Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
6Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Les miracles du Coran

Les miracles du Coran

Ratings: (0)|Views: 321|Likes:
Published by D.Messaoudi
Voici quelques réponses pour les détracteurs de l'islam et du corans. Bonne lecture et bienvenus à vos commentaires.
Voici quelques réponses pour les détracteurs de l'islam et du corans. Bonne lecture et bienvenus à vos commentaires.

More info:

Published by: D.Messaoudi on Sep 19, 2009
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOC, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

10/19/2012

pdf

text

original

 
Le Miracle du CoranSection : Partie I
Les contradictions du Noble Coran
Une question qui a beaucoup occupé les orientalistes, et toute personne désirant combattre cettereligion, consiste à prétendre que le Noble Coran renferme des contradictions. Si ces gensdépensaient autant d’efforts pour comprendre le Noble Coran qu’ils ne le font pour tenter de déceler ce qu’ils qualifient de contradiction, ils percevraient toute la grandeur du Coran, toute soninimitabilité, et l’extrême précision du verbe de Dieu — Exalté soit-Il —. Mais les orientalistesessayent de retirer au miracle sa caractéristique la plus importante, à savoir qu’il s’agit de la parolede Dieu — Exalté soit-Il —. À cette fin, ils recourent à la mise en lumière de ce qu’ils appellent des« contradictions » ou encore des « propos contradictoires » dans le Noble Coran. Cette démarche sebase essentiellement sur l’idée que si le Coran est la Parole de Dieu — Exalté soit-Il —, et puisqueDieu le Très-Haut n’est pas sujet à l’erreur, ni à l’oubli, ni aux contradictions qui caractérisent leshommes, alors la présence d’une contradiction, fût-ce en apparence, dans le Noble Coran lesaiderait à démolir le miracle et à prétendre que ces paroles sont celles du Messager de Dieu — paixet bénédictions sur lui — et ne sont pas révélées par Dieu.Mais le caractère miraculeux du Coran, qui est présent dans chacune de ses lettres, se manifestedevant eux de plus belle afin qu’ils soient eux-mêmes témoins du miracle, et afin que ceux-là mêmesqui combattent cette religion et défigurent ce noble Livre soient ceux qui révèlent au grand jour sesmiracles et ses facettes cachées. En effet, leurs allégations stimulent les esprits à la recherche d’uneréponse, si bien que leurs recherches dans le Noble Coran ne font que révéler le miracle etpermettent d’affirmer que ces paroles émanent de Dieu — Exalté soit-Il — et ont été révélées à SonProphète Mohammad — paix et bénédictions sur lui —.Prenons donc cette question à la source. Que disent les orientalistes ? Ils prétendent que le Coranest une parole humaine. Est-ce bien vrai ? Examinons une par une les questions qu’ils soulèvent,quoique le traitement de ce sujet nécessiterait un livre à part entière.
La création des cieux et de la terre
En premier lieu, ils se sont intéressés à la genèse, la genèse des cieux et de la terre. Il s’agit del’œuvre de Dieu — Exalté soit-Il —, lorsqu’Il en parle dans le Noble Coran, Il parle d’une affaire queseul Dieu connaît. Et donc, tout semblant de contradiction à ce sujet, apporte de l’eau au moulin desorientalistes afin de combattre cette religion. Que disent-ils ? Ils disent : « Le Noble Coran rapportedans diverses sourates que la terre et les cieux ont été créés en six jours. Mais, dans sourate
Fussilat 
, on trouve que la genèse a nécessité huit jours, ce qui est une étourderie humaine ou unoubli. » La conclusion qu’ils en tirent est que l’auteur de cette parole est Mohammad — paix etbénédictions sur lui —, et c’est précisément ce qu’ils cherchent à démontrer.Voyons ce qu’il en est.Le Noble Coran rapporte :
dans sourate
 Al-A`râf 
: « Votre Seigneur est Alh Qui a créé les cieux et la terre en six jours » [1] ;
dans sourate
Yûnus
: « Votre Seigneur est Alh Qui a créé les cieux et la terre en six jours » [2] ;
dans sourate
 Al-Furqân
: « C’est Lui Qui, en six jours, a créé les cieux, la terre et tout ce quiexiste entre eux » [3].
 
Ces versets sont unanimes sur le fait que la création des cieux et de la terre et de tout ce qui existeentre eux a duré six jours. Cela est clair et indiscutable. Si nous passons à sourate
Fussilat 
, aupassage où Dieu — Exalté soit-Il — détaille la création des cieux et de la terre : « Dis : "Renieriez-vous (l’existence) de Celui Qui a créé la terre en deux jours et Lui donneriez-vous des égaux ? Telest le Seigneur de l’univers, § c’est Lui Qui a fermement fixé des montagnes au-dessus d’elle, l’abénie et lui a assigné ses ressources alimentaires en quatre jours d’égale durée. (Telle est laréponse) à ceux qui t’interrogent. § Il S’est ensuite tourné vers le ciel qui était alors fumée et lui dit,ainsi qu’à la terre : "Venez tous deux, bon gré, mal gré". Tous deux dirent : "Nous venons de bongré". § Il décréta d’en faire sept cieux en deux jours et révéla à chaque ciel sa fonction. » [4].Si nous comptons le nombre de jours mentionnés dans la noble sourate, nous voyons que Dieu —Exalté soit-Il — dit avoir créé la terre en deux jours, qu’il y a fixé les montagnes et décidé de sesressources alimentaires en quatre jours, qu’Il S’est ensuite tourné vers le ciel au sujet duquel Dieu —Exalté soit-Il dit : « Il créta d’en faire sept cieux en deux jours et révéla à chaque ciel safonction. » Si nous additionnons les jours de la création mentionnés dans sourate
Fussilat 
, nousobtenons huit jours : deux jours pour la création de la terre, quatre jours pour lui assigner sesressources alimentaires et la bénir, soit six jours de création jusqu’à présent, et deux autres jourspour les cieux, soit un total de huit jours.C’est là que les orientalistes affirment que le Noble Coran s’est contredit, que, d’une part, dansplusieurs versets la genèse des cieux et de la terre dure six jours et, d’autre part, ce dernier passageporte la durée de la genèse à huit jours. Ils ajoutent qu’il s’agit d’une étourderie car son auteur esthumain.Si nous examinons attentivement le passage sur lequel ils axent leur polémique, nous nousapercevrons que son début diffère des autres versets cités. Dieu — Exalté soit-Il — dit en effet :« Dis : "Renieriez-vous (l’existence) de Celui Qui a créé la terre en deux jours et Lui donneriez-vousdes égaux ? Tel est le Seigneur de l’univers »Ainsi le verset bute-t-il en s’adressant aux créants qui donnent des égaux à Dieu etpolémiquent à Son sujet. Autrement dit, Dieu — Exalté soit-Il — a voulu nous informer que ceux quise serviront de ce verset sublime pour mettre en doute le Noble Coran ce sont les mécréantsdésireux de répandre la mécréance parmi les gens et qui veulent donner des égaux à Dieu. Dans lesdeux cas, ce sont des incroyants qui combattent Dieu et combattent Sa religion. Le début de ceverset est en soi un miracle car ceux qui polémiquent à son sujet sont bel et bien ceux quicombattent cette religion, mécroient en Dieu et essayent de semer le doute dans les esprits. LorsqueDieu Exalsoit-Il dit dans ce verset sublime : « Lui donneriez-vous des égaux ? » et« Renieriez-vous (l’existence) de Celui Qui a créé la terre (...) ? », c’est comme si Il S’adressait à cesgens qui viendront plusieurs siècles plus tard pour mettre en doute le Noble Coran et se serviront dece verset précisément pour réaliser leur dessein. Nous répondons donc que quiconque tient leur discours, soit il le fait exprès, soit il ne comprend pas la signification du texte.Dieu — Exalté soit-Il — dit en effet : « Renieriez-vous (l’existence) de Celui Qui a créé la terre endeux jours et Lui donnerez-vous des égaux ? », puis Il poursuit — Exalté soit-Il — : « c’est Lui Qui afermement fixé des montagnes au-dessus d’elle, l’a nie et lui a assigné ses ressourcesalimentaires . » Dieu — Exalté soit-Il — poursuit donc la description de la création de la terre. Il nousdonne le détail de cette création : Il a créé la terre en deux jours et poursuit la description de lagenèse disant « c’est Lui Qui a fermement fixé des montagnes au-dessus d’elle, l’a bénie et lui aassigné ses ressources alimentaires en quatre jours. » Dès lors que l’on poursuit la descriptionentamée précédemment, à savoir la description de la création de la terre, c’est-à-dire que Dieu —Exalté soit-Il — n’est pas encore passé à la genèse des cieux, la seconde partie du discourscomplète le temps consacré à la création de la terre. Dieu nous explique : « J’ai créé la terre enl’espace de deux jours et j’ai achevé sa création en l’espace de quatre jours. » La durée totale de lacréation de la terre est de quatre jours, et non pas six.
 
Pour clarifier ce point, prenons un exemple simple. Supposons que je veuille me rendre à Nancydepuis Rennes et que le train s’arrête à Paris [5]. Je dis que le train va s’arrêter à Paris au bout dedeux heures et à Nancy au bout de cinq heures. Cela signifie-t-il que le trajet entre Rennes et Nancydure sept heures ? Pas du tout. La durée du voyage de Rennes à Nancy est celle que j’ai préciséeen dernier. Les deux heures passées entre Rennes et Paris font partie des cinq heures qu’aura durél’ensemble du voyage. Pourquoi cela ? Parce que Paris est une étape du voyage. Par analogie,lorsque Dieu — Exalté soit-Il — décrit la création de la terre, Il dit qu’Il a créé la terre en deux jours etqu’Il a achevé le processus de création en fixant des montagnes au-dessus d’elle, en la bénissant eten lui assignant ses ressources alimentaires en quatre jours. Les quatre jours en questioncorrespondent à la durée totale du processus de création de la terre, répartis en deux jours pour lacréation initiale et en deux jours complémentaires pour achever la création par la fixation desmontagnes et l’assignation de ses ressources, le tout en quatre jours et non pas six. Les deuxpremiers jours font partie de la durée totale de la création de la terre qui est de quatre jours, toutcomme le voyage en train dure deux heures entre Rennes et Paris et cinq heures entre Rennes etNancy.Nous avons recours à ce genre de descriptions très couramment dans notre quotidien. Par exemple, je peux dire que j’ai posé les fondations de ma maison en trois mois et que la construction s’estterminée en un an. A-t-il fallu un an et trois mois pour bâtir ma maison ? Non, du tout. Le chantier aduré un an seulement. Mais, dans le détail, la partie correspondant aux fondations a duré trois moissur les douze qu’il a fallu pour l’ensemble du chantier. De manière générale, le domaine de la gestionde projets nous fournit de nombreux exemples similaires.Dans les versets mentionnés au début, Dieu — Exalté soit-Il — ne nous a pas détaillé les étapes dela création, il en a fourni un résumé. Dans la sourate
Fussilat 
, Il en a fait une description détaillée,deux jours pour créer la terre en elle-même, puis Il a achevé sa création en y fixant des montagnes,en lui assignant ses ressources à l’horizon de quatre jours. Il s’agit là du processus de création de laterre qui a duré quatre jours. Ensuite, Dieu — Exalté soit-Il — dit : « Il S’est ensuite tourné vers le cielqui était alors fumée » Là, Dieu — Exalté soit-Il — est passé de la création de la terre à la création duciel. Il s’agit là d’un autre processus. Le processus de création de la terre a duré quatre jours tandisque la création des cieux a duré deux jours, soit un total de six jours pour l’ensemble de la création,sachant que les jours en question sont des jours relatifs à Dieu — Exalté soit-Il — : « Cependant, un jour auprès de ton Seigneur, équivaut à mille ans de ce que vous comptez. » [6]En conclusion, cette contradiction est fictive. Les orientalistes voulaient profiter de la descriptiondétaillée du processus de création citée dans le Coran dans la sourate
Fussilat 
pour semer le douteau sujet du Coran. Étant donné que Dieu connaissait leur dessein à l’avance, le verset sublime abupar : « Renieriez-vous (l’existence) de Celui Qui a créé la terre en deux jours et Luidonneriez-vous des égaux ? » Dieu a débuté Son discours de la sorte pour nous révéler l’identité deceux qui polémiqueront au sujet de ce verset et chercheront à répandre leur compréhension erronéedans l’espoir de détourner les gens du sentier de Dieu.
L’affection et le convenable
Passons maintenant à une autre question. Dieu — Exalté soit-Il — dit : « Tu ne trouveras pas, parmiceux qui croient en Dieu et au Jour dernier, des gens qui témoignent de l’affection envers ceux quis’opposent à Dieu et à Son Messager, fussent-ils leurs pères ou leurs fils »[7] Il dit également — Exalté soit-Il — : « Et si tous deux te forcent à M’associer ce dont tu n’as aucune connaissance, alorsne leur obéis pas ; mais accompagne-les ici-bas de façon convenable. » [8]Voulant semer le doute concernant cette religion, les orientalistes s’étonnent : « Dans le premier verset, Dieu — Exalté soit-Il — nous défend de témoigner de l’affection envers ceux qui s’opposent àDieu et à Son Messager, fussent-ils nos pères, tandis que dans le second verset de sourate
Luqmân
il dit : « Et si tous deux te forcent à M’associer ce dont tu n’as aucune connaissance, alors ne leur obéis pas ; mais accompagne-les ici-bas de façon convenable. » Autrement dit, dans le premier 

Activity (6)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads
mounires liked this
mounires liked this
Daikirik liked this
Slim Zaki liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->