Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
11Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
architecture américaine

architecture américaine

Ratings: (0)|Views: 2,686|Likes:
Published by Harouna Tapsoba

More info:

Published by: Harouna Tapsoba on Oct 02, 2009
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOC, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

06/21/2013

pdf

text

original

 
L'architecture des Amérindiens sur le territoire actuel desÉtats-Unis
Mesa Verde, Colorado, architecture amérindienne Les exemples d'architecture les plus anciens aux États-Unis se répartissent en deux foyers principaux : la première est la moitié orientale, où l'on trouve des témoignages très anciens dela culture desMound Buildersqui construisaient destertreszoomorphes et des  pyramidesde terre pour enterrer leurs morts. Le sud-ouest est la seconde région qui abritait des civilisationsdisparues au moment oùChristophe Colomb« découvre » l'Amérique : les sitesarchéologiques les plus connus viennent de la culture Anasazi,Mesa Verde(Colorado) et Aztec Ruins National Monument( Nouveau-Mexique).
L'architecture coloniale (XVI
e
e
Taos, Nouveau-Mexique. Un exemple de construction
adobe
des indiens pueblosLorsque les Européens s'installent enAmérique du Nord, ils apportent avec eux leurstraditions architecturales et leurs techniques de construction. L'architecturecoloniale est évidemment soumise aux influences occidentales. La construction est alors dépendante desmatériaux disponibles sur place : le bois et la brique sont les éléments omniprésents desédifices anglais de la Nouvelle-Angleterre. Elle est aussi liée à la logique de colonisation quidonne lieu à une appropriation politique de l'espace par la métropole (palais du gouverneur ,  forts). La marque de la domination européenne est aussi économique (douanes, plantations, entrepôts) et religieuse (églises, temples protestants,missions franciscaineset  jésuites).
 
L'influence hispanique dans le sud
 
]
L'explorationespagnoledu sud-ouest américain commence dans les années 1540. Leconquistador  Francisco Vásquez de Coronadoparcourt cette région aride à la recherche des mythiques cités d'or des indiensPueblos. Ces derniers édifient des maisons en adobe (une  briquedeterre crueséchée au soleil). Elles tiennent grâce à des poutres en bois apparentes. Leur forme cubique et leur enchevêtrement donnent aux villages cet aspect si singulier quisera repris par la suite par les Américains (
 style pueblo
)
1
. On imagine la déception duconquistador devant ces modestes constructions sans ornementation, mais à l'abri desquellesla température reste constante et fraîche. Les Espagnols ont finalement conquis ces villages etont fait de Santa Fela capitale administrative de la région en1609. Le palais des gouverneurs est construit entre1610 et1614en mêlant les influences indiennes (adobe) et espagnoles (grilles enfer forgé)
1
. La bâtisse est longue et possède un  patio. La chapelle San Miguel de Santa Fe date de 1610 et emploie la technique de l'adobe qui donne à cet édifice religieux unemassivité et une austérité frappantes.Mission San Xavier del Bac, Arizona, XVIIIe siècleAux XVII
e
e
siècles, les Espagnols fondent une série de forts (
 presidios
) de l'actuelleLos Angeles à l'actuelleSan Francisco. Ils créent un réseau demissions dans la région du sud- ouest. La plus célèbre est sans doute celle deSan AntonioauTexas(Fort Alamo). Celle d'Isleta Pueblo au Nouveau-Mexique possède une église en adobe, avec une nef rectangulaire,des contreforts extérieurs, deux clochers symétriques et sans ornementation
2
. La Mission SanXavier del BacenArizonaest un bon exemple du style churrigueresqueen vogue dans le reste de l'Amérique latine. La façade est encadrée par deux tours massives et le portail est rythmé par des estipites, colonnes ouvragées qui ne servent que d'ornementation.La domination espagnole concerne également la Floridede manière discontinue de1559à 1821. Ici, le
conch style
connut un certain succès àPensacolapar exemple. Il s'agit d'orner lesmaisons avec des balcons en fer forgé ; on retrouve cette tendance dans lequartier français de la  Nouvelle-Orléans, enLouisiane. Les Espagnols construisirent aussi des forts comme ceux de Pensacola et deSt. Augustine(Castillo de San Marcos National Monument), qui demeurent les rares vestiges architecturaux du XVII
e
siècleaux États-Unis.
L'influence anglaise sur la côte est
 
Le Vieux Capitole du MassachusettsàBoston, 1713,style géorgien L'architecture coloniale des 13 colonies est marquée par le modèle anglais. Mais lesdifférences climatiques et religieuses introduisent des éléments américains. En Nouvelle-Angleterre,dans la maison du  pasteur Capen à Topsfield (Massachusetts, 1683), la position centrale de la cheminée répond au besoin de chaleur en hiver 
3
. Elle est couverte de bardeauxet utilise le bois pour la charpente, deux traits spécifiquement américains. Le puritanisme impose des lieux de culte simples et sobres, dégagés de toute ornementation ostentatoire : les
meeting houses
(maison de réunion) font office de temple mais aussi de lieu de sociabilité
4
.Dans la
Old Ship Meeting House
d'Hingham (Massachusetts, 1681), la chaire est placée au centre et la charpenteest laissée volontairement visible et nue. Palais des gouverneurs1706-1720,Williamsburg,Virginie, style géorgien Au XVIII
e
sièclese développent lestyle géorgienet le palladianismeà partir de la ville de Williamsburgen Virginie. Le palais du gouverneur, édifié en 1706-1720, est précédé d'unvaste pignon d'entrée et surmonté d'unlanternonposé sur une plate-forme à  balustrade
5
 . Ilrespecte le principe de symétrie. Il associe des matériaux que l'on retrouve en Nouvelle-Angleterre : la brique rouge, le bois peint en blanc et l'ardoise bleue pour le toit à double pente. Il sert de modèle aux demeures des planteurs et des riches marchands de la côteatlantique (voir ci-dessous « maisons aristocratiques américaines »).

Activity (11)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
archat1_6547385 liked this
Sarah Tabani liked this
Zoheir Hachem liked this
lekhdhar liked this
laurabow liked this
Eddy AMANI liked this
gladiadeur liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->