Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
7Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Calcul Pour Classe CP

Calcul Pour Classe CP

Ratings: (0)|Views: 331|Likes:
Published by MOI c'est JAFFAR
On peut introduire cette activité avec des petits objets afin de rendre le concept concret.
Discovery of first numbers and links between them .You could introduce this activity with real objects in order to render it more concret.
On peut introduire cette activité avec des petits objets afin de rendre le concept concret.
Discovery of first numbers and links between them .You could introduce this activity with real objects in order to render it more concret.

More info:

Published by: MOI c'est JAFFAR on Oct 25, 2009
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

11/06/2011

pdf

text

original

 
roupe
de
 R
éflexion
 I 
nterdisciplinaire
 sur les
 P 
rogrammes
Numération et Calcul CP
Les nombres de 1 à 9
Pascal Dupré, instituteur 
Octobre 2007
Ces documents sont la propriété de leurs auteurs et du GRIP ; tout usage commercial est soumis à leur autorisation. Le GRIP autorise un libreusage privé ainsi qu'une libre diffusion non commerciale de ces documents (i.e. au maximum au prix coûtant du support matériel) auprès des personnes intéressées, à condition que l'origine de la source soit toujours explicitement et visiblement mentionnée. Si le document donne lieuà des versions modifiées ou dérivées qui sont reproduites ou diffusées électroniquement, celles-ci doivent fidèlement indiquer leurs sourceset la nature des modifications qui y ont été apportées, et le GRIP doit être informé de leur existence ; en outre, comme la version originale,ces versions doivent être elles-mêmes disponibles en accès électronique libre et dans leur format natif, toutes les conditions précises de la présente licence d'utilisation s'appliquant aux versions dérivées quelles qu'elles soient.
 
 
Table des matières
Page Semaine Page Semaine
Un 1 1 Plus petit que 31
5
Deux 2 1 Sept 33
6
Couple, paire 4 1 Celui qui suit, celui qui précède La semaine 34
6
Trois 5 1 Sept -Suite 35
7
Quatre 8 2 Huit 38
7
Mesurer en cm (1) 10 2 Neuf 42
8
De plus, de moins, la différence 12 2 L’addition 46
9
L’unité 14 2 Problèmes sur l’addition 47
9
Problèmes 15 3 La soustraction 48
9
Partager en 2 ou 3 18 3 Problèmes sur l’addition et la soustraction 49
9
Partager en 4 19 3 Nombres pairs et impairs 50
10
Cinq 20 4 Introduction à la multiplication et à la division 51
10
Autant que rendre la monnaie 23 4 La multiplication 56
10
Mesurer en cm (2) 25 4 La division 57
10
Six 26 5
Ces fiches sont destinées aux enseignants qui souhaiteraient mettre en oeuvre dans leur classede CP les programmes proposés par le GRIP
1
 dont elles ne sont qu’une progression possible. Ellesne sauraient se suffire à elles-mêmes et nécessitent un important travail préparatoire en classe. Pour vous donner une idée de ce travail vous pouvez consulter les analyses
2
et les exemples de leçons
3
  proposées sur le site SLECC.Vous trouverez dans ces documents aussi bien des « fiches de leçons » que des « fichesd' exercices », certaines pourraient donc figurer dans un manuel, d'autres dans un fichier de travailde l'élève. En début de CP, les consignes écrites seront lues aux enfants, elles figurent à titreindicatif pour les adultes. Elles ont déjà été testées dans des classes depuis 2 ans
et nous espéronsencore les améliorer grâce aux critiques que vous pourrez apporter 
. En vue d'une future publication, elles seront complétées par des fiches de géométrie et d'écriture. La progression estdonnée à titre indicatif et il est possible que les premières leçons demandent plus de temps si untravail préparatoire n'a pas été réalisé en maternelle. Notre but est de montrer qu’il est possible d’enseigner simultanément, dès le début, lanumération et le calcul et que l’introduction de toute nouvelle notion par des manipulationsn’empêche pas le passage à la formalisation ( utilisation des signes d’opérations, opérations posées ).Pour ce faire, la progression suivie par ces fiches est très largement inspirée des instructionsofficielles de 1923 qui ont marqué les manuels scolaires jusque dans les années 1960. Elle adopte un principe alors mis en exergue, puis progressivement oublié depuis les années 1970 :«
… Partout, l'opération manuelle doit précéder l’opération arithmétique ; l’expression dulangage courant doit précéder l’expression du langage mathématique... C'est sur des faits qu’il  faut appuyer - et, nous ajouterons, c'est à des faits qu’il faut appliquer - les calculs, lesidées...
»Une lecture rapide de ces fiches pourrait en effet laisser croire que le travail écrit est surévalué par rapport à la manipulation mais elles seront complétées d'un livre du maître décrivant les pratiques préalables indispensables à leur bonne utilisation selon cet incontournable triptyque : « Faire, dire,
1
 
2
 
3
 
écrire »Ces phases de manipulation nécessitent un matériel simple mais suffisamment varié pour « connaître » les nombres, au sens où Ferdinand Buisson l'entendait dans l’article
Calcul intuitif 
duDictionnaire pédagogique : «
connaître un objet, ce n’est pas seulement savoir son nom, c’est l’avoir vu sous toutes ses formes, dans tous ses états, dans ses diverses relations avec les autres objets ; c’est  pouvoir le comparer avec d’autres, le suivre dans ses transformations, le saisir et le mesurer, lecomposer et le décomposer à volonté ».
 L'opération manuelle est l’entrée dans l'abstraction
.
Les dix doigts de la main, base de notrenumération décimale, sont le premier support de cette « incarnation » du nombre et de la comptinenumérique. Viennent ensuite tous les objets de la vie quotidienne de l'élève : crayons, cahiers, billes, bonbons... puis des objets plus neutres : bûchettes, bouliers... sans oublier l'utilisation des unités dusystème métrique et de la monnaie.Mesurer avec une règle graduée, peser avec un balance Roberval, toutes ces activités nenécessitent pas de définitions préalables mais ce sont au contraire les bases qui permettront plus tardd'installer ces abstractions.De même on abordera les relations arithmétiques entre les nombres (quatre opérations,fractions...) sans chercher d'entrée à les conceptualiser mais en les utilisant dans les situations les pluscourantes. Pour la soustraction, par exemple, les jeux traditionnels (billes, cartes, dés...) donnent toutesles occasions d'aborder les différents aspects de l'opération : combien
reste
-t-il en cas de perte ? Quigagne ? Qui a le plus ? Qui a le moins ? Quelle est la
différence
entre les deux ? Combien
manque
-t-il pour combler l'écart ?...La division, présentée comme une barrière conceptuelle infranchissable au CP à cause de sesdeux fonctions (calcul de la valeur d'une part et calcul du nombre de parts), connaîtra la mêmeapproche. Toutes les situations de partage équitable ou de distribution entre un nombre déterminéd'enfants (gâteaux, matériel scolaire, jeux de cartes...) font appel à cette opération, elle est donc facileà mettre en acte : quand je partage un paquet de 12 petits gâteaux entre 4 enfants, j'en donne déjà 1 àchacun, combien en reste-t-il à distribuer ? La répétition de mises en scène aussi simples permettrasans théorisation excessive de faire le lien entre division et soustractions à répétition (12- 4 = 8, 8- 4 =4...) et multiplication (dans 12, il y a 3 fois 4). Quant au calcul du nombre de parts, toutes les situationsde regroupements : se ranger par 2, faire des équipes de 4, 5, 6... permettent une schématisationinduisant l'utilisation de la même opération.Tout comme la lecture ne peut se construire sans l'écriture, la numération ne peut se construirehors du calcul. Rien dans ce processus d’apprentissage ne justifie la restriction à une, deux, voire troisopérations : seule l'approche simultanée des quatre opérations (dans la manipulation, l'expression enlangage courant puis l'écriture mathématique) permet de conduire à la connaissance intuitive dunombre.Pascal DupréPour tout contact : SLECC.dupre@tele2.fr 

Activity (7)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads
MuSLiMana liked this
tinalouna1 liked this
shannen liked this
lirali liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->