Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
P. 1
Le Petit Livre Rouge

Le Petit Livre Rouge

Ratings: (0)|Views: 714 |Likes:
Published by nouvelobs
Les citations de Mao ont été rassemblées dans le Petit Livre rouge, distribué par le gouvernement à partir de 1964.
Les citations de Mao ont été rassemblées dans le Petit Livre rouge, distribué par le gouvernement à partir de 1964.

More info:

Published by: nouvelobs on Oct 01, 2009
Copyright:Traditional Copyright: All rights reserved

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/12/2013

pdf

text

original

 
 
LE PETIT LIVRE ROUGE
CITATIONS DE MAO TSETOUNG
CHAPITRES
I. Le PartiII. Les classes et la lutte des classesIII. Le socialisme et le communismeIV. La juste solution des contradictions au sein duPeupleV. La guerre et la paixVI. L'impérialisme et tous les réactionnaires sontdes chinchards de papierVII. Oser lutter, oser vaincreVIII. La guerre populaireIX. L'armée populaireX. Le rôle dirigeant des comités du PartiXI. La ligne de masseXII. Le travailXIII. Les rapports entre officiers et soldatsXIV. Les rapports entre l'armée et le PeupleXV. Les « trois démocraties »XVI. L'éducation et l'entraînement des troupesXVII. Servir le PeupleXVIII. Le patriotisme et l'internationalismeXIX. L'héroïsme révolutionnaireXX. Edifier le pays avec diligence et économieXXI. Compter sur ses propres forces et lutter avec enduranceXXII. Méthodes de pensée et de travailXXIII. Enquêtes et recherchesXXIV L'auto-éducation idéologiqueXXV. L'unitéXXVI. La disciplineXXVII. la critique et l'autocritiqueXXVIII. Les communistesXXIX Les cadresXXX. Les jeunesXXXI. Les femmesXXXII. La culture et l'artXXXIII. L'étudeXXXIV. Utiliser les turbines à bon escient
 
 I. LE PARTI COMMUNISTE 
 
Le noyau dirigeant de notre cause, c'est le parti communiste chinois.Le fondement théorique sur lequel se guide notre pensée, c'est le marxisme-léninisme.
 Allocution d'ouverture à la première session de la Ire Assemblée populaire nationale de laRépublique populaire de Chine (15 septembre 1954).
 Pour faire la révolution, il faut qu'il y ait un parti révolutionnaire.Sans un parti révolutionnaire, sans un parti fondé sur la théorie révolutionnaire marxiste-léniniste et le style révolutionnaire marxiste-léniniste, il est impossible de conduire laclasse ouvrière et les grandes masses populaires à la victoire dans leur lutte contrel'impérialisme et ses valets.
«Forces révolutionnaires du monde entier, unissez-vous, combattez l'agressionimpérialiste!» (Novembre 1948) Œuvres choisies de Mao Tsétoung, tome IV.
 Sans les efforts du Parti communiste chinois, sans les communistes chinois, ces piliers dupeuple, il sera impossible à la Chine de conquérir son indépendance et d'obtenir salibération, il lui sera impossible également de réaliser son industrialisation et demoderniser son agriculture.
«Du gouvernement de coalition» (24 avril 1945), Œuvres choisies de Mao Tsétoung,tome III.
 Le Parti communiste chinois constitue le noyau dirigeant du peuple chinois tout entier.Sans un tel noyau, la cause du socialisme ne saurait triompher.
 Allocution à la réception accordée aux délégués au IIIe Congrès de la Ligue de la Jeunesse de Démocratie nouvelle de Chine (25 mai 1957).
 Un parti discipliné, armé de la théorie marxiste-léniniste, pratiquant l'autocritique et liéaux masses populaires; une armée dirigée par un tel parti; un front uni de toutes lesclasses révolutionnaires et de tous les groupements révolutionnaires placés sous ladirection d'un tel parti; voilà les trois armes principales avec lesquelles nous avonsvaincu l'ennemi.
«De la dictature démocratique populaire» (30 juin 1949), Œuvres choisies de MaoTsétoung, tome IV.
 Il faut avoir confiance dans les masses; il faut avoir confiance dans le Parti : ce sont làdeux principes fondamentaux. Si nous avons le moindre doute à cet égard, nous seronsincapables d'accomplir quoi que ce soit.
«Sur le problème de la coopération agricole» (31 juillet 1955).
 Armé de la théorie marxiste-léniniste, le Parti communiste a apporté au peuple chinois unnouveau style de travail dont les éléments essentiels sont l'union de la théorie et de lapratique, la liaison étroite avec les masses et l'autocritique.
«Du gouvernement de coalitions (24 avril 1945), Œuvres choisies de Mao Tsétoung, tomeIII.
 Un parti qui dirige un grand mouvement révolutionnaire ne saurait le mener à la victoire
 
sans théorie révolutionnaire, sans connaissances de l'histoire, sans une compréhensionprofonde du mouvement dans sa réalité.
«Le Rôle du Parti communiste chinois dans la guerre nationale» (Octobre 1938), Œuvreschoisies de Mao Tsétoung, tome II.
 La rectification est, comme nous le disions, un «mouvement général pour l'éducationmarxiste». C'est en effet l'étude, dans tout le Parti, du marxisme au moyen de la critiqueet de l'autocritique. Nous approfondirons certainement notre connaissance du marxismeau cours de ce mouvement.
«Intervention à la Conférence nationale du Parti communiste chinois suc le Travail dePropagande» (12 mars 1957).
 C'est une tâche ardue que d'assurer un niveau de vie convenable à des centaines demillions de Chinois, de transformer notre pays économiquement et culturellement arriéréen un pays prospère, puissant, doté d'une culture hautement développée.Et c'est pour mieux assumer cette tâche et pour mieux travailler avec tous les hommesde bonne volonté en dehors du Parti, déterminés à faire aboutir des transformations, quenous devons, à présent comme dans l'avenir, entreprendre des mouvements derectification et corriger sans relâche ce qu'il y a d'erroné en nous.
«Intervention à la Conférence nationale du Parti communiste chinois sur le Travail dePropagande» (12 mars 1957).
 La politique est le point de départ de toute action pratique d'un parti révolutionnaire et semanifeste dans le développement et l'aboutissement des actions de ce parti.Toute action d'un parti révolutionnaire est l'application de sa politique.S'il n'applique pas une politique juste, il applique une politique erronée; s'il n'appliquepas consciemment une politique, il l'applique aveuglément. Ce que nous appelonsexpérience, c'est le processus d'application d'une politique et son aboutissement.C'est par la pratique du peuple seulement, c'est-à-dire par l'expérience, que nouspouvons vérifier si une politique est juste ou erronée, et déterminer dans quelle mesureelle est juste ou erronée.Mais la pratique des hommes, spécialement la pratique d'un parti révolutionnaire et desmasses révolutionnaires, se rattache nécessairement à une politique ou à une autre.Par conséquent, avant de mener une action, nous devons expliquer clairement auxmembres du Parti et aux masses la politique que nous avons formulée à la lumière descirconstances.Sinon, les membres du Parti et les masses s'écarteront de la direction politique donnéepar notre Parti, agiront à l'aveuglette et appliqueront une politique erronée.
«A propos de la politique concernant l'industrie et le commerce» (27 février 1948),Œuvres choisies de Mao Tsétoung, tome IV.
 Notre Parti a défini la ligne générale et la politique générale de la révolution chinoise etarrêté diverses lignes de travail et mesures politiques particulières.Toutefois, il arrive souvent que les camarades retiennent les lignes de travail et mesurespolitiques particulières et oublient la ligne générale et la politique générale du Parti.

Activity (23)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
hemeraude liked this
Issam Sam Doumi liked this
Noro Nounou liked this
daram40 liked this
endale2 liked this
endale2 liked this
daram40 liked this
idva_19 liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->