Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
2591

2591

Ratings: (0)|Views: 55|Likes:
Published by PDF Journal

More info:

Published by: PDF Journal on Mar 22, 2014
Copyright:Traditional Copyright: All rights reserved

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

03/26/2014

pdf

text

original

 
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2591 PRIX 20 DA
www.lebuteur.com
SAMEDI 22 MARS 2014
à 16hà 16hà 16hà 16hà 16hà 16h
 A rrêtez la polémique,
on veut du foot !
Ghilas
: 2 buts en 99 minutes enEuropa League
«Ils ont Hachoud, nousavons Ebossé, Yesli et Rial»
Bouali
«La JSK a ses pointsfaibles, nous les exploiterons»
 Aksas
«Ebossé ? Il ne ferarien, comme à l’aller»
Kaci-Saïd
«Il est de monquartier, mais je ne l’ai pasapproché»
Kaci-Saïd
«Il est de monquartier, mais je ne l’ai pasapproché»
 
Kaci-Saïd
«Il est de monquartier, mais je ne l’ai pasapproché»
USMH-CRBaujourd’hui à 15hUSMA-ASOaujourd’hui à 18h
3 points = 3 bonds versle titre
Feham
«Ce n’est pas gagné d’avance»
Plus qu’un derby !
Meguehout
«C’est l’histoiredes deux clubsqui est en jeu»
 Abid
«Je veuxretrouver le sensdu but»
Hachoud
«Je marquerai pour faireplaisir à Chaouchi et aux Chnaoua»
 Aouedj
«Nous sommesparticulièrement motivés»
 Aït Djoudi
«Ceux qui neveulent pas gagner n’ont qu’àme le dire, ils ne joueront pas»
Hannachiaccuse
«Kaci-Saïd a contacté Asselah»
   L  e   B  u   t  e  u  r   d  u   2   2  -   0   3  -   2   0   1   4
 
Ligue 1
Coup décisif 
N° 2591
 www.lebuteur.com
Samedi 22 mars 2014
02
24
e
 journée
JS-MC A 
Aujourdʼhui à 16h
C
oup d’envoi cet après-midi du choc JSK-MCAsur la pelouse du 1er-Novembre, pour lecompte de la 24e jour-née de Ligue 1 Mobilis. Un match detous les enjeux pour les Kabyles, quirestent sur une grosse performance àSétif, après leur succès sur le scorede 2 buts à 0. Et c’est sur cette bonnedynamique que les hommes de Az-zedine Aït Djoudi tenteront de re-faire le coup face au Doyen, pourune seconde place au classement.Mais il semblerait que les Kabylesaient décidé de mettre la barre trèshaut pour ce match. Pour cause, ladirection vient de prendre la déci-sion de doubler la prime en cas de victoire. Du côté du staff technique,on a fait en sorte d'augmenter le vo-lume de la préparation psycholo-gique durant toute la semaine. Lebut est de gon󿬂er à bloc les joueurs àl’approche de la rencontre. Et lapression semble aussi montée chezles supporters kabyles qui veulentleur revanche aujourd’hui. En effet,la JSK reste sur 3 défaites durant les3 confrontations avec le MCA, deuxen championnat et une en Couped’Algérie. L’occasion se présente pourlaver l’affront et s’emparer de la 2eplace du classement. C’est dire quetoutes les conditions sont réuniespour relever ce nouveau dé󿬁 quetoute la Kabylie attend.
Les choix de Aït Djoudi,clé de la réussite
Les observateurs sont unanimes àdire que la clé du succès réside dansle dispositif tactique du coach. Cedernier a tenté plusieurs variantesdurant la semaine et devra trancher,à présent, sur le onze qui débutera lapartie à 15h. A voir l’ultime séance,il semblerait que le driver va opterpour le même dispositif que celui desamedi dernier. A présent, il ne luireste qu’à gérer ses joueurs durantles 90’ de jeu, en tentant d’apporterles changements qu’il faut en fonc-tion de la physionomie de la rencon-tre.
Un avant-goût d’uneprobable finale de coupe
A ce rythme, l’affiche entre la JSK et leMCA ne sera probablement pas ladernière cette saison. Quali󿬁és tousdeux aux demi-󿬁nales de la Couped’Algérie, le MCA jouera la JSMC àBologhine et la JSK le CRBAF austade de Tizi Ouzou. Sur le papier,c’est le MCA et la JSK qui partent fa- voris. C’est dire que ce Clasico pour-rait être un avant-goût d’une probable󿬁nale en coupe, le 1er mai prochain,au stade Tchaker. Si c’est le cas, le vainqueur d’aujourd’hui aura un as-cendant psychologique certain.
 A. A.
La Kabylie veut sa
Fidèle à ses habitudes, Amine Aksasest plus que motivé pour battre laJSK au stade du 1er-Novembre deTizi-Ouzou. Le défenseur central duMouloudia d’Alger dé󿬁e Ebossé etcompte tout entreprendre pour l’em-pêcher de secouer les 󿬁lets moulou-déens.
Vous êtes sur le point d’affronter laJSK, comment voyez-vous cematch ?
Ce sera un match important pour lesdeux équipes. Le Mouloudia et laJSK jouent le haut du tableau. Ils dis-putent la deuxième place. En plus,c’est une affiche entre deux grandsclubs. Tout le monde sait que depuisde très longues années, les rencon-tres entre ces deux formations onttoujours été serrées, intenses etpleines de suspense.
Pensez-vous que le Mouloudia pos-sède les moyens de gagner à Tizi-Ouzou ?
Oui, bien sûr qu’on a les moyens degagner à Tizi. Il ne faut pas oublierqu’on est parvenus à battre le CSCchez lui, la JSMB, l’ASO et même leCRB au 20-Août. Nous avons égale-ment réussi un nul important à Blidadevant le RC Arbaâ. Je pense quecela démontre que notre équipe a ducaractère et est capable de réaliser debons résultats, n’importe où.
Le fait d’avoir battu la JSK durantles quatre derniers matchs, à savoirtrois fois la saison passée et une foiscette année, constitue-t-il un avan-tage psychologique pour vous ?
Oui, ça va un peu se jouer sur le planpsychologique, mais il faut savoirque la réalité du terrain diffère. Ça vaêtre très serré pour les deux équipes.Une fois le match commencé, tout lemonde oubliera ces données et seconcentrera uniquement sur lematch.
L’enjeu de ce match accroît la moti- vation des deux équipes, n’est-ce-pas ?
Evidemment, le Mouloudia et la JSK visent à terminer derrière l’USMApour disputer, la saison prochaine, laLigue des champions africaine. Jepense que cet enjeu sera important etmême déterminant. Les deuxéquipes vont tenter à tout prix deglaner les trois points. Sachez unechose, le Mouloudia ne se déplacerapas à Tizi-Ouzou pour faire de la 󿬁-guration sur le terrain. Nous allonslà-bas pour remporter le match, ouau pire des cas, revenir avec un nul.En plus de ça, il faut pro󿬁ter des der-niers faux pas de l’ES Sétif. Cetteéquipe qui accumule les matchspourrait ne pas être en forme durantles prochaines rencontres. C’est pourcela que j’estime qu’on a une chanceen or pour terminer à la deuxièmeplace et atteindre notre objectif.
Il y a de très fortes chances pourque les deux équipes s’affrontent en󿬁nale…
Sincèrement, on ne pense pas encoreà la 󿬁nale de la Coupe d’Algérie, ni àla demi-󿬁nale contre Chéraga. Pourl’instant, on reste uniquementconcentrés sur ce match face à laJSK. On veut absolument remporterune victoire à Tizi pour dépassercette équipe au classement, après,c’est sur la demi-󿬁nale contre laJSMC que nous nous pencherons. La󿬁nale ? Je pense qu’il est encore troptôt pour en parler. On est décidés,cette fois-ci, à gérer nos matchs unpar un, pour ne pas tout perdre. Amon avis, c’est comme ça qu’on peutréussir.
Vous aurez en face de vous un cer-tain Ebossé…
Oui, j’aurai en face de moi Ebossé,qui est l’un des meilleurs buteurs duchampionnat actuellement. Je saisqu’il affiche une bonne forme. Jeferai de mon mieux pour l’arrêtercomme au match aller. L’autre fois, iln’avait pas réussi à marquer, je feraide même Incha’Allah, pour permet-tre à mon équipe de revenir avec unbon résultat. Moi, je suis un joueurprofessionnel. Je veux gagner tous lesmatchs et je me donnerai à fond surle terrain.
Sincèrement, êtes-vous con󿬁ant ?
Bien sûr que je suis con󿬁ant. Je croisen mes capacités et en celles de mescoéquipiers. Nos supporters ne doi- vent pas s’inquiéter. Nous jouerons àTizi-Ouzou pour la gagne. On es-sayera de les rendre heureux cettefois-ci, pour rester sur cette bonnelancée des résultats, en dehors de Bo-loghine.
 Entretien réalisé par Hamza Rahmouni
 Aksas :«Ebossé ? Commeà l’aller, il ne fera rien !»
 
«C’est l’homme qu’il fautpour ce match»
Joint par nos soins, l’ancien arbitreinternational, Oussaci, nous a parlé duClasico et du directeur de jeu Saïdi, qui aété désigné pour ce choc. A ce sujet, ilnous dira
: «C’est clair que cette rencontre est importante, puisque l’enjeu est énorme pour les deux formations. Mais, à mes yeux, Saïdi est l’homme de la situation. Il a les qualités physiques et morales pour gérer cette affiche. Il est grand de taille, et cela lui permettra de suivre de près la plupart des actions. Saïdi est un arbitre compétent qui a déjà fait ses preuves. Je reste convaincu que sa désignation est une bonne chose.» 
«S’il est près desactions, il réussirason match»
Par la suite, Oussaci ajoutera
: «Pour réussir cette mission, Saïdi doit seulement être très proche des actions de jeu. Physiquement, il faudra être costaud, car ce sera très intense et le rythme sera très élevé. A mes yeux, si Saïdi parvient à suivre le rythme et intervenir là où il faut, il réussira son match. En tous les cas, c’est un arbitre à encourager. Je sais qu’il peut se montrer à la hauteur.» 
«Aït Djoudi et Boualidoivent sensibiliser leurs joueurs pour ne pascontester les décisionsarbitrales»
Et de par sa grande expérience dans ledomaine, Oussaci nous a fait savoir quel’arbitre, à lui seul, ne peut tout faire pourla réussite de cette grande affiche. Eneffet, il estime que les entraîneurs desdeux clubs doivent eux aussi sensibiliserleurs joueurs pour ne pas sortir dumatch, et cela commence par le respectdes décisions arbitrales. Il diraclairement
: «J’ai toujours été de ceux qui estiment que tout repose sur le respect des lois du jeu. Je dois dire que les entraîneurs ont une grande responsabilité dans ce match. Lorsque vous avez des  joueurs qui ne respectent pas les décisions arbitrales, ça dégénère rapidement. C’est la raison pour laquelle  Aït Djoudi et Bouali doivent eux aussi sensibiliser les joueurs pour la réussite de ce Clasico. Ce match opposera deux grands clubs et ça devrait être une fête avant tout.» 
«MCA-JSK de 1995 est le meilleurClasico que j’ai arbitré»
En dernier lieu, nous avons demandé àl’ancien arbitre algérien s’il y avait unClasico qui l’a marqué durant sa carrière.Oussaci nous dira
: «Oui, celui de 1995.Ce jour-là, le MCA accueillait la JSK au stade Omar-Hamadi. C’était un très joli match. D’ailleurs, 7 buts ont été marqués.La JSK s’était imposée par 5 buts à 2. Les Mouloudéens avaient contesté mon arbitrage, mais j’estime que j’étais très  juste dans mes décisions. Ça reste à meyeux le meilleur Clasico que j’ai arbitré.» 
 M. L.
 Aouedj
«Nous sommes  trèsmo ti vés»
Le milieu offensif de la JSK, SidAhmed Aouedj, estime que sonéquipe est prête pour le match de cetaprès-midi et la seule envie quianime le groupe est la gagne
: «Nousavons bien préparé le match. Noussommes très motivés pour vaincre.On est sur une courbe ascendante et sur le plan psychologique, Dieumerci, les choses sont au top. On doit  gagner ce match et monter davantageau classement. Le MCA est uneéquipe solide, donc la partie ne va pasêtre simple à gérer, on a besoin aussidu soutien de notre public.»
«Aït Djoudim’a parlé,il compte sur moi»
Concernant sa situation, Aouedjavoue qu’il accepte en toute sporti- vité sa relégation au rang de rempla-çant et travaillera toujours pourrevenir à son meilleur niveau
:«L’entraîneur m’a parlé et ses propos mont encouragé. Il compte évidemment sur moi et je tâcherai de reve-nir très vite à mon meil-leur niveau.»
«J’irai jusqu’auboutde mon contrat»
Aussi, Aouedj a tenu àrassurer qu’il ne quitterapas la JSK cet été et qu’ilira jusqu’au bout de soncontrat
: «Je ne manque derien à la JSK. J’avoue que je suisen baisse de forme et cela ne risque pas de durer. Je suis con󿬁ant quant àun retour en force, je suis à la JSK et  j’irai jusqu’au bout de mon contrat qui s’étale jusqu’en2015.»
 L. A..
Hamenad
«Mazari est bienpréparé pour préserversa cage vide»
L’entraîneur des gardiens de but, Omar Hamenad, aaffirmé hier sur les ondes de la radio locale de Tizique ses portiers, en l’occurrence Mazari et Amara, onttrès bien travaillé pendant toute la semaine et cetaprès-midi, le portier numéro un, Nabil Mazari, fera va-loir toute son expérience dans ce genre de rendez-vous
: «Mazari est prêt pour ce Clasico. Dieu merci, il est totalement rétabli et a bien préparé ce match. Je suis optimiste de le voir sortir le grand jeu pour préserver sa cage vide. On a la chance de pos- séder des gardiens de but compétiteurs, et entre eux, on a relancé une concur- rence des plus loyales pour l’in- térêt de la JSK.» 
L’ancien arbitre international encense Saïdi
Oussaci
revanche
 
03
Ligue 1
Coup d’œil 
N° 2591
www.lebuteur.com
Samedi 22 mars 2014
24
e
 journée
Aujourdʼhui à 16h
JSK-MCA 
L
aKabylie vibre au rythme duderby, quelques heures avant lematch le plus important de lasaison, entre la JS Kabylie et leMouloudia d’Alger. Alors que lesamoureux de la balle ronde at-tendent avec impatience le Cla-sico entre le Real Madrid et le FC Barcelone,prévu demain à Madrid, les supporters algé-riens ont leur propre Clasico qui aura lieu austade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. Del’avis de tous, les matchs entre la JSK et leMCA ont toujours été palpitants. Pour preuve,une grande rivalité existe entre les deux for-mations qui débuteront le match de cet après-midi, avec les mêmes intentions. Tous lescoups sont permis pour destabiliser l’adver-saire. Y compris d’aller contacter les joueursadverses. C’est en tout cas ce que croit le prési-dent Hannachi qui n’a pas hésité à accuser lemanager général du MCA d’avoir contacté legardien Malik Asselah en direct sur les ondesde la radio Chaîne III
: «Kaci-Saïd est allé voi Asselah pour lui proposer de rejoindre le MCA.Et comme je suis proche de mes joueurs, je l’aivite appris. Ce n’est pas de cette manière qu’oncontacte un joueur, alors que les deux équipes pourraient saffronter en 󿬁nale de la Coupe d’Al- gérie.»
«Je confirme, les dirigeants du MCAont contacté plusieurs de nos joueurs»
Dans ses déclarations, le premier respon-sable du club kabyle est allé encore plusloin en affirmant que le rival mouloudéen aessayé d’approcher plusieurs joueurs ka-byles dernièrement sans toutefois donnerd’autres noms. Cela n’a pas été du goût dessupporters, qui estiment que le MCA utilisetoutes les méthodes pour déstabiliser le club
: «Je me souviens, à l’époque de Ghrib, onn’avait aucun problème. Au contraire, ons’entendait parfaitement bien. Cette saison,tout a changé. Je con󿬁rme que les respon-sables du MCA ont essayé d’approcher nos joueurs. Ce nest pas faisable, sincèremen
«Qui d’entre Boumella et Kaci-Saïd est le patron du Mouloudia
Après tout ce qui s’est passé au coursde la semaine, Boumella a essayé decontacter le président Hannachi, pour luifaire savoir qu’il n’a jamais songé àcontacter un joueur de la JSK. Hier matin,et lors de son intervention sur la radioChaîne III, Kaci-Saïd a tenu le même dis-cours en déclarant publiquement que per-sonne, à part lui, ne recrutera au Mouloudiaet qu’il n’a jamais pris attache avec les joueurs de la JSK. Ce à quoi Hannachi a ré-pliqué
: «Je ne comprends pas qui est le patronau Mouloudia. Je tiens à dire que je n’ai pas parlé avec Kaci-Saïd et je con󿬁rme encore une fois que ce dernier a essayé dapprocher Asse-lah.»
«Le MCA fait tout pour nousdéstabiliser»
Le président de la JSK va encore plus loin enestimant que les Mouloudéens sont en train dedéstabiliser le club kabyle en prévision du Cla-sico qui s’annonce décisif avecpour enjeu la troisième placequelques journées avant la 󿬁nde la saison
: «Le MCA est entrain d’utiliser toutes les mé-thodes pour nous déstabiliser. Il ne faut pas oublier qu’on pour-rait se croiser en 󿬁nale de laCoupe d’Algérie si on parvient à décrocher le billet de la 󿬁-nale.»
«Les supporters du MCAauront 500 places, pasune de plus»
La guerre des billets a commencé bien avantla rencontre puisque le président Hannachiavait déclaré à l’issue du match ESS-JSK queles supporters du Mouloudia n’auront droitqu’à 500 billets. Alors que Kaci-Saïd prétendque les fans kabyles ont eu 1000 tickets à l’aller, Hannachisoutient que tout ce qui a étédit est infondé et que les sup-porters mouloudéens auront500 places, pas une de plus
:«Au match aller, la direction du MCA nous a accordé 500 placesseulement et non pas 1 000.Donc, on va prôner la récipro-cité. Les supporters du MCAn’auront droit qu’à 500 places, pas une en plus.»
«Tous les matchs sontimportants»
Pour le premier responsablede la JSK, tous les matchs sontdifficiles pas seulement celui du MCA. LaJSK, qui a pour objectif de jouer la Ligue deschampions la saison prochaine, doit gagnertous ses matchs à domicile pour se mettre àl’abri
: «Toutes les rencontres sont importantes.On doit se montrer entreprenants à Tizi Ouzouet récolter le maximum de points pour atteindrenotre objectif, celui de décrocher une participa-tion à la Ligue des champions africaine la sai-son prochaine.»
«Il n’y a jamais eu d’incidents à TiziOuzou»
En prévision du Clasico, un dispositif sécu-ritaire impressionnant sera mis en place pourassurer le bon déroulement de la rencontre.Malgré tout, le président kabyle est certain quele match se déroulera dans de bonnes condi-tions en rappelant
: «Cette saison, il n’y a euaucun incident à Tizi Ouzou, que ce soit pen-dant ou après le match. Nos supporters ont tou- jours eu un comportement exemplaire. Qu’ilssoient encore à la hauteur aujourd’hui contre le MCA.»
«On ne doit céder aucun point àdomicile»
Pour le reste du parcours, Les Kabyles mi-sent sur un sans-faute au stade du 1er-Novem-bre. Ils doivent impérativement battre le MCApour pouvoir s’installer à la deuxième place.Une place quali󿬁cative à la Ligue des cham-pions. Selon Hannachi, la JSK ne peut plus sepermettre de dilapider des points à domicile sielle veut atteindre ses objectifs
: «Désormais,on n’a plus le droit à l’erreur. Pour atteindre nosobjectifs, on doit faire preuve de solidarité et derigueur.»
«Après les deux dernièresvictoires, les joueurs sont enpleine confiance»
Apparemment, l’amère défaiteconcédée à Béjaïa a secoué les joueurs de la JSK, qui se sont il-lustrés en réalisant deux victoiresconsécutives respectivementcontre l’ASO et l’ESS. Deuxbons résultats qui ont donnébeaucopup de con󿬁ance aux pou-lains d’Aït Djoudi avant le Clasicocontre le MCA. Le président Hanna-chi le con󿬁rme et veut un troisièmesuccès d’affilée
: «Les deux dernièresvictoires acquises contre Chlef et l’En-tente ont donné des ailes à mes joueurs quisont plus que jamais prêts à continuer sur leur lancée le plus longtemps possible.»
«Il va y avoir beaucoup de buts»
D’autre part, Hannachi estime que durant leClasico JSK-MCA il y aura beaucoup de buts,du moment que les deux équipes vont essayerde jouer l’offensive pour marquer
: «Sans lemoindre doute, il va y avoir beaucoup de buts.Les deux équipes ont pratiquement le même ob- jectif. Donc, elles essayeront de prendre l’initia-tive dès le coup d’envoi. J’espère qu’on assistera àune grande fête.»
Saïd D.
Hannachi accuse :
«Kaci-Saïd est allé enpersonne voir Asselah !»
L
e président Moh-Chérif Hannachi a accusé clai-rement sur les ondesde la radio chaîne 3 Kamel Kaci-Saïd d’avoirpris attache avec Malek Asselah. Info ouintox ? D’un côté, Hannachi est intimementconvaincu que le manager général agit d’unemanière peu professionnelle avec l’objectif de déstabiliserles Canaris à la veille d’un Clasico d’une importance capi-tale. De l’autre, Kamel Kaci Saïd en fin diplomate, refusede rentrer dans une polémique stérile. Une polémiquecréée de toutes pièces pour chauffer le Clasico. Joint parnos soins afin qu’il puisse défendre sa position, le mana-ger général nous dira avec beaucoup de retenue
: «Ecou- tez, je ne veux pas rentrer dans une polémique sans fin avec la JSK. Moi, je dis et je le redis, je n’ai jamais contacté Malek Asselah qui réside dans le même quartier que moi. Nous sommes donc voisins. Un point c’est tout. Mais à aucun moment je n’ai pris attache avec lui dans le but de le recruter. Je m’ins- cris en faux contre tout ce qui a été dit à ce propos.» 
«Après le Clasico, je révélerai certaines vérités»
Toutefois, Kaci-Saïd bien que refusant d’entrer en conflit avec Hanna-chi jettera un pavé dans la mare en promettant de faire des révélationsaprès le Clasico
: «Ce n’est ni le moment ni le lieu pour parler de cela.Mais soyez-en sûr qu’après le Clasico, je révélerai certaines vérités.» 
Il adécidé de verser dans le suspense en gardant tout le monde en haleine.
«Pour nous, la défaite est interdite à Tizi Ouzou»
Pour ce qui est de l’affiche du week-end, il s’interdit le moindre fauxpas qui serait nuisible au club.
«Même si le match s’annonce très difficile,la défaite est interdite. Nous devons tout faire pour revenir avec un bon résultat. Au minimum un point qui nous permettra de rester dans la course au podium.» 
«Oui, nous avonsréservé 1000places à la JSK à l’aller»
 Au sujet des quotas qui semble resté en travers dela gorge des Algérois, Kaci Saïd sans vouloir verserdans la polémique se contentera de dire
: «Nous avons effectivement réservé à l’aller 1000 places aux suppor- ters de la JSK alors que nous, nous avons eu droit qu’à 500. Nous acceptons la décision de la JSK, car après tout, c’est elle qui reçoit.» 
«Nous sommes en contact avec des joueurs Sud-Américains, Africains etFranco-Algériens»
Pour ce qui est de la préparation du prochain exercice, Kaci-Saïd aconfirmé qu’il a déjà entreprit les démarches pour renforcer l’équipe
: «Je confirme que nous avons déjà entamé notre travail pour préparer le pro- chain exercice. D’ailleurs, nous sommes en contact avec des joueurs Sud-  Américains, Africains et Franco-Algériens. Mais à aucun moment nous avons contacté des joueurs de la Ligue 1 Mobilis, par respect à leur club et à l’éthique sportive.» 
 T.Che.
Kaci-Saïd riposte
«Asselah est monvoisin, mais je ne l’ai jamais contacté»

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->