Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
GSEch_12

GSEch_12

Ratings: (0)|Views: 18|Likes:
Published by strideworld

More info:

Published by: strideworld on Oct 12, 2009
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOC, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

11/06/2012

pdf

text

original

 
ESAT / DGF / DMSI
G
ENERALITES SUR LES
S
 YSTEMES D'
E
XPLOITATIONCHAPITRE 12
Edition 1999
 
ESAT / DGF / DMSI
SOMMAIRE : GESTION DES PROGRAMMES
1. LE LANGAGE MACHINE ............................................................................................................32. LE LANGAGE D’ASSEMBLAGE ................................................................................................33. LES LANGAGES DE PROGRAMMATION ÉVOLUÉS ...............................................................53.1
LES
 
DIFFÉRENTES
 
ÉTAPES
...................................................................................................................63.2
FONCTIONNEMENT
 
DE
 
LA
 
COMPILATION
...................................................................................................7
3.2.1
ANALYSE
 
LEXICOGRAPHIQUE
 
ET
 
SÉMANTIQUE
.........................................................................................73.2.2
ANALYSE
 
SYNTAXIQUE
.....................................................................................................................73.2.3
ANALYSE
 
STRUCTURELLE
..................................................................................................................73.2.4
TRADUCTION
.................................................................................................................................8
3.3
FONCTIONNEMENT
 
DE
 
L
ÉDITEUR
 
DE
 
LIEN
(
LINK
)........................................................................................83.4
L
INTERPRÉTEUR
..............................................................................................................................94. CLASSIFICATION DES LANGAGES .........................................................................................95. LES LANGAGES LES PLUS CONNUS ....................................................................................10
page 2
 
ESAT / DGF / DMSI
LA GESTION DES PROGRAMMES 
Dès le début de l’informatique, il a paru difficile de programmer en langage machine interne. Très vite lesconstructeurs ont conçu et réalisé des programmes de traduction permettant de travailler dans des langagesplus simples.Les langages d’assemblage ont d’abord été créés, encore très proches de la structure d’un ordinateur. Puison a imaginé des langages a priori indépendants de la structure de la machine, assez proches des langagesusuels de l’homme, les langages évolués.L’objet de ce chapitre est de présenter d’une part une description du fonctionnement de ces langages pour chacun des niveaux cités précédemment, et d’autre part un panorama de la plupart des langages deprogrammation évolués.Il ne faut surtout pas confondre apprentissage de la programmation et apprentissage d’un langage : lelangage n’est qu’un moyen pour exprimer un algorithme compréhensible par la machine ; l’acte deprogrammer est d’abord un acte de conception d’algorithme, puis un travail de traduction dans un langagede programmation.
1.LE LANGAGE MACHINE
Le seul langage exécutable par un ordinateur est constitué d’instructions élémentaires codées en binaireayant la structure définie précédemment : code opération, mode d’adressage, valeur d’adresse. Ce langages’appelle le
langage machine
 
interne
.
Dans la mesure où les codes opérations correspondent à un circuit de calcul de l’unité arithmétique etlogique, le jeu d’instructions est spécifique de chaque machine et il y a donc un langage machine interneexécutable par type d’ordinateur. En fait, l’introduction massive des microprocesseurs dans les petitesmachines conduit à une relative standardisation du langage machine, ce qui permet de disposer éventuellement d’outils compatibles.
2.LE LANGAGE DASSEMBLAGE
Le
 
langage d’assemblage
permet de se dégager de la gestion de la mémoire au sens où ce mot a étéutilisé dans les exercices précédents. Le programmeur peut ainsi nommer des variables qu’il utilise enrecourant à des identificateurs de variables qui n’ont plus rien à voir avec leurs adresses d’implantationphysique.Par exemple, si dans un programme une variable désigne une longueur, sous certaines réserves, elle pourraêtre nommée par l’identificateur de variable
LONGUEUR 
. En utilisant notre machine fictive définie dans lesprécédents chapitres, au lieu d’écrire
 ADD 36 
, le programmeur écrira
 ADD LONGUEUR.
Pour que ce soit possible, il faut disposer d’un programme de traduction, l’
assembleur 
, capable detransformer un programme écrit en langage d’assemblage en un programme équivalent au précédenttransformé en langage machine interne directement exécutable par ordinateur.De ce fait, le programmeur conçoit et écrit un programme en langage d’assemblage : c’est le
 programmesource
. Ce programme source est considéré comme une donnée lors de l’exécution de l’assembleur, qui letraduit et génère un
 programme objet 
exprimé en langage machine interne, équivalent, du point de vuealgorithmique, au programme source.page 3

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->