Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
1973_Binder1

1973_Binder1

Ratings: (0)|Views: 15,277|Likes:
Published by PDF Journal

More info:

Published by: PDF Journal on Feb 02, 2014
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

02/06/2014

pdf

text

original

 
LUNDI 3FÉVRIER 2014
www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2544 PRIX 20 DA
Boudebouz
«Jemebattraichaque week-endpourretrouverlasélection»
LaJSKrédigeunrapportaccablantcontreAmalouLaJSKrédigeunrapportaccablantcontreAmalou
 
LaJSKrédigeunrapportaccablantcontreAmalou
Oussaci
 «Il y avait2 penaltys pour la JSK et Benlamri méritaitun 2
e
carton jaune»
Messadia
 «Il y avaitfaute sur moi dans lasurface de réparation»
HannachichargelesUsmistes
«C’est grave de réserverune tribune fissuréepour nos supporters !»
 Allache
«Il a voulu créerla polémique à partir de rien»
 Aït Djoudi
 «A Chlef, il avaitmal géré le match et nousn’avons rien dit»
Feghouli,lehérosduCampNou,
auButeur 
Feghouli,lehérosduCampNou,
auButeur 
Feghouli,lehérosduCampNou,
auButeur 
Feghouli,lehérosduCampNou,
auButeur 
Feghouli,lehérosduCampNou,
auButeur 
Feghouli,lehérosduCampNou,
auButeur 
 Amroune
 «On m’a fait sortir par la petite portepour ramener des joueurs qui n’ont pas de niveau»
«Nos supporters ont étéagressés, ça nous a déstabilisés»
Hachoudexpliquelafaite
MCA
«Le coach m’a demandéde beaucoup défendreet m’a donné une totaleliberté en attaqu
«Dans le stade, il y avaitdes drapeaux algériens,cela m’a poussé à mesurpasser»
«Gagner le Barça au Camp Nou, ça n’arrive peut-être qu’une fois dans la vie, il faut donc savourer»
 
Ryad,racontez-nousunpeucematchfoufaceàGuingamp?
C’était très difficile contre une belle équipe deGuingamp. On a su se montrer patients, on acontinué à jouer et on s’est resserré les coudespour aller chercher une victoire que je trouveassezméritée.Malgrél’étatduterrainetlescondi-tions climatiques très difficiles, on a su surmon-ter notre handicap pour l’emporter au 󿬁nish.
Unevictoireréaliséesurtoutgrâceàvotremagni󿬁que󿬁ndematch,commentvous vousêtessentid’aborddanscenouveaurôlededemi-défensif?
Très bien, même si jen’en ai pas fait trop pourdéfendre. Après, jouercomme récupérateur meforce à apprendre à mieuxm’impliquerdanslereplidé-fensif. Plus, je dois être tou- joursà100%demesmoyens,etjecroisque même si je suis plus à l’aise dans le secteuroffensif, je prends vraiment du plaisir à jouercommemilieudéfensifsurtoutquecelanem’em-pêche pas de participer à la construction du jeude notre équipe. Je suis à la disposition del’équipe. Là où le coach décidera de me faire jouer, je jouerai.
Enmilieudesecondepériode,vousêtespascommemilieuaxialetlà,voussortezunepassedécisiveetvousmarquezlebutdelavictoire, vousvousêtesrégaléRyad,n’est-cepas?
C’est mon vrai poste, en jouant comme milieuaxial,jecherchesurtoutàtrouvermescamaradesattaquantsetlesmettredanslesmeilleurescondi-tions sur le terrain. Cela me donne aussi plus deliberté d’initiative et ça a bien marché.
Vousavezprisunénormerisque,transfor-merlepenaltydelavictoireàladernièreminutedejeualorsqu’ilyavaitDjibrilCisquivoulaitletirer, c’étaitquandmêmeunpeuosé?
A vrai dire, je n’ai pas tremblé, même si j’aitrouvé que l’arbitre a mis beaucoup de tempspour siffler. Après, comme je suis habitué à cetexercicemaintenant,jenetremblejamais,j’aitiré12 penaltys en Ligue 1 et j’en ai marqué autantdonc,quandjeprendsleballon,jesuisconvaincuque je vais le mettre dedans sinon si je pense au-trementjepeuxlerater.Pourl’instantçameréus-sit toujours, tant mieux pour moi et pour Bastia.
Surcepenaltytransformé,onvousavumurmurerdeschoses,quest-cequevous vousêtesdit,avantdetirer?
J’aimurmurélaFatihapourimplorerDieuà m’aider à marquer ce but victorieux. C’esttrès important pour moi, ça m’aide beau-coup à surmonter des situations difficiles.
LesGuingampoisontbeaucouprepro-chéàl’arbitrecepenaltyquevousavezmarqué,letrouvez-vousvalable?
Oui, à 100%, il y avait penalty, au momentoù je m’apprêtais à lever le pied pourtirerleballon,ledéfenseurdeGuin-gamp a accroché mon piedd’appui, donc, je n’ai ja-mais simulé la faute.
Parlonsdelasélec-tion,vousêtesenforme,vouscu-mulezuntempsdejeuassezfort, votreretourestan-noncépourlematchdelaSlovénie,qu’avez-vousàdire?
Moi je ne suis aucourant de rien maiscomme tout joueur al-gérien, j’attendrai avecimpatience l’annonce delalistedesjoueursconvo-qués. Aps, il y a uncoach qui fait son travail, ilfaut respecter ses décisions.
LeBrésil,vousypensez ?
Oui, bien sûr. Moi, j’aligne lesmatchs pour rester performant etaider Bastia à avancer au classe-ment,aprèsbiensûrmonobjectif est de vite retrouver ma familleen Equipe nationale. J’ai hâte deretrouver mes potes.
Halilhodzicadéclaàmaintesreprisesqu’ilcomp-taitsurvous. Votreretourpeutsefairedemanièrenatu-relle,vousavezquandmêmepar-ticiàquelquesmatchsdequali󿬁cation...
C’estvrai,maisàmonavis,ilfautlaisserHalil-hodzic travailler. Moi, de mon côté, je serai trèshonoré de travailler de nouveau sous sa coupe,après, on verra bien ce qui va se passer.
LAlgérieestdanslegroupedelaBelgique,laRussie,etlaCorée,onsaitquevousn’ai-mezpastropcommentervosadversaires,justeunmotsurlaqualidecettepouleH.
On est dans un groupe difficile, il nefaut pas se leurrer, la Belgique, avec ses indivi-dualités,représentepourmoil’équipelapluscos-taude de notre poule, après, il y a la Russie et laCoréeduSudqu’onn’aplusàprésenter.C’estdeséquipes certes capables du meilleur comme dupire mais qui restent des habituées de laCoupe du monde.
QuellessontnoschancesdansceMondialbrésilien?
Je pense que même si on ahérité d’un groupe trèsdifficile, l’Algérie n’irapas en touristes auBrésil. Connaissantle tempérament ducoach Vahid et ladétermination denotre groupe en sé-lection, on va toutdonnerpourhonorerlepays. Seulement, il fautrester positif. C’est bien d’êtreambitieux, mais c’est mieux d’être réaliste.L’important,c’estdetoutdonnerpouréviterlesregrets.
4butset5passesdécisives,quelseravotreobjectifpersonnelpourcettephaseretour?
Je veux d’abord soigner encore mes statis-tiques, il me reste encore beaucoup de matchs à jouer.J’espèrepouvoirencorememontrerdécisipour rester performant et du coup prétendre à jouer le Mondial, Inch’Allah.
LesfansdesVertss’en󿬂amment,qu’avez- vousàleurdire?
Je connais bien nos supporters, ils aimentbeaucoupleuréquipe,etjesuissûrqu’ilsveulentnousvoirallerleplusloinpossibledansceMon-dial au Brésil. A nous, Inch’Allah, de rendre leurrêve en réalité en se donnant à fond.
 Entretien réalisé par Moumen Aït Kaci Ali
 
02
 Équipenationale
Coup de pom pe 
N° 2544
 www.lebuteur.com
Lundi 3 février 2014
Après son match renversant contre Guingamp
«EnLigue 1, jen’ai jamaisraté un penalty,c’est un exerciceque j’affectionne»
Boudebouz
«LeBrésil?Biensûrquej’ypense!»
L
e portier de l’EN, Raïs Mbolhi, a ac-cordé une longue interview à un sitespécialisé russe, Sof-sports, dans la-quelle il est revenu sur les chances etles ambitions de l’Algérie lors du prochainMondial :
 «Je pense qu’on est tombés dans groupe très difficile. La Belgique est un grosmorceau avec de grosses individualités, c’est la favorite.»
«On n’ira pas en touristes,on jouera tous nos matchs à200%»
«La Russie est plus expérimentée que l’Al-gérie en Coupe du monde. Quant à la Corée,c’est un adversaire que je ne connais pas. Jen’ai pas la moindre information sur cetteéquipe. Je sais par contre qu’ils sont discipli-nés tactiquement et travaillent beaucoup. Entout cas nous, on n’ira pas en touristes auBrésil et ce Mondial connaîtra certainementde grosses surprises. De notre part, on jouera nos matchs à 200% de nos capacités.La différence entre les grandes et les petiteséquipes a diminué et je ne pense pas qu’il y ait un adversaire imbattable à ce niveau de lacompétition.»
«Capello, n’assurera pasforcément un bon Mondialpour la Russie»
«Tout le monde s’accorde à dire que Ca-pello est un grand coach. Mais avoir ungrand entraîneur etdes bons joueurs celane signi󿬁e rien. Vousavez vu l’Angleterre en2010 ? Elle possédaitdes joueurs d’excep-tion, tels que Lam-pard, Gerrard,Rooney et autres maisils n’ont pas montrégrand-chose que ça soit contre nous oucontre les autres équipes qu’ils ont affrontéespar la suite.»
«J’aimerais jouer pourGrozny les Tchétchènes sontmusulmans comme moi»
«Si je reviens en Russie ? Oui pourquoipas ? J’ai rallié Samara dans une mauvaisepériode et j’aimerais revivre l’expérience enRussie. Je vous informe que j’ai deux objec-tifs pour le prochain semestre : Je veuxréaliser une bonne Coupe du monde auBrésil et revenir en championnat deRussie pour jouer dans une formationcomme Grozny. Pourquoi ? Et bienparce que c’est un club tchétchène,ils sont musulmans comme moi et j’ai trop aimé leur stade et leur en- vironnement.»
 Moumen A.
Désigné par
 L’Equipe
comme homme dumatch Bastia-Guingamp,l’international algérien,Ryad Boudebouz auramérité cette distinction.Aligné d’abord commemilieu récupérateur,Boudebouz s’est bien ad- jugé de sa mission avantde passer carrément mi-lieu offensif en secondemi-temps. Un coachinggagnant de son entraî-neur, puisque l’ex-Socha-lien a tout simplement,grâce à son génie, menéBastia à la victoire. Pas-seur décisif sur l’égalisa-tion des Bastiais, Ryad atransformé un pénalty,qu’il a lui-même ramené,à la toute dernière mi-nute de jeu.
 L’Equipe,
 l’undes journaux sportifs lesplus vendus dans lemonde, lui a attribué lanote de 7/10.
Il a démontrésa personnalitéface à Cissé
Le penalty marqué parRyad Boudebouz a per-mis à l’Algérien de mar-quer son 4
e
but. Ryad quiavait provoqué la fautequi a obligé l’arbitre de larencontre à désigner lepoint du penalty, a prisses responsabilités en en-levant le ballon à l’expé-rimenté Djibril Cissé.Une manière d’assumeret de prouver sa person-nalité dans cette équipebastiaise.
 M.A.
L’Equipe 
 lui a attribué un 7/10
 Ryad, homme du match Bastia-Guingamp
Mbolhi
 «Notre objectif sera le second tour au Brésil»
«Avantde tirer lepenalty, jemurmurai la Fatihapour implorer Dieu àm’aider à marquerce but victorieux»«Ledeuxièmetour restepossible àcondition dene pas trops’enflammer»«Il ne fautpas se leurrer,on est dans ungroupe difficile oùla Belgique est lafavorite»
 
Équipenationale
Coup d’œil 
N° 2544
www.lebuteur.com
Lundi 3 février 2014
Feghouli, le héros du Camp Nou, au
 Buteur 
«GagnerleBarçaauCampNou
çan’arrivepeuttrequunefois
danslavie,ilfautdoncsavourer»
So󿬁ane, peut-on revenir sur lematch du Camp Nou et sur votreprestation personnelle ?
On savait dès le départ que ça allaitêtre très difficile et qu’il fallait fairepreuve de beaucoup de solidarité etde générosité, qu’il fallait être trèsbons pour pouvoir repartir de là-basavec un point, voire plus. Mainte-nant que ça a été fait, il faut félicitertous les joueurs qui, de la première àla dernière minute, ont fait preuved’abnégation et de ténacité. Ils ne sesont à aucun moment relâchés carface à ce type d’adversaire, la moin-dre seconde d’inattention peut s’avé-rer fatale. Vraiment, nous avonsréalisé une grande partie. En ce quime concerne, j’ai donné le meilleurde moi-même. J’avais des consignestrès strictes pour défendre. Offensi- vement, j’avais une certaine libertéde mouvement a󿬁n d’apporter unplus. Je suis vraiment satisfait de maprestation et de celle de l’ensemblede mes partenaires.
Mais votre retour en forme ne datepas du match du Camp Nou,puisque depuis le début de l’année2014, vous enchaînez les bonsmatchs. Comment expliquez-vousce regain de forme ?
L’explication est simple : j’ai toujoursété exigeant avec moi-même. Pourceux qui me connaissent, j’ai tou- jours été un grand bosseur. Avecmes entraîneurs et mes coéquipiers, je n’ai jamais rien lâché au quotidienà l’entraînement. Non, je suis vrai-ment satisfait de mes dernières pres-tations. Maintenant, j’espère que çane va s’arrêter là parce que j’ai àcœur de con󿬁rmer cela chaqueweek-end, chaque match. Il fautdonc prendre les matchs les unsaprès les autres avec le souci de fairetoujours mieux a󿬁n que Valence re-monte la pente. Remettre Valence àsa vraie place en haut du tableau estmon objectif et je vais l’atteindreavec l’aide de mes coéquipiers. Notreplace est en haut, elle n’est pas dansle ventre mou du tableau et on l’aprouvé hier en réalisant l’exploit debattre le Barça au Camp nou. Voussavez, gagner au Camp Nou est un vrai exploit qui n’arrive peut-êtrequ’une fois dans la car-rière d’un joueurde haut niveau.C’est un réelplaisir que j’aimerais revivre encore. Déjà, jouerau Camp Nou, c’est un vrai plaisir,après quand on gagne, c’est très trèsgros. J’espère vraiment revivre cela.
Vous avez fait passer un sale après-midi à Jordi Alba, votre ancien co-équipier à Valence avec lequel vousaviez de très bons rapports.Comme ça s’est passé sur leterrain ?
Ecoutez, sur le ter-rain, il n’y a plusd’amitié. J’aimon employeurqui est le FCValence, il ason employeur.J’ai donc fait lemaximum pourle contrer et luipareil. Cette fois-ci, c’est le FC Valencequi a gagné, tant mieux pour moi.Mais cela ne change rien aux quali-tés de Jordi Alba qui reste un trèsgrand joueur et qui est encore jeuneavec une grande marge de progres-sion.
Est-ce que le discours de l’entraî-neur est le même quand on joue leBarça ou une autre équipe ?
Absolument pas. Les consigneschangent par rapport à l’adversaire.Le Barça comme tout le monde lesait a un jeu propre à lui qui date del’époque Cruiyff et qui acontinué avec Guar-diola. Pour les contrer,il nous a donné desconsignes très trèsstrictes à respecter à lalettre, mais il nous a sur-tout fait travailler durantla semaine. Après, pendantle match, chaque joueur aété vraiment à la hauteurau niveau tactique, au ni- veau de l’engagement et dela solidarité. On n’est pas venus à Barcelone pournous dire on va jouer unmatch et on repart. Non, cematch on l’a vécu tout aulong de la semaine. On abeaucoup travaillé, on a dé-cortiqué le jeu de l’adversaire.Maintenant, le plus dur, c’estde con󿬁rmer et de penser d’oreset déjà au prochain match. Au risquede me répéter, l’objectif, c’est de re-coller au classement et pour cefaire, on doit aborder nosmatchs les uns après les autresavec toujours le souci de fairemieux.
Durant les 90’, vous étieznaturellement concentré surle match, mais au coup de sif-󿬂et 󿬁nal, à quoi on pense enpremier ?
Je me suis dit d’abord El Hamdoul-lah. Après, on se rend comptede l’énorme exploitqu’on vient de réaliser. J’ai discutéavec les joueurs et j’ai su que pourcertains, c’est la première fois qu’ilsgagnent au Camp Nou. Ça resteragravé dans notre mémoire. C’estbien tout ça, mais on ne peut pasrester tout le temps à focaliser des-sus même si ce n’est pas donné à toutle monde de marquer trois buts auBarça.
Il y avait même de la placepour inscrire d’autresbuts, n’est-ce pas ?
C’est vrai qu’avec un peuplus de lucidité et parmoment d’expérience, onaurait même pu ajouterun quatrième en 󿬁n departie. Mais avec ce 3 à 2on est ravis car si on nousavait proposé cela avant lematch, on aurait signé tout desuite.
Dans leur grande majorité, les Al-gériens ont suivi le match à la télé.Avez-vous eu une pensée pour eux ?
En plus des téléspectateurs, il y atoujours des supporters de toutes les villes algériennes qui viennent me voir. Je vois des drapeaux algériensdans tous les stades espagnols et celame remplit de 󿬁erté. D’ailleurs, àchaque fois qu’un Algérien vient me voir après un match, je lui offre monmaillot en signe de gratitude. Je saisaussi qu’en Algérie, on sup-porte beaucoup le Real etle Barça et qu’on aforcément suivi lematch d’hier.Cette vic-toire, jeladédieauxsupporters deValence et auxAlgériens qui mesuivent partout et quime poussent toujours àme surpasser pour représenterdignement mon pays.
En Algérie, on supporte le RealMadrid et le FC Barcelone, maisdepuis trois ans, on supporte aussiValence…
Vous voulez dire depuis que j’y suis(il rit).
Revenons un peu à l’actualité del’Equipe nationale. Beaucoup de joueurs ont décidé de changer declub au mercato. Quel est votre avissur la question ?
Je crois que pour la plupart ils ontbien fait de partir en prêt parce quece n’est pas évident de ne pas avoirdu temps de jeu dans son club sur-tout à l’approche d’une Coupe dumonde. J’espère du fond du cœurpour ceux qui ont décidé dechanger de club que lachance va leur sou-rire. Pour ceux quin’ont pas pu chan-ger, j’espère qu’ils vont pouvoirs’imposer dansleurs clubs petit àpetit. Depuis qu’ilest là, Vahid connaîttrès bien l’ossature dela sélection. Il saitqu’il peut s’appuyer sur certains joueurs même s’ils n’ont pas beau-coup de temps de jeu. Il va falloir ar-river en phase 󿬁nale de Coupe dumonde avec des matchs dans les jambes, c’est une réalité, mais tousles joueurs qui n’ont pas eu beau-coup de temps de jeu ont toujoursrépondu présents et se sont toujoursbien battus pour le pays. Franche-ment, de ce côté-là, il n’y a rien àdire. Chacun de nous doit penser àse donner à fond pour son club pourarriver en forme en sélection. LaCoupe du monde est encore loin,on a encore le temps de la prépa-rer.
Vous êtes bien placé pourparler des prêts au mer-cato, puisque vous-mêmeavez été prêté à Almeriadès votre première saisonà Valence et vous êtes re- venu en force durant votredeuxième saison en Es-pagne…
Lorsque je suis arrivé à Va-lence, je venais juste de meremettre d’une bles-sure au genouqui m’acontraint depasser une annéeblanche. Pour ne pas passer unedeuxième saison à blanc, j’ai étéprêté à Almeria et ce prêt m’a été trèsbéné󿬁que, puisque j’ai pu enchaînerles matchs et m’adapter à la Liga. Jeme suis bien remis en jambes pourrevenir à Valence dans de meilleuresconditions. Passer d’un club huppé àun club moins coté ne veut absolu-ment pas dire qu’on est en déclin. Ilfaut savoir parfois reculer pourmieux sauter comme on dit. Moi, j’aientière con󿬁ance en mes coéquipiersen sélection. On est des Algériens eton ne lâche rien. Ils vont 󿬁nir pars’imposer et vous verrez qu’ils arri- veront tous prêts pour le Mondial.
Pizzi, votre entraîneur à Valence, arefusé catégoriquement de vous laisser partir au mer-cato. Cette marque decon󿬁ance est-elle pourquelque chose dans votre retour en forme?
Pour être sincère avec vous, je n’ai pas en-tendu l’entraîneur décla-rer cela à la presse. Pourmoi, il n’a jamais été ques-tion que je parte au mercato, jen’ai jamais fait partie de la liste despartants. Ceci dit, l’entraîneur saitqu’il peut compter sur les joueursqui sont restés et on l’a prouvé face àBarcelone. Les nouveaux venus sontles bienvenus car on est certainsqu’ils vont apporter un plus.
La Coupe du monde est certes trèsloin, mais est-ce que dans un coinde votre tête vous y pensez déjà ?
Au quotidien, je pense plutôt à monclub et aux objectifs qu’on doit réali-ser avec Valence, mais je n’oublie pasqu’en 󿬁n de saison, il y a un évène-ment planétaire, il y a la Coupe dumonde qui n’arrive peut-être qu’uneseule fois dans une carrière. Dans uncoin de ma tête, il y a forcément laCoupe du monde, j’y pense un peu,mais je ne vais quand même pasm’éparpiller, je ne peux pas êtreconcentré sur plusieurs choses enmême temps. Mon plus grand souci,c’est de travailler et progresser tousles jours. C’est la meilleure manièred’être utile à mon club et à monpays.
 Entretien réalisé par  Mohamed Saâd 
 
«Le coach m’ademandé debeaucoupdéfendre et m’adonné beaucoupde liberté enattaque»«Les Algériensne lâchent rien,on arrivera tousen forme enCoupe dumonde»
Contacté juste après le match FC Barcelone-FC Valence, Sofiane a pris la peine de nous répon-dre, mais s’est excusé de ne pouvoir nous parler en nous donnant rendez-vous pour le lende-main. Le héros du Camp Nou qui a fait fléchir le Barça de Messi, Xavi et Iniesta était exténué parsa grande débauche d’énergie et s’apprêtait à rentrer à Valence par bus. Le lendemain, il était aurendez-vous pour refaire le match avec
 Le Buteur.
 Vous allez le voir, Feghouli a tout au long del’entretien évité de parler de sa prestation personnelle. Il faisait toujours ressortir l’effort collec-tif, la solidarité et l’abnégation dont ont fait preuve tous les joueurs de Valence. C’était grand !
Marca lui aattribué un 9/10 !
Bien que Feghouli ne soit pas été le seul artisan decette belle victoire, puisque du côté valencian, le gardien,Diego Alves, a lui aussi sorti une partie phénoménal, iln’empêche que les grands journaux du pays, ont pourla plupart attribué la meilleure note du match aumilieu algérien. Le quotidien sportif, Marca,proche du Real Madrid, lui a donné la notede 9/10. Une note que ledit journaln’attribue que rarement. Elledemeure significative de la grosseprestation de Sofiane, qui, pourle rappeler n’a pas inscrit debut pourtant. Notons quelors de ce match, Messi aeu la note de 7.
«Dans le stade,il y avait desdrapeauxalgériens, celam’a poussé à mesurpasser»
03

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->