Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword or section
Like this
12Activity

Table Of Contents

0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Justin Opera Omnia

Justin Opera Omnia

Ratings:

4.5

(2)
|Views: 201|Likes:
Published by Albocicade
Les deux Apologies et le Dialogue avec Tryphon de St Justin Martyr, traduction française, avec une introduction et les Actes du martyre de St Justin le philosophe et de ses compagnons
Les deux Apologies et le Dialogue avec Tryphon de St Justin Martyr, traduction française, avec une introduction et les Actes du martyre de St Justin le philosophe et de ses compagnons

More info:

Published by: Albocicade on Jul 29, 2009
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

03/18/2014

pdf

text

original

 
Œuvres de St Justin
Philosophe apologiste et martyr
Apologie en faveur des chrétiens adressée à Antonin le PieuxApologie en faveur des chrétiens adressée au Sénat RomainDialogue avec le Juif Tryphon
 Précédées d'une
Introduction
et suivies des
Actes du martyre de Justin et de ses compagnons
Documents compilés par Albocicade2009
 
 
Présentation de Justin
Préambule
Les écrits chrétiens au IIe siècle présentent généralement un caractère nettement apologétique.Les chrétiens avaient à justifier leur foi devant les Juifs (qui voyaient en eux des païens) etdevant les païens (qui les considéraient comme des athées). Le christianisme n'avait pasd'existence légale, et le gouvernement romain le considérait comme un culte contraire à lareligion officielle. Le peuple le poursuivait de sa haine et de ses calomnies, les philosophesattaquaient au nom de la raison la doctrine chrétienne. L'œuvre des apologistes fut derépondre à ces contradictions. Aux Juifs, ils cherchèrent à montrer que les chrétiens avaient lavéritable intelligence des livres saints ; aux empereurs, ils dénoncèrent l'injustice desprocédures suivies à leur égard ; au peuple et aux philosophes, ils montrèrent la pureté etl'excellence de leur religion.Un des principaux représentant de la littérature apologétique au IIe siècle fut saint Justin dit"le philosophe".
Eléments biographiques
Justin était en effet un vrai philosophe, de tendances et de goûts comme de profession et decostume; un philosophe qui, d'abord païen, se convertit au christianisme, mais qui, après saconversion et jusqu'à son martyre, resta philosophe.Il naquit dans les premières années du IIeme siècle, en Palestine, à Flavia Neapolis,aujourd'hui
 Naplouse
, l'ancienne
Sichem
, près de Samarie. Son père, Priscos, et son grand-père, Baccheios, étaient Grecs d'origine et païens. Lui-même fut élevé dans le paganisme.Grand travailleur, d'esprit ouvert et curieux, le jeune Justin se passionna pour la philo-sophie.Il raconte, dans le Dialogue avec Tryphon, comment il suivit successivement les leçons deplusieurs maîtres, appartenant aux écoles les plus diverses. Il fut séduit surtout parl'enseignement des platoniciens ; mais, là encore, il ne trouvait pas toute la vérité qu'ilcherchait.Entre temps, il eut l'occasion d'assister à des scènes de martyre ; il fut très ému par cespectacle et très frappé de l'héroïsme des chrétiens. Un jour, il rencontra un vieillard, qui luivanta et lui expliqua la religion du Christ. Le jeune philosophe se mit à lire et à étudier leslivres sacrés du christianisme, qui produisirent sur lui une grande impression. Enfin, vers 130,étant à Ephèse, il se convertit. Il avait alors environ trente ans. Devenu chrétien, et chrétientrès ardent, il ne renonça pas pour cela à la philosophie, ni au costume et à la vie nomade desphilosophes. Il parcourut le monde, à la façon des sophistes de cette époque, prêchant sa foi,la doctrine du Christ, la présentant comme la seule conforme à la raison. Il finit par arriver àRome, où il fit un premier séjour, sur lequel nous sommes mal renseignés.Il y revint un peu plus tard, et, cette fois, s'y fixa. Là, quoique simple laïque, il avait groupéautour de lui comme une école de disciples volontaires. Son enseignement ne fut pas du goûtde tous ses "confrères" philosophes. On lui chercha querelle à ce propos : il eut à soutenir detrès vives polémiques, souvent d'un tour personnel, contre plusieurs philosophes, surtoutcontre Crescens le Cynique.Apôtre batailleur, champion hardi du christianisme, auteur fécond, Justin avait composé unedizaine d'ouvrages : des livres de controverse, des apologies, un grand traité contre leshérétiques. La plupart de ces ouvrages sont perdus, et connus seulement par quelquesfragments ou par divers témoignages.Crescens, à bout d'arguments, l'avait plus d'une fois menacé de le dénoncer comme chrétien.Justin lui-même déclare, dans sa seconde Apologie, qu'il s'attend à ce dénouement de leurs
 
polémiques On a supposé que Crescens avait tenu parole ; mais nous n'en avons pas la preuve.Les Actes du martyre qui relatent sa mort (et sont considérés comme authentiques) disentseulement que, pendant une persécution, on arrêta Justin avec six autres chrétiens sous lapréfecture de Junius Rusticus, c'est-à-dire entre 163 et 167.
 La mémoire de St Justin et de ses compagnons de martyre est fêtée le 1
er
juin
 
Ses oeuvres
Parmi les œuvres attribuées à saint Justin qui sont parvenues jusqu'à nous, trois seulementsont certainement authentiques :les deux apologies :* Apologie en faveur des chrétiens adressée à Antonin le Pieux (
Ἀπολογία
 
 ὑπὲρ
 
Χριστιανων
 
πρὸς
 
Ἀντονῖνον
 
τὸν
 
εὐσεβῆ
)* Apologie en faveur des chrétiens adressée au Sénat Romain (
Ἀντολογία
 
 ὑπερ
 
Χριστιανῶν
 
πρὸς
 
τὴν
 
Ῥωµαίων
 
σύγκλητον
)et*le Dialogue avec le Juif Tryphon, (
Πρὸσ
 
Τρύφωνα
 
ἰουδαῖον
 
διάλογος
).Beaucoup d'autres écrits ne sont pas parvenus jusqu'à nous.Nous savons par lui-même (Apol., I, xxvi) qu'il avait composé un ouvrage contre les hérésies :
Σύνταγµα
 
κατὰ
 
πασῶν
 
τῶν
 
γεγενηµένων
 
αἱρέσεων
.Saint Irénée cite (IV, vi, 2) un
Σύταγµα
 
πρὸς
 
Μαρκίωνα
;Tatien (18) un
Λόγος
 
πρὸς
 
Ἕλληνας
.Eusèbe (IV, xviii) fait mention de ce dernier ouvrage, ainsi que de plusieurs autres, égalementperdus :
Ἔλεγκος
 
πρὸς
 
Ἕλληνας;
 
Περί 
 
θεοῦ
 
µοναρχµιας;
 
Ψάλτης;
 
Περὶ 
 
ψυχῆς
.Plusieurs autres ouvrages portent le nom de saint Justin, mais ne sont pas de lui. On rejettegénéralement comme apocryphes le
 Discours aux Gentils
, l'
 Exhortation aux Gentils,
et le
 De Monarchia
. Au reste, il n'est pas impossible que même des écrits attribués par Eusèbe à saintJustin ne soient pas authentiques.Les œuvres de saint Justin sont d'un philosophe autant que d'un théologien. Élevé dans lesspéculations du Platonisme, il est le premier qui ait tenté un essai de conciliation entre laphilosophie et le christianisme. A ses yeux, la vérité est une : elle a pour source unique leVerbe divin. Le Verbe répandu dans le monde (
λόγος
 
σπερµατικός
) s'est révélé partiellementaux sages de l'antiquité, Socrate, Héraclite et les autres, qui furent chrétiens sans le savoir.Plus tard, le Logos se révéla complètement, quand il s'incarna dans la personne du Christ. Ladoctrine chrétienne n'est pas la négation, mais l'expression la plus haute de la philosophierationnelle. Aussi philosophes et chrétiens s'accordent- ils dans leurs enseignements sur Dieu,l'âme, la vertu, l'immortalité. Il n'est donc pas étonnant qu'ils aient les mêmes ennemis, lesdémons, dont la haine poursuivit Socrate, comme elle poursuit les fidèles du Christ. Cetteapproche des rapports entre la philosophie et la théologie chrétienne s'expliquent d'autant plusfacilement que, d'après saint Justin, les écrivains de l'antiquité sont postérieurs à Moïse etdoivent aux Livres Saints la plupart des vérités qu'ils ont exprimées.

Activity (12)

You've already reviewed this. Edit your review.
Alexandre Desroches added this note
belle édition! merci
1 thousand reads
1 hundred reads
mutumnomen8083 liked this
pablomaz liked this
cantrel liked this
Youssef MATTA liked this
Pedro Bravo liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->