Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
1885_Binder1

1885_Binder1

Ratings: (0)|Views: 17,041|Likes:
Published by PDF Journal

More info:

Published by: PDF Journal on Nov 14, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

11/18/2013

pdf

text

original

 
www.lebuteur.com VENDREDI 15 NOVEMBRE 2013QUOTIDIENNATIONALSPORTIF2465PRIX20DA
 Algérie-Burkina Faso
JSK 3JSA 2
 AïtDjouditireàbouletsrougessurlesremplaçants
«Avec un rendement aussi médiocre, ilsosent réclamer des places de titulaire !»
«10 joueursn’ont rien fait»«Des éléments d’Azazgaétaient meilleurs qu’eux»
 
OnparletoujoursdeFehamBouazza
 Après Messi, une autre starplanétaire derrière les Verts
CarlLewis
«One,two,three! Vival’Algérie«One,two,three! Vival’Algérie«One,two,three! Vival’Algérie«One,two,three! Vival’Algérie«One,two,three! Vival’Algérie«One,two,three! Vival’Algérie
«Avec la ferveur queles Algériens ont pourle foot, j’espère quevous irez au Mondial»
Sellalboostelesjoueurs
«Bouteflika et le peuple algérien ontconfiance en vous, offrez-nous uneautre qualification pour le Mondial !»
 FaouziBenzertietLechantreproposés
MCA
Boumella
«Pour chaquedéfaite à domicile, les joueursseront sanctionnés»
J-4
 
02
Équipenationale
Coupdepouce
N° 2465
 www.lebuteur.com
 Vendredi 15 novembre 2013
Présent à Alger pour la course We Run Algiers
CarlLewislance:«One,two,three!VivalAlgérie!»
C
arl Lewis est en Algérie ! Le légendairequadruple médaillés d’or aux jeux Olym-piques 1984 à Los Angeles est arrivé hierà Alger, invité par Playmode, représen-tant officiel de Nike en Algérie. Il a étéinvité a󿬁n de donner le coup d’envoi de la course WeRun Algiers organisée par Nike en partenariat avec lawilaya d’Alger et Mobilis et qui verra plus de 5 000 Al-gériens, professionnels et amateurs, jeunes et petits,hommes et femmes, parcourir 6 kilomètres dans lesrues du centre d’Alger.
Un périple Houston-Atlanta-Paris- Alger pour venir !
Il faut dire que Playmode et Nike ont frappé un grandcoup à travers cette opération. Ramener un grandathlète de l’histoire du sport à Alger n’est pas choseaisée, surtout que Lewis réside aux Etats-Unis, plusprécisément dans l’Etat du Texas. L’invité de Nike aeffectué un vrai périple : un trajet Houston-Alger avecdeux escales à Atlanta et Paris pour être au rendez- vous. Venir de si loin, il faut le faire !
La baie d’Alger, «wonderful !» !
Sitôt arrivé à Alger, il a été transporté à l’hôtel Au-rassi. Une chose l’a saisi dans sa chambre : la vue im-prenable sur la baie d’Alger.
 «Wonderful !»
(formidable en anglais), ne cessait-il de répéter à sesaccompagnateurs. Et encore, il pleuvait, ce qui faitque l’horizon n’était pas complètement dégagé. Aprèsavoir pris un peu de repos, il a eu une visite guidée duparcours de la course de ce matin, ce qui lui a permisde découvrir Alger. Il a été frappé par l’architectureeuropéenne de centre-ville, lui qui s’attendait à trou- ver plutôt des bâtisses rustiques. Victime de certainspréjugés colportés sur l’Algérie au-delà des mers, il futagréablement surpris de découvrir que c’était loind’être une «jungle».
Surpris de découvrir le tee-shirtde Santa Monica à la boutique Nike
Sa visite de la boutique Nike sise à Dély Ibrahim, laplus grande en Afrique, l’a conforté dans son constat.Il ne s’attendait visiblement pas à trouver un point de vente aussi spacieux et, plus est, avec des présentoirsaux standards Nike. En visitant les différents rayons, ila été surpris de voir le tee-shirt du club Nike de SantaMonica, dont il était adhérent, dans un étal. Il n’ad’ailleurs pas manqué de le prendre en photo. Durantla conférence de presse, il a fait montre d’une grandedisponibilité, répondant aux questions sans détourset, parfois, avec une pointe d’humour.
«L’athlétisme a donné des médaillesà l’Algérie, mais les Algérienspréfèrent le foot !»
Cerise sur le gâteau : sollicité par un confrère pourdire le fameux
 «One, two, three ! Viva l’Algérie !»,
 ils’est prêté au jeu de bonne grâce, con󿬁rmant qu’il ap-précie vraiment son court séjour en Algérie. Courtcar il doit retourner à Houston en 󿬁n de journée, viaParis et Atlanta. Aux gens de Nike, il a con󿬁é cette ré-󿬂exion, somme toute pertinente :
 «L’athlétisme adonné des médailles olympiques à l’Algérie, mais les Al- gériens préfèrent le foot ! J’en suis presque vexé.»
F. A.-S.
C
arl Lewis a animé uneconférence de presse àla boutique Nike sise àDély Ibrahim où il a no-tamment exprimé sonbonheur d’être en Algérie.
 «Je suistrès content d’être en Algérie. C’est très intéressant de venir dans un pays qu’on ne connaissait pas aupa-ravant. Je n’ai pas pu voir beaucoupde choses en une journée, mais j’at-tends la course de demain ( 
au- jourd’hui, ndlr)
 pour découvrir davantage votre pays. L’hôtel est trèsbeau et j’ai une très belle vue sur labaie d’Alger.J’ai pris le soin de m’in- former sur l’Algérie avant de venir ici. J’ai aussi entendu parler de votre pays à travers les médias. Certes,c’est toujours bon d’entendre les gens parler au sujet d’un pays, mais c’est encore mieux de venir le découvrir  par soi-même.»
«Je connais Morcelli, j’ai aimé l’Algérie àtravers ses championsen athlétisme»
«J’ai appris à aimer l’Algérie à tra- vers ses champions en athlétisme. Jeconnais Noureddine Morcelli qui estpresque de la même génération quela mienne. Je le connais depuis qu’ilcourt et nous nous sommes rencon-trés à l’occasion de plusieurs galas etde plusieurs événements. Je me sou- viens très bien de la médaille olym-pique qu’il avait remportée en 1996,si mes souvenirs sont bons.»
«Bolt et moi sommesde deux époquesdifférentes, difficilee dire si je le battraissi nous étions de lamême génération»
«On me pose souvent la questionde savoir si je pourrais battre UsainBolt si nous courrions à la mêmeépoque. Je réponds toujours en di-sant qu’on ne peut pas comparerentre nous deux. Nous sommes dedeux générations différentes, dedeux époques différentes, avec descontextes différents et des moyensdifférents. Je vous cite un exempleintéressant : le record personnel deJesse Owens au saut en longueurétait de 8,13m, mais avec un telsaut, il n’aurait même pas pu parti-ciper au concours des jeux Olym-piques de Londres 2012. Celaillustre qu’il ne faut pas comparerentre les époques. Prenons l’exem-ple inverse : est-ce que les cham-pions d’aujourd’hui auraient pufaire de meilleurs sauts que lui s’ilsétaient à la même époque que lui ?Je pose la question.»
«Même s’il pleuvra,il faudra que les gensviennent courir»
«Je ne vais pas participer à toute lacourse car la distance est troplongue pour le sprinteur que je suis(rires). Je vais être au début de lacourse. J’espère qu’il y aura beau-coup de monde. Même s’il pleuvra,il faudra que les gens viennent carbeaucoup de gens préfèrent juste-ment courir sous la pluie car il faitplus bon et cela donne plus envie defaire des efforts. Moi, je serai pré-sent. Donc, tout le monde doit y être (rires). Je suis très excité àl’idée d’y être. J’espère que les gensseront motivés par ma présencepour venir nombre participer. L’es-sentiel n’est pas de gagner, mais de voir d’autres gens. Moi, j’ai hâte dedécouvrir des Algériens à traverscette course, que ce soit des adultesou des enfants. C’est l’objectif pri-mordial d’une telle course : couriret voir qui viendra courir avec nousou nous encourager, voir son voi-sin, son ami ou sa tante courir.»
«Vu la ferveur des Algériens pour le foot, je vous souhaite d’allerau Mondial»
«Je sais que le peuple algérien estfou de football et je le comprendsparce que moi-même suis un fan defootball, un sport que j’avais prati-qué comme loisir, et j’ai un frère quiétait un footballeur professionnel.Vu la ferveur qui entoure le foot-ball, je vous souhaite d’aller auMondial, mais il faut que les genssachent ici qu’il y a en Algérie, desparcs qu’il faut exploiter en faisantde la course à pied. Je suis trèscontent de savoir que, demain (au- jourd’hui, ndlr), il y aura plus de5 000 personnes qui courront dansles rues d’Alger. Des hommes,femmes, mariés ou célibataires, desenfants, des amis vont courir. Deplus, c’est la première fois enAfrique qu’il y a une course avecdes coureurs qui seront connectésen même temps sur Facebook.»
F. A.-S.
Un spécial Algérie-Burkina Faso sur Canal Algérie
Canal Algérie compte mettre les petits plats dans les grands à l’occasion de Algérie–Burkina Faso. La chaîne satellitaire nous a concocté un programme riche et varié, bref àla hauteur de l’événement. Certes, il n’y aura pas de match, du moins pas en direct,mais à la place, la chaîne a prévu un direct de 10 h du matin à minuit. Des invi-tés de marque, du monde footballistique et autres, des reportages, des docu-mentaires et des 󿬁lms retraçant le parcours de l’EN à travers l’histoire serontdiffusés. Aussi, la chaîne prévoit des directs depuis la Grande-Poste,Bab El Oued, Sidi Yahia, Blida, Oran, Constantine, Béchar, Ouargla et Parisavant, pendant et après le match. Soit, de quoi nous tenir en haleine duranttoute la journée de mardi. A ne pas rater.
«J’ai hâte de découvrir les Algériens à travers cette course !»
 
 Aca(&ede&c"!di'i"!&clia'i$(e&
C"!ce%!a!' le "!+e 'i'(lai%e #%)( face a( B(%ki!a Fa&"
03
équipe nationale
Coup d’œil 
N° 2465
www.lebuteur.com
 Vendredi 15 novembre 2013
L
a préparation de cematch contre leBurkina Faso, quia commencé de-puis quelques jours, se poursuitdans d’excellentes conditions. Lesélectionneur national, Vahid Ha-lilhodzic, mise sur le volet tactiquepour battre le Burkina Faso et ar-racher cette quali󿬁cation au Mon-dial. Pour cela, il ne compte pasopérer beaucoup de changements,par rapport à l’effectif qui a été ali-gné lors du match aller, si l’on saitqu’il devra faire jouer deux au-tres éléments à la palced’Essaïd Belkalem(Watford)et de celle de Adlène Guedioura(Crystal Palace) qui sont suspen-sus. En tout cas, dans les bois, RaïsMbolhi, et en dépit de sa presta-tion tout juste moyenne lors dumatch aller à Ouagadougou, serareconduit.
Kh"(aled e&' le ie(*#lac e! dfe!&e #a%%a##"%'  Ma!di, le&a('%e& &e%"!'%ec"!d(i'&
En dé-fense,avec la suspension d’Essaïd Belka-lem, c’est Carl Medjani, aligné àl’aller en tant que récupérateur, quidescendra d’un cran pour formerl’axe de la défense avec le capitaineMadjid Bougherra. Sur le 󿬂ancgauche, même si Halilhodzic hési-tait entre Ghoulam et Mesbah, ilaurait tout de même une certainepréférence pour ce dernier, vu sonexpérience. Par ailleurs, sur le󿬂anc droit, NacereddineKhoualed est bien partipour être titu-laire, aprèssesbelles prestations avec les Verts. Ilest plus avantagé que Aïssa Mandiqui découvre l’EN pour la pre-mière fois. Halilhodzic n’envisagepas, en effet, d’aligner le joueur deReims qui a poutant un gros po-tentiel.
M"&'efa e' Ta0de% a&&(%&d1/'%e l, B%ahii de)a!ce Yebda
Au milieu du terrain, MehdiMostefa jouera dans la récupéra-tion. Il prendra le poste de Med- jani. C’est d’ailleurs son poste deprédilection à Ajaccio. Un peuplus haut, il y aura le milieu de ter-rain de l’Inter de Milan, SaphirTaïder. Ce dernier, étantun titulaire indiscu-table en sé-lection, jouera aux côtés de YacineBrahimi. Le milieu de terrain deGranada CF est le mieux indiquéde jouer ce match, par rapport àson coéquipier en club, HassanYebda, qui souffre d’une légèreblessure et accuse aussi unmanque de compétition. Reste àsavoir ce que décidera Vahid Ha-lilhodzic d’ici au jour du match,sachant qu’il apprécie beaucoup le jeu de Yebda.
Fegh"(li, Slia!i e' S"(da!i e! a''a$(e
Pour ce qui est de la ligne d’at-taque, les choses sont claires. L’at-taquant du FC Valence occupera lecôté droit de l’attaque, tandis quele côté gauche sera réservé à l’ha-bituel Hillal Soudani. En pointe,c’est Islam Slimani, le buteur-mai-son des Verts, qui jouera d’entrée.
H. R.
Halilhodzic ne compte pas opérer de grands changements
 A e' c+("+e 'e (+ce b"e' "'f(+&e, Va!"d Ha%"%!(d"c e + e&ba++a ce #(+-c", 3 cae de c('d""(' c%"&a-"*e. C(&&e "% )%e beac() ce de+-'"e+ e&), %e %ec"(''e+ c+a"'beac() )(+ %a )e%(e d ade Ma-)!a-Tc!a$e+ de B%"da *" ab+"e+a, ce&a+d", %a +e'c('+e A%+"e-B+$"'a Fa(.C(&)e e' de %:"&)(+a'ce de ce &ac!&a" +( de %:(b%"a"(' de Ve+ de %ea'e+, "% e + "&)(+a' *e %a )e-%(e (" da' ' ece%%e' a %e #(+ d&ac!, )(+ )e+&e+e a c(*")"e+ deSa)!"+ Ta8de+ de b"e' d/e%())e+ %e+ #e.Se%e&e', "% fa a/("+ *e da' %e ca(9 %a )e%(e e+a" da' ' &a/a"a, ce (' %e B+$"'ab *")+(f"e+a"e' de ce a/a'ae,)"*e %e Ve+ 'e )(++a"e')a :e)+"&e+ c('/e'ab%e-&e' + %e e++a"'. C(&&ece f %e ca %e 14 '(/e&b+e2012 a ade d 5-J"%%e, 3%:(cca"(' d &ac! A%+"e-B('"e He+(/"'e (9 %e Ve+ ':a/a"e' ) )+(d"+e%e+ #e. Ha%"%!(d"c a" *:"%)(++a" e +e+(/e+ da' 'e"a"(' d%"cae. C:e )(+ce-e +a"(' *:"% a )+" %a dc""(' de )+(-cde+ 3 %a &(d"f"ca"(' de (' )+(+a&&ede )+)a+a"('.
Il #"(%%ai' &e c"!'e!'e%de de(* &a!ce&&e(lee!'  Tchake%
 A d)a+, Va!"d Ha%"%!(d"c a/a" )+(-+a&& *a+e a'ce d:e'+a7'e&e'+ %e e++a"' )+"'c")a% d ade Ma)!a-Tc!a$e+ de B%"da. Ma" a/ec %e c('d""('c%"&a"*e, "% a dc"d de c!a'e+ de )+(-+a&&a"('. A &(&e' (9 '( &e('( )+ee, (' ':a (#(+ )a de '(-/e%%e c('ce+'a' %e )+(+a&&e de )+)a-+a"('. Na'&("', (' c+(" a/("+ *e %eec!'"c"e' 'a"('a% de/+a" &a"'e'"+ dea'ce 3 Tc!a$e+, d(' ce%%e *" a+a %"e%'d", %a /e"%%e d &ac!. Le de a+e(' de f(+e c!a'ce d:a/("+ %"e + %ee++a"' d CTN de S"d" M(a ( 3 %:a'-'ee d ade Tc!a$e+ de B%"da, &6&e ",e%(' (e /+a"e&b%a'ce, %e %ec"('-'e+ 'a"('a% ()e+a )(+ S"d" M(a.
 A)ec 4 &a!ce& #"(% le& Ve%'& e' (!e #"(% le&E'al"!&, la #el"(&e &e dg%ade%a
E' )+(+a&&a' *a+ea'ce a ade Tc!a$e+de B%"da da' %e c('d"-"(' c%"&a"*e d"ff"c"%e,%a )e%(e +"*e+a" d:6+eda' ' a )"e, %e #(+d &ac!, a' (b%"e+a" *e %a /e"%%e d&ac! e e' )% de %aa'ce de Ve+, "%  a+aa" 'e a+e )(+ %eB+$"'ab. A/ec c"'*a'ce e' *a+e #(+, %a)e%(e +"*e de +e'c('-+e+ %e )+(b%&e *:a/a"/c %e 5-J"%%e, %(+ d&ac! d 14 '(/e&b+ede+'"e+, %(+*e %e Ve+a/a"e' #( + 'e )e-%(e ca++&e' "&)+a"ca-b%e. L:(' e +a))e%%e *e%e #(e+ de %:EN 'e )(-/a"e' &6&e )a fa"+e +(")ae c('c"/e.
H. R.
C’est hier après-midi que Ra󿬁k Djebbour a rejoint Alger, en pro- venance d’Istanbul. Mardi soir,Vahid Halilhodzic a décidé d’appe-ler l’attaquant de Sivassport pourl’informer de sa convocation pourle stage de l’Equipe nationale. Lesélectionneur a pris cette décision,dans le but de remplacer NabilGhilas. L’attaquant du FC Porto aété déclaré forfait le jour même,suite à une blessure contractée à lacuisse. Souffrant d’une élongation,Ghilas ne peut être utilisé mardiface aux Etalons du Burkina Faso,au grand dam du coach national.C’est suite aux examens médicauxeffectués par le staff médical del’EN que Ghilas a été libéré. Lechoix de Halilhodzic s’est doncporté sur Ra󿬁k Djebbour. Bienque Mohamed-Amine Aoudia soitplus compétitif, Vahid Halilhodzica décidé, selon une source bien in-formée, de compter sur Ra󿬁k Djebbour pour son expérience.Auteur de trois buts en six matchsavec Sivasspor cette saison, Ra󿬁k Djebbour possède l’expérience né-cessaire pour donner le plus at-tendu de lui. Il a tout d’abord laparticularité d’avoir fait partie dugroupe, à l’occasion du match bar-rage de la Coupe du monde 2010,à Oum Dourmane, face à l’Egypte.Aussi, Djebbour a disputé la phase󿬁nale du Mondial en Afriquedu Sud. Une expérience toutde même considérable. Par ail-leurs, une source bien infor-mée nous a révélé que lesélectionneur a aussi le senti-ment et l’espoir de voir Djeb-bour efficace avec l’EN, toutcomme en club.
Il 'ai' e! c"!'ac'#e%a!e!' a)ec l(i
Selon une source très prochedu sélectionneur, VahidHalilhodzic compte beaucoupsur Ra󿬁k Djebbour. C’est ainsique depuis un peu plus de dix jours, le coach était en contactau téléphone avec lui. Les deuxhommes se sont entretenus àmaintes reprises et Halilhodzicavait constaté que le joueur étaitprêt psychologiquement pour cetterencontre très importante. VahidHalilhodzic suit avec beaucoupd’intérêt l’évolution de ce joueuravec son club qu’il a rejoint enaoût dernier. Effectivement, ce joueur a retrouvé son niveau,puisqu’il a réussi à marquer troisbuts en six matchs avec sonnouveau club.
 V"il #"(%$("i &"! !"!1a #a& fig(% #a%i le& 26
La même source indique que lesélectionneur national avait choisi,au début, l’attaquant de Sivasspor,pour 󿬁gurer sur la liste des 26 re-tenus pour le match, alors queNabil Ghilas allait être 󿬁gurerparmi les réservistes. Seulement, le joueur avait contracté une blessureavecson club.Croyant qu’iln’allait pas êtreprêt, Ra󿬁k Djebbour,qui était en contact perma-nent avec Halilhodzic, a informé lesélectionneur national de cette si-tuation. Immédiatement, le Bos-niaque l’a remplacé par NabilGhilas, bien qu’il accuse unmanque de compétition. Finale-ment, en effectuant les tests médi-caux à Sivasspor, ces derniers ontrévélé que la blessure de l’atta-quant algérien n’avait rien degrave. A ce moment-là, c’était troptard pour Djebbour qui n’a pu êtremis parmi les 26,puisque l’atta-quant du FCPorto (Ndlr,Ghilas)avait étédéjàconvo-qué.
Les raisonsde Halilhodzic
Ch"i* deDjebb"(% a(lie( de A"(dia
  M  b "  l  h  i  B " ( g ( e % % a  M e d j a !  i  M " & ' e f a  F e g  h " (  l  i S " ( d a !  i S  l  i  a !  i  B % a  h  i   i  T a  0 d e %
Halilhodziccompte modifierson programmede préparation
Ile&'  SidiM"(&&a de#(i&hie% a#%.&-idi
 A%(+ *:"% a" )+/ 3 ce *:"% (" 3 A%e+ &e+c+ed" e' db de ("+e, %a/e'e de Raf"$ D#ebb(+ a  +e)(+ed:'e #(+'e. I% a, e' effe, +" 3 +a%%"e+ A%e+, !"e+ a)+-&"d". U'e f(" 3 %:a+(-)(+ H(a+"-B(&ed"'e, %e c((+d"'a-e+ de %:EN, Nab"% B(e'(', a" 3(' ae'e, )(+ %e c('d"+e aCe'+e ec!'"*e 'a"('a% deS"d" M(a.
  K   h " ( a  l e d " (   M a ! d  i  M e &  b a  h " (  G  h " (  l a 

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->