Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Terres de France Light2

Terres de France Light2

Ratings: (0)|Views: 6|Likes:
Published by Eric Veillo

More info:

Published by: Eric Veillo on Jan 30, 2014
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

06/02/2014

pdf

text

original

 
1
 L-Imprimerie
 
>
 janvier 2014
L’édito
Merci à l’Imprimerie qui reçoit la commu-nauté d’Agglomération Terres de France pour sa traditionnelle réception de nouvel an. Le caractère inédit de cette manifestation qui se déroule au sein d’une entreprise en activité témoigne de l’importance que nous attachons au monde économique, à son insertion dans notre territoire qui n’est pas que géographique, mais doit se traduire aussi par des échanges humains.L’Imprimerie qui imprime de très nom-breuses publications dont certains des plus grands quotidiens français, fait incontesta-blement partie des fleurons de notre économie.À la pointe de la modernité, utilisant des technologies respectueuses de l’environnement, elle témoigne que si des progrès considérables ont été accomplis depuis Gutenberg, l’écrit a toujours de beaux jours devant lui, parallè-lement au développement d’Internet et des réseaux sociaux.La presse écrite notamment, qu’elle soit quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle, joue toujours un rôle irremplaçable dans l’information et donc dans le fonctionnement de notre démocratie. Le choix des responsables de l’imprimerie qui était à l’origine celle du Figaro, de rester ici à Tremblay lorsqu´ils ont souhaité agrandir et moderniser l’entreprise qui se trouvait à quelques encablures en bordure de la plate-forme aéroportuaire, témoigne tout à la fois de la mobilisation de la ville afin de proposer des solutions mais aussi des atouts trop souvent méconnus de notre territoire et de son potentiel, que nous entendons mettre au service du développement économique et des habitants.
F
RANÇOIS
 A
SENSI
 
Député, Président de la Communauté d’Agglomération Terres de France
ImpressionJournauxMagazinesBrochures
n° 17
Écoperformance
Le pari environnemental de L-Imprimerie
Produits
BERLINOIS OU MAGAZINE-JOURNAL, DEUX FORMATS À SUCCÈS
Flexibilité
PAGINATION ET SEGMENTATION, UNE SOUPLESSE RECORD
Finitions
FAÇONNAGE ET CONDITIONNEMENT, L’ART DU LABEUR EN LIGNE
JANVIER 2014
Sommaire
L’impression verte
1
 Le Waterless
2
 Le site de L-Imprimerie
4
Terres de FranceNos prestations
6
La qualité Waterless / Les finitions
7
 Berlinois ou magazine-journal
8
 Zoom sur la KBA Cortina
L-Imprimerie le Mag’n°17
Edité par L-Imprimerie93, route de Roissy – 93290 Tremblay-en-FranceTéléphone : +33(0) 1 49 63 66 66Email : tdoll@l-imprimerie.frDirecteur de la publication Thierry DollRéalisation technique Agence WGA
Journal imprimé à l’occasion des vœux 2014 de Terres de France le 23 janvier 2014.
L’impression
sous haute qualitéenvironnementale
Plus d’eau de mouillage ni d’additifs chimiques, la technologie d’impression Waterless est environnementale par excellence.
L’impression verte
Le procédé d’impression Waterless, littérale-ment « sans eau », présente aujourd’hui des performances environnementales sans précé-dent en offset industriel.Après une évaluation intensive des technologies de presse disponibles, le site de L-Imprimerie a choisi de s’équiper d’une ligne de rotatives triple laize KBA Cortina 6/2, l’une des plus impor-tantes installations Waterless actuellement en service au monde.
UNE TECHNOLOGIE HAUT DE GAMME RESTÉE LONGTEMPS MARGINALE
Inventé en 1979 par la compagnie japonaise To-ray Industries, le procédé Waterless ne fut testé avec succès en Europe qu’à partir des années 1990, notamment par des imprimeurs suédois et allemands.Son principe : remplacer les zones non im-primantes (appelées « non images ») des plaques offset classiques par une fine couche de silicone qui empêche l’encre d’adhérer et s’affranchit ainsi totalement de la solution de mouillage utilisée en offset conventionnel (lire encadré Technique).La diffusion de ce procédé, face à un coût d’ac-quisition élevé, l’a longtemps confiné à des mar-chés de niche : livres d’art, ouvrages médicaux, étiquettes de parfums ou de vins, emballages pharmaceutiques… Sa remarquable qualité d’impression le réservait habituellement à des produits à très forte valeur ajoutée.
STOPPER LES ÉCUEILS DE L’OFFSET HUMIDE
L’offset traditionnel ou « humide », fortement consommateur d’eau est un procédé d’impres-sion très polluant à cause des additifs qu’il utilise :
 de nombreux détergents chi miques, néces-saires à l’entretien des rotatives ;
 de l’huile, indispensable à leur fonctionnement ;
 mais surtout des COV, ces composés orga-niques volatiles qui sont l’une des bêtes noires de l’EPA (l’Agence de protection de l’environ-nement), laquelle tente d’en réduire drastique-ment les émissions depuis vingt ans.Or ces COV sont largement présents en off-set humide, précisément dans la solution de mouillage de l’encre. C’est le cas de l’isopropa-nol, un alcool responsable à lui seul de 20 % à 30 % des émissions de COV dans les indus-tries graphiques.
Le Waterless
IMPRIMER RESPONSABLE
Les cônes de pliage de la Cortina juste avant la « mise aux bonnes ».
 
2
 L-Imprimerie
 
>
 janvier 2014
 3
L-Imprimerie
 
>
 janvier 2014
Implanté sur la commune de Tremblay-en-France à 25 kilomètres de Paris, le site de L-Imprimerie a été entièrement pensé pour minimiser son impact envi-ronnemental et garantir les meilleures pratiques en matière d’écoresponsabilité.
RESPECTER L’ENVIRONNEMENT
UNE INTÉGRATION OPTIMALE
Construit sur un vaste espace vert en retrait de la route de Roissy, l’édifice a été volontairement placé sur une zone dénivelée en retrait de l’axe rou-tier et sa hauteur réduite au maxi-mum pour s’harmoniser à la zone paysagère.De larges verrières en façade et en toiture permettent de travailler pen-dant la journée en lumière naturelle donc sans apport significatif de lu-mière artificielle. Un gain énergé-tique qui se traduit aussi en termes de confort des conditions de travail.Enfin, la gestion des déchets d’activi-tés a aussi fait l’objet d’une concep-tion et d’un process rigoureusement contrôlés tout au long de la chaîne d’impression.
L’EXCELLENCE SANS GASPILLAGE
Les technologies d’impression rota-tive actuelles se partagent entre les rotatives avec sécheur (papier ma-gazine, brillant) et les rotatives sans sécheur (papier non couché). Des procédés qui ne pourront résister durablement aux normes environne-mentales à venir. L’offset avec sécheur, fortement consommateur d’eau, de produits chimiques et source de déchets et rejets polluants, fait appel à des papiers couchés (brillants) dont le process de production engendre un bilan carbone d’autant plus défavo-rable que ces papiers sont plus com-plexes à recycler. Le luxe du papier brillant se paie au prix fort.À l’inverse, l’offset classique sans sécheur, fortement consommateur d’eau mais aussi de gâche papier, présente un bilan environnemental qui n’est guère plus performant.Le Waterless, par la qualité de son procédé, dépasse cette alternative et apporte une révolution à la fois tech-nologique et environnementale. Les rotatives de L-Imprimerie travaillent sans sécheur et sur des papiers non couchés, pour des imprimés de qua-lité, surprenants en comparaison avec l’offset classique.
UN ENGAGEMENT RÉCOMPENSÉ
Forte de son implication pour amé-liorer en permanence sa perfor-mance environnementale, L-Impri-merie, engagée dans la démarche de certification ISO 14001, est d’ores et déjà certifiée
Print Environnement
®
 et Imprim’vert
®
.Deux labels d’écoresponsabilité exi-geants, établis en concertation avec les imprimeurs et les chambres des métiers.
Gestion durable
LA SECONDE VIE DES DÉCHETS
Même si l’impression Waterless est moins polluante que l’offset classique, elle produit comme toute industrie des déchets d’activité : emballages, carton, papiers, solvants de nettoyage, chiffons souillés…Sur le site, des systèmes collecteurs, filtres, gaines d’aspiration et compacteurs assurent la récupération et le stockage sélectif et sécurisé de l’ensemble de ces déchets.Ces produits sont ensuite enlevés par un prestataire avec lequel L-Imprimerie a signé un accord de partenariat, le groupe Paprec, leader français du traitement, recyclage et valorisation des déchets qui emploie aujourd’hui près de 3 000 personnes sur 40 sites. Ces déchets seront ainsi décomposés, transformés et régénérés par des procédés physico-chimiques en matière première « neuve », recyclés en matière première dite « secondaire » ou bien valorisés sous forme d’énergie.
π
Le site de L-Imprimerie
 
4
 L-Imprimerie
 
>
 janvier 2014
 5
L-Imprimerie
 
>
 janvier 2014

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->