Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Lettre d'info VIF N°02

Lettre d'info VIF N°02

Ratings: (0)|Views: 52|Likes:
Published by HayZara Madagascar

More info:

Published by: HayZara Madagascar on Dec 22, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

06/17/2014

pdf

text

original

 
M
OTS
 
DU
 D
IRECTEUR
 E
XECUTIF
 
Miarahaba antsika rehetra ! Depuis la diffusion de la
dernière lettre d’informa-
tion, de nombreux évènements ont marqué le milieu de la société Civile malgache. Concer-nant la vie associative du
VIF, elle s’achemine ac-tuellement vers l’accom-
plissement des ses princi-pales missions. Les activités accomplies durant ses derniers mois, le résultat des descentes au niveau
des membres élus des trois régions, l’évolution du VIF
sur la mise en place des antennes régionaux ainsi que les perspectives vous seront mieux détaillés dans ce second numéro.
L’autre évènement marquant de ces derniers mois est
que déjà mise à épreuve depuis le commencement de cette interminable crise, le milieu de la Société Civile malgache a particulièrement été bouleversée par la
disparition de l’une de ses militantes
 : « Madame Lalao RANDRIAMAMPIONONA ». Elle était principale-ment connue pour avoir dirigé la Coordination natio-nale des organisations de la société civile (Cnosc), qui a notamment initié la réunion des partis politiques à Vontovorona dans le cadre de la résolution de la crise.
En étant avant tout un outil de partage d’information, tant pour les membres du
VIF que pour les divers Partenaires Techniques et Financiers (PTF), elle ne se
réduit pas au simple rôle d’envoi car la capitalisation des feedbacks est aussi pri-
vilégié. De ce fait, les premières impressions nous ont été, soient envoyées par e-mail, soient communiquées à travers les rencontres directs qui se sont dérou-lées lors des récents séances de renforcement que VIF a effectué. Au nom de
toute l’équipe, je vous adresse nos VIFs remerciements
 ! Ceci étant, je vous souhaite une bonne lecture !
P
ARTICIPATION
 
DU
 VIF
A
 
L
ATELIER
 
D
ELABORATION
 
DU
 
PLAN
 
AN-NUEL
 
DE
 
TRAVAIL
 
SUR
 
LA
 
SOCIÉTÉ
 
CIVILE
(PNUD)
 
Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) Madagascar, a initié, pour la période 2012/2013, un programme intitulé Droits, Devoirs et Cohé-
sion Sociale (DDCS) dont l’objectif principal est de créer des conditions favora-
bles à la tranquillité sociale pour que la population puisse vaquer sereinement à ses activités et ainsi avoir un mode de vie stable.
Pour y parvenir, l’accent a été mis sur un certain nombre de dispositifs autour de la société civile, d’où la création du Comité Consultatif des OSC (CCOSC) auprès du PNUD. Au terme d’un an de mise en œuvre des activités, un atelier de revue des activités de 2012 et de planification des activités de 2013, s’est tenue à Ant-
sirabe du 05 au 08 mai 2013, et a vu la participation du VIF.
A l’issue de cet atelier, un nouveau bureau qui a vu une représentativité du VIF a été mis en place. Il a pour rôle d’assurer la mise en œuvre du Plan de Travail Annuel 2013/2014 dont l’ébauche a été élaborée au cours de cette rencontre.
1
LETTRE D’INFORMATION N°02 du 21/10/13
 
 
1
V
ATSY
I
OMBONANA HO AN’NY
F
AMPANDROSOANA
(
VIF
)
L
ES
 
OBJECTIFS
 
SPECIFIQUES
 
DE 
 
LA
 
REUNION 
 
1.
Informer les partenaires sur l’état d’avancement du comité OSC/PNUD (les
réalisations, les problèmes rencontrés et les solutions apportées)
2.
Elaborer puis valider le plan de travail annuel 2013 du comité des OSC au-près du PNUD.
3.
Formuler des recommandations en vue d’une meilleure efficacité de la mise en œuvre du PTA 2013 du comité OSC/PNUD.
 
SOMMAIRE
Page 1:
- Mots du Directeur Exécutif - Participation du VIF à
l’atelier d’élaboration
du plan annuel de tra-vail sur la société civile
(PNUD)
Page 2:
- Les avancés de VIF
Suite des activités de renforcement
Retour au niveau de la Base
Les réactions des par-ticipants
Page 3:
Recrutement des nou-veaux responsables
d’antennes régionaux
 
-
Sur l’organisation stra-
tégique des formations des élus communaux -
Participation à l’atelier
de lancement du pro-
gramme DINIKA de l’U-
nion Européenne (UE)
Faisant partie des membres fondateurs du VIF avec la Plate Forme National des Organisations de la Société Civile (PFNOSCM/VOIFIRAISANA) dont elle était la Présidente, elle était également membre du Conseil de la Réconcilia-tion malgache (CRM). A noter que Lalao Randriamampionona figurait aussi parmi la liste des 1 000 femmes nominées pour obtenir le Prix Nobel de la Paix en 2005.
Face à cette perte tragique, et en espérant qu’elle ait laissé VIF comme un de ses plus riches héritages, toute l’équipe ainsi que les membres présen-
tent de ce fait leurs condoléances à la famille de la défunte.
Pour en revenir à nos activités, j’aimerais pour commencer m’adresser à
nos collaborateurs et à nos partenaires, qui ont bien voulu fournir leurs
conseils sur l’amélioration globale de la précédente lettre d’information
 
 
L
ES
 A
VANCÉS
 
DU
 VIF
S
UITE 
 
DES
 
 ACTIVITÉS
 
DE 
 
RENFORCEMENT 
 
Cette année 2013 est marquée par le démarrage des activités de l’association VIF, elle
procède actuellement aux activités de renforcement des
capacités techniques, orga-nisationnelles et opérationnelles
 de
ses membres à tra-
vers l’organisation de
sessions de forma-tions en cascade. La première session sur la formation des élus du VIF des Dis-tricts au niveau des trois régions pilotes, pour rappel : Analamanga, Boeny et Haute Matsiatra, est principalement axée sur les thèmes suivants : « Développement organisationnel » et « Montage de projet ». Elle
sert en outre de point d’information des représentants élus sur l’avancée des activités du VIF et de moment d’échanges sur les perspectives à venir de l’association. Pro-
grammée pour se tenir tout le long du mois de Juillet, la première vague de formation a débuté les 10-11-12 Juillet à Tsaramandroso Fianarantsoa pour la région Haute Mat-siatra, les 17-18-19 Juillet au Centre Pastoral Diocésain (ancien Don Bosco) pour ceux de la région de Boeny, pour se terminer les 23-24-25 Juillet au BUCAS Antanimena
pour les élus VIF des Districts d’Analamanga.
 
L’hétérogénéité des participants étaient au rendez
-
vous. En effet, comme ils œuvrent
à travers différents thématiques, la représentativité par genre aussi fût remarquée.
La Région Analamanga a été représenté par 67 élus dont 28 femmes
La Région Boeny a été représenté par 34 élus dont 06 femmes
La Région Haute Matsiatra a été représenté 27 élus dont 08 femmes
R
ETOUR
 
 AU 
 
NIVEAU 
 
DE 
 
LA
 
BASE 
 
La deuxième session, prévue pour les membres du VIF affiliés aux OSC de type C, c’est
à dire les plus faibles, réparties au niveau des collectivités dé-centralisées
(Commune) s’est tenu
à partir du mois de Septembre dans les trois régions pilotes. Des séances qui privi-légieront les échanges entre les membres,
seront renforcées par la diffusion d’émission Radio spécifique pour les OSC, ainsi que par le partage d’informations entre les membres et les Partenaires Techniques et Fi-
nanciers (document de projet, médias, bulletin officielle, mailing, site web, réseaux
sociaux…).
Ces activités consistent non seulement en un appui dirigé vers les OSC qui travaillent au niveau des communautés de base, mais aussi pour contribuer à la redynamisation de la Société Civile malagasy en général, qui est actuellement essoufflée par la conjoncture marquée par une crise sociopolitique profonde et sans précédent.
L
ES
 
RÉACTIONS
 
DES
 
PARTICIPANTS
 
Pour
ANDRIANARISON Elie
, Président de l’association EZAKA SOA HO ELA de
Fianarantsoa, une association qui œuvre pour l’adduction d’Eau potable et de l’assainissement, les objectifs
fixés par la formation ont tous été presque atteints. Toutefois,
à cause de l’insuffisance d’in-
frastructures de santé de bases, les efforts fournis ne semblent pas suffire aux besoins réels de la population en matière de santé. Mais après le renforce-ment de capacité fourni par VIF, il estime être maintenant capable de former ses paires pour monter un projet de mise en place de Centre de Santé de Base (CSB) dans cette localité.
KLIMCHAND Georges
 
qui est à la fois Président de l’association VITASOA (Développement rural Boeny, Sofia, Melaky), et membre de la Plate forme
FIkambanana Entanin’ny
FAmpihavanana / Mouve-ment International de Réconciliation branche MADagascar (FIEFA MIR-MAD) affirme quant à lui que, la crise actuelle et
l’échec du Développe-
ment rural sont intime-ment liés. Il a affirmé
qu’après ces séances de
formation, la notion de « Société Civile » est devenue de plus en plus clair, et est convaincu du rôle
prépondérant qu’elle pourrait jouer en faveur de l’appui au développement. L’occasion a aussi été pour lui de conscientiser les dirigeants sur la nécessité de
prendre en compte les doléances des OSC et à faire abstraction de leur ten-
dance à les qualifier d’eternel opposant.
 
RAZAKANDRAINA Nirina,
Président de l’Association COPH (Collectif pour la Promotion des droits des Personnes en situation d’Handicaps) trouve que face
à certains abus et certaines mains mise des politiciens au sein même du milieu de la Société Civile, la forma-
tion octroyé par VIF qu’il a
suivi appui réellement les OSC à assumer et à assurer leurs rôles. Comment pour-raient-elles aider les com-munautés de base et esqui-ver les dérives politiques, si elles même ne sont pas ap-tes à exercer pleinement leurs fonctions ?
 
2

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->