Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Culte marial et dévotion à ND 3

Culte marial et dévotion à ND 3

Ratings: (0)|Views: 442 |Likes:
Published by ANDRE YVES BOURGES

More info:

Published by: ANDRE YVES BOURGES on Aug 12, 2009
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

09/28/2010

pdf

text

original

 
12/08/20091
L’exemple de la Bretagne du XIe au XVe siècle
Chapelle Notre-Dame de Kernitron (Lanmeur) 10 août 2009
André-Yves Bourgès CIRDoMoC (Landévennec)
S’efforcer de parler de Marie et deson culte en historien
Définir une problématique.
Déterminer un cadre de travail.
Mais, au préalable, parler des sources…
… car un historien travaille à partir de sources (archivistiques, littéraires,archéologiques, etc., …).
Mais, aussi, examiner comment ces sources ont déjà été utilisées…
… car les «traitements» dont elles ont fait l’objet reflètent moins l’objethistorique concerné (en l’occurrence Marie) que les questionnements de ceuxqui les ont interrogées, en fonction de problématiques et d’enjeux divers, qui nesont pas tous «historiographiques».
 
12/08/20092
Marie aux multiples visages
Marie «canonique»
Marie «vestale»
Marie «patrologique»
Marie «liturgique»
Marie «impériale»
Marie «monastique»
Marie «hagiographique»
Marie «royale»
Marie «gothique»
Marie «canonique»
Luc 
Plusieurs chapitres de l’évangile de Luc parlent de Marie : 1(Annonciation, Visitation), 2 (naissance de Jésus à Bethléem,«Purification» [présentation de Jésus] au Temple, «fugue»de Jésus), 3 (généalogie de Jésus), 8 (famille biologique etfamille spirituelle de Jésus :
On le fit savoir à Jésus : « Ta mèreet tes frères sont là dehors, qui veulent te voir. » Il leur répondit :« Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui entendent la parole de Dieu, et qui la mettent en pratique»
).
Un portrait «sensible» (Marie et son «travail de mémoire»signalé en 2, 19 et 2, 51).
Du portrait littéraire à l’icône :
« De Jérusalem, Eudoxie envoya à Pulchérie l’image de la Mèredu Christ qu’a peinte l’évangéliste Luc » (
Theodoruslecto
, vers520).
 
12/08/20093
Les Actes des Apôtres
Danscerecueilquiseprésentecommelasuitedel’EvangiledeLuc,Marien'estcitéequ'unefois:
"Tousceux-,d'uncommunaccord,étaientassidusàlaprre,avecquelquesfemmesdontMarie,laredesus,etavecsesfrères
(
 Ac.,
1,14).
Marc et Mathieu sont beaucoup moins prolixes que Luc 
L’Evangile de Marc parle de Marie en deux occasions seulement, auchapitre 3, quand, avec les frères de Jésus, elle souhaite parler à cedernier, mais dans un contexte décrit cette fois de manière asseznégative (
 A cette nouvelle les gens de sa parenté vinrent pour s'emparer de lui. Car ils disaient: "Il a perdu la tête»
)
, donnant ainsi à Jésuscomme on l’a vu chez Luc, l’occasion d’évoquer sa «vraie» famille ; et,indirectement, au chapitre 6 (
N’est-il pas le charpentier, le fils de Marie,et le frère de Jacques, de José, de Jude et de Simon ? )
L'Evangile de Matthieu parle de Marie aux chapitres 1 (généalogie deJésus, conception virginale) et 2 (naissance de Jésus à Bethléem, visitedes mages, fuite en Egypte et retour à Nazareth), et plus rapidementaux chapitres 12 et 13, à l’instar de ce qui est rapporté par Marc.
 Jean
L’Evangile de Jean contient, aux chapitres 2 et 19,le récit de deuxépisodes essentiels où Marie, ou plutôt la mère anonyme deJésus, joue un rôle très important :
Les noces de Cana
Comme le vin manquait, la mère de Jésus lui dit : "Ils n'ont pas devin.«Mais Jésus lui répondit : "Que me veux-tu, femme ? Mon heuren'est pas encore venue." Sa mère dit aux servants : "Quoi qu'il vousdise, faites-le." 
Le «modèle» de Marie auxiliatrice/médiatrice.
Le calvaire
Voyant ainsi sa mère et près d'elle le disciple qu'il aimait, Jésus dit à samère : "Femme, voici ton fils." Il dit ensuite au disciple : "Voici tamère." Et depuis cette heure-là, le disciple la prit chez lui.
Le « modèle» du monachisme féminin où les religieuses sont confiéesà la garde des hommes .

Activity (3)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads
leorbreiz1 liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->