Welcome to Scribd. Sign in or start your free trial to enjoy unlimited e-books, audiobooks & documents.Find out more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
2604

2604

Ratings: (0)|Views: 906|Likes:
Published by PDF Journal

More info:

Published by: PDF Journal on Apr 03, 2014
Copyright:Traditional Copyright: All rights reserved

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

04/08/2014

pdf

text

original

 
www.lebuteur.com
 Vendredi 4 avril 2014
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2604 PRIX 20 DA
MCAJSK
«La compétition m’a manqué,mais je reviendrai en force»
 Asselah a enfin repris !
Hannachi interdit les déclarations jusqu’à la finale
Si Salem
se blesse
à l’entraînement
D
r
Djadjoua : «Il souffred’une entorse»
Kaci-Saïd veut Delhoum,Mahsas et Zobiri
Bouali : «J’aimerais avoir Bachiriet Metref pour la finale»
Zerguine ordonne de rembourser
5 milliards à Ghrib
JSMB
Niati, Megatli,  Aït Ferganeet Mebarakoutrès demandés
USMAZemmamouche
«Je ne répondrai pasà Drid, le terrainsera le seul juge»
Halilhodzic«J’ai unMondial àpréparer,point !»
 
Après un premier stage effectué auCTN de la FAF, vous enchainez avecun second. Pensez-vous qu’ils soientsuffisants pour que vous restiez com-pétitif ?
Les membres du staff technique saventtrès bien ce qu’ils sont en train de aire. Entout cas, il y a un programme à suivre et demon côté je l’applique à la lettre. Jusque-làtout se déroule à merveille, j’espère de toutmon cœur que cela durera le plus long-temps possible. Nous renouerons avec lacompétition officielle dans deux semaines,à nous d’en pro󿬁ter pour bien bosser lorsde ce regroupement pour maintenir laorme et être prêts pour la reprise duchampionnat.
Ne craignez-vous pas que les enchai-nements des stages vous affaiblissent àcause de la grosse charge de travailque vous subissez ?
Non, pour la simple raison que je ais demon mieux pour récupérer mes orcesaprès chaque séance de travail. Il n’y a pasmille açons pour bien gérer une telle si-tuation. Je pense que pour bien s’en sortir,il aut juste avoir une bonne hygiène de vie.
A cause de vos engagements avec la sé-lection, vous avez raté un stage avec vos coéquipiers en club. Qu’avez-vousà nous dire à ce sujet ?
J’aurais voulu les accompagner, mais çan’a pas été le cas à cause de ce stage que j’e-ectue à Sidi Moussa. Le plus important,c’est que je bosse dur chaque jour pour res-ter en orme, peu importe où que je le asse,que ce soit avec l’Equipe natio-nale ou en club. Mes camarades quant àeux passeront dix jours en Tunisie, j’espèrequ’ils vont bien en pro󿬁ter pour rechargerles batteries a󿬁n de bien aborder le dernier virage en championnat.
Vous êtes sur une série de 16 rencon-tres sans défaite, pensez-vous pouvoirfaire durer cet exercice tout en restantinvincibles ?
C’est ce que nous espérons. En tout cas,nous allons nous battre à ond pour réussirun tel exploit. Certes, ça ne sera pas acile,mais nous sommes l’actuel leader et nousavons les moyens d’atteindre cet objecti àcondition bien sûr d’aborder chacun de nosprochains rendez-vous avec une seule in-tention en tête, celle de le remporter.
Il y a quelques jours, Naceredine Drida déclaré au Buteur que nous n’avonspas de gardien en Algérie. Que ressen-tez-vous en entendant de tels propos ?
Absolument rien !
Ça ne vous affecte pas surtout venantd’un ex-gardien de but local ?
Que voulez vous que je vous dise ? Cha-cun est libre de dire ce qu’il veut. Peut êtrequ’il a raison puisque c’est le constat d’untechnicien et qu’il a eu l’occasion de déen-dre ce maillot avant moi. J’ai beaucoup derespect pour les anciens internationaux. Jene vais pas répondre, ni à lui ni à quelqu’und’autre. Je préère continuer de cravacherdur a󿬁n d’être prêt pour ce grand rendez- vous et ce nest qu’après la 󿬁n de cette com-pétition qu’ils auront ma réponse. Qu’ilssachent qu’en sélection nous ormons uneamille, nous sommes tous soudés et so-lidaires. Nous déendons les mêmecouleurs et nous allons donner lemeilleur de nous même a󿬁n d’hono-rer de la meilleure des manières notrepays.
Vous nous avez déclaré sur cesmêmes colonnes qu’il y a de forteschances que cette saison soit votredernière en Algérie. Au cas où vousne réussiriez pas à décrocher uncontrat à l’étranger, allez-vous resterà l’USMA ?
A 29 ans, je pense qu’il est temps pourmoi de relever d’autres challenges. Je veux vivre une nouvelle expériencedans un autre championnat, connai-tre d’autres sensations. Pour le mo-ment, je ne suis concentré que sur leparcours de mon équipe. Noussommes proches de décrocher unnouveau titre, laissez-moi savourerces instants. Mon avenir ? C’est monmanager qui s’en charge. Mon sou-hait, c’est d’évoluer en Europe, mais siça tombe à l’eau bien sûr que je resteraià l’USMA. Mon contrat est valable jusqu’en 2015, je erais en sorte d’ho-norer mes engagements.
Une expérience dans l’un des paysdu Golfe vous intéresserait-elle ?
Oui, ça ce pourrait. Mais comme je viens de vous le dire, pour le moment je ne veux pas trop y penser. Ce n’estqu’en été que je serai 󿬁xé et tout seraplus clair.
 Entretien réalisé par  Adel Cheraki
Même s’il a réussi à garder sa cagevierge lors des deux dernières sortiesdes Verts à Blida face au Burkina Fasolors des barrages de la Coupe dumonde 2014 puis en amical contrela Slovénie, Mohamed-LamineZemmamouche peine à fairel’unanimité. Joint par nossoins, le gardien de butusmiste a accepté de nousaccorder cette interviewdans laquelle il revient surtout ce qui se dit à son sujetavant d’aborder d’autrespoints faisant aupassage des ré-vélations inté-ressantes.
Le frère de Boualia retrouvéHachoud
L’entraînement du MCA d’hier à Tlem-cen s’est déroulé sous les yeux d’un spec-tateur particulier : Tayeb Bouali, rère del’entraîneur Fouad Bouali. Habitant l’an-cienne capitale des Zianides, il a ait unsaut pour saluer son rère. Un joueur l’areconnu : Abderrahmane Hachoud. Eneffet, Tayeb était son entraîneur lorsqu’ilaisait du sport scolaire. D’ailleurs, le laté-ral droit a interrompu ses exercicesquelques instants, le temps d’aller saluerson ancien entraîneur.
 
Il a joué aufoot danssa jeunesse
Pour ceux qui nele savent pas, JohnKerry est un très grandamateur de sport. Nonseulement il a pratiquéle basket-ball, l’un dessports les plus prisésaux Etats-Unis, mais ila également joué aufootball à l’université.Pas au football améri-cain (rugby), mais aufootball tel que nous leconnaissons et qui estappelé soccer au paysde l’oncle Sam. Il ai-mait jouer comme ai-lier droit, selon desportraits faits de luipar la presse améri-caine. Yes, he can !
«Je ne répondrai pas à Drid, seul le terrain jugera»
«Une expérience dans l’un des pays du Golfe peut m’intéresser»
John Kerryà la boutique Nikede Dely Ibrahim
En visite à Alger, le secrétaire d’Etat américain JohnKerry a effectué une visite à la boutique Nike sise à DelyIbrahim, la plus grande du continent africain. Reçu par AdelMostefaoui et Mohamed Chaouche, gérants de Playmode, re-présentant officiel de l’équipementier américain en Algérie, il arencontré des enfants qui se sont adonnés une partie de foot-ball sur un petit terrain aménagé sur le trottoir. Rien de bienétonnant puisque l’année 2014 est placée sous le signe de laCoupe du monde, spécialement en Algérie et aux Etats-Unis quivont y participer.
Un maillot avec son nom enarabe, un autre avec le N° 68
En l’occasion, John Kerry s’est vu remettre un maillot de Run Algiers (la course annuelle organisée par Nike dans les ruesd’Alger) sur lequel était inscrit son nom complet en arabe. Demême, le secrétaire d’Etat a signé deux maillots sur lesquelsétaient floqués son nom en caractères latins et le numéro 68,allusion au fait que c’est le 68e secrétaire d’Etat de l’histoiredes Etats-Unis. L’un des deux a été gardé par Nike Algériecomme souve-nir, alors quel’autre a étéoffert àl’invité.
L’Entente veut faire avancer la dernière journée au 14 mai
La qualification de l’ESS à la phase des poules de la Ligue deschampions africaine pose quand même quelques problèmes. Eneffet, la première journée de cette phase aura lieu les 16, 17 ou18 mai 2014. Or, cela coïncide avec la dernière journée duchampionnat de Ligue 1 Mobilis, prévue pour le 17 mai. Comment faire pour concilier les deux ?Certes, l’Entente s’était engagée à ne pas réclamer le report de ses matches, mais il s’agit ici de laphase finale, donc d’un stade avancé de la compétition. Les Sétifiens ont proposé donc à la Ligued’avancer la dernière journée au mercredi 14 mai. Une décision doit être prise maintenant afin qu’unéventuel changement de date à l’approche de la fin du championnat ne soit pas assimilé à des manœuvrespour arranger tel ou tel club, surtout s’il y a enjeu important.
N° 2604 Vendredi 4 avril 2014
 Albert Ebossé Bodjongo,  joueur de la JSK 
 
Relations algéro-camerounaises :bientôt un jumelageentre Douala et BéniDouala.
 
La commissiontechnique de la FAF adésigné son rapporteur :Samir Brixi.
 
Le stageprécompétitif des Verts avant le Mondialaura lieu à Lorient.
02
Ce n’est pas de la langue de bois«Gourcuff est unamoureux du jeucollectif ettechnique, c’estle coach idéalpour l’Algérie»
Footaises
«Mon but contre le CRBAF a provoqué une explosion de joie à Douala !»Tu en es sûr ? Tu veux plutôt direBeni Douala, peut-être…
l
mm
ui
il a dit
C
 The Sun e t  The Mirror in terdi ts aus tade de Munich
Le Ba yern Munich a annoncé hierque les journau anglais Te Sun et TeMirror ne seront pas accdis pour lematch retour contre Manchester Uni-ted. La cause ? Les deu  journau onttit «You Schw ein», ce qui est un  jeude mots outrageant à l’encontre du joueur Se bastian Sch w einsteiger(«Sch w ein»  veut dire «porc» en alle-mand). Du coup, le champion dEuropeen titre a décidé de ne pas accepter lesdeux  journaux  dans le stade.
 L
 ’
 i
 n
 f
  o
  p
   e
    o
    p 
        l
     e 
Guy Roux, ancienentraîneur français
Zemma
Deux premièresen une journéepour Mohamed-Redha Younès
Mohamed-Redha Younès a vécu hierune journée comme il aimerait en vivrebien souvent. Gardien de but Espoirsde l’USMA, il a été retenu dans legroupe qui s’est envolé hier après-midi vers Tunis pour un stage d’entretien.Dans la matinée, il était à la boutiqueNike de Dely Ibrahim où il a rencontréle secrétaire d’Etat américain JohnKerry à l’occasion d’un petit matchd’exhibition. Rencontrer le che de ladiplomatie américaine le matin et par-tir en stage avec les seniors de l’USMAl’après-midi, c’est deux premières enune seule journée !
Djemili en apris plein latête à cause de Bouguèche
Même s’il n’endonne pas l’air, HadjBouguèche est unsacré farceur. C’est l’undes faiseurs d’am-biance dans le groupedes Mouloudéens. Ilen a donné un aperçuhier lorsque, dans ungeste rapide, il a ôtésa chasuble pour cou-vrir avec la têtedu gardien debut Houari Dje-mili, permettant ainsi à ses coéqui-piers de taper de façon «anonyme»la tête de ce dernier. Le pauvre Dje-mili en a pris plein le crâne, sans sa-voir exactement de qui venaient lescoups. Il sait uniquement que l’insti-gateur est Bouguèche, capitaine desfarceurs.
 
Kourichi a rencontréBelkalem
Auxtermesdu précédentstage des lo-caux, l’adjointde Vahid Halil-hodzic, en l’oc-currenceNourdine Kori-chi, est rentré chez lui en Francepour 24 heures, avant de prendre ladirection de l’Angleterre a󿬁n de ren-contrer les proessionnels qui évo-luent là-bas. D’après nosinormations, Korichi a rencontré enpremier le sociétaire de Watord, Es-said Belkalem, et s’est renseigné sur-tout sur son état de santé, lui quis’était blessé au dos, en début de se-maine dernière. Rappelons que le joueur a retrouvé mardi les terrains,en prenant part à un match amicalace à Northampton.
Une visite aussi à Guedioura,Djebbour et Bentaleb
Par la suite, Korichi a pu ren-contrer le milieu de terrain deCrystal Palace, Adlene Guedioura, etles deux hommes ont évoqué bienentendu la situation assez compliquéeque traverse le joueur au sein de saormation. L’assistant de Vahid devaitaussi s’entretenir avec Ra󿬁k Djebbouret Nabil Bentaleb.
S. F.
Halilhodzic : «Je n’ai pas grand-chose à dire»
03
Équipe nationale
Coup mou
N° 2604
www.lebuteur.com
 Vendredi 4 avril 2013
L
a visite surprise du coach de Lorient, Christian Gourcuff,au Centre technique national (CTN) de Sidi Moussa di-manche dernier, a, comme nous l’avions indiqué dansnos précédentes éditions, ortement irrité le sélection-neur national, Vahid Halilhodzic, qui était sur place etqui n’a pas apprécié que Mohamed Raouraoua lui ra-mène un coach, qui devrait, sau revirement de situation,prendre sa place à la tête de l’équipe A, tout juste après le Mondial bré-silien. Mécontent, le technicien bosnien a tout de même gardé sonsang-roid et tient à continuer son travail jusqu’à la 󿬁n de ce Mondial.Contacté par le magazine
 Jeune Afrique
, dans sa version électronique,pour justement avoir son avis sur cette visite d’inspection de Gourcuff,le coach national s’est contenté de répondre : «
 Je n’ai pas grand-chose àdire.»
Comme pour montrer que ça ne lui aisait ni chaud ni roid.
«J’ai une Coupe du monde à préparer»
Ne voulant pas tomber dans le piège médiatique et surtout créerune nouvelle polémique avec son président, qui pourrait cette ois-cilui coûter carrément sa place, avant même le Mondial, Halilhodzic aexpliqué que pour l’heure, son souci est de bien aire son job et veillerà ce que les Verts réalisent la meilleure des préparations en perspectivede ce tournoi planétaire.
«J’ai une Coupe du monde à préparer. Onverra après la compétition»,
a-t-il dit. Rappelons que Halilhodzic s’estait assez sèchement réprimander par le président de la FAF à la suited’une interview télévisée qu’il avait accordée il y a quelques semaines àla chaîne France 24 et où il avait tenu des déclarations qui avaient aitpolémique.
S. F.
Sa réaction après la visite de Gourcuff au CTN
Bentaleb plaîten Espagne !
Le jeune mi-lieu de terrainalgérien, NabilBentaleb conti-nue de aireparler de luioutre-manche.Après le journalitalien
la Gaz-zetta DelloSports
, quil’avait classé parmi les 20 meilleurs joueurs de moins de 20 ans aumonde, la chaîne espagnole Canal +lui a consacré avant-hier un sujetlors de l’une de ses émissions. Plu-sieurs spécialistes présents sur leplateau ont souligné la technicité du joueur et sa grande in󿬂uence dans le jeu de Tottenham, malgré son très jeune âge. Sa aculté à jouer propreet à ne jamais en aire trop a beau-coup plu aux présents, qui ont a-󿬁rmé que ce type de joueurscorrespond paraitement au jeu es-pagnol et à la Liga. Il semblerait quele néo-international algérien plaîtaussi à des clubs espagnols, lui quiest déjà très suivi en Angleterre,mais aussi en Italie. Durant cette émission, on a aussiparlé de l’équipe d’Algérie et on a ex-pliqué que celle-ci a beaucoup pro-gressé depuis le Mondial 2010 et quedésormais, elle compte dans sesrangs des joueurs de très grandes va-leurs, qui pourraient bien aire ladifférence au Brésil au mois de juinprochain.
Belaili poursuittoujours sonprogramme spécifique
Voilà mainte-nant près de dix jours que l’atta-quant algérienYousse Belaïli arepris l’entraîne-ment avec saormation del’EST après prèsde trois moisd’absence suite au différend quil’avait opposé à ses dirigeants. Le joueur continue à suivre un pro-gramme d’entraînement spéci󿬁que,sous la houlette du préparateur phy-sique du club. Son retour à l’entraî-nement collecti est prévu pour trèsbientôt.
S. F.
Riyad Mahrez ne cesse des’illustrer avec sa forma-tion de Leicester City. Ar-rivé au club fin janvier enprovenance du Havre, le joueur en est à deux butset quatre passes décisives.A 23 ans, il demeure l’undes jeunes prometteurs joueurs sur lequel la sélec-tion nationale peut comp-ter à l’avenir. Le staff technique actuel garde unœil sur lui d’ailleurs.
Vous avez été encore décisif avec votre équipe mardi en championnatface à Wigan. Un commentaire ?
Je n’ai ait que mon travail. J’essayechaque match d’apporter le plus qu’on at-tend de moi. Je dois dire que c’est acilede jouer dans un club qui enchaîne lesbons résultats. On est moins sous pres-sion.
Voilà maintenant deux mois que vous avez rejoint Leicester City et laChampionship. Comment évaluez- vous cette période ?
Ça se passe très bien pour moi ici. Je joue régulièrement et je prends du plaisirà chaque ois. Je ne regrette pas du toutmon choix d’être venu dans ce club. Lessupporters sont antastiques aussi.
Vous avez débuté en tant que rem-plaçant, mais là, le coach vous fait deplus en plus con󿬁ance et on constateque lors des derniers matchs, vousêtes devenu un titulaire à part en-tière…
El Hamdoulilah. Au départ, bien en-tendu, j’arrivais au club et c’étai logiqueque le coach m’incorpore progressive-ment. Maintenant, je peux dire que j’aipris mes marques en Angleterre et que jeme sens super bien. Cela se voit sur le ter-rain.
Mardi, vous avez délivré votre 4
e
passe décisive avec Leicester, la 9
e
de la saison, si on comptabilisecelles avec Le Havre. Vous êtes plusun passeur que buteur, c’est bien ça ?
Oui, j’aime aire des passes décisives àmes coéquipiers, mais si je peux marquer, je ne me prive pas aussi. J’essaye d’être leplus possible efficace pour mon équipe.
Quel a été le discours de votre coachà votre égard ?
Ben, normal. Il me dit surtout de jouercomme je sais le aire. C’est un entraîneuravec qui je me sens bien. Il me aitcon󿬁ance et c’est déjà une bonne chosepour moi.
Leicester a pratiquement validé sonaccession. Est-ce que vous avez com-mencé à penser à la saison pro-chaine, ou vous évoluerez enPremier League ?
Oui, bien sûr. C’est un rêve de jouer enPremier League et, bien entendu, on estproches d’atteindre notre objecti.
Selon nos informations, l’ad- joint d’Halilhodzic, en l’oc-currence NourdineKourichi, a pris attache avec vous récemment. Vouscon󿬁rmez ?
Personnellement, non, il nem’a pas contacté. Néanmoins, je sais qu’il a parlé récem-ment avec mon agent.
Vous pourriez rejoin-dre les Verts après leMondial…
Comme je l’ai déjà dit, jetravaille pour ça. Ça sera unhonneur pour moi de porterle maillot des Verts. Je eraitout pour réaliser ce rêve.
Vous avez posté mardi sur votre compte facebook unephoto avec Franck Ribéry.Un joueur que vous admi-rez. Sachant qu’il évoluedans le même registre que vous…
A vrai dire, c’est surtout que leBayern Munich était dans lemême hôtel que nous à Man-chester. Après, c’est clair que Ri-béry est un grand joueur et sonstyle de jeu peut être un modèle pourmoi.
 Entretien réalisé par Saïd Fellak
C
oup dur pour les Diables Rouges de Belgique et leursélectionneur Marc Wilmots ! L’attaquant d’Aston Villa, Christian Benteke, s’est blessé hier à l’entraî-nement. Une blessure grave qui l’éloignera des ter-rains pour une longue durée. Selon les estimations du staff médical du club anglais de Premier League, Benteke seraabsent au moins six mois. Du coup, il risque de rater laCoupe du monde 2014 au Brésil, dont le coup d’envoiest prévu pour le 12 juin prochain. Les chances de voirle joueur se rétablir avant cette compétition mondialesont minimes. Les Belges n’ont apparemment pas dechance, puisqu’ils auront le souci de chercher sonremplaçant ; ils devront également croiser les doigtspour les autres stars de l’équipe, à l’image de EdenHazard, Marouane Fellaïni et Vicent Kompany.
Suite à une rupture du tendond’Achille à l’entraînement
Cela s’est passé hier, au niveau du centre d’entraîne-ment d’Aston Villa. Christian Benteke n’a pas été victimed’un tacle très appuyé de la part d’un de ses coéquipiers ;il s’est blessé tout seul. Selon un premier rapport du méde-cin chef d’Aston Villa, l’attaquant et buteur des DiablesRouges de la Belgique souffre d’une rupture du tendond’Achille. La même source indique que le joueur subira une in-tervention chirurgicale dans les tout prochains jours avantd’observer une longue période d’arrêt pour se reposer. Par lasuite, il sera soumis à une rééducation pour renforcer sa jambe.
Une nouvelle qui faitl’affaire des Algériens
L’absence de Christian Benteke pour la Coupe du monde afait l’effet d’un véritable coup de tonnerre en Belgique, où lapresse et les supporters n’ont pas caché leur déception. Uneabsence qui se fera beaucoup ressentir, étant donné que lapression va peser plus lourd sur les épaules de l’ex-attaquantdu FC Chelsea, actuellement à Everton Lukaku. Par ailleurs,cette absence de Benteke au Mondial devra beaucoup arrangerles affaires de l’équipe nationale algérienne, laquelle éviterad’avoir, en face, un attaquant percutant, technique et surtoutayant le sens du but. Toutefois, même si Benteke ne sera paslà, il y aura tout de même Lukaku qu’il faudra surveiller detrès près.
H. R.
 
Out poursix mois
Benteke forfait pour la Coupe du monde !
 
«Je mesuis bienadaptéaufootballanglais»
Riyad Mahrez : «Kourichi a parlé à mon agent»

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->