P. 1
Phenice, Numero Special - Le Present

Phenice, Numero Special - Le Present

Ratings: (0)|Views: 438 |Likes:
L’expression même de « présence » possède un double sens : celui d’un mode du temps (« le présent »), mais aussi d’un mode d’être (la « présence » des choses, du monde, voire de nous-mêmes à titre de « corrélat » de notre expérience). Comment comprendre ce lien intrinsèque entre un mode déterminé de la temporalité et le type d’échanges que nous entretenons habituellement avec notre milieu de vie, avec les choses et les êtres qui le composent ?
Après avoir fait du présent un élément constitutif de notre manière de « donner sens » au monde, la phénoménologie a su interroger, sur un mode critique, un tel « privilège » de la présence ». Le présent, en effet, est-il cette dimension assurée de l’expérience phénoménale, ou bien un simple idéal que la description phénoménologique est contrainte de se fixer pour les besoins de son analyse ? Et par là même, le but d’une phénoménologie consciente d’elle-même est-il seulement de dire la présence constante du monde auquel nous appartenons, ou bien également de rendre présent à la pensée un monde qui, s’annonçant peut-être depuis d’autres dimensions temporelles — le passé ou l’avenir par exemple —, lui échappe nécessairement ?
C’est ainsi le statut de la contemporanéité, du passage et de l’écoulement temporel, de l’absence, mais aussi de l’être historique, que nous tenterons d’interroger dans cette recherche sur les conditions de l’expérience phénoménologique, à laquelle nous vous invitons à participer en lisant, commentant et discutant des textes fondamentaux de la phénoménologie et de la philosophie de l’histoire.
L’expression même de « présence » possède un double sens : celui d’un mode du temps (« le présent »), mais aussi d’un mode d’être (la « présence » des choses, du monde, voire de nous-mêmes à titre de « corrélat » de notre expérience). Comment comprendre ce lien intrinsèque entre un mode déterminé de la temporalité et le type d’échanges que nous entretenons habituellement avec notre milieu de vie, avec les choses et les êtres qui le composent ?
Après avoir fait du présent un élément constitutif de notre manière de « donner sens » au monde, la phénoménologie a su interroger, sur un mode critique, un tel « privilège » de la présence ». Le présent, en effet, est-il cette dimension assurée de l’expérience phénoménale, ou bien un simple idéal que la description phénoménologique est contrainte de se fixer pour les besoins de son analyse ? Et par là même, le but d’une phénoménologie consciente d’elle-même est-il seulement de dire la présence constante du monde auquel nous appartenons, ou bien également de rendre présent à la pensée un monde qui, s’annonçant peut-être depuis d’autres dimensions temporelles — le passé ou l’avenir par exemple —, lui échappe nécessairement ?
C’est ainsi le statut de la contemporanéité, du passage et de l’écoulement temporel, de l’absence, mais aussi de l’être historique, que nous tenterons d’interroger dans cette recherche sur les conditions de l’expérience phénoménologique, à laquelle nous vous invitons à participer en lisant, commentant et discutant des textes fondamentaux de la phénoménologie et de la philosophie de l’histoire.

More info:

Copyright:Traditional Copyright: All rights reserved

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF or read online from Scribd
See more
See less

05/14/2013

 
 
 P  P  P dddéééeeeiiinnnjjj 
Af |jszj bz Njer|j b’Jrzbj~ Pdéegméegaghivzj~ bj Einj
[I^^E <600-033<]
 
 E E Ezzzmmméééggg~~~ p p pééénnniiifffaaa!!!mmmfffiii<<<000000999??? 
AAAjjjPPPééé~~~jjjeeerrr 
Rjtrj~ bj p|é~jerfrige bj~ ~éfenj~ bj a’frjaij| bz NJPDJE!feeéj <004-<009! Zeisj|~iré bj Einj ^gpdif-Feripgai~%
^^^gggmmmmmmfffiii|||jjj 
 
H% Ojfe ' B% Pgpf ?
 Jbirg|ifa 
$p% <)%
 
H% Ojfe ?
^éfenj b’gzsj|rz|j
$p% >-9)%
 
B% Pgpf ?
 Aj rjmp~ à ~ge g|ihiej ‒ Af vzj~rige pdéegméegaghivzj bz rjmp~
$p% 60-<0)%
 
^% Ciejrri ?
 Ier|gbznrige fz p|é~jer sisfer bfe~ af pdéegméegaghij bz rjmp~ bj Dz~- ~j|a 
$p% <6-<3)%
 
P% Mér|fa ?
Mindja Dje|y jr af n|irivzj bj af rjmpg|fairé ndj Dz~~j|a jr Djibjhhj| 
$p% <8-2:)%
 
I% \ómj| ?
 Aj nf|fnrä|j fpg|érivzj bz rjmp~ fz ~jie bz p|é~jer éaf|hi ‒ Dz~~j|a! Bj||ibf! \inŞz| 
$p% 23-:2)%
 
H% Ojfe ?
 Di~rgi|j jr ïr|j ‒ Djibjhhj| jr a’j~vzisj bz p|é~jer 
$p% ::-80)%
 
P-O% Cindjr ?
Rjmp~ érdivzj jr rjmp~ gerivzj bfe~ af pdiag~gpdij bj Kfer 
$p% 86-43)%
 
 
H% Ngebjaag ?
 Af mgbj|eiré ngmmj rjmpg|fairé
$p% 48-99)%
 
 
H% Ojfe ' B% Pgpf ?
 Aj p|é~jer à af azmiä|j bj a’éséejmjer ‒ Fzrgz| bj N% \gmfeg
$p% 600-604)%
 
 
Feejtj ?
 Lilaigh|fpdij héeé|faj
$p% 609-666)%
 
 Pdéeinj
[
I^^E <600-033<]!
Ezmé|g ~pénifa! mfi <009 ? Aj P|é~jer%
<
Ébirg|ifa
Nj ezmé|g ~pénifa bj
 Pdéeinj
|jh|gzpj aj~ rjtrj~ bj p|é~jerfrige bj ndfnzej bj~~éfenj~ bj a’frjaij| bz NJPDJE! rjez à a’zeisj|~iré bj Einj ^gpdif-Feripgai~ fz ngz|~ bja’feeéj <004-<009! jr nge~fn|é fz p|glaämj pdéegméegaghivzj bz « p|é~jer »%Nger|fi|jmjer à a’frjaij| bj a’feeéj p|énébjerj! ag|~ bzvzja egz~ egz~ érige~ à rgz| bj|òaj ndf|hé~ bj p|épf|j| jr b’feimj| eg~ ~éfenj~ bj r|fsfia! ia egz~ f pf|z impg|rfer bj ngecij| bä~ njrrj feeéj ndfnzej b’jer|j jaaj~ à ze ierj|sjefer biccé|jer! fcie bj mzaripaij| aj~ pj|~pjn-risj~ jr b’je|indi| aj r|firjmjer bj egr|j p|glaémfrivzj! mfi~ fz~~i bj |épgeb|j à njrrj jti-hjenj ‒ vzi egz~ rijer rfer à nŞz| ‒ b’ze r|fsfia pdéegméegaghivzj mjeé
je ngmmze
%Vz’ia egz~ ~gir bgen pj|mi~ bj |jmj|nij| ~ienä|jmjer H% Ngebjaag! P-O% Cindjr! ^% Ciejrri! P%Mf|ngaiei! P% Mér|fa jr I% \ómj|! ege ~jzajmjer pgz| ajz| bi~pgeiliairé jr ajz| ngmpérjenj ‒ mfi~ fz~~i pgz| nj vz’ia egz~ cfzr lije fppjaj| af vzfairé bj ajz| 
 p|é~jenj
%Pgz| njrrj mïmj
 p|é~jenj
! egz~ |jmj|nige~ éhfajmjer rgz~ aj~ pf|rinipfer~ bj njr frj-aij| vzi! ~pénifai~rj~ gz ege! jr ~éfenj fp|ä~ ~éfenj! ger ~z azi bgeej| aj ng|p~ jr a’ìmj bger iafsfir lj~gie pgz| jti~rj|%^ihefage~ jecie vzj! à a’ie~rf| bz ezmé|g bj egr|j |jszj nge~fn|é à « af |ébznrige pdéegméegaghivzj »! egz~ fsge~ à vzjavzj~ jtnjprige~ p|ä~ rjez à nge~j|sj| aj nf|fnrä|j« g|fa » jr ~gzsjer pébfhghivzj bj nj~ rjtrj~! jr ej aj~ fsge~ mgbicié~ vzj pgz| je |jeb|j afajnrz|j paz~ cazibj% Fie~i! bz mgie~ egz~ a’j~pé|ge~! afi~~j|ger-ia~ r|fe~pf|får|j ze pjz bj afsij jr bj af ndfajz| bj eg~ |ézeige~%H|éhg|i Ojfe jr Béaif Pgpf%
 
 
 P  P  P dddéééeeeiiinnnjjj 
Af |jszj bz Njer|j b’Jrzbj~ Pdéegméegaghivzj~ bj Einj
[I^^E <600-033<]
 
 E E Ezzzmmméééggg~~~ p p pééénnniiifffaaa!!!mmmfffiii<<<000000999??? 
AAAjjjPPP|||ééé~~~jjjeeerrr 
Rjtrj~ bj p|é~jerfrige bj~ ~éfenj~ bj a’frjaij| bz NJPDJE!p|jmij| jr ~jngeb ~jmj~r|j <004-<009! Zeisj|~iré bj Einj ^gpdif-Feripgai~%
é é é fffeeennnjjjgggzzzsssjjj|||zzz|||jjj 
H|éhg|i Ojfe

Activity (14)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
derory liked this
Jpscribd liked this
eveil75 liked this
Rita Peritore liked this
ahmed aden liked this
Rita Peritore liked this
Maxime Lallement liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->