Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
6Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Avis assorti d'un ordre de Transports Canada à la MMA

Avis assorti d'un ordre de Transports Canada à la MMA

Ratings: (0)|Views: 8,932 |Likes:
Published by Radio-Canada
Une enquête de Radio-Canada.
Une enquête de Radio-Canada.

More info:

Categories:Types, Legal forms
Published by: Radio-Canada on Feb 11, 2014
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

02/13/2014

pdf

text

original

 
 
800, boul. René-Lévesque Ouest Bureau 638, 6
e
 étage Montréal (Québec) H3B 1X9 Tél. 514 283-5722
RDIMS#8602838
 
PAR COURRIER RECOMMANDÉ AVIS ASSORTI D’UN ORDRE
Le 10 juillet 2013 M. Robert Grinrod Président-directeur général Montreal, Maine & Atlantic Railway 15 Iron Road Hermon, ME 04401 Monsieur, Je suis un inspecteur de la sécurité ferroviaire nommé par le ministre des Transports en vertu du paragraphe 27(1) de la
 Loi sur la sécurité ferroviaire
 (LSF). Une inspection de la sécurité ferroviaire a été réalisée le 8 juillet 2013 à la gare Vachon qui est située au point milliaire 114,10 de la subdivision Moosehead de la MMA. Nous avons constaté à cet endroit que le matériel roulant, soit 5 locomotives et 98 wagons, avait été laissé sans surveillance sur la voie d’évitement et qu’il occupait une partie de la voie  principale sans qu’un nombre suffisant de freins à main aient été serrés pour en assurer l’immobilisation. Cette inspection a également révélé que le matériel roulant avait été laissé sans surveillance à cet endroit depuis le 5 juillet 2013 à 20 h 52. Cette situation a été portée à l’attention d’un agent de la MMA qui a alors bien assuré l’immobilisation du train en serrant un nombre suffisant de freins à main conformément à la règle 112 du
 Règlement d’exploitation ferroviaire du Canada
(REFC). À la lumière de ces constatations, je vous transmets le présent Avis assorti d’un Ordre en vertu de l’article 31(3) de la LSF pour vous informer que je suis d’avis que la situation actuelle risque de compromettre de façon imminente la sécurité ferroviaire. Conformément au paragraphe 4(4.1) de la LSF, « le risque est dit imminent dans les cas où cette situation existe déjà », c’est-à-dire une situation qui est constituée par « tout danger ou toute condition qui pourrait constituer une situation dans laquelle une personne pourrait être  blessée ou tomber malade, l’environnement pourrait être compromis ou des biens matériels  pourraient être endommagés ».
 
 - 2 -
Danger ou condition :
Puisque le matériel roulant est laissé sans surveillance sur la propriété de la MMA, sans être correctement immobilisé, cela pourrait aboutir ou contribuer à une situation où le matériel roulant pourrait partir à la dérive et :
 
entrer en collision avec un train voyageurs;
 
 provoquer une collision avec un train de marchandises, dangereuses ou non;
 
heurter un véhicule transportant des marchandises dangereuses ou non à un passage à niveau privé ou public;
 
heurter des piétons à un passage à niveau privé ou public;
 
 blesser des employés ou le public, compromettre l’environnement ou endommager des biens.
J’interdis par conséquent à la
Montreal, Maine & Atlantic Railway :
 
 
d’autoriser ses employés à laisser sans surveillance du matériel roulant sur les voies d’évitement ou les voies principales de la propriété de la MMA sans avoir été correctement immobilisé. Cette information doit être confirmée auprès du contrôleur de la circulation ferroviaire (CCF) à partir de l’endroit où se trouve le matériel roulant. Cette information doit inclure la date, l’heure, le nombre de freins à main serrés, l’endroit, le résultat du test d’efficacité des freins à main, toute autre information pertinente ainsi que le nom de l’employé. La MMA doit conserver un registre de cette information. Ce registre doit être fourni sur demande à un inspecteur de la sécurité ferroviaire. Conformément au paragraphe 31(7) de la LSF, « l’ordre prend effet dès que le destinataire reçoit l’avis ou, dans le cas où l’ordre est donné à une compagnie, dès que celle-ci, son cadre ou son préposé reçoit l’avis ». Si vous avez l’intention de faire réviser le présent Ordre, vous devez déposer une requête auprès du Tribunal d’appel des transports du Canada (TATC) au plus tard à 23 h 59, le 10 août 2013, le cachet de la poste faisant foi. Le Tribunal a produit un Guide des requérants que vous pouvez vous procurer auprès du greffier du Tribunal à l’adresse indiquée ci-dessous. Les requêtes de révision doivent être déposées auprès de la personne suivante :
Le greffier Tribunal d’appel des transports du Canada
333, avenue Laurier Ouest, bureau 1201 Ottawa (Ontario) K1A 0N5 http://www.tatc.gc.ca 
Veuillez prendre note que le dépôt d’une requête de révision auprès du TATC n’a  pas pour effet de suspendre l’Ordre.

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->