Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
2Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Accès Bat Public Handicapés PARIS

Accès Bat Public Handicapés PARIS

Ratings: (0)|Views: 846|Likes:
Published by FIATLUX777

More info:

Published by: FIATLUX777 on Sep 18, 2009
Copyright:Public Domain

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

09/18/2009

pdf

text

original

 
 
Paris, le 09/11/04
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
« Nouvelles dispositions de mise en accessibilitédu patrimoine municipal »
Favoriser l’accessibilité des personnes handicapées à la totalité du patrimoinemunicipal est un des objectifs de la Ville de Paris. Pour satisfaire à cette ambition, laVille intégrera de manière systématique dans l’ensemble des programmes derénovation ou de construction du patrimoine municipal des critères, trans-handicap,de mise en accessibilité allant au delà de la réglementation en vigueur. Prenant laforme de cahiers des charges prescriptifs, ces dispositifs permettront de favoriser l’accessibilité des lieux et des services, rendus par les équipements publicsmunicipaux, à toutes personnes quels que soient les handicaps : sensoriels, moteursou mentaux.Pour mettre en place ces dispositions, quinze types d’équipements publics ontété analysés : écoles maternelles et élémentaires, crèches et haltes garderies,centres de PMI, gymnases, piscines, stades, bains douches, autres équipementssportifs, centres d’animation, bibliothèques, conservatoires, musées, théâtres,immeubles de bureau accueillant du public. A chaque type d’équipement correspondun cahier des charges fixant les contraintes techniques et architecturales à respecter.Les prescriptions tenant compte à la fois de la configuration des lieux et desobstacles rencontrés en fonction des types de handicap.Des matériaux et des technologies innovantes seront utilisés pour faciliter l’autonomie des personnes handicapées. A titre d’exemple, on citera : la mise enplace de plans en relief, de réseaux de cheminements recouverts de matériaucontrasté et structuré pour permettre une différentiation tactile facilitant lesdéplacements à l’intérieur des bâtiments, la création d’une signalisation en braille eten relief. De manière générale, l’éclairage ainsi que la tonalité des revêtementsseront étudiés pour permettre une meilleure perception visuelle des lieux. Dans le butd’améliorer l’audibilité, les salles et les services, recevant du public, seront munisd’amplificateurs acoustiques.Enfin, une charte signalétique, commune à tous les équipements municipaux,permettra une meilleure qualité de lecture et de compréhension pour les personnesaffectées de troubles du langage.L’ensemble de ces nouvelles dispositions sera à l’ordre du jour du Conseil deParis de novembre 2004.
Contact presse :Krystel Lessard - 01 42 76 49 61
 
 1DIRECTION DU PATRIMOINE ET DE L’ARCHITECTURE
SERVICE DE L’INNOVATION ET DES PROJETS TECHNIQUES
DPA – 04- 282OBJET : Cahiers de prescriptions techniques relatives à l’accessibilité des équipements publics aux personnes handicapées..
COMMUNICATION
----
Mesdames, Messieurs,Faciliter l'accès aux lieux publics ou de travail, mais aussi permettre l'accès aux structures d’accueil(crèches, halte-garderies) dès le plus jeune âge, à l’école, aux sports, à la culture, aux nouvellestechnologies, à ceux qui ont une déficience motrice, sensorielle, intellectuelle, psychique ou mentale ,c'est leur donner les moyens de participer pleinement à la vie collective et d'y jouer un rôle, sansdiscrimination.Le patrimoine bâti parisien est ancien et plus d’un millier d’équipements publics (écoles, crèches, bibliothèques, gymnases…) et de bâtiments administratifs de la collectivité demeurent, pour la plusgrande partie, très difficilement accessibles aux personnes handicapées.Dès 2001, Paris a mis en acte un plan d’action visant à une meilleure intégration des parisiens et destravailleurs municipaux affectés d’un handicap ; en particulier des actions d’aménagement ont étéengagées principalement dans les mairies d’arrondissement et les sites à forte fréquentation de public.Une étude générale portant sur les préconisations techniques permettant d’améliorer l’accessibilité deséquipements publics municipaux de toute nature, vient d’être achevée. Il s’avère que les mesurestechniques normatives actuelles visent principalement à rendre des lieux accessibles aux personnes àmobilité réduite et plus spécialement celles utilisant un fauteuil roulant. Mais il apparaît que cetteconception ne répond pas à la totalité des demandes des personnes atteintes de différentes formes dehandicaps.Il ne s’agit donc pas seulement de permettre l’accessibilité aux lieux mais de permettre l’accès à la totalitédes services rendus par les équipements publics à toutes les personnes quelles que soient les déficiencesdont elles sont atteintes : visuelles, auditives, motrices, psychiques et mentales.
 
 2
Par exemple, l’accueil des personnes déficientes sensorielles ou mentales suppose que les locaux soientdimensionnés et organisés pour cette mission ; il est nécessaire de faire porter la réflexion sur la naturemême des services rendus par un équipement afin de le rendre accessible à tous.Aussi, une démarche sans précédent a abouti à l’élaboration de cahiers des charges visant l’améliorationdes programmes de construction ou de réhabilitation, suivant le principe de l’accès à tout pour tous,(usagers et agents du service public).Les deux axes de cette approche sont les suivants :
1/ Prendre en compte tous les types d’équipements publics :
A ces fins, quinze types d’équipements publics ont été analysés : écoles maternelles, écoles élémentaires,crèches et haltes garderies, centres de PMI, gymnases, piscines, stades, bains-douches, autreséquipements sportifs, centres d’animation, bibliothèques, conservatoires, musées, théâtres, immeubles de bureau recevant du public.Pour chaque type d’équipement, les cahiers des charges élaborés fixent les contraintes techniques etarchitecturales à respecter, tant pour résoudre les obstacles ponctuels du fait de la configuration des lieuxque pour apporter des solutions globales à la prise en compte de chaque type de handicap.La démarche qui a été menée est globale et adaptée. C’est bien l’accès à tous les services de la Ville quiest poursuivi.
2/ Prendre en compte tous les types de handicap.
A titre d’exemple, les non-voyants ou mal-voyants rencontreront, à partir d’une table d’information etd’un plan en relief, un réseau de cheminements recouverts de matériau contrasté et structuré pour  permettre une différenciation tactile (à la canne ou podotactile) pour les guider. Les points dangereux, lesaccès ainsi que les points d’information seront indiqués par des bandes d’éveil de structures différentes.Une signalétique en Braille et en relief sera également mise en place.De manière générale, l’éclairage ainsi que la tonalité des revêtements seront étudiés pour permettre unemeilleure perception visuelle des lieux.Une charte signalétique, commune à tous les équipements municipaux, devra permettre une meilleurequalité de lecture et de compréhension pour les personnes affectées de troubles du langage ou plussimplement par la barrière de la langue ou de l’illettrisme.En vue d’améliorer l’audibilité, les salles et les services à forte fréquentation seront munisd’amplificateurs acoustiques. Ces dispositifs, composés d’une installation de sonorisation de la piècecomplétée d’une boucle amplificatrice de la réception par un appareillage individuel, sont destinés àéliminer les bruits de fond et permettre un bien meilleur confort d’audition. Ces matériels serontégalement installés, autant que de besoin, sur les postes de travail des services recevant du public.De plus, et en premier lieu dans les mairies d’arrondissement, l’accès des sourds à l’information ainsi queleurs rapports avec les agents municipaux, seront facilités par la mise en place d’un serviced’interprétariat en langue de signes, accessible par internet. De plus, l’éclairage des banques d’accueil du public sera étudié pour faciliter la lecture labiale.Par ailleurs, tous les systèmes d’information sonore (sonneries, alarmes) seront doublés d’une indicationlumineuse sans équivoque.

Activity (2)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->