Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
8Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
La Culture de la Paix et la Tolérance en Islam

La Culture de la Paix et la Tolérance en Islam

Ratings: (0)|Views: 939 |Likes:
Published by laylil
http://www.tolerance.ma/french/Findex.htm#
http://www.tolerance.ma/french/Findex.htm#

More info:

Published by: laylil on Sep 12, 2009
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOC, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

07/30/2013

pdf

text

original

 
La Culture de la Paix et la Tolérance en Islam
 
La culture de la paix et la tolérance en Islam
 
Introduction
 Le présent document a été élaboré à l'occasion de l'année internationale de la culture de la paix(année 2000) proclamée par l'Organisation des Nations Unies (ONU) (Décision de l'Assembléegénérale N°15/52 du 20 novembre 1997) sur proposition de l'Organisation des Nation Unis par l'Education, les Sciences et la Culture (Unesco. Il est utile de rappeler à ce sujet que ces deuxorganisations ont pris et continuent de prendre de nombreuses initiatives allant dans le sens de ladiffusion de la culture de la paix et de la tolérance, dont on peut citer :- L'élaboration et l'édition de nombreux documents culturels et pédagogiques en relation avec la paix et la tolérance.- La préparation (et le vote par les pays membres) de nombreuses déclarations avec des programmes d'actions dans ce domaine, en particulier : la déclaration de principe sur latolérance(1995); la déclaration et le programme d'action sur la culture de la paix(1999); etc.- La création de plusieurs occasions visant à stimuler les actions et à mobiliser les énergies enfaveur de la tolérance et la paix dans le monde, par exemple : la proclamation de l'année 1995comme année internationale de la tolérance, du 16 novembre de chaque année comme journéemondiale de la tolérance, de l'année 2001 comme année internationale du dialogue entre lescivilisations, de la décennie 2001-2010 pour le soutien de la culture de la paix et de la non-violence en faveur des enfants.Ces différentes actions, leurs motivations et les résultats escomptés ont fait l'objet d'un Rapportde Synthèse sur la Culture de la Paix préparé par l'Unesco et présenté par le secrétaire général del'ONU en 1998 (1).La diffusion de cette culture de la paix constitue en effet un axe essentiel des actions visant àinstaurer la coexistence et la compréhension entre les hommes quelles que soient leursdifférences ethniques, culturelles ou religieuses ; elle constitue aussi une réponse à ce défis queconstituent les conflits, les guerres destructrices et les crimes organisés qui ont marqué l'histoirede l'humanité.Par ailleurs la poursuite de ces phénomènes de violence et de destruction au cours de la dernièredécennie du 20éme siècle et jusqu'à présent, de même que les crimes contre l'humanité commisen Bosnie et au Rwanda par exemple, constituent une triste démonstration du fait que le chemin pour sauver les générations futures du fléau de la guerre est encore long et nécessite de profondset incessants efforts.L'Education constitue, dans cette optique, une composante majeure de ces efforts afin detransformer la culture de la violence et de la guerre en culture de la non-violence et de la paix.Car «les conflits naissent d'abord dans les esprits, et par conséquent la défense de la paix et sonenracinement doivent commencer dans les esprits» comme le précise bien l'Acte constitutif del'Unesco.
 
D'un autre coté, au niveau des valeurs spirituelles, bien que toutes les croyances, et en particuliers les religions monothéistes, donnent une grande importance aux valeurs de la paix etde tolérance, on constate malheureusement que la recrudescence des violences qui se mêlent auxreligions donne une image déformée de celles-ci ; avec de regrettables amalgames entreterrorisme et religion. Ces amalgames nourrissent différents préjugées et idées reçues ou préconçues, contrariant ainsi les valeurs de paix qui sont prônées. Une telle situation requiert elleaussi des efforts constants de la part des institutions religieuses et éducatives, afin de préciser lesidées et mettre en évidence l'attachement de ces religions aux valeurs de paix et de tolérance.L'Education est un moyen efficace pour l'instauration de la culture de la paix; c'est également unmoyen relativement simple à mettre en oeuvre à condition toutefois que la volonté de l'institutionéducative se manifeste à cet égard et qu'un minimum de préparatifs pédagogiques(essentiellement diffusion d'un matériel pédagogique adéquat et éventuellement des sessions deformation des enseignants) soient réalisés. La méthode consiste :- à aborder le sujet de la paix et de la tolérance dans le cadre de l'éducation religieuse ou civiqueà tous les niveaux scolaires.- à étudier des sujets ou textes littéraires ou historiques en rapport avec la paix et les vertus detolérance.- à aborder les conflits et violences qui ont marqués l'histoire de l'humanité et leurs conséquencesdévastatrices et en déduire les leçons à tirer dans le cadre de la matière 'Histoire'.En sachant que l'objectif est de donner à l'élève des informations pertinentes qui complètent sonexpérience personnelle et qui renforcent son attachement aux valeurs de paix et de tolérance.Le but de ce document est de présenter, d'une manière concise et pédagogique espérons-nous, lesvaleurs de tolérance et de paix prônés par l'Islam. Le texte peut ainsi être exploité dans le cadrede la préparation de leçons à ce sujet aux différents niveaux de l'enseignement.(1) Rapport disponible sur le site Web del'Unesco 
Chapitre Premier 
 
La Tolérance au niveau individuel et le respectde l'autre dans l'Islam 
 
1. Introduction : Signification de la Tolérance
 La Tolérance au niveau individuel est prise ici dans un sens large, qui signifie le respect del'autre, son appréciation, la bonne conduite, quelles que soient les différences qui existent entreles hommes aux niveaux ethnique, linguistique, des valeurs culturelles ou religieuses, desopinions, etc. Sous réserve, bien entendu, que ces valeurs ou ces opinions prônent elles aussi les principes de tolérance : la tolérance n'aurait en effet pas de sens si elle implique une passivitédevant des attitudes injustes, racistes, intolérantes. A cet égard, il est intéressant de rappeler lasignification proposée pour la tolérance dans la déclaration de principe sur la tolérance adopté àl'Unesco en 1995 :« La tolérance est le respect, l'acceptation et l'appréciation de la richesse et de la diversité descultures de notre monde, de nos modes d'expression et de nos manières d'exprimer notre qualitéd'êtres humains. Elle est encouragée par la connaissance, l'ouverture d'esprit, la communicationet la liberté de pensée, de conscience et de croyance. La tolérance est l'harmonie dans ladifférences. Elle n'est pas seulement une obligation d'ordre éthique ; elle est également unenécessité politique et juridique. La tolérance est une vertu qui rend la paix possible et contribue àsubstituer une culture de la paix à la culture de la guerre. La tolérance n'est ni concession, nicondescendance, ni complaisance. La tolérance est, avant tout, une attitude active animée par lareconnaissance des droits universels de la personne humaine et des libertés fondamentalesd'autrui. En aucun cas la tolérance ne saurait être invoquée pour justifier des atteintes à cesvaleurs fondamentales. La tolérance doit être pratiquée par les individus, les groupes et les Etats.La tolérance est la clé de voûte des droits de l'homme, du pluralisme (y compris le pluralismeculturel), de la démocratie, de l'Etat de droit. Elle implique le rejet du dogmatisme et del'absolutisme et conforte les normes énoncées dans les instruments internationaux relatifs auxdroit de l'homme. Conformément au respect des droits de l'homme, pratiquer la tolérance ce n'estni tolérer l'injustice sociale, ni renoncer à ses propres convictions, ni faire de concessions à cetégard. La pratique de la tolérance signifie que chacun a le libre choix de ses convictions etaccepte que l'autre jouisse de la même liberté. Elle signifie l'acceptation du fait que les êtrehumains, qui se caractérisent naturellement par la diversité de leur aspect physique, de leur moded'expression, de leurs comportements et de leur valeurs, ont le droit de vivre en paix et d'être telsqu'ils sont. Elle signifie également que nul ne doit imposer ses opinions à autrui » La Tolérance prend aussi d'autres dimensions dans les situations conflictuelles; elle impliquenotamment : la prise en considération de l'opinion d'autrui, la résolution des conflits de manièrerationnelle, la quête de la conciliation, le pardon, la longanimité, la modération, la bonne paroleetc.La promotion de ces attitudes suppose en outre certains préalables essentiels commel'attachement au principe d'égalité entre les hommes, dans les droits et les devoirs, l'éliminationdes préjugés et de tout sentiment de supériorité ou d'égoïsme.Toutefois, si les effets de la tolérance et des attitudes qui s'y rattachent sont des plus heureux auniveau des relations entre individus, il est aussi connu que l'application de ces attitudes, n'est pastoujours facile et toute personne peut être amenée à faire face à des situations difficiles sur le plan relationnel.

Activity (8)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
Olfa Bnr liked this
Houda Miskini liked this
Karim Houichi liked this
diakitelatif liked this
sefyou623 liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->