique et Financier (PTF), acteur de la société civile, homme ou emmepolitique, parlementaire ou sénateur, onctionnaire ou opérateur économique, l’obligation de aireconverger nos points de vue vers l’essentiel est impérieuse. À savoir (i) contribuer dans le court termeaux eorts de sortie de crise à travers l’organisation d’élections libres, crédibles et transparentes, (ii)accompagner les autorités malgaches à orger une société plus juste, plus égalitaire où le travail etle mérite sont reconnus et où les maux qui gangrènent la société malgache et qui ont pour nomscorruption, détournement de deniers publics, tracs illicites, pillage des ressources naturelles sontermement combattus, à travers l’élaboration d’une Stratégie Intérimaire de Relance du Développe-ment, le Madagascar Action Plan (MAP), considéré comme le seul document de réérence, étant ca-duc depuis la n de 2012.An de pallier cette carence, le Gouvernement a pris les dispositions en mettant en place un dispositi institutionnel auprès du Premier ministre, Che du Gouvernement, en vue de coordonner la prépara-tion de ladite Stratégie. Ce dispositi comprend notamment le Conseil National pour le Développe-ment (CND), le Comité Interministériel Technique (CIT) et le Secrétariat Exécuti (SE). Il est possible àtravers ce processus de développer une vision commune et un plan d’action capable de sortir Mada-gascar de l’impasse dans laquelle il se trouve, mais ce plan d’action ne pourra engendrer des résultatstangibles et des changements en proondeur que si les partenaires au développement réussissent àappuyer Madagascar à asseoir les ondements d’un État moderne, ort et où la démocratie, émana-tion de la volonté populaire, est durablement construite et où la voix de chaque citoyen compte.Même si elles ne sont pas une n en soi, les élections répondant aux normes et standards interna-tionaux devraient permettre la mise en place de mécanismes de renorcement de la paix et de la dé-mocratie. Pour un pays qui dépend à 40 % de l’aide au développement pour la consolidation de sesinstitutions, le réengagement des partenaires au développement est primordial. Sénèque disait, jecite, « il n’y a pas de vent avorable pour celui qui ne sait où il va », de même, je suis d’avis qu’il n’est paspossible d’envisager des progrès en matière de développement humain si on ne sait pas commentles réaliser, dans quelle direction s’orienter et pire encore si on décide d’y aller seul. Madagascar a au-tant besoin de ses partenaires au développement que d’un leadership ort et capable d’insuer unedynamique de développement durable. C’est la seule attente qu’expriment aujourd’hui les parte-naires techniques et nanciers (PTF) pour une reprise totale de la coopération et de l’aide au dével-oppement. Cette attente est en paraite harmonie avec celle du peuple malgache qui n’a d’autresaspirations que de vouloir proter pleinement des richesses de son pays et de pouvoir y vivre libre-ment dans la paix et dans le respect des institutions.
av un uu nnl,l’p  pm
Fatma SAMOURA
Représentante résidente du PNUD
Moins de 1000 jours d’action pour tenir lapromesse du Millénaire !Jamais sans mes jumeaux !Crédit avec Éducation : un concept qui atransormé la vie de HanisoaLe volontariat, plus qu’un engagement,une conviction !Faire de la commune de Saint-Augustin,un pôle de croissance économique…Les préoccupations des jeunes malgachesdévoilées par une enquête de l’INJ et du PNUDAlphabétisation, un moyen d’autonomisation etd’intégration socio-économique des habitants deSaint-Augustin et de Milenaka.Une stratégie nationale plus ecace contre le VIHet le SIDANelson Mandela, une icône qui inspireLe Programme des Nations Unies pour ledéveloppement appuie le processus électoralà Madagascar« L’égalité des chances en politique, un pariambitieux »RanjaRamampy : Mieux ormée pour aronterles électionsAnja Miray, un an après RIO +20!Stabiliser les dunes pour préserver les moyens desubsistance de la population de Lanirano
0309082705110713151719212325
01
éDITORIALLUTTE CONTRE LA PAUVRETéGOUVERNANCEVNUENVIRONNEMENT
PNUD MaDagascareN actioN
0227030923
 
Pnud Madagascar
eN actioNPNUD MaDagascareN actioN
0403
Le mois d’avril a marqué unimportant tournant dans lecalendrier de laDéclaration dumillénaire. Uncompte à rebours planétaire a élancé durant lasemaine du 5 au 12avril 2013 : « 1000 jours pour agir ».
Mn d 1000 ju d’n pun l pm du Mlln !
D
ans ce contexte, le SecrétaireGénéral des Nations unies,Ban Ki-Moon, rappelle queles Objectis du Millénairepour le développement (OMD) ontaidé à xer des priorités mondialeset nationales, à mobiliser lesénergies et à obtenir des résultatsremarquables. Cependant danscertains domaines, les eorts àournir restent très importants etl’implication de la communautéinternationale demeure primordialepour l’accélération de la réalisationde ces objectis.Pour célébrer cette campagne, leSystème des Nations unies (SNU) àMadagascar s’est engagé à organiserdiverses activités aux côtés de sespartenaires. Cette campagne aété introduite par un message derappel de la coordinatrice résidentedu SNU lors d’un caé de presse lelundi 15 avril. Dans son message,Fatma Samoura rappelle les huitobjectis du Millénaire et les progrèsréalisés dans leur atteinte. « Bien queMadagascar ne soit pas en mesured’atteindre la majorité des cibles desOMD, il peut touteois se rapprochersensiblement de ses engagementsen 2015 pour ce qui concernel’universalisation de l’école primaire,la promotion de l’égalité des sexeset l’autonomisation des emmes, laréduction de la mortalité inantileet inanto-juvénile et la luttecontre le VIH/SIDA, le paludismeet la tuberculose. Madagascar serapprochera de ses engagementssi des mesures énergiques etimmédiates sont prises ». Ceconstat, plutôt sombre, permetd’initier un débat et d’encouragerl’ensemble des acteurs à réféchiraux priorités et engagements àMadagascar. Durant la conérence-débat organisée le 19 avril à l’hôtelPanorama, les partenaires audéveloppement, la société civileet le gouvernement malgache ontparticipé aux échanges portant surles enjeux, les dés à relever et lesperspectives. Les participants ontappelé à plus de responsabilité etd’eorts communs. Ils ont insisté surla gouvernance démocratique etla promotion de l’état de droit, unemeilleure gestion des ressourcesnaturelles et le renorcement descapacités institutionnelles dusecteur public. « Il ressort clairementde l’état des lieux sur les OMD que lapremière cible, à savoir la réductionde l’extrême pauvreté et de la aim,ne sera pas atteinte. Le combat estbeaucoup plus ardu qu’on ne le croità Madagascar, car la pauvreté est unproblème structurel. La stratégieintérimaire de développementétant élaborée, nous cherchons àutiliser cette stratégie de manièreoptimale pour mieux lutter contrel’extrême pauvreté et atteindre lesautres cibles des OMD d’ici 1000 jours », a déclaré Monsieur JeanGabriel Randrianarison, Secrétairegénéral de la Vice-Primaturechargée de l’Économie et del’Industrie (VPEI).Les pistes d’accélération desOMD proposées s’accordenttoutes sur l’urgence de disposerd’une stratégie nationale dedéveloppement pour limiter ladégradation de la situation socialeet mobiliser les ressources an derelancer l’économie dès le retour dupays à l’ordre constitutionnel.
La prise de conscience populaire,renorcée par un marathonde 1 000 minutes sur Twitteret un débat sur la lutte contrela pauvreté sur Facebook, sepoursuivra tout au long de ces1000 jours.
Le Système des Nations unies et sespartenaires proposeront une sériede maniestations an d’inormer lepublic sur les avancées sur les OMD,approondir les pistes de réfexion,mobiliser les ressources nécessaireset soutenir toute initiative avorisantl’atteinte des OMD.
Conférence de presse pour lancer la campagne 1000 jours d’actions pour tenir la promesse du Millénaire ! 
Photo ©PNUD
Conférence débat dans le cadre de la campagne 1000 jours d’actions pour tenir la promesse du Millénaire ! 
Photo ©PNUD
     L    u    t    t    e    c    o    n    t    r    e     l    a    p    a    u    v    r    e    t     é
L    u  t    t    e  c   o  t   r   e l     a   p  a  u r   e  t    é   

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->