Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
1889_PDF_du_18_11_2013

1889_PDF_du_18_11_2013

Ratings: (0)|Views: 21,022|Likes:
Published by PDF Journal

More info:

Published by: PDF Journal on Nov 17, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

11/19/2013

pdf

text

original

 
LUNDI 18 NOVEMBRE 2013
QUOTIDIEN NATIONALSPORTIF N° 2468 PRIX 20 DA
www.lebuteur.com
     M     C     A
JSK USMA
Rouamba
 «On va mouiller le maillotet Dieu fera le reste pour nous»
 Velud«IlfautqueBologhinedevienneunvraienferpournosadversaire
 Algérie-BurkinaFaso
J-1
CeseraBouali!
«Je signerai mon contrat lundi»
Djemili
 «Ses atouts, c’est qu’il connaîtbien le football national et le Mouloudia»
Halilhodzicavertit
«Attention ! Les Burkinabés ne vont pas venir nous voir jouer»
«C’est l’Algériequi accompagnerala Côte d’Ivoireau Mondial»
 
Kalou
«On est à 90’ du bonheur lesgars, rendez-nousheureux !»
 AprèsBelkalem,Boudebouz
encouragelesVerts
LeGroupeBenamor,nouveaupartenairedesVerts
EbosséannoncelacouleurEbosséannoncelacouleurEbosséannoncelacouleurEbosséannoncelacouleurEbosséannoncelacouleurEbosséannoncelacouleur
«On doit êtrechampionsd’hiver !»«On doit êtrechampionsd’hiver !»«On doit êtrechampionsd’hiver !»«On doit êtrechampionsd’hiver !»«On doit êtrechampionsd’hiver !»«On doit êtrechampionsd’hiver !»
 
Décidément, Kamel Mouassa a la main très leste. Le jeune joueur de l’ASM Oran, Nacereddine Ben-saci, peut l’attester, lui qui s’est pris, depuis ledébut de la saison, deux baffes de la part deson entraîneur, la dernière vendredi passéà l’occasion du match de Coupe d’Algé-rie face à l’équipe d’El Marsa. Ce n’estpas la première fois que cela arrivepuisque Mouassa a déjà donné des gi-󿬂es à bon nombre de joueurs, dont Fa-rouk Belkaïd lorsqu’ils étaient à la JSKabylie. Pas plus loin que la saison pas-sée, il avait gi󿬂é un autre joueur del’ASMO, Mohamed Khelou󿬁. Il ne faut pas voir, dans ces «corrections» in󿬂igées à ses joueurs, l’expression d’un entraneur violent.
«Par-tout où je suis passé, j’ai toujours considéré mes joueurs comme mes propres 󿬁ls et, si je les gi󿬂e parfois, c’est pour leur bien»
, a-t-il expli-qué. Heureusement que ce n’est pas le père Fouettard…
Ça se voit que Higuainn’a jamais joué au 5-Juillet
Pauvre Higuain ! L’attaquant de la sélectiond’Argentine a eu une peur bleue pour songenou. Il y a de quoi : après un match amicaldisputé au stade Metlife du New Jersey (Etats-Unis) contre la sélection du Honduras, il s’estplaint de la qualité du terrain.
«Il y avait desbouts d’herbe par-dessus les autres et nos piedss’enfonçaient selon les endroits»
, a-t-il fait remar-quer pour expliquer son genou touché. Mêmeson coéquipier Lavezzi y est allé de sa petite cri-tique, tout en ajoutant :
«Heureusement, per-sonne ne s’est blessé.»
Tout ça pour une pelousemal taillée ! Ça se voit bien qu’ils n’ont jamais joué au stade du 5-Juillet, par temps de pluie. Siça avait été le cas, la pelouse du Metlife leur pa-raîtrait comme un tapis moelleux. Qu’ils de-mandent aux Bosniaques…
Ebossé est aux anges ! Le Cameroun de sonidole, Samuel Eto’o, sera en Coupe du monde.Hier, il a suivi, en compagnie de Kamel Yesli, lapremière mi-temps du match ayant opposé la sé-lection de son pays à celle de la Tunisie (4-1) etc’est avec un moral au zénith qu’il a rejoint lestade du 1
er
-Novembre de Tizi Ouzou pourl’entraînement de l’après-midi de la JS Ka-bylie. On lui a annoncé le score final dumatch en pleine séance. Le soir, il a fêtéça en dinant dans la résidence des joueurs en compagnie de deux compa-triotes camerounais qui évoluent dansla section basket-ball de la JSK.
 
«Je suis très heureux, mais mon bon- heur ne sera complet que mardi soir, avec la qualification de l’Algé- rie» 
 , nous a-t-il déclaré. Ali Rialappréciera certainement.
Promis, les penaltiesseront pour Djallit !
Renault Trucks dévoile le passeport client
Une grandiose réception a étéorganisée, mercredi passé, à l’hô-tel Sheraton par Global Groupe, àl’occasion de la présentation de lanouvelle gamme des camionsRenault. C’est en présence duP-DG de la société, HacèneArbaoui, que le groupe dela région Tlemcen a orga-nisé cette soirée durantlaquelle le directeur géné-ral adjoint, HafsaouiMohamed Aziz, a pré-senté quelques bilansrelatifs aux chiffresd’affaires de lasociété qui dis-pose de plusieurs 󿬁-liales dont RenaultTrucks représentée àBatna, Sétif et Tlemcen.Durant cette soirée, les responsa-bles de la société Global Groupeont également dévoilé ce qui étaitconsidéré comme la surprise de lasoirée, à savoir le passeport clientqui donnera accès à plusieursavantages aux chauffeurs de toutessortes de camions de la marqueRenault. Un passeport qui garan-tira non seulement la santé du ca-mion mais permettra aussi auxchauffeurs possédant ce docu-ment de béné󿬁cier de soins médi-caux dans des cabinetsconventionnés par la société etaussi de quelques belles surprisesen guise de cadeaux. La soirée s’estterminée autour d’un succulentdîner au luxueux hôtel Sheratonoù les présents ont non seulementapprécié la gastronomie de l’éta-blissement mais égale-ment des chants anda-lous qui représentent laculture de la ville desZianides.
Boudjemaâ Boumella,président du MCA«Je veux un entraîneuralgérien qui a de la hargne et le sang chaud»Un entraîneur avec des coupsde sang, ça risque d’être chaud !
02
N° 2468Lundi 18 novembre 2013
Ce n’est pas dela langue debois«Les gars, on y est presque,ce n’est pas le momentde lâcher !»Essaïd Belkalem,international algérien
l
mm
ui
il a dit
C
Footaises
Pour Lineer, «Franceare in la m» !
Un peu par tou t en Europe,  ycompris en France, on segausse  franchemen t de la dé- fai te des Bleus  face à lUraineen ma tch aller des barrages dela  zone Europe. Ce nes t pas tan t la dé fai te en elle-mêmequi es t remise en cause ( tou teéquipe peu t perdre un ma tch )que le manque de comba ti vi tée t den vie  flagran t mani fes tépar les  joueurs  français.Connus pour leur humour cor-rosi fs, les  Anglais sen donnen tà cœur  joie, à limage dun an-cien in terna tional, Gar y Line-er, au jourdhui présen ta teurau ser vice des spor ts de la BBC,qui a pos té un  t wee t en anglaissaupoudré dun  français nau-séabond : 
«    m»
.  A sa voir si, en cas de ren ver-semen t de si tua tion demainsoir au S tade de France, unFrançais ne répondrai t pas à Li-neer «Go  te  faire  f !»
 
Les Verts gagnerontsûrement s’ils serontaussi offensifs que…Halilhodzic dans sesconférences de presse.
 
 Yahia de retour ensélection… Non, c’est ditsur le ton de la plaisanterie.
 
Les candidats pour leposte d’entraîneur duMCA doivent envoyer leursCV, leur groupe sanguin et latempérature de leur sang.
Une spéciale équipenationale sur DjazaïriaFoot avec Zaoui et Raho
L’émission Djazaïria Foot de cesoir, sur la chaîne El Djazaïria, trai-tera du thème qui constitue l’actua-lité de cette semaine : le matchAlgérie-Burkina Faso, quali󿬁catif pour le Mondial-2014. A cet effet,deux anciens internationaux serontsur le plateau : Samir Zaoui et Sli-mane Raho. Il y aura des anecdotes,des analyses, des reportages, le toutavec l’humour cher aux deux invités.
L’inefficacité cette saison de MostefaDjallit, pourtant meilleur buteur duchampionnat national la saison passée,irrite de plus en plus les supporters duMC Alger qui ne comprennent pasque l’attaquant n’ait marqué aucun buten 11 matchs de championnat. Samedipassé, lors du match qui a eu lieuentre l’équipe première du Mou-loudia et les Espoirs du club, Djal-lit avait été incorporé endeuxième mi-temps. Aussitôt,des supporters présents lui ontcrié :
«Ne t’en fais pas, s’il y a un penalty, on te le donnera à tirer 
Une allusion au fait que lamajorité des buts inscrits parl’attaquant la saison passéel’était sur penalty. Une raillerieque l’intéressé a accueillie sansbroncher. A défaut de mar-quer, Djallit est en train detout encaisser…
Mouassa toujoursamateur de baffes
C’est demain que les cinq heureux «élus africains»au grand rendez-vous mondial de la Coupe dumonde de football seront connus. Déjà, on connaîttrois d’entre eux : le Nigeria, qui en sera à sa 5
e
parti-cipation, la Côte d’Ivoire, qui sera présente pour la 3
e
fois consécutive à un Mondial, ainsi que le Came-roun, recordman africain des participations, qui ensera, au Brésil, à son 7
e
Mondial. Les deux derniersseront connus aujourd’hui. Le Ghana, large vain-queur de l’Egypte à l’aller (6-1), a déjà un pied et qua-tre orteils au Brésil pour ce qui serait sa 3
e
participation «seulement» à une phase 󿬁nale deCoupe du monde. Quant à l’Algérie, elle est donné fa- vorite face au Burkina Faso, en dépit de sa défaite aumatch aller. Dans le cas où les Verts justi󿬁eraient, surle terrain, leur statut de favori, et iraient au Mondial,on retrouverait les cinq sélections qui s’étaient quali-󿬁ées à la pré-cédenteédition (onne comptepas l’Afriquedu Sud, qua-li󿬁ée en2010 en tantque pays or-ganisateur).Allez lesVerts, il nemanque que vous !
Pour 2014, on prendra(probablement) lesmêmes qu’en 2010 et on recommence
 
Une centaine desupporters du MC Apour un matchcontre les Espoirs
 Avec les supporters du Mouloudiad’Alger, il faut s’attendre à tout. Ilfaut surtout sattendre à ce qu’ilsne ratent aucun match de leuréquipe, fut-il amical et «en f a-mille». Ils en ont don la preuvesamedi, à l’occasion du matchentre l’équipe première du MC A etcelle des Espoirs : le match s’estdéroulé en catimini sur un petitterrain à Gué-de-Constantine,sans a voir été annoncé dans lesmédias et contre un ad versaire dela «maiso, nemche qu’unecentaine de supporters étaientquand même présents autour duterrain. Plus me, ils ont allumédes f umigènes à chaque but ins-crit (il y en a eu trois). On n’osepas imaginer ce qu’il en serait sile Mouloudia disputait un jourune finale de Coupe d Afrique !
Ebossé a fêté la qualification du Cameroun par un dîner
 L
 ’
 i
 n
 f
  o
  p
   e
    o
    p 
        l
     e 
 
03
Équipenationale
Coupdevent 
N° 2468
www 
.lebuteur.com
Lundi 18 novembre 2013
E
n marge de sa présencehier à Skikda pour in-troniser le nouveau
ali, le ministre del’Intérieur,
T
ayeb Be-laïz, et au moment de sa rencon-tre avec les journalistes, arépondu à une question du
 Bu-teur,
 au sujet de ce qui s’est passéavant-hier aux alentours du stadeMustapha-
T
chaker, à l’occasionde la vente des billets pour lematch barrage retour prévu de-main soir entre l’Algérie et leBurkina Faso. Le ministre a tenuà relativiser les incidents qui ontémaillé cette opération de ventede billets, dont une cinquantainede blessés.
 «A vrai dire, ce quis’est passé samedi à Tchaker est dûà l’afflux très important des sup- porters aux guichets. Les organi-sateurs ne s’attendaient pas à unetelle foule venue des 48 wilayas, et qui leur a mis une pression terri-ble. Ce qui a engendré une désor- ganisation totale. Néanmoins, il n’y a pas de quoi s’inquiéter, puisqu’il n’y a eu que des blesséslégers et contrairement aux ru-meurs propagées par-ci par-là,aucun décès n’a été enregistré. Cesblessés ont été engendrés par labousculade»,
 a-t-il précisé.
«L’organisationsera parfaitele jour du match»
Concernant les préparatifs quientourent le match de demainsoir, notamment sur les plans or-ganisationnel et sécuritaire, leministre de l’Intérieur s’est voulurassurant :
 «Les concernés par l’organisation du match ont tout  prévu et sont prêts à assurer unebonne organisation. Tout lemonde est mobilisé pour faire dece match, inch’Allah, une fête. Lessupporters algériens, qui se dépla-ceront à Blida le jour du match,n’ont pas de craintes à avoir et jeleur assure qu’ils seront bien ac-cueillis. Souhaitons tous bonnechance à notre Equipe nationale,et inch’Allah, nous vaincrons par (3-0).»
«L’Algérie est capabled’organiser une CAN»
A la question : pensez-vous quel’Algérie soit capable d’organiserune compétition d’envergure in-ternationale, telle la CAN actuel-lement, notamment après lesderniers incidents qui ontémaillé la vente des billets à
T
chaker
?T
ayeb Belaïz arépondu :
 «Oui, évidemment quel’Algérie est en mesure d’organiser une CAN actuellement, au vu del’expérience qu’elle a acquise aucours des dernières années, no-tamment avec l’organisation de plusieurs événements sportifsmondiaux et qui se sont tous biendéroulés. Notre pays sait relever les dé󿬁s, je n’en doute pas uneseule seconde.»
M Lamine Ghrib
Tayeb Belaïz
 (ministre de l’Intérieur)
«A Blida, les organisateurs étaientdépassés, ils ne s’attendaient pas à une foule pareille»
Raouraoua ne comptepas parler de la primeavec les joueurs
A
󿬁n
 
de
 
casser
 
la
 
routinedu
 
stage
 
mais
 
surtoutapporter
 
un
 
peu
 
debonheur
 
aux
 
gens,
 
no-tamment
 
les
 
plus
 
dé-munis,
 
les
 
 joueurs
 
de
 
la
 
sélectionnationale
 
ont
 
quitté,
 
hier
 
matin,
 
leCentre
 
technique
 
national
 
pour
 
serendre
 
dans
 
une
 
maison
 
de
 
retraitesituée
 
dans
 
les
 
parages.
 
L’occasionpour
 
les
 
Bougherra
 
and
 
Co
 
de
 
sechanger
 
les
 
idées
 
et
 
d’évacuer
 
un
 
peule
 
stress
 
du
 
match,
 
tout
 
en
 
apportantdu
 
baume
 
au
 
c
œ
ur
 
de
 
ces
 
centainesde
 
personnes
 â
gées
 
(
2
5
0
environ),pour
 
la
 
plupart
 
délaissées
 
par
 
leursfamilles.
 
Des cadeaux pourles rendre heureux
Evidemment,
 
les
 
 joueurs,
 
qui
 
étaientaccompagnés
 
par
 
les
 
membres
 
desstaffs
 
technique,
 
médical
 
et
 
admi-nistratif,
 
ne
 
se
 
sont
 
pas
 
déplacés
 
lesmains
 
 vides.
 
En
 
effet,
 
des
 
cadeauxont
 
été
 
remis
 
à
 
ces
 
personnes
 
dé-munies,
 
tels
 
des
 
téléviseurs
 
plasma,des
 
maillots
 
dédicacés
 
et
 
toutessortes
 
d’objets
 
aux
 
couleurs
 
de
 
l’Al-gérie.
 
Le
 
sélectionneur
 
national,
V
ahid
 
Halilhodzic,
 
qui
 
a
 
tenu
 
aussi
 
àles
 
accompagner,
 
s’est
 
exprimé
 
de- vant
 
ces
 
 vieux
 
en
 
leur
 
disant
 
qu’ilsétaient
 
 venus
 
spécialement
 
pour
 
leurapporter
 
un
 
peu
 
de
 
bonheur
 
et
 
lesaider
 
à
 
retrouver
 
un
 
tant
 
soit
 
peu
 
la joie
 
de
 
 vivre.
 
Les joueursont eu la bénédictiondes vieilles
Les
 
 joueurs
 
les
 
plus
 
sollicités
 
ont
 
étésans
 
conteste
 
les
 
locaux,
 
ceux
 
quiparlent
 
bien
 
la
 
langue
 
arabe.
 
LesSoudani,
 
Hachoud,
 
Slimani
 
et
 
autresont
 
créé
 
une
 
excellente
 
ambiancedans
 
ce
 
foyer,
 
en
 
rendant
 
heureuxces
 
résidents.
 
D’ailleurs,
 
ces
 
 joueursn’ont
 
pas
 
manqué
 
de
 
demander
 
aux vieilles
 
de
 
leur
 
donner
 
leur
 
bénédic-tion
 
en
 
prévision
 
du
 
match
 
extrême-ment
 
important
 
de
 
ce
 
mardi
 
et
 
deprier
 
pour
 
eux.
 
S. F.
Halilhodzic met une nouvelle fois sesdéfenseurs en garde contre Pitroipa
Parmi
 
les
 
 joueurs
 
que
 V
ahid
 
a
 
tenu
 
à
 
mettre
 
en
 
garde
 
ses
 
poulains,c’est
 
bien
 
entendu
 
celui
 
de
 
Rennes,
 
Jonathan
 
Pitroipa.
 
Le
 
sélectionneurnational
 
a
 
expliqué
 
à
 
ses
 
défenseurs,
 
notamment
 
aux
 
latéraux
 
de
 
fairetrès
 
attention
 
et
 
de
 
 jouer
 
surtout
 
en
 
bloc
 
contre
 
lui.
 
Pas
 
question
 
d’anti-ciper
 
et
 
de
 
se
 
précipiter
 
sur
 
lui
 
si
 
on
 
n’est
 
pas
 
s
û
r
 
d’obtenir
 
le
 
ballon.
 
Ha-lilhodzic,
 
qui
 
a
 
apprécié
 
le
 
travail
 
défensif 
 
du
 
match
 
aller,
 
notammentsur
 
Pitroipa,
 
a
 
expliqué
 
hier
 
qu’il
 
ne
 
 voulait
 
en
 
aucun
 
cas
 
revoir
 
lesmêmes
 
défaillances,
 
mardi
 
soir.
 
Un
 
autre
 
 joueur
 
fait
 
peur
 
au
 
coach
 
natio-nal,
 
le
 
revenant
 
Alain
 
Traoré.
 
Ce
 
dernier,
 
qui
 
n’est
 
pas
 
à
 
1
00 %
de
 
sa
 
formeoptimale
 
en
 
raison
 
de
 
son
 
récent
 
retour
 
sur
 
les
 
pelouses,
 
demeure
 
l’une
 
despièces
 
maîtresses
 
des
 
Etalons,
 
au
 
milieu.
 
Il
 
faudra
 
faire
 
très
 
attention.
 
Les Verts se sont rendus hierdansune maison de vieillesse
Les joueursont visionnél’adversaire hier
Selon
 
nos
 
informations,
 
on
 
a
 
appris
 
queles
 
 joueurs
 
de
 
la
 
sélection
 
nationale,
 
et
 
àleur
 
retour
 
de
 
la
 
maison
 
de
 
retraite,
 
se
 
sontdirigés
 
 vers
 
la
 
salle
 
des
 
conférences
 
du
 
Centretechnique
 
de
 
Sidi
 
Moussa
 
pour
 
superviser
 
unautre
 
match
 
disputé
 
à
 
l’extérieur
 
par
 
cetteéquipe
 
burkinabée.
 
Le
 
coach
 
national
 
a
 
sé-lectionné
 
surtout
 
plusieurs
 
actions
 
de jeu
 
des
 
Etalons,
 
en
 
tenant
 
à
 
mettre
 
engarde
 
ses
 
 joueurs
 
contre
 
certains joueurs
 
adverses
 
et
 
leurfaçon
 
de
 
 jouer.
 
S
elon
 
une
 
sourcedigne
 
de
 
foi,on
 
a
 
apprisquecontrai-rement
 
à
 
ce
 
qui
 
sefaisait
 
par
 
lepassé,
 
à
 
la
 
 veilledes
 
matchs
 
trèsimportants,
 
leprésident
 
de
 
la
 
Fé-dération
 
algériennede
 
football,
 
Moha-med
 
Raouraoua,
 
n’en- visage
 
pas
 
cette
 
fois-ci
 
deparler
 
avec
 
ses
 
 joueurs
 
de
 
laprime
 
qu’ils
 
percevront
 
en
 
cas
 
dequali󿬁cation.
 
Le
 
patron
 
du
 
footballnational
 
a,
 
en
 
effet,
 
révélé
 
à
 
sesproches
 
collaborateurs
 
qu’il
 
necomptait
 
pas
 
déstabiliser
 
la
 
concen-tration
 
des
 
coéquipiers
 
de
 
Saphir
 
Taï-der
 
en
 
parlant
 
d’argent,
 
lui
 
qui
 
restepersuadé
 
que
 
les
 
 joueurs
 
ne
 
manque-ront
 
pas
 
de
 
motivation
 
pour
 
cetterencontre
 
capitale
 
face
 
au
 
BurkinaFaso.
 
Sans
 
promettre
 
quoi
 
que
 
cesoit.
 
Mohamed
 
Raouraoua,
 
qui
 
esttrès
 
proche
 
depuis
 
quelques
 
 jours
 
dela
 
sélection,
 
ne
 
manque
 
pas
 
une
 
oc-casion
 
pour
 
se
 
rendre
 
quotidienne-ment
 
au
 
Centre
 
technique
 
de
 
SidiMoussa
 
pour
 
s’enquérir
 
de
 
l’état
 
deforme
 
des
 
 joueurs
 
et
 
 veiller
 
à
 
ce
 
qu’ilsne
 
manquent
 
de
 
rien.
 
Le
 
président
 
dela
 
FAF
 
 veut
 
montrer
 
aux
 
Bougherraand
 
Co
 
que
 
la
 
fédération
 
est
 
mobili-sée
 
et
 
demeure
 
derrière
 
eux,
 
à
 
l’ap-proche
 
de
 
cette
 
rencontre
 
historiqueau
 
stade
 
Mustapha-Tchaker.
 
Pas besoin d’argentpour les motiver
Du
 
côté
 
des
 
 joueurs,
 
c’estle
 
même
 
son
 
de
 
cloche.Pas
 
question
 
d’évo-quer
 
la
 
prime
 
oumême
 
négocierson
 
montant.
 
Laconcentrationest
 
portée
 
ex-clusivementsur
 
lematch
 
demardi
 
et
 
tout
 
le
 
monde
 
aconscience
 
que
 
l’Algérien’est
 
qu’à
 90
 
d’une
 
qua-li󿬁cation
 
historiqueau
 
Mondial.
 
Pas
 
be-soin
 
donc
 
d’argentpour
 
motiver
 
lestroupes,
 
puisquede
 
ce
 
côté-là,
 
les joueurs
 
font
 
entiè-rement
 
con󿬁anceau
 
président
 
de
 
laFAF,
 
qui
 
les
 
a
 
toujoursg
â
tés
 
lors
 
de
 
leurs
 
pré-cédentes
 
 victoires.
 
Les joueurstoucheront 200 000euros en cas dequalification
Toujours
 
est-il,
 
et
 
même
 
si
 
Moha-med
 
Raouraoua
 
n’entend
 
pas
 
évo-quer
 
la
 
question
 
de
 
la
 
prime
 
avecses
 
 joueurs
 
la
 
 veille
 
du
 
match,
 
selonnos
 
informations,
 
tout
 
est
 
régléconcernant
 
ce
 
 volet
 
au
 
sein
 
de
 
la
 
fé-dération.
 
Celle-ci
 
qui
 
avait
 
établi
 
unbarème
 
bien
 
détaillé,
 
avant
 
même
 
ledébut
 
des
 
éliminatoires,
 
avait
 
dansun
 
premier
 
temps
 
󿬁xé
 
le
 
montant
 
à1
00 000
euros
 
pour
 
chaque
 
 joueuren
 
cas
 
de
 
quali󿬁cation.
 
Cettesomme
 
a
 
été
 
dernièrement
 
revue
 
àla
 
hausse,
 
puisqu’elle
 
a
 
été
 
carré-ment
 
doublée
 
par
 
Raouraoua.
 
En
 
cas
 
de
 
 victoire
 
et
 
de
 
quali󿬁cationdemain
 
soir,
 
les
 
 joueurs
 
aurontdroit
 
à
 
un
 
beau
 
pactole.
 
Mainte-nant,
 
c’est
 
à
 
eux
 
de
 
 jouer.
 
S. F.

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->